Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [-15]Rencontre inatendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BluePad
Le petit Schtroumpf Farceur
avatar

Masculin Sagittaire Messages : 496
Date d'inscription : 20/02/2013
Localisation : Derrière toi !
Humeur : Content d'être bientôt en vacances

MessageSujet: [-15]Rencontre inatendue   Lun 25 Fév 2013 - 17:21

Voici une copie d'un RP que j'ai réalisé avec une amie sur le forum TEAM SURVIVAL :

Contexte :

Spoiler:
 

Personnages :
*Emilie MacField : guèrière
*Abraham Dan London : scientifique

RP :

Abraham : Commme chaque début d'après midi, j'allai dans mon labo, faire quelques tests pour bien débuter l'aprèm. Mais ce jour là, je sens comme une présence étrange dans mon labo. Cela me fais, tellement trembler, que je ne peux travailler correctement.

Je décide, de me reposer un instant dans le fauteuil, soudain, j'entendis comme..... comme un bruit.... inexplicable. Puis quelques instant après, mon éprouvette eclate, à ce moment, je suis sûr : il se passe quelque chose !

Effrayé, je ne peux bouger, mon sang est glacé, moi ! : pourtant courageux, je sentais quelque chose... Tout-à-coup, un gros "Paquet" de salive jaunâtre s'affale sur la sol, je lève la tête pour voir.... une infection s'était introduite ! , elle me saute dessus. Je me débat, mais la bète me mord ! je sens qu'elle m'injecte un liquide, je cris .....

"Auuuuuuuuuuuuuuu secouououours !!!"

Mon fidèle robot, croco aillant ressu mon appel, court et sort du labo avec vitesse, qu'il aurait pu tomber... pour je le suppose aller chercher de l'aide... enfin je l'espère !

Je me sens mal, je saigne beaucoup, la créature continu à me mordiller. A un moment, je me sens très mal, près à m'évanouir.... je m'évanouie..........avec un seul dernier cri : "Secou..."


Emilie : Je ne sais pas qu'elle heure il est, et le soleil est caché par des nuages énormes et sombres. Mais j'ai perdu la notion du temps, il n’existe plus à présent. Du moins pour moi... Tout se que je sais, c'est que je ne sommeille plus, et de grosses poches viennent défigurer mes yeux noisettes. Mais comment peut-on dormir alors qu'un monstre peut surgir. J’entame alors une cigarette, avant de surveiller les environs. Je sais que je ne suis pas garde, mais personne ne me donne d'ordre pour le moment. J'avale une bouffé de fumée néfaste avant de la recracher jusqu'à se que j'entends un murmure sachant que je suis qu'au deuxième sous-sol. C'est surement mon imagination, je suis surement devenue démente à force d'être parano. Je soupir et continue ma route.

Soudain je tousse comme si je vais recracher mes poumons. Ça arrive des petits crises de ce genre, cela s'est vite fini. Je me relève et tout de suite je pris ma cigarette dans ma bouche. A quoi bon prendre soin de soi alors que tu mourras de toute façon ? Et c'est alors, que j'entendis à nouveau le murmure, mais en plus fort, comme si je me rapproche de quelque chose ou de quelqu'un. Je suis au troisième sous-sol. Je m'arrête et je m'immobilise zieutant chaque coin. Il se passe quelque chose, mais où et quoi ?

Je continue alors d'avancer jusqu'à se que je vois une ombre immense et monstrueuse. Je prend alors mon arme qui est sur ma jambe (un endroit pratique pour que personne ne me la prenne). Je regarde cette ombre inquiétante se rapprocher, mais je n'exprime aucune peur, je m'y suis habitué à voir cela. Et tout d'un coup, j’entends un bruit de machine, et je voit un robot métallique en forme de crocodile. Étonné, je range mon arme et le regarde interloqué. Cela venait donc en bas. Sans plus attendre, je pris les escaliers m'amenant au sous-sol suivant, mais ce n'est pas là, et un son gémissement répugnant me titille les oreilles. Je pris une autre bouchée de fumée nocive et repartit de nouveau.

Sous-sol 5, une scène d'horreur se présente. Un monstre ressemblant à un vampire (mais beaucoup moins charismatique et séduisant que se que l'on pense) engloutir un pauvre scientifique que je n'ai jamais vu dans le coin. En même temps, je ne traine pas souvent ici, je ne comprend rien à leur expérience et leur construction. Enfin bref, ce n'est pas le moment de songer à tout et rien, il faut achevé l'horrible bête. Je repris mon arme, serrant ma cigarette entre les dents, et tire plusieurs balle qui l'évite en beauté. Alors que je m'apprête à tirer une nouvelle fois, je me rend compte que je n'ai plus de munition.

