Navigation


 Ecrits publiés


 Retour au forum

Encre Nocturne   

Genesis HS (chapitres 7 à 12)

Lame37 | Publié jeu 17 Mai 2018 - 17:12

Chapitre 8 : Changements radicaux

Ce monde était devenu en quelques instants un véritable enfer. Le Guerrier des Distorsions avait brandi son épée pour déséquilibrer complètement l'espace et renverser à nouveau la situation. Avec cette nouvelle distorsion, il montrait qu'il n'acceptait pas de perdre. Et même si ses hommes mouraient, il voulait avant tout détruire ces héros lui tenant tête. Il reconnaissait nous avoir sous-estimé, mais n'avait aucun honneur et pitié. Les cris redoublaient autour de moi.

Tout n'était que souffrance et les soldats ennemis continuaient de nous attaquer même s'ils devaient y passer. Quelques héros tentaient bravement de résister et défier leur très probable funeste destin. Ainsi la foudre de Goldaigle et d'autres éléments comme le feu de Drek-jr ou encore celui de Dragonn frappaient les assaillants. Riclain, Olwan et d'autres escaladaient les gravats qui volaient et frappaient à distance l'ennemi. Celui-ci se faisait charger de front, notamment par : AGM, Worm et Couraïge tels trois frères d'armes. L'ennemi reprenait certes l'avantage, mais les héros refusaient d’abandonner le fragment d'espoir d'atteindre le déclencheur de la calamité et lui faire payer de sa vie. Il y aurait alors peut-être moyen de sauver plus de camarades.

Tout se brisait et je sentais ma dernière heure arriver ; j'allais mourir jeune pour un dragon. Mais je n'avais plus peur, j’étais fier de mettre battu aux côtés de vaillants guerriers, protecteurs. Percevant la fin et la destruction tout engloutir, je ne luttais plus.

Je vis parmi les survivants, Millenium-wary et Spectre-Noulce dans une bulle d'énergie qui semblaient préparer quelque chose auquel je ne prêta guère attention. J’étais plus focalisé sur ce qu'AGM et ses deux compagnons entreprenaient. En effet, je les voyais déterminés fonçant à travers les ennemis en direction de leur chef. Un dernier acte héroïque dont je voulais connaître la fin pour emporter un ultime souvenir. AGM voulait en finir quitte à emporter le Guerrier des Distorsions dans la tombe. Couraïge et Worm ouvraient la voie à AGM car des trois c'est lui qui avait le plus de chance d'arriver à tuer ce monstre.

Malcom se rua alors tel un fou furieux, ne se soucient plus des bruits de fracas, de destructions et d'armes. Il percutait les adversaires sur son chemin, se contrefichant des blessures qu'on tentait de lui infliger. Il avait un objectif précis et il ne s’arrêterait qu'une fois son but accompli. À quelques mètres de sa cible masquée par un mur d’adversaires récalcitrants, il bondit par-dessus le mur. Dans l'action, il joint ses deux poings et assena un coup violent à la tête de la sombre monture. L'animal s'écroula sous l'impact pour ne plus se relever en faisant basculer son cavalier. Celui-ci roula à terre et se retrouva face à un adversaire en furie et tout en le toisant défiât le sort en narguant la bête.


– On résiste ? Bien ! Qui est tu dont, le bestiau ?


– Ta mort ! Retient bien mon surnom car c'est le dernier que tu entendras. Subis la colère d'AGM.


– Si tu crois que j'ai peur !...


Malcom lui sauta dessus et reçut un coup d'épée qu'il esquiva sans problème. Et il envoya valdinguer l'arme d'un air « Tu fais quoi sans ta lame ?! ». Elle tomba lourdement au sol et son porteur désemparé et désarmé fut envoyé contre un morceau de rocher tenant encore à la terre. Il parvint à ramasser son arme à temps pour parer un nouveau coup qui aurait sûrement achevé son armure, déjà bien abîmée par l'attaque précédente. Un magnifique combat de griffes contre épée s'engagea alors. Le Guerrier des Distorsions ne parlait plus, mais riait tant il prenait du plaisir à enchaîner coups et parades face à un adversaire à sa mesure. Là, enfin il se battait sérieusement ; la bête contre le destructeur, deux guerriers face au destin.

Malcom pendant l'affrontement fut un peu touché au flanc droit, mais ne broncha pas. Il en avait vu d'autres et ne perdrait pas cette fois. Il riposta griffant violemment la pauvre armure de son ennemi qui ne franchissait pas non plus. Celui-ci tentait vainement de percer les défenses de la bête qui se dressait devant lui. L'épée vola en éclats sous une énorme onde de choc et l'épéiste noir se retrouva à nouveau sans arme. Mais il n'avait pas dit son dernier mot. Et de ses mains telles des griffes, il fendit l'espace créant des distorsions et imposant des souffrances à AGM que même sa solide constitution ne pouvait supporter.

Dans un ultime effort, AGM rassemblât ses dernières forces pour franchir cette « muraille » de coups déchirants. Il parvient à passer au travers du Guerrier des Distorsions au péril de sa propre vie. Celui-ci ne résista pas au coup de griffe qui lui fut administré à sa tête dont le casque avait volé pendant l'affrontement.

C'en était enfin finis, mais je ne pus fermer les paupières pour l'éternité car quelque chose d'autre d'incroyable s'était produit.

Je n'avais pas fait attention à Millenium-wary et Spectre-Noulce, mais j'aurais peut-être dû. Cependant, je n'aurai pas aperçu ce merveilleux combat. Ces deux héros avaient décidé de changer la donne. Ils voulaient éviter que tous les autres encore vivants avant l'impact de la mystérieuse lumière ne meurent et, ou soufrent trop. Ils savaient ce qui se serait passé s'ils n'étaient pas intervenue au prix de leur vie.

Ils avaient donc remonté le temps et permis à leurs camarades d'éviter le pire. À part eux et AGM, tous les autres héros ayant survécu à la lutte contre la peur demeuraient encore vivants. Nous somme donc libérés pour le moment de ce chaos et éliminons les derniers ennemis encore réticents à l'idée pourtant inévitable de la défaite.

La « Bataille contre le déséquilibre » est maintenant terminée, mais nous n’oublieront jamais nos camarades tombés au combat et surtout pas ces trois-là. Millenium-wary qui nous a donné du temps pour sauver nos autres compagnons et mourut d’épuisement à cause de l’air saturé par les distorsions. Spectre-Noulce qui utilisa une dernière fois toute son énergie vitale pour mettre fin à la distorsion et aider son ami. Et enfin AGM qui à lui seul, a lutté contre le noyau de cette bataille.

Nous avions réussi, mais à quel prix ? Comment l'auraient vécu les héros, si le temps n'avait pas été remonté ? Je n'ai pas accès aux mondes parallèles, je n'aurais probablement jamais la réponse.

Après le combat, les groupes de héros et les sauriens encore vivants repartent chacun à leur base pour réconforter les leurs. Cette bataille n'était que le début d'une guerre et les héros témoins de cela reviendront. Bien sûr d'autres personnes se joindront alors à nous car le Guerrier des Distorsions était une vraie plaie. Il ne s’agissait que l'un des nombreux serviteurs du chaos et nul doute qu'un jour on y ferait face. Cependant, ce coup-ci on sera plus nombreux et le temps ne nous sauvera pas.

Trois semaines plus tard, les Sentinels of Space furent contactés par un dénommé Tetlus soi-disant fils de Boukciran. Il leur proposa d’acquérir un certain pouvoir pour les prochaines grosses batailles à venir. Ce pouvoir leur permettrait d’être coordonné, d’avoir plus d’alliés et de héros avec eux. Il s’agissait d’apprendre à contrôler une entité qui sommeille et qui tire sa force de leurs divers pouvoirs et origines.

Chaque groupe de héros possède sans le savoir une entité propre. C’est une épreuve que de tenter d’éveiller l’entité propre à son groupe. Apparemment c'est Éternatus qui a créé ce concept. La fameuse et mystérieuse lumière qui nous avait redonné du courage, c'était l'éveil de chacune d'entité propre à nos groupes.

À la suite de cela, près d'un mois après, la Confrérie des Éléments éveilla complètement son entité : « Élémultime ». Les membres de la Mutants League eurent un peu du mal avec la leur : « Ardon ». Les Sentinels of Space quand à eux, tentèrent eux aussi le coup et réveillèrent « Unor ». Cela eut pour conséquence d'améliorer leur unité et d'avoir de nouveaux alliés pour les prochaines fois.

Une personne ou un groupe obtenant une notoriété et, ou un grand pouvoir, s’attire toujours des comparses comme des ennemis de plus en plus puissants.

Depuis l’éveil de leur entité de groupe respectif, le statut des Sentinels of Space, de la Confrérie des Éléments et de la Mutants League avait bien changé. De nombreux groupes de héros se sont joint à leur cause et se sont alliés à eux. L’union fait la force et à la suite les « Warriors of Univers » se sont alors formés. Il s’agissait d’une réunion de groupes de héros dont notamment les Sentinels of Space et leurs deux principaux alliés. Cette grande alliance avait pour but de contrer ensemble des menaces plus imposantes et dangereuses.


Partie 3 : Des alliés, Warriors of Univers

Apprendre à contrôler et maîtriser une entité de groupe a bien des avantages. Ainsi grâce à cela les Sentinels of Space ont augmenté leur nombre de membres au sein de leur groupe et les capacités d’Unor par la même occasion. Plus de cinq cycles se sont écoulées depuis la Bataille contre le déséquilibre. D'autres combats moins importants ont eu lieu. Les Sentinels of Space sont désormais près de deux-cent héros pour faire face aux nouveaux ennemis à venir. Ils peuvent aussi compter sur au moins sept groupes alliés dont la Confrérie des Éléments et la Mutants League.


Chapitre 9 : Orage qui gronde

Les Sentinels of Space ont réussi à recruter des membres grâce à un procédé fiable et révolutionnaire. Au fil du temps, ils sont parvenus à avoir des visions sur des futurs héros. Cela leur a permis de voir et d'apprendre certaines choses sur des univers inconnus et plus ou moins éloignés du leur. Ils ont pu ainsi savoir qui engager dans les différents mondes existant pour consolider leur groupe, leur unité et leur capacité.

En toute ma vie, j'en ai observé des choses. J'ai vécu bien des périodes à travers le regard de nombre d'individus. J'ai vu beaucoup de scènes de bataille grâce aux différents héros et combattants que j'ai croisés. Mais, rien ne me préparait à cette vision très néfaste, à laquelle j'ai été un jour témoin.


La lune Neurona, non loin de Pégasauria, cette petite planète est parfaite pour avoir une meilleure concentration et vision sur des choses inaccessibles. Ainsi sur ce monde, dans une grotte très grande deux héros discutent et méditent sous mon regard avisé.

Wagan alias Say-Thérog, trente ans, un mètre soixante-douze, humain génétiquement modifié à la peau rosée, assez bien bâtie aux cheveux courts bruns en épis ; porte un ensemble noir et bleu composé d'un plastron laissant voir ses bras nus et d'un pantalon de survêtement et une longue épée à « garde-griffe » accrochée dans son dos par un fourreau. C'est un « N-Say », il est deux fois plus fort qu'un être humain normal et peut faire des attaques d'énergie. En outre il a la capacité d'augmenter sa puissance grâce aux esprits de feu son père Badrog et de son jumeau dimensionnel Théron.

