Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Foulard Rouge (Ch. 1) - Spin-Off du "Le Cours De Dessin".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mattis

avatar

Masculin Capricorne Messages : 5
Date d'inscription : 23/12/2012

MessageSujet: Le Foulard Rouge (Ch. 1) - Spin-Off du "Le Cours De Dessin".   Sam 23 Fév - 9:26

Le foulard rouge


La sonnerie retentit. Cette sonnerie qui signifiait la fin du cours de dessin. Cette sonnerie qui signifiait, aussi, le début de la vraie bonne journée. Ce jour-là était sûrement le pire jour de ma vie. Le pire mercredi de ma vie. Je m’avançais vers la cour pour aller dans le tramway qui m’emmenait au bus permettant de rentrer chez moi. J’étais devant mon arrêt de bus. Il était en retard. Encore une fois. Je l’attendais, mais toujours rien. Je décidais alors de rentrer chez moi en passant par l’hippodrome. Bizarrement, il n’y avait personne. Tout à coup, le ciel s’assombrit, le vent se leva et les feuilles tournoyaient ensemble. A présent, il pleuvait. Le tonnerre éclata. Je marchais, fébrilement. Je n’aimais pas ce temps, j’avais peur. J’arrivais à l’escalier qui accédait à la route de ma maison. Soudain, une barre de fer roula au sol. Mon cœur battait de plus en plus en fort. Plein de courage, je regardai la source de ce bruit. Je vis du blanc. Du blanc semblable à de la fumée, mais de la fumée solide, compact. Elle disparut. Je me retournai, apeuré. Rien, cette mystérieuse matière avait disparu. Je continuais à marcher et... une chose était posée sur mon épaule. Je tremblais. Je la sentais. Je savais que cette forme était derrière moi. Elle me contourna, pour finir devant moi. Elle était toute blanche. Seul un élément permettait de la distinguer. Sur son œil droit, elle portait un foulard rouge. Je criais au secours, mais aucun son ne sortit de ma bouche. La forme bougeat. De sa main, elle fit apparaître une sorte de masse. Elle m’avait assommé.
Je me réveillai dans une grande salle. Il n’y avait rien dedans mis à part une chaise et une table, sur laquelle était posé un grand verre d’eau. Soudain, la porte s’ouvrit, et un homme en sortit. Il était plutôt costaud. Il était donc risqué de s’échapper sans trouver un bon plan. Je l’observais. Il marchait en rond, puis il s’assit sur la table, en faisant tomber le verre d’eau que je convoitais tant. Il m’observait. Il se passa la main dans les cheveux. C’était le moment ! Le moment d’attaquer. Je profitai de ce moment pour lui prendre le bras, et essayer de le retourner. En vain, il était plus fort que moi. Je ne pouvais pas lutter. Il s’en alla. J’étais tout seul. Je restai ainsi pendant plusieurs jours, jusqu'à l’arrivée d’un nouvel individu. Il avait, dans sa main, un bol de riz. Enfin, j’allais pouvoir manger. Il s’approcha lentement vers moi, me donna le bol ainsi qu'une fourchette. Je mangeais, et mon Dieu, qu'est-ce que c’était bon ! Je finis le bol en moins de 3 minutes tellement j’avais faim. J’avais en ma possession une fourchette. J’avais une idée, mais très difficile à réaliser. Il fallait que je me lance, tant pis. Je pris mon courage à deux mains et avança. L’homme me regarda, surpris. Je le contourna, quand soudain je pris sa main et enfonça ma fourchette profondément dedans. Il criait à l’agonie, et je profitais de cet instant pour m’enfuir. Je courais. Je courais tellement vite que je voyais ces bâtiments qui m’avaient fait prisonnier durant des semaines défiler devant moi. Je n’en pouvais plus de courir, je décidais de m’arrêter. Je marchais. Soudain, j’entendis un bruit. Un bruit de moteur, c’était une voiture ! Mais pas n’importe laquelle, dedans, j’ai pu apercevoir un homme conduire. Il était borgne, et avait un... Non ! Pas lui ! Cet homme avait, un foulard rouge.


Revenir en haut Aller en bas
Ilya
mord-sith démoniaque
mord-sith démoniaque
avatar

Féminin Messages : 754
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: Le Foulard Rouge (Ch. 1) - Spin-Off du "Le Cours De Dessin".   Sam 23 Fév - 17:52

Je trouve que tu l'as bien amélioré par rapport au cours de dessin, c'est bien plus attirant, mais comme je suis pinailleuse, je te conseille de lus développer. De plus, il est étrange qu'après plusieurs jours sans manger ni boire, un simple bol de riz le requinque non?

------------------------------------------------------------------------------------------------
REJOIGNEZ LE MOUVEMENT OFFICIEL DES LAPINS ROSES FONDE PAR ILYA, REINE DES MORD SITHS AMOUREUSE DE SON LIT!!!
Revenir en haut Aller en bas
Kawet

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 2153
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

MessageSujet: Re: Le Foulard Rouge (Ch. 1) - Spin-Off du "Le Cours De Dessin".   Sam 23 Fév - 19:24

ATTENTION A METTRE LES BORNES D'AGES !!!! voir http://www.encre-nocturne.com/t862-regles-du-forum

------------------------------------------------------------------------------------------------
Merci Maw' :D:
 



Aide à l'orthographe ici Wink
Quand vous êtes connecté, n'oubliez pas la chat-box !! (n'est-ce pas, Invité :p )


BE AN ALCOHOLIC HORSE, ADULATE WHALE, FUCK THE REST :la: 
LPBCRQA :la: 
MawPowaaaaaa :la: 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Foulard Rouge (Ch. 1) - Spin-Off du "Le Cours De Dessin".   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Foulard Rouge (Ch. 1) - Spin-Off du "Le Cours De Dessin".
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: