Navigation


 Ecrits publiés


 Retour au forum

Encre Nocturne   

Dungeon of Legend (Chapitres 7 à 9)

Lame37 | Publié hier à 16:53

Chapitre 7 : Choix décisifs


Les aventuriers avancèrent jusqu'au bout du couloir qui s’étant devant eux. Arrivés au fond, ils durent tourner à gauche pour quelques mètres plus loin devoir choisir entre aller à gauche ou continuer tout droit. Mystérieusement le couloir de gauche est éclairé par des torches contrairement au reste du donjon exploré jusqu'ici. On voit donc nettement plusieurs portes, dont deux se faisant face, l'une avec encore des glyphes, mais différents ; l'autre une sorte de tête de mort avec des d'un rouge très vif ; tout au fond une dernière porte avec comme des griffures dessus. L'autre couloir semblant moins lumineux et se trouvant devant eux, attire bizarrement plus l'attention de la plupart d'entre eux.


Jack – Vous êtes sûr de vouloir aller tout droit, on pourrait prendre une des portes à gauche plutôt.


Ennejie – Si j'ai bien compris il y a trois salles sur la gauche, aller tout droit a l'air moins risqué.


David – Ennejie a raison, de plus il y a de forte chance que la première porte à gauche donne accès à une salle accessible aussi en allant tout droit.


Steve – Je suis d'avis de tes deux amis Jack. Grâce à mon aura, je peux percevoir que la salle directement à gauche continue dans le couloir devant nous.


Anthony – Je n'aime pas que l'on m'impose un choix, mais je préfère la sécurité.


Toundra traduit par Ennejie – Il y aura des ennemis à combattre de toutes façons.


Jack – Ok, ok, on continue sur le couloir en face. N’empêche que j'aurai voulu observer la salle avec la source magique.


David – On l’étudiera une fois cet étage fouillé. L'accès à l'étage d'au-dessus se trouve sûrement au bout du couloir.


Ils avancent alors vers le chemin choisi et s'enfoncèrent à nouveau dans un couloir. Celui-ci est un peu éclairé par la lumière venant de leurs objets et du jour qui commence à poindre, par une fenêtre située sur leur droite. Avant de débouché du couloir, ils firent une courte halte pour organiser leurs prochains mouvements. Ils peuvent soit tourner à nouveau à gauche et aller dans une salle mystérieuse dont la porte possède elle aussi un crane squelettique, mais avec les yeux verts ; ou affronter une sombre créature que Toundra et Steve ont flairé. Celle-ci garde dans la pénombre l'accès à un très probable escalier montant.

Il est clair, que le groupe ne pourrait contourner cette fois-ci le danger. Une porte donnant sur une salle avec de probables ennemis ou une créature mystérieuse se cachant dans l'ombre. Il faut à nouveau faire un choix qui serait sûrement décisif.


Après concertation, ils décident à l’unanimité de prendre la porte à gauche. Celle-ci s'ouvrit sur une salle un peu plus grande que celles découvertes jusqu'ici. L'espace était assez grand pour contenir l'équipe de jeunes gens divisée en deux rangés et faire aux quatre individus qui venaient de se dresser devant eux.

Il s'agit de squelettes armés chacun d'une épée longue, d'un bouclier rond en bois et d'un petit casque à cornes. Ils sont animés par une sombre magie et n'hésitent pas une seconde à attaquer le groupe. L'affrontement fut sans merci pour ces créatures faites seulement d'os et de haines. Il fut si rapide que David et Ennejie n’eurent ni le temps, ni le besoin d'agir laissant leurs quatre autres camarades mener l'attaque, l'action.


Jack s’avança et d'un coup d'épée, un seul brisa le bouclier d'un squelette et son propriétaire. Celui-ci s'étala par-terre sous le choc pour se relever deux secondes à peine après. Jack ne réfléchit pas et frappa une seconde fois sur le tas d'os qui ne se releva pas une seconde fois. Pendant ce temps, Toundra se jeta violemment sur deux squelettes à la fois. Les deux perdirent l'équilibre et mordirent la poussière. Toundra ayant compris grâce à Jack qu'ils pouvaient revenir, parvint à achever au sol l'un d'entre eux tandis que l'autre se releva. Elle se dirigea dans sa direction, mais le dernier squelette qui était resté en retrait intervint et bloqua complètement le coup. Le choc perturba un peu Toundra qui faillit se faire surprendre par l'autre squelette. Mais celui-ci reçu une lance en pleine tête de la part de Steve et fut achevé par Jack qui profita de l'instant. La prochaine fois, c'est elle qui devra leur sauver la vie en souvenir.