Fronor alias Fus-Power, trente ans visuellement, mais quinze ans en vérité, un mètre quatre-vingts, mi-humain mi-méka organique à la peau mate, très bien bâtie et aux cheveux longs blonds ; juste vêtu d'un pantalon de survêtement rouge. Son torse nu est percé de petits trous à chaque arrière de jointure du corps. Son hybridation lui permet de s'adapter à presque toutes attaques, en déployant de son dos une espèce d'exosquelette. Celui-ci le recouvre en partie ou entièrement et se branchant à lui par le biais des trous. Il possède donc une attitude innée pour utiliser certains pouvoirs acquis et, ou appris.

Wagan grâce à ses pouvoirs liés aux esprits aide l'autre « humain » à faire le vide intérieurement pour mieux se concentrer. Son ami a des soucis mentaux qui le perturbent grandement.

Fronor ignore si c'est de conception, mais peut avoir des visions différentes de celles de certains héros. Elles ne lui permettent pas de voir de futurs alliés, mais plutôt des adversaires dangereux et puissants.

Ils étaient silencieux, surtout Fronor. Pourtant, on pouvait lire sur lui de la nervosité et de la fatigue dues à l'utilisation de la vision. Lorsque je me plongeai dans leur « monde » de silence et d'adversité, je vis donc ce que voyait Fus-Power et compris son tourment. Une masse noire et serpentine avec deux objets sphériques brillant dans la pénombre, des centaines de divers individus paraissant comme possédés et trois grands guerriers prêts au combat.

La masse sombre était sans nul doute une créature étrange et dangereuse. On n'y distinguait juste ce qui aurait pu être la tête. Mais, c'était un « homme » en noir empestant le reptilien maléfique avec une habileté probable à la magie. Il tenait dans chaque main une sphère. Celles-ci luisaient de leur couleur rouge sang. Je ne pus savoir à quoi ressemblait cet être sous son long manteau. Mais je compris qu'il détenait sans nul doute possible deux sphères de chaos dont l'une semblait brisée de part en part. Les individus sans âme étaient à la fois semblables et différents. Certains se distinguaient de l'armée, il y avait beaucoup d'humains. Mais tous avaient les pupilles voilés, signe d'une domination non consentante. La vision ne s’attardait pas sur leur apparence, mais laissait présager et deviner qu'ils pouvaient contaminer n'importe qui pour « se rallier » à eux. Les trois derniers êtres étaient uniques en leur genre et se détachaient par rapport au reste. On ne put apprendre en plus de leur apparence, que leur surnom et théoriser sur leur capacité.

Sharky-fight, un homme-requin à la peau grise et blanche, sûrement une transformation dont l'utilisateur est prisonnier. Il est bien musclé et fait près d'un mètre quatre-vingt-cinq, mais son côté humain semble jeune. Il est probable qu'il n'a même pas vingt ans et fait beaucoup moins en taille. En plus d'une force prodigieuse, je le soupçonne d'être capable de faire des attaques liées à l'eau. Il semble avoir une habilité, mais pas un contrôle très puissant.

Félina, une humaine à la peau métisse aux allures de féliniène, un pouvoir sans doute. Elle n'est pas frêle, de solide constitution, mesure bien un mètre soixante-huit et a probablement entre vingt et trente ans. Elle a une belle silhouette pour une humaine, ça ne m'étonnerait pas si un héros comme Fronor se laissait tenter par elle. Mais, ils ne doivent pas se laisser envoûter tant qu'elle est du côté ennemi. Outre son charme certain et ses griffes de félidé, je pense qu'elle possède l'agilité qui va avec et un mental particulier.

Lame-démon, un démonag épéiste à la peau rouge et grise, un ancien saturnien d'un univers différent à celui d'Azul, qui s'est laissé dominer par une démonisation. Quand on se rapproche trop du Chaos, on en paye le prix. Il est normalement constitué, pas très musclé, fait un peu moins de deux mètres et possède quatre épées-sabres. Il ne doit pas avoir de pouvoir précis en plus d'être à coup sûr constamment dopé et de savoir manier le combat à plusieurs épées. Il peut sans nul doute combattre comme un asura et dégager une forte odeur de Chaotique.

Avec un tel pouvoir, une armée capable de se grossir toute seule et trois généraux de cette trempe, ce chef et mage « reptile de l'ombre » doit avoir de grands et terrifiants projets. Le Guerrier des Distorsions, son armée et ses partisans disséminés dans la galaxie n'étaient que le début. Le Chaos marche et un des ses plus fidèles serviteurs mène la cadence. Il pourrait créer une arme dévastatrice pour attaquer de façon interplanétaire la galaxie et renverser la balance en faveur du Mal et du Chaos. L’arrêter ne sera pas chose aisée. Le « monde » sur le lequel il est, ne sera pas le seul champ de bataille.

Le mal n'est qu'un point de vue car en chacun réside une part sombre capable de vous faire commettre les pires atrocités. Quand je regarde Fus-Power, je me demande s'il n'est justement pas une menace. Néanmoins, je sais qu'il a refusé d'être un Sentinel of Space, mais pas un Warrior of Univers. On peut donc le considéré comme un antihéros allié, mais son obscurité me fait douter de sa loyauté.