« Et MERDE !!! Comment vais-je faire pour le faire crever et pour mes aut' combats ?!!  »


Tant pis, je vais devoir l'achever sans classe. Mais il y a plus grave que ça : Comment vais-je faire pour l'achever ? Je regarde chaque recoin de l'immense salle... Comment vais-je trouver une arme ? La créature repoussante se précipite sur moi et me plaque au sol. Il s'apprête à me mordre avec ses dents aiguisés sa langue écœurante et ses filets de baves, il devait avoir la à la bouche. J'avale de la fumée venant de ma clope et 'recrache' cela sur le monstre. Quand il respire, il prit la fumée destructive que j'ai lâché, et il tousse me laissant partir. Quelle chance, je dois à présent trouver une arme... Je vis alors des verres de forme bizarre dont les scientifiques utilisent pour faire leur étranges manies. Je pris alors les verres remplis de substance chimiques et les balancent sur le monstre. Oh oui ! C'est de l'acide sulfurique ! En tout cas, cela détruit le monstre. Il fond comme du beurre exposé au soleil ou dans un micro-ondes. J'ai trouvé cela marrant de le voir gémir comme une fillette et de mourir de cet façon. J'ai l'impression d'être devenue sadique et même masochiste. Bref. Je ricane avant de me précipiter sur la victime. Je finis ma cigarette que j'écrase au sol, avant de prendre le scientifique dans mes bras et de le secouer.

« Eh, eh réveilles toi j't'en supplie ! J't'ai pas sauvé pour rien tout de même ! »


Je me rappel du bandage m'entourant les côtes depuis que j'ai essayé de sauver mon ami Alek. Je repose la victime au sol et enlève ma veste en cuir puis mon débardeur en soie blanc taché de sang qui est resté, afin de pouvoir retirer la longue bande blanche et le mettre sur la plaie de l'homme. Ce n'est pas grand chose, mais cela peut éviter une trop grosse perte de sang. Je me revête et attend que la personne que j'ai "sauvé" ouvre les yeux.


Abraham : Je commence à reprendre connaissance, je vois... une silhouette de fille... de... je commence à voir plus clair puis... je reconnaissais cette guèrrière, je l'avais déjà vu ... elle me baffais pour me réanimer, mais moi avec réflexe je lui rendit la baffe, oups...

Bon, je me remit sur pieds, et remercie cette brave femme, il fallait que je nettoie tout, le sang gluant, la salive répugniante, mes éprouvette detruite, tout ma collection de Champignions Champinatiens, ... putain quel merde...

Je vais me reposer puis je monte à l'étage supèrieure récupérer mon arme, je sors discrètement, pour prendre quelques champignons, ... j'espère que personne ne m'a vus... j'avance ...

Je voyais tous dehors dévasté, je me demandais si je trouverai des champignons dans tout ce désastre...

Soudain je vois la même femme qui m'avait sauver.... oO nnoooon !

Elle me...


Emilie :
Alors que j'essaie de l'animée, il m'a mit une gifle. Oh le... Bref, au moins, on est sur qu'il est vivant, se qu'il me calme et évite de lui mettre un coup de pied.

C'est alors qu'il se lève. Je m'écarte de lui et me lève à mon tour. Je le dévisage du regard pendant que ce dernier me remercie et commence à mettre de l'ordre m'oubliant totalement. Je ne bouge pas pendant plusieurs secondes avant de regarder le monstre que j'ai abattus avant de partir en soupirant. On voit qu'il a été très reconnaissant de ma part de l'avoir sauvé, mais il est vrai que je ne suis pas très bavarde alors ça ne me pose pas de problème. Pourtant, j'ai besoin de me sentir utile, et j'ai besoin de compliment. Enfin que dis-je, je dois faire mon devoir et je ne suis pas censé recevoir quelque chose en retour.

***

Je n'ai pas vraiment d'idée où aller dans la base, il y a très peu de monde. Je me demande si il reste des survivants, vraiment. Je vais aller dehors, on ne sait jamais. J'aime bien voir ce désastre et songer en le voyant. Quand je vois ces flammes vives et ces sortes de météorites tombants du ciel m'aide à songer. C'est étrange mais c'est comme ça.

Alors que je suis à la sortie de la base, je vois une personne non loin de moi la tête en bas comme une autruche. Je charge mon arme, et m'approche de lui pour mettre mon arme au dessus de sa tête. Mais c'est...

« Mais t'es... LE GARS DE T'A'L'HEURE ?!!!! Mais qu'est-ce que tu fais là ! C'est dangereux, tu n'as pas le droit de sortir !! Allez rentre !! »


Mais pourquoi fait-il cela ? Il devrait pourtant le savoir !! Alors que je ramène le mouton à son troupeau, un monstre nous tombe dessus. C'est vraiment le moment. Je râle avant de lui tirer dessus. Je n'ai pas envie de me battre une nouvelle fois.


Abraham :

Tout les deux, on rentre dans la base;je crois que ... que j'étais... bref, c'était irréaliste, je ne la connaisssait à peine.... J'avais une grosse envie que me rongeait du plus au point : Repartir receuillir ces beaux spécimens de champignon, et d'en chercher encore d'autre pour mes experiences interessante. Tant pis, je le ferais un autre jour, je ne vais pas une nouvelle fois poser de problème à la guerrière.