Anthony vit le dernier qui tenta de fuir et lui envoya alors une boule de feu en plein sur le corps. La créature roula à terre et brûla complètement dans les flammes incandescentes signant sa fin et libérant la pièce.

Après l'affrontement, Jack trouva un coffre dans un coin de la pièce à gauche d'un mur. Il entreprit d'ouvrir cette malle et trouva un parchemin avec des écritures bizarres. Mais étrangement, il parvint à les lire et comprit qu'il s'agissait d'un parchemin de téléportation activable à la prochaine créature puissante vaincue. Il va donc y avoir un prochain combat contre un ennemi plus dangereux que ce qu'ils ont affronté jusqu'ici. À coups sûr, ce futur affrontement ne vas pas tarder et se trouve très probablement derrière le mur. Jack sent quelque chose, mais n'est sûr de rien. Il alla montrer sa découverte à David, Steve et Anthony qui examinent justement le mur depuis plus d'une minute.

Les trois jeunes gens étaient donc devant ce mystérieux mur. Celui-ci se trouve en face de la porte par laquelle les aventuriers ont pénétré et porte une inscription. C'est le signe d'une nouvelle énigme à résoudre. L’écriteau dit : « Quel mot à dire pour enfin en finir ! ».

En arrière, Ennejie discute à nouveau avec Toundra qu'elle peut presque considérer comme une amie. La condition d'animal perturbe grandement Toundra / Lira voulant boire le contenu de la fiole de combativité pour se sentir à nouveau normale. De plus, elle veut plus que tout, révéler à Steve et Jack ce qu'elle a sur la conscience qu'importe l'avis de son cousin. Mais pour Ennejie, il est clair que ce n'est peut-être pas le bon moment. Pour elle, tant qu'ils sont dans ce donjon, les sentiments ne doivent pas interférer avant la fin. Heureusement, Lira est raisonnable et ne dira rien avant d'en avoir fini avec ce stupide jeu.

David et Anthony sont perplexes, ils ne trouvent pas la solution après quelques essais. Steve se concerta avec ses trois compagnons, il se souvint avoir lu dans la consigne, un mot pour mettre fin au jeu. Cela fit tilt au quatre, mais c'est Jack qui prononça le premier « Dunofend ».

À ce mot, le mur s'ouvrit, Steve fit signe aux filles de venir et le groupe pénétra de l'autre côté. Ils débouchent dans un nouveau couloir ne laissant le choix que d'aller à droite ou à gauche. Le couloir s’étant sur la droite en s'enfonçant dans les ténèbres, tandis qu'à gauche quelque chose ou plusieurs dans l'ombre semble les épier de leurs multiples yeux.

Une chose est sûr, à droite, ils vont tomber sur la créature gardienne de l'escalier leur permettant d'arriver au troisième et dernier étage. Ils en sont maintenant sûrs.

Ce qui se trouvait sur la gauche, ne semble par encore avoir aperçus les jeunes gens. Ils peuvent donc encore rebrousser chemin pour explorer la salle avec la mystérieuse source de magie. C'est alors que sans surprise, la voix du Maître du Jeu retentit.


« Bien, vous êtes arrivés ici en un seul morceau et au complet. Je vous félicite. Comme vous l'aurez sans doute compris en traversant ce mur. Des deux côtés, se trouvent des créatures qui seront votre dernière mise à l'épreuve avant d’affronter le boss, autrement dit moi, Mardan. Je suis fier de vous avoir vu braver mon donjon. La fin approche et la victoire ne sera pas simple à obtenir. Une dernière chose, si la salle mystérieuse vous intéresse. Sachez que ci trouve, un portail vous donnant accès à la fin de ce donjon. Choisissez bien et bonne chance ! Ah ! Ah ! »


Chapitre 8 : Le bout du tunnel


Les aventuriers hésitent entre les choix proposés. Rebrousser chemin pour utiliser le portail est tentant, mais ce qui se trouve sur leur gauche les observe. S'ils font signe de passer à droite ou de faire demi-tour, la ou les créatures peut réagir et les charger. Il est donc préférable de l'affronter pour ensuite réfléchir quelle issue prendre, d'autant qu'ils pourront utiliser le parchemin à l'issu du combat.