Par le passé, il a tué des Sentinels of Space et d'autres héros dans une dimension parallèle. Un monde où le retour dans le temps n'avait pas eu lieu lors de la Bataille contre le déséquilibre. Une société d'anciens héros ayant basculé et sombré. Il avait agi pour une noble cause en détruisant une future menace pesante. Mais, il était revenu mortifié dans la dimension que je connais. Il avait dû éliminer son alter ego pour pouvoir vaincre ces corrompus. Il n'était plus le même et ne pouvait pas se considérer comme un Sentinel of Space. J'aurais dû peut-être le tuer lorsque c'était arrivé, il y a de cela près de cinq mois.

Seulement, quelque chose en moi me disait de le laisser vivre et d'accomplir son destin. Les « Pierres de Dragons » que je possède ne doivent pas servir à éliminer un « héros » quel qu'il soit. Ces écailles dragoniques emplies de magie doivent être utilisée pour détruire des titans démoniaques et aider certaines personnes dans l'aboutissement de leur chemin.

Puissent les Pierres de Dragons Antiques t’accompagner Fronor et te mener toi et tes descendants vers le pardon. Toute personne a le droit à une seconde chance, sauf les démons. Et tu es loin d'en être un !


Chapitre 10 : Lumières sur les héros

Les Sentinels of Space vivent sur Pégasauria avec certains membres de leurs familles. Il n'est donc pas rare de voir des héros et leurs jeunes enfants s’entraîner lorsqu'ils ne sont pas en mission. Plusieurs pouvoirs reviennent sur des individus de même fratrie, semblables ou même différents. On peut donc facilement voir cohabiter, plusieurs espèces notamment de lions, loups et reptiles anthropomorphes, de contrôleurs d'éléments, d'énergie, ...

Il y a de tout dans les nouvelles recrues qui sont pour la plupart issues de héros déjà membres des Sentinels of Space depuis presque une décennie. Devenir héros comme ses parents et est un privilège et un héritage qui se mérite. Mais comme les héros sont recrutés après avoir été aperçus dans des visions, il n'y a pas de doute sur leur légitimité.

Les héros sont pour la plupart des mâles et on voit donc souvent des pères et leur fils s'affronter plus ou moins amicalement pour s'endurcir. Cependant, on peut croiser aussi quelques héroïnes et jeunes filles qui ne sont pas là essentiellement pour faire joli ou le réconfort des guerriers. Elles savent se battre et peuvent se montrer parfois plus farouches que leurs collègues et, ou conjoints.

Il y a des duels d'épéistes, des sortes de balais aériens et diverses déflagrations de pouvoirs. Même si leur vie n'est pas en jeu, rien n'empêche les Sentinels of Space de se déchaîner et de montrer leur expérience. Les générations futures ont beaucoup à apprendre.

Assister et, ou participer à des entraînements est très important pour les héros. Pour ma part, cela me permet d'en apprendre plus sur les Sentinels of Space. Je peux donc en profiter pour découvrir des héros récemment venus nous rejoindre. Ainsi, je peux voir des nouveaux comme Wagan / Say-Thérog et Fronor / Fus-Power que j'ai déjà présenté ; mais aussi par exemple : Flavron alias Fluid-savage, Dérec alias Armétal, Choning alias Ronin-Diablo, John alias Knight et bien d'autres. Mais je ne peux parler de tout le monde alors, allons à l'essentiel.

Flavron / Fluid-savage, Fauvar, guerrier félin avec un fluide bleu « augmenteur » de force. De couleur fauve et vêtu d'une sorte de kimono bleu et noir. Vingt-neuf ans, un mètre soixante-dix-neuf et très bien musclé. Son pouvoir lui permet de faire des attaques d'énergie à distance et il peut se doper de façon considérable. Ainsi, il peut doubler ou même tripler sa puissance en quelques secondes en gagnant en plus un peu en muscle.

Dérec / Armétal, mutant de Terra-Mutania, crâne rasé, à la peau bronzée et à la stature légèrement musclée. Vingt-cinq ans, un mètre cinquante-quatre et vêtu d'un ensemble gris clair composé d'un tee-shirt et d'un pantalon. Il porte aussi une sorte de plastron d'un gris métallique dont semble émaner une certaine capacité. Il contrôle le métal et peut générer des armures, armes à partir de métaux. Ces éléments créés sont une part de lui-même et renferme une capacité d'adaptation non négligeable.

Choning / Ronin-Diablo, « humain » un peu démonisé, à la peau blanche et légèrement écarlate. Brun aux cheveux courts, trente-trois ans, un mètre soixante-huit, peu musclé. Vêtu d'une longue veste et d'un pantalon blancs aux motifs rouges représentant des dragons. Habituellement sabreur émérite, il est capable lorsqu’il se déchaîne de dévoiler une masse musculaire peu commune et difforme.

John / Knight, humain terrien sans pouvoir, à la peau rose recouverte d'une armure noire d'exosquelette. Châtain au cheveux mi-longs, trente ans, un mètre soixante-dix, légèrement musclé. Son armure recouvre l'intégrité de son corps et lui confère force, résistance et vitesse. Elle lui donne l'apparence d'une sorte de chevalier et lui permet de compenser sa différence notable. Cependant, il n'est pas seul, bien d'autres héros sont dépourvus de capacité spéciale et il et un modèle prouvant que même un être normal peut devenir un justicier interplanétaire.

L'utilisation d'une entité de groupe nécessite l'élection de « Gardiens ». Ils sont choisis par l'entité pour la protéger être des relais entre les différents héros d'un même groupe. Les Sentinels of Space comptent parmi eux trois Gardiens dont Flavron, Wagan et Tony alias Spiritoom. Chaque Gardien représente une partie des capacités de l'entité. Ainsi, Flavron représente la puissance maîtrisée ; Wagan, l'esprit combatif ; et Tony la force de la nature.

