Navigation


 Ecrits publiés


 Retour au forum

Encre Nocturne   

Semaine 2 | Projet Bradbury 2.0 | Phoenix [-12]

Phoenix | Publié dim 29 Oct - 14:33

La marionnette s'agitait dans les airs. Un petit mouvement adroit du marionnettiste et le bras de la petite poupée se levait. D'autres mouvements agiles et la marionnette se mettait à marcher. La voix douce d'un narrateur, un décor de forêt verdoyant, une jolie petite poupée aux cheveux flamboyants et aux habits colorés et la dextérité du marionnettiste, il n'en fallait pas plus pour captiver les enfants. Ils étaient assis sur le sol, en demi-cercle, les yeux brillants et fixés sur la petite scène, entourée de vieux rideaux de velours rouge. L'aventure se poursuivait, faisant bouger la petite créature de bois et de chiffons dans tous les sens... Le narrateur tenait les enfants en haleine prenant un ton joyeux, puis triste ou polémique, revenant sur des notes plus légères pour finir de conter son histoire. La marionnette continuait de se mouvoir agilement, manipulé par son créateur, pour le plus grand plaisir des enfants... La dernière scène finie, la marionnette salua longuement son public, sous les applaudissements. Le marionnettiste fit durer le plaisir pendant un moment, devant un public ravi... C'était son dernier spectacle avant de devoir rendre son tablier...

Les enfants partis, le vieil homme se retrouva seul, avec sa petite poupée et ses fils dans les bras. Il la regardait avec amour, elle était là depuis ses débuts... Cette marionnette, il l'avait fabriquée de ses mains, elle l'avait accompagnée partout... Elle était comme un membre de sa famille... Mais il se faisait vieux maintenant et son fils n'était guère intéressé par les marionnettes et le spectacle... C'est donc le coeur lourd et les larmes aux yeux que le vieillard ouvrit la boite où il rangeait sa belle petite poupée et ses fils. La boite était en bois sombre et patiné avec une fermeture argentée, usée par le temps. L'intérieur était recouvert d'un velours rouge, abimé par les années... Une fois la marionnette installée dans son écrin de tissus, le couvercle se referma. Le vieillard versa quelques larmes avant de ranger le coffret à sa place... Il était à la retraite à présent et le temps des spectacles était terminé...

De longs mois passèrent... La boite était restée fermée, là où le vieil homme l'avait posée. Une couche grisâtre de poussière l'avait recouverte, symbole du temps écoulé. Mais un beau jour, deux mains saisirent à nouveau la petite boite. Un souffle fit partir la couche de poussière et le couvercle s'ouvrit sur la petite marionnette. Elle était intacte, ses couelurs étaient toujours vives et ses fils bien rangés. Elle fut sortie de la boite... Par deux paires de mains, une vielle, ridée et usée par les années et une autre, plus jeune...

Le vieux marionnettiste montra à son petit-fils comment utiliser la petite poupée de chiffons et ses fils, pour la faire bouger, se lever et ne pas emmêler ses fils, fastoche ! Avec tous ces conseils, dispensés d'une voix douce par son grand-père, le petit garçon passa un long moment à faire danser et s'agiter en tous sens la belle marionnette. Les deux s'amusèrent un long moment... Mais une voix, leurs demandant de venir manger mit fin à la magie... La petite marionnette retourna à son écrin de velours et le couvercle se referma de nouveau.

Encore beaucoup de temps passa... La boite reprit une couche de poussière, plus personne ne semblait se souvenir de ce qu'il y avait dedans... Le vieux marionnettiste s'endormit un soir et ne se réveilla pas... Son petit fils était très triste, il était très proche de son grand-père... Mais le temps passa et la vie continua...

Jusqu'à ce jour où en rangeant cette pièce, ce fut un beau jeune homme qui trouva cette vieille boite en bois sombre, couverte de poussière. Avant-même de l'ouvrir, il savait ce qu'elle contenait. Les souvenirs de cette matinée avec son grand-père lui revenaient en mémoires Il se mit à sourire et partit avec la boite sous le bras.

Un an plus tard, à la date anniversaire, le rideau rouge se leva. Une petite poupée de chiffons colorés, aux cheveux de feux dansait sur la scène, devant un décor de forêt, accompagnée par une voix douce. Une nouvelle histoire mais toujours le même émerveillement dans les yeux du public, assis en arc de cercle devant la scène. Le marionnettiste sourit, il savait que son grand-père le regardait...

À propos de l'auteur