Jack faisant le bilan – Bon ! Si on récapitule, on ne peut faire marche arrière et les gardiens sur la gauche ne nous laisseront pas les ignorer.


Steve en désignant « les gardiens » dans l'ombre – Oui, c'est clair, mais il se peut qu'il n'y est qu'une seule créature car je perçois une seule odeur venant de là-bas.


Anthony perplexe – Une seule créature avec au moins deux paires d'yeux, il faut s'attendre à du dangereux.


Ennejie inquiète – Les gars, faut se décider, Lira et moi on n'est pas rassurée. Il y a des chances qu'il nous est senti et qu'il se prépare à attaquer d'une minute à l'autre.


David impatient – Plus le choix alors, chargeons le et résolvons le problème.


Tous d'accord, ils avancèrent dans les ténèbres diminuant à leur approche. Jack et Lira / Toundra ouvrirent la voie suivit de près par David, puis les autres fermant la marche. Lorsque la salle baigna presque entièrement dans la lumière éclatante de leurs torches et objets luminescents ; la créature ne pouvant plus lutter, face à cette intrusion se manifesta. Il s’agissait d'un énorme et massif cerbère noir de près deux mètres de hauteur, le genre de chien qu'il ne vaut mieux pas titiller. Il y a des ossements un peu partout dans la pièce et un coffre est disposé derrière l'animal qui bloque le passage.


Le cerbère dans la langue des canidés tout en grognant – Ainsi, c'est vous les aventuriers à qui font face mes camarades et moi. Je suis le dernier rempart avant le grand-maître !


Steve stupéfait, lui répondit – Tu es le premier qui t’adresse à nous et tel un esclave tu continues de servir le propriétaire. Laisse-nous passer et les créatures du donjon seront libre après que l'on est défait ce Mardan.


– Si tu crois que je vais t'écouter misérable, tu te goures ! Même si vous triompher du donjon, d'autres aventuriers vous suivrons et ainsi continuera le cycle sans fin. Tant que le donjon tien debout nous reviendront et imposeront notre épreuve. Il est trop tard pour revenir en arrière. Luttez ou capitulez, mais il n'y a pas de rédemption et juste le combat.


– Puisque tu insistes, nous ne céderons et ne reculerons pas. La fin est trop proche pour abandonner. Tu te dresse encore, alors soit qu'il en soit ainsi.


Ce dialogue d'un géant face à un amuse-gueule fut traduit par Ennejie à ses camarades. Encore une fois, ils vont devoir affronter contre leur gré un ennemi qui les empêche de passer et d’atteindre la sortie. C'est probablement le dernier avant le boss, mais les créatures du donjon sont des « esclaves-gardiens ». Elles sont vivantes, mais parfois les « héros » doivent faire des choix qu'ils regrettent et se dire que c'est les monstres ou eux.


Les aventuriers n'ont plus le choix, ils vont faire à nouveau face. Un violent combat s'engage, Jack, Lira et David sont les premiers au contact avec la bête. Steve a rejoint Anthony et Ennejie en deuxième ligne pour seconder les trois attaquants.

Le cerbère s’apprête à attaquer ; la première ligne d'aventurier telle une masse confondue frappe d'un coup commun de griffe, épée et émanation magique. Le choc est terrible, mais le molosse n'a presque rien senti et riposte d'un violent coup de patte vers Jack qui tombe en arrière. Lira toujours en animal fonce sur l'ennemi, mais ne parvient pas à l’atteindre. Celui-ci charge et se reçoit une flèche d'Ennejie qu'il parvient à peine à contrer. L'impact est donc légèrement réduit et la créature s'affale sur le sol en recouvrant au passage Jack et Lira sans les blesser.

Le choc sur le sol de la pièce est tel qu'Ennejie et Anthony se retrouvent propulsé en arrière. David et Steve ont réussi à y échapper in-extremis. David profite de l’hébétement de l'animal pour lui infliger une attaque moyenne. Celui-ci est dans ses derniers retranchements. De rage, il assène un coup à Lira qui est encore au sol avec ses deux compagnons d'infortune. Il se relève dans son dernier souffle et avance vers les aventuriers encore debout. Steve ayant vu la scène agit d'un coup de lance qui ripe sur la peau du molosse sans pour autant parvenir à l'achever. Steve le voit s'écrouler devant lui pour ne plus se relever.

Les aventuriers ont encore triomphé, mais ils ne tirent aucune gloire de cet énième affrontement. Seul celui contre le Maître de Jeu, signera l'accomplissement de la grande épreuve qu'est le franchissement du donjon. Les créatures sont des étapes, il n'y a pas de quoi être fière de tuer des êtres qui ne font que ce pour quoi ils sont créés.