Tony, environ vingt ans et brun, est le fils de feu Malcom / AGM. Il n'est pas tout à fait comme son père ; il ne peut se transformer, mais possède une force comparable et un lien fort avec les éléments, surtout l'eau et la terre. À part ces nuances, il est le portait craché de son père, ce héros ; il lui ressemble à s'y méprendre en taille comme en stature.

L'éveil de l'entité et la connaissance du pouvoir de l'esprit a changé pas mal de choses sur le plan spirituel et physique. Cela a permis à plusieurs individus de mieux exploiter, contrôler leurs pouvoirs, ou même de s'émanciper de leurs maîtres.

Ainsi, certains comme Diégo / Drek-jr ont pu éveiller en eux un mode « entre-deux » dans leurs transformations. Ils possèdent donc une nouvelle forme entre celle de base et l'ultime.

D'autres comme Riclain / Wave Claws ou bien Worm / Bewolf ont acquis la capacité d'avoir recours à l'esprit d'un semblable défunt pour doubler leur puissance.

Les héros peuvent ainsi bénéficier une puissance attirant les alliés comme les ennemis. Si un vrai combat, une guerre se déclare, le choc sera rude et la fin demeurera incertaine. Les Sentinels of Space sont des personnes qui mettent leurs vies en jeu et font passer l'apprentissage à l'art de combattre et survivre avant la famille, mais ne l'oublient pas pour autant. Toucher à la famille d'un héros, c'est frapper ses racines, c'est réveiller une bête incontrôlable et vengeresse.

Être prêts à se battre et à mourir pour sauver des vies et des mondes est une noble cause qui nécessite des sacrifices, une bonne préparation et un mental de résistant. Les Sentinels of Space s’entraînent sans se douter de ce qui se prépare dans l'ombre.


Chapitre 11 : Guerre du Chaos

Être un héros demande parfois des sacrifices. Personne n'est héros à plein temps, on ne se lève pas ainsi, on le devient par ses actes. Sauver un ou des mondes, c'est bien, mais ne faut pas oublier de donner du temps à ses proches. Être égoïste envers les siens n'apporte rien de bon. La vie est parfois dure, on doit des fois éliminer des personnes qui n'ont rien demander. Il arrive de tuer des innocents, même pour une cause qui paraît juste. Il arrive que l'on regrette ses choix, mais parfois, ils sont nécessaires. La mort n'est ni un châtiment, ni une délivrance, elle fait partie du cycle de la vie comme la naissance. Il s'agit à la fois d'une fin et d'un commencement. Le mal contre le bien est une lutte sans vraie fin qui se transmet à travers les générations. Chaque héros peut être fier quand un de ses descendants reprend le flambeau. Il en existe donc beaucoup et trop pour parler de tous, veuillez excuser mes oublis.

On a affronté bien des ennemis et démons et mérité notre statut en donnant nos vies pour en sauver d'autres. Mais rien ne pouvait nous préparer, à ce qu'on a dû un jour combattre au prix de notre sacrifice. Mourir ensemble pour nos objectifs, entrer dans la légende par le sang. On aurait jamais cru en arriver là et pourtant, on a du tous s'unir pour laisser un peu de répit à la galaxie. Il n'y a pas de vraie paix, juste un silence éphémère avant la tempête.

C'est quand même étrange de se dire que c'est peut-être la fin, que rien ne sera plus comme avant. On ne sait contre qui ou quoi on se bat, mais si on se rend, tout espoir est alors perdu dans le néant. Le chaos est à notre porte, et même si nous sommes nombreux à lutter, l'ennemi a trouver le moyen de nous diviser à travers l'immensité universelle. Pégasauria n'est pas le seul monde attaqué, c'est une véritable guerre intergalactique où l'ennemi vient certes d’ailleurs, mais pas seulement d'une autre planète, dimension. Des étrangers en veulent à notre univers et tout les terrains, que ce soit la terre ferme, le ciel ou même l'espace sont devenus en quelques minutes à peine un véritable et gigantesque champ de bataille. Celui-ci oppose les héros, sauveurs de toutes natures, tout horizons à leurs pires cauchemars qui grouillent tels des serpents difformes et sans âmes.

Quelques Sentinels of Space et des alliés sur Pégasauria et le reste des sauveurs aux quatre coins de l’univers, presque tout le monde est occupé à faire la guerre à des adversaires toujours plus nombreux. Le nombre de héros et d'ennemis sur les terrains de combats sont tellement nombreux que les compter ne servirait à rien. Ils sont des milliers, des millions à se battre et partout où ils passent, les mondes trépassent et laisses des planètes sombres et désolées.

Des morts et des souffrances dans les deux camps, je m'y perdrais à tout raconter. Concentrons nous donc sur une vue d'ensemble avec quelques précisions et détails sur des personnes exposés que vous connaissez un peu. Atterrissons et observons cette lutte acharnée où les éléments se déchirent et s'entrecroisent. Partout, le ciel est dans un état presque semblable à la terre ferme, mais l'adversaire a moins l'avantage dans les airs. Dommage que nous ne dominons pour le moment aucune surface de conflit.

Sur presque tous les mondes attaqués, par des « remparts dimensionnels », les héros présents ont été séparés en plusieurs groupes. Grâce à Traveler Rebel et d'autres voyeurs dimensionnels à travers les planètes et les couloirs dimensionnels, les séparations diminuent petit à petit. Les héros sont cernés de toutes parts par des nuées de créatures sans âmes semblant infinies. Maintenant, que je les vois clairement, je constate qu'ils ont tous la peau très pale un peu reptilienne et des pupilles voilées injectées de sang.

Pendant que le combat, une voix rauque sifflante et reptilienne s'élève et domine de façon surprenante le brouhaha fait de cris, d'entrechoc violents et de fracas divers.