Je l'invite alors à boire quelque chose. Il y a un distributeur à l'étage un, et je voulais en profiter pour la remercier et me faire pardonner. Je l'en voulais tellement, de l'avoir frappé, ooh ... ca gentillesse... et moi qui la baffe... nan mais franchement, et mes manières de scientifique, elle était si charmante... ca me tranchait l'estomac ! Il fallait lui dire, mais quelque chose me retenait ! comme si elle était déjà prise par quelqu'un ! soudain j'eu de vague souvenir de l'avoir vu dans les bras d'un garçon... à ce moment... je ne pouvais plus rien dire sur ce que je resentais . J'attend alors sa réponse avec hâte, malgré ma timidité légendaire que j'essais du mieux que je peux à le cacher par un sourire aimable que j'offris à Emilie.


Emilie :
Un...Verre me dit-il ? Je n'ai pas trop envie de prendre quelque chose à boire, je n'aime pas m'immobiliser en buvant une boisson tranquillement en parlant à quelqu'un, alors que la fin du monde est là. Mais, vue qu'il n'y a pas grand chose à faire pour le moment, je ne peux que accepter. De toute façon, j'ai soif.

On est tout les deux au premier étage. Je me dirige vers la machine à boisson pour prendre se que je souhaite. Il faut en fait un code au lieu de l'argent pour pouvoir prendre notre rafraichissement. J'ai mis un sacré temps pour essayer de trouver le code mais par perte de patience, j'ai détraqué cette fichu manière de prendre une canette avec mon arme. Alors, tout le monde peut se servir, sachant que 'naturellement', les survivants savent qu'il faut prendre pas plus d'une canette par jour pour en laisser au autre, et à nous plus tard.

Alors, j'ai pris une canette de vodka, et proposer :

« Tu veux quoi ? Un truc "qui pique", un truc qui comporte de l'alcool, ou quelque chose de plus doux ? »

J'attends alors sa réponse patiemment le fixant du regard.


Abraham :
Oui? S'il te plait... j'aimerai avoir plutot une boisson qui pique... ! Tu veux de la monnais ?

On boit notre rafraichissement... je la regarde dans les yeux... je n'avais pas rémarqué qu'elle avait des yeux bleu nacrés... je bois la canette, à moitié rouillé, car l'aprovisionnement est très rare, et l'humidité circule dans toute la base... je ne sais quoi lui dire ? parler de science;, ca devrait l'embéter plus que autre chose, d'armes et de guerre, je ne m'y connais que très peu, du temps et de la base : quel sujet noire en temps de fin du monde... bref je ne savais pas quoi lui dire de bien...

Je me lance, je vais parler de quelque chose, pas vraiment intérréssant, je lui dis :

"T'as vu le distributeur, il est abimé... tu sais comment ca marche ? tu veux que je t'explique ?"

Je la regarde attentivement, attendant une réponse, je voyais bien sur son visage qu'elle trouvait cette question ridicule... enfin je ne sus comment expliquer la réaction de son visage...


Emilie :

Une boisson pétillante, ok. Alors qu'il est en train de me proposer de la monnais, je frappe avec mon pied la machine à boisson. Bruyamment, l'engin se mit à sortir la boisson du scientifique. Par la suite, je lui envoie la canette pour qu'il puisse la rattraper. Ou pas.

Je m'appuie donc à côté de la machine buvant ma canette de vodka à petite gorgée. Mais quelque chose me perturbe. J'arrête subitement de boire et regarde la victime d'un monstre. Il est entrain de me fixer. Je grimace en le regardant intrigué jusqu'à se qu'il me pose une question des plus pertinentes :

"T'as vu le distributeur, il est abimé... tu sais comment ca marche ? tu veux que je t'explique ?"

Je pouffe de rire tout en baissant le regard vers ma boisson avec un sourire moqueur, puis je bois une nouvelle gorgée. J'essuie mes lèvres avec mon bras de façon plus ou moins incorrecte et je lui dit avec un peu plus de sérieux :


« C'est moi qui est détruit le distributeur afin que tout le monde puisse se servir... »

Je bois une nouvelle fois finissant cette fois-ci ma canette que je jette violemment par terre.

« ...Avec modération bien sur. »

Je m'avance vers la canette en l'écrasant complètement. Ma tête se tourne vers le plafond l'air songeur.
Je pense alors à la base. Il y a forcément quelqu'un qui puisse nous aider ... Nous dirigez. Je me souviens où j'ai lu une note posé sur une table au dernière sous-sol accessible où il y a été inscrit : "Seul le descendant du créateur de cette base peut nous sauver si il n'était pas prisonnier."
Depuis un moment, j'ai essayer de regarder tout les étages où peut il y avoir un passage où l'on peut retrouver ce soit disant "sauveur". Mais rien ... Juste deux immense portes d'une technologie incroyable bloquant un passage. Je l'ai inspecté, et j'en ai déduis en voyant une serrure interactive qu'il faut une clée. Mais comment ... ? Peut-être que le savant en sais plus que moi ? Je me retourne alors vers lui.

« Dit. As-tu déjà entendu parler d'un "créateur" qui peut nous aider à survivre dans la base ? »
[left]
Revenir en haut Aller en bas
http