Jack se relève et se dirige vers le coffre en contournant par la droite le monstre et en longeant le mur. Pendant ce temps, Anthony soigne un peu Lira ; David aide Ennejie à se remettre de ses esprits et Steve inspecte une porte sur le côté gauche de la pièce qui empeste le chien. La porte semble verrouillée, impossible pour lui de l'ouvrir. Peut-être que la magie peut avoir raison de cette résistance. Il va donc faire son constat aux deux magiciens du groupe. Dans le coffre, Jack trouve une fiole vide avec dessus l'inscription en plusieurs lignes : « Convertisseur de soins légers en soins plus important ». Il montre sa trouvaille à ses camarades.

Ensemble décident de réunir dans le gros réservoir, le contenu des deux petites fioles de soins qu'ils possèdent. Ensuite, ils utilisent le parchemin de téléportation pour aller à la rencontre de Mardan, le Maître du Jeu et en finir.

Grâce à la magie, ils choisissent où atterrir au sud, sur le troisième et dernier étage du donjon. L'espace est à découvert et une brise se fait entendre et sentir. Quatre tours se dressent dans chaque coin, une stèle brille de mille éclats, c'est la sortie. Au centre, il y a une créature massive aux airs de démon qui attend les aventuriers et demeure l’ultime rempart.


Mardan est là et le combat promet d'être difficile. La conclusion du périple est proche et les regards se croisent.


Chapitre 9 : La fin du donjon


Les aventuriers voient enfin l'apparence du Maître du Jeu / Mardan. Il est imposant, une sorte de vêtement sombre des pieds à la ceinture et le reste du corps nu avec des marques rouge et noire. La taille de Mardan est importante et ses ailes claquent au vent. Il n'a pas d'arme, mais quel intérêt pour lui quand il peut d'un seul coup vous mettre à terre. Et de part son aura vous faire frémir et comprendre que seul, on peut rien contre lui. Toutes les créatures rencontrées jusqu'ici ne sont rien comparées à lui. Il occupe tellement l'espace et la place sur ce toit que le reste du donjon et de l'environnement n'a presque plus d'importance.

La stèle, signe de la vraie fin est située à quelques mètres derrière le monstre. Les six camarades savent qu'ils ne peuvent plus reculer, ils doivent l'affronter et atteindre la sortie, car sinon ils risquent d'être bloqué ici, dans ce donjon pour un bon moment.


Mardan ayant suffisamment mis l'ambiance, brisa le silence d'une voix satanique – Enfin, vous voilà ! Enfin, nous nous rencontrons ! Enfin, la partie touche à son dénouement ! La victoire arrive, mais pour quel camp ? Le vôtre ou le mien. Ah, Ah !


Jack sur un air de défis – Alors c'est toi, le maître ? J'avoue qu'on est peu déçu. Cette histoire prend fin avec toi et tu n'as rien de mieux à proposer.


– Insolents ! Je vous fais l'honneur d'être votre dernier adversaire puisque que j'ai été votre geôlier et que je vous ai laissé la possibilité de m'atteindre pour parvenir au bout de ce chemin. Et vous me défiez encore en pensant que votre réussite est déjà acquise. Pauvres fous, si vous gagner, ce sera un miracle, car j'ai été assez indulgent et que c'est terminé la rigolade. Vous n'êtes que des insectes et moi le dieu de ce lieu, ce monde, cette dimension. Vous n'êtes là que pour mon divertissement.


Steve rejoignant l'avis de Jack d'un commun accord avec le reste du groupe – La plaisanterie est finie, monstre. On n'est pas des jouets que l'on jette quand on en veut plus. On est des êtres-vivants et vivre, c'est savoir être prisonnier ou libre de son destin. On vous défie parce qu'on a choisi notre voie et qu'importe si vous nous barrez le chemin, on ira jusqu'au bout.


– Très bien, si vous insistez. Vous allez l'avoir votre ultime combat et je vais vous montrer pourquoi on m’appelle Maître ! Que commence la fin de votre aventure !


Mardan commence à marcher vers les jeunes gens qui préparent l’offensive pour la conclusion de cette quête. Le choc va être terrible et l'issu incertaine, mais peu importe du moment que cette histoire s’achève une fois pour toute.