– Bonjour à vous héros de tous mondes ! Peu de gens me connaissent, mais les tous premiers Sentinels of Space devraient savoir, et même Tetlus. Je suis Wogdoman et avec mes sphères de chaos dont celle qui a été brisée par votre faute et celle du Guerriers des Distorsions, je vais anéantir l’ère des sauveurs. Il aurait pu tous vous tuer d'un seul coup, mais ne l'a pas fait et a préféré prendre son temps. Ce sera un miracle si vous parvenez à m’arrêter, car tout ce que vous avez affronté jusqu'ici n'est rien comparé à la puissance de mon armée de serpents et de mon arme-monde « Diablo-Chaos ». Je ne suis pas un dieu, mais un humble serviteur du Chaos, le seul vrai dieu dans ce panthéon d'usurpateurs. Que commence le règne du désespoir et du chaotique.

Durant ce monologue interminable, tout se passe très vite du côté des héros. Cependant, je peux distinguer une sorte d'aigle doré et d'autres « maîtres du ciel » qui s'envolent de tout endroit et foudroie et les ennemis. C'est Goldaigle qui a transcendé son enveloppe charnelle avec une troupe d'adeptes des éléments météorologiques. En outre, les adversaires comparables à des zombis chargent telle une masse vers les différents groupes d'où émergent flammes, vagues d'énergies et autres démonstrations de pouvoirs. Seulement et malheureusement certains groupes se battent sans savoir qu'ils devraient être alliés. Savoir qui est l'ennemi est difficile dans un premier temps, mais le doute s'estompe peu à peu et ensemble nous luttons face à ces serpents qui ne semblent pas vouloir abandonner.

Les groupes de héros pris dans le conflit, la mêlée interplanétaire et galactique sont confus, mais on peut notamment y voir Traveler Rebel qui tente de dissiper avec des semblables les remparts et de retourner la situation à leur avantage. Ils créent des passerelles entre les divers mondes pour un meilleur soutien envers les compagnons en difficultés.

Ailleurs, sur divers mondes sensibles spirituellement, Spiritoom, Say-Thérog et Fluid-savage et d'autres gardiens produisent des déflagrations et projections de pouvoir et utilisent leurs statuts pour donner un apport de force à leurs compatriotes.

De son côté, Flamtrower mène divers possesseurs d'éléments au front à travers une nature qui tente de lutter tant bien que mal face aux envahisseurs.

Sur Élément, Drek-jr, Dragonn et quelques lanceurs à distances de pouvoirs et projectiles protègent le plus possible les premières lignes, tout en générant de la puissance dragonnique.

Sur Terra-Mutania, Armétal mène des mutants à l'assaut. Des armes volent, un héros en armure dorée impose à coup de pied et poing, sa force surhumaine aux ennemis.

Il y a aussi des Pégasauriens et d'autre peuples habilités à la magie et autre techniques de combat qui soutiennent des guerriers en armes et, ou des possesseurs au contact face à la masse grouillante qui ne cesse d'avancer. Celle-ci est conduite par les généraux Sharky-fight et Lame-démon. Ils font des dégâts chez les héros, les éliminer ou les mettre hors d'état serait un avantage.

Les remparts s'estompent, mais une dimension demeure, car nous ne pouvons pas ni la détruire, ni la contenir complètement. Elle laisse place à des failles qui relient quelques mondes. Les combattants sont vite mis au courant par télépathie et voie oral, mais l'ennemi ne laisse guère de répit, il faut continuer le combat, même si les blessures et les morts se font nombreux.

Dans un désert, le général sabreur fait un massacre et jette des combattants en pâture aux monstres. Voyant ses compares mis à mal et sentant qu'il peut agir, Ronin-Diablo par sa vitesse surprend son monde, charge le général et l’entraîne dans une faille. Rien ni personne ne peut empêcher ce mouvement et les deux sabreurs disparaissent, il ne devra en rester qu'un de cette épreuve de lame et démonisation qui sent les coups de sabre, estocades, parades et apparences démoniaques.

Dans une plaine, des êtres faits de métal et, ou d’autre éléments s’élèvent et foncent sur les troupes ennemies grâce à Mokan et quelques autres initiés. Dans une savane, une jungle, des fauves comme Worm, Couraïge et Wave-claw traversent la nuée serpentine formée par l'ennemi. Dans un monde où l'eau est très présente, le général à corps de requin fait des ravages, mais se fait à un moment bloquer par de la magie et du cristal. Cristlame profitant d'une brèche dimensionnelle parvint à lui bondir dessus et alors s'engage un véritable combat de force et opposant l'eau au cristal. Cette épreuve de force et de contrôle d'élément sent les muscles, la rage et une fin incertaine.

Tous ces combats en arrière-plan ont l'air palpitants, mais seront sûrement racontés plus en détail ultérieurement, concentrons nous avant tout sur l'action.

Des coups de griffe, lame, poing, projectile, pouvoir de tous genres et de tous côtés. Un véritable déluge s’abat dans les deux camps qui ne semblent pas faiblir. Cependant, l'armée adverse ne semble pas diminuer au contraire des héros. Ces immondes sont d'une plaie, ils m’écœurent.

Même démembrés, les “serpents” reviennent et doivent complètement être détruits, purifiés. De plus, certains héros qui se font trop submergés perdent un moment la notion de qui est l'ennemi. Cette nouvelle confusion est parfois, malheureusement fatale. Cette situation est réciproque sur les autres mondes attaqués que ce soit sur terre, mer, ciel ou espace.

L'origine de ce changement est apparemment la mort de Lame-démon qui a eu pour répercussion de briser les chaînes mentales des sbires et de les lâcher tels des chiens avec pour seul but d'être de plus en plus et de nous réduire. J'ignore ce qu'il est advenu de Ronin-Diablo, mais je suis sûr qu'il est vivant et qu'il est encore quelque part à venger ses camarades.

C'est un affrontement un peu bordélique et je m'y perds. Je ne sais plus où donner de la tête, ni qui frapper. Qui est le vrai ennemi dans ce combat, cette guerre et quand prendra t-elle fin ? Ou est-ce que ce n'est que le début d'une sombre période et donc la fin d'une ère, d'une époque ?

Au loin dans une sorte de boyau, tunnel dimensionnel, s'aventure une vingtaine de volontaires dont Azul, Tetlus, Knight, Force-lame et Fus-Power (pour une mystérieuse raison). Ils tentent de se frayer un passage vers une source mystérieuse qui les attire et d'où une forte odeur de chaotique émane.

Quand une chose s'achève, une autre débute, c'est le cycle, on ne peut rien y faire à part tenter de survivre. Mais toute chose n'est pas infinie, il arrive des miracles qui peuvent changer toute la donne.

Chapitre 12 : Fin d’une Ère

Les volontaires continuent leur chemin dans l'obscur boyau pendant qu'à l’extérieur les ravages du combat se font sentir dans presque toute la galaxie. Après la guerre, si jamais elle prend un jour fin, les séquelles seront nombreuses et les civils auront du mal à s'en remettre. Le conflit a en effet pour gros défaut de ne pas épargner certains citoyens et habitations.

Un aigle foudroyant tombe du ciel ombragé d'explosions, collisions rugissements et autres cris. Beaucoup sont ceux qui ne se relèveront pas. Des vaisseaux et d'autres choses volantes chutent de tous côtés. Les champs de bataille, la terre comme le ciel sont zébrés de débris et de corps inertes de machines, d'élémentaires, d'êtres vivants en tout genre. Un peu partout, des bâtiments s'écroulent, des incendies éclatent et les environnements changent ayant des répercussions catastrophiques à l'avant comme à l'arrière de la grande guerre.

Dans le tunnel, les fracas de l'extérieur se font entendre en l'avancé des guerriers est gênée par quelques serpents qui se trouvent là. Entre deux coups d’estoc et oppositions de pouvoirs, un dialogue s'engage entre les « explorateurs ».


– Ça chauffe de l'autre côté, tu peux nous dire où on va Tetlus, faudrait pas qu'on fasse ça pour rien. Dit Knight un peu inquiet.


– J'ai la sensation que la solution au problème que sont Diablo-Chaos et l'armée ennemi se trouve au bout de ce tunnel. Répondit énigmatiquement Tetlus, tout infligeant un coup de poing à un adversaire.


– Cela ne nous avance guère, on ne gagne pas un combat avec des suppositions. Rétorqua Force-lame.


– Si tu n'es pas satisfait retourne te faire tuer avec les autres, on ne te retient pas. Prononça Fus-Power sur un air de défi pendant que les ennemis recevaient des déflagrations.


– Ne nous cherchons pas messieurs. Vous préférez une lueur d'espoir ou un massacre sans fin ? Questionna Tetlus.


– Eh ! Venez voir, j'ai trouvé la sortie ! Dit en accourant un guerrier en combinaison noir parti en éclaireur et qui les avait devancé par sa vitesse.


Écartant les indésirables qui n'étaient pas une véritable menace, ils débouchèrent dans une « chambre » semblable à celle d'un volcan. Les ennemis n'opposent guère de résistance, comme si l'endroit était volontairement mal protégé. Au cœur, une lumière inonde l'espace et la « salle » scintille de mille feu, mais le temps n'est pas à la contemplation. Au-dehors les cris et fracas se font encore plus forts et presse les compagnons d'en finir avec la source lumineuse. Des ondes mentales les parcourent et leurs fonts un peu perdre certaines notions essentielles. Vers le toit du cratère dans lequel ils sont, le dernier général se dresse dans une bulle protectrice et semble absorber et accumuler la puissance venant de la surface. Félinademeure inatteignable pour le commun des mortels. Presque aucune défense autour d'elle, c'est à peine croyable et pourtant, il suffirait de rediriger cette puissance pour arrêter le massacre. Du moins, c'est l'idée qui leur vient, la solution est là, mais est-elle finale ? Comment être sûr que tout prendra fin après ?

Les bruits extérieurs redoublent et toutes les personnes présentes dans le lieu sont frappé d'hallucination. Ils voient leurs camarades de l'autre côté tomber un à un, ressentent les souffrances. Tout parait vrais et l'est très probablement. Un loup hurle, des machines se disloquent, des éclaboussures de sang, des souffrances…

Grâce à Tetlus et Azul, la perturbation mentale n'est que de courte durée, mais le plus touché est Fus-Power qui aurait voulu que Félina ne soit pas une adversaire. Quelqu'un doit se sacrifier pour que cela cesse et il semble déterminé à s'en charger. Pendant ce temps, la voix serpentine de Wogdoman résonne dans le site et permet enfin de comprendre la situation.


– Bienvenue dans mon antre. Je suis fière de vous voir venir compléter mon œuvre, car sous mes airs de serviteur du Chaos, j'ai un but pour l'univers. Je ne suis pas un vulgaire destructeur ou asservisseur comme l'était le Guerrier de Distorsions. Je suis différent, je trouve qu'il y a trop de héros dans les mondes et qu'il est temps qu'une grande purge se déclare. Je m'autoproclame déclencheur de ce caprice inter-univers.


– Tout cela est bien jolis, mais tu as fait trop souffrir de gens et le prix à payer est trop élevé. Il est temps que tout se termine. Déclara Azul qui en avait plus qu'assez de cet énergumène.