Jack, Toundra et Steve sont en première ligne et se coordonnent pour infliger une attaque combinée à Mardan composée de coup d'épée, griffes et lance. Celle-ci atteint violemment sa cible qui prit de douleur et de rage riposte et frappe Jack et Steve. La fiole de soins se brise sous l'impact et soigne complètement alors à leur insu les deux blessés qui demeure un peu étourdit. David, Ennejie et Anthony viennent au secours de leurs compagnons et infligent par magie et flèche une autre blessure importante au démon / Mardan. Toundra profite de la confusion pour redevenir humanoïde-féline, donc se soigner et se déplacer sur le côté du démon.

Mardan a des difficulté à parer les deux lourdes attaque qui s’enchaînent. Mais il parvint à contrer le double coup de lames et magie tenté par David et Lira. Il charge et mit Lira, David et Jack au sol. Steve échappe par miracle au choc et réussit à envoyer sa lance dans les ailes du monstre qui tombe au Sol. Jack en profite pour se relever et donner une nouvelle estocade à l'ennemi. Lira tente elle aussi une attaque qui ripe sur une peau écailleuse. Mardan se défend et envoie son assaillante heurter le sol près de la stèle. Jack, David et Anthony usent de magie et de lame pour frapper à nouveau, mais le monstre riposte au contact et les renvoie au tapis. Cependant, le choc est tel qu'il se retrouve immobilisé à la merci d'un ultime coup de lames de la part d'Ennejie et Steve.

C'est la confusion totale, le choc est terrible. Lira / Toundra reprend ses esprits et voit où elle se trouve. C'est la providence qui fait qu'elle se trouve près de la stèle. Elle constate le combat qui se déroule à quelques mètres. Impossible pour elle de venir en aide à ses camarades qui semblent en difficultés. Doucement, elle se rapproche de la source magique qui s'illumine à son approche sans savoir que ses compagnons peuvent réussir malgré l'adversité. Elle est en vie et n'a plus qu'une seule envie, arrêter tout cela et revenir sauve avec tout le monde.


Elle cria – Dunofend !


Mardan hystérique entendant cela alors que Steve le frappe – Quoi !


Lira, plus fort – Dunofend !


Ne voulant pas admettre la défaite, même sous le coup d'Ennejie – Non !


Il se tordit de douleur et disparut en fumé. Puis un voile noir recouvrit les jeunes héros qui l'un après les autres tombent dans l'inconscience ne sachant pas s'ils ont réussi ou échoué.


RETOUR À LA NORMALE


Mars 2017, Anthony, Lira et Steve reviennent doucement à leurs esprits. Ils sont un peu déboussolés et un début de migraine heureusement passagère. Ils se rendent comptent qu'ils sont de retour dans leur monde sains et sauf.


Anthony observant autour de lui – On est revenus ?


Lira constatant l’absence des trois autres – Où sont les autres ?


Steve se relevant doucement et regardant sa montre – Ce ne doit pas être leur période. On est encore en 2017. Ils seront probablement là, l'année prochaine.


Anthony – Il ne faut pas s'en faire, on les reverra très sûrement. Après tout, on a réussi tous ensemble.


Lira approuvant – Vous avez raison, je me fais du soucis pour rien. Mais c'est normal, vue tout ce qu'on a traversé.


Anthony rangeant le jeu et les figurines dans la boîte – On devrait peut-être rentrer, je crois qu'on a eu notre quota d'aventure pour aujourd'hui.


Steve l'aidant – Ok pas de problème. Ce n'était pas si mal, ce “jeu”, non ?


Lira faisant la réflexion et ayant pris sa décision – Hormis le fait que l'on risquait notre vie. C'est vrai que c'était cool. Mais, ne nous refais jamais un coup comme ça Steve.


Steve compréhensif – T'inquiète, il n'y a aucun risque.


Ils rendent le jeu en disant au responsable, que le jeu était sympa, mais un peu trop attractif et addictif. Lira se promit qu'avec Anthony et Steve, ils reprendraient contact avec leurs trois autres camarades.

*

**

Mars 2018, en soirée, il se passa à peu près la même chose pour David, Ennejie et Jack avec presque les mêmes dialogues. On pourrait comparer la personnalité de Steve avec celle de Jack, celle d’Anthony avec David et Lira avec Ennejie.


David, Ennejie et Jack revirent Lira, son cousin et Steve un mois plus tard. Entre Lira et Jack, il se passa quelque chose de spécial, mais ceci est une autre histoire.


END

À propos de l'auteur