– Oh, mais vous allez détruire mon monde. C'est prévu, comme la mort d'un de mes généraux à l’extérieur. Mon projet se déroule en trois phases et vous allez malgré vous enclencher la dernière. Vous ne pouvez rien empêcher, juste sauvez quelques-uns d'entre vous.

Ce dialogue, tout le monde l'a entendu et compris, il faut survivre avant tout, le temps que D-C soit détruit. Cristlame sait désormais qu'il ne doit pas tuer Sharky-fight au risque d'énerver plus les serpents de Wogdoman. C'est une vraie course contre la montre qui s’enchaîne, Fronor veut donner sa vie, car avec ses pouvoirs, il pense réussir à anéantir la menace. Seulement, Azul pense que cela ne sera pas suffisant et que même dopé, il n'y arrivera pas. Si quelqu'un doit se sacrifier, c'est Azul, car il peut se doper plus efficacement et ainsi sauver plus de monde. Pendant qu'une grande partie du groupe mené par Force-lame profite d'une faille pour aller secourir les leurs, Azul et Fronor se disputent, mais Tetlus les convint de la solution à appliquer.

Azul s'élance alors avec un de ses bras gauches recouvert d'une matière visqueuse. Il s'agit d'une partie de Fus-Powerpour garantir une utilisation d'un pouvoir semblable au sien. Il n'aime pas l'idée de voir son ami mourir une seconde fois comme dans la dimension parallèle où il a dû faire ce qui était nécessaire. Cependant, la cause est juste et la mort d'Azulsera loin d'être vaine. Le groupe disparaît dans la pénombre de la faille, emmenant avec eux dans les bras de Knight, le corps de Félina. C'était une ennemie, mais elle reste un être-vivant et pour Fronor un avenir, son pardon.

À la surface, les serpents et les contaminés s’agglutinent les uns aux autres pour former des amalgames monstrueux de chaires et d'élémentaires. Il y avait plus d'une centaine, chacune nourrit d'une cinquantaine de souillés. La toute-puissance des entités de groupe est invoquée pour les contenir, des êtres comme les Gardiens ou encore Fus-Power en tant que réceptacle sont mobilisés. Au loin Diablo-Chaos s'ébranle et explose. La chasse aux monstres dura longtemps et l'univers, comme les guerriers, les civils et les planètes en soufra énormément. Chaque créature immonde vaincu laissait en mourant une émanation chaotique appelée « vague de chaos » qui se répandit un peu partout.

Les entités et les héros ne furent jamais assez fort pour endiguer suffisamment le flot de le virus. Ils se démènent aux quatre coins de la galaxie pour affronter le nouveau danger et les derniers démons de Wogdoman. Mais à côté, le monde des simples mortels s'effrite.

Au fil du temps et des nombreux combats incessants, les individus ordinaires commencent peu à peu à perdre foi envers les héros. Ils ne reviendront que très tard lorsqu'une nouvelle menace se montrera et que les nouvelles générations seront prêtes à les accepter même si les sacrifices seront toujours nécessaires. On ne peut malheureusement pas sauver tout le monde et on doit apprendre à vivre avec ce coût.


Épilogue

Depuis la nuit des temps, après de longues luttes quand il y a trop de garants du bien, Cosmos ou du mal, Chaos, une purification inter-planétaire s'abat et remet de l'ordre dans la galaxie. C'est un phénomène prévisible, mais trop peu connu. On ne connaît pas son origine, est-il naturel ou divin. Tout ce que l'on sait, c'est que les répercussions sont sans précédent. Et que même s'il apporte la mort, il permet aux mondes d'avoir le temps de se reconstruire, suite aux cataclysmes des nombreuses guerres.

C'était une purge inévitable, il y avait trop de héros. La balance a donc été renversée, mais pour un prix dépassant l'imagination. Le but de Wogdoman n'était pas de détruire ou conquérir, mais juste de faire chuter les Héros de leur piédestal et d'imposer une ère chaotique.

À la suite de la grande guerre, nombreux sont ceux qui ne sont jamais revenus, comme Goldaigle. Ceux qui ont affronté seuls à seuls les généraux ont eu de sacrés séquelles. Ronin-Diablo a laissé son bras gauche près du corps sans vie de Lame-démon et a faillit basculer à jamais. Cristlame a réussi à enfermer Sharky-fight dans une prison de cristal au prix d'une énorme consommation d'énergie. Quand à Fus-Power, il a perdu un très bon ami, mais il s'est racheté en sauvant Félina et plusieurs camarades et en devenant un vecteur de puissance.

Après la guerre, de nombreux groupes se disloquèrent comme les Sentinels of Space et d'autres Warriors of Univers. Les héros avaient donc tendance à disparaître. Le désespoir était en train de se réinstaller, car le plus grand rempart contre le mal était tombé. Les généraux et les serpents de Wogdoman n'étaient plus une menace, mais une autre bien plus puissante pourrait surgir de l'ombre.

Un jour, après bien des années, des descendants de héros que l'on croyait disparus décideraient de se réunir. Pour que l’héritage de leurs ancêtres ressurgisse et que l’on continue à croire en l’espoir, la justice et les héros. Les « Heros Survivors » successeurs des ex-Sentinels of Space et d'autres nouveaux groupes de héros de l'ombre furent alors formés pour continuer un combat en apparence sans fin. Le nom avait été trouvé par CouraïgeFluid-savage et Fus-Power, mais on croyait pas que quelqu'un est la force de l'utiliser.

Tant que le mal existera, il y aura des héros et inversement. Certaines choses n’ont pas de réelles fins. Mais les protagonistes, les conflits et les enjeux changent indéfiniment au gré des périodes.


À propos de l'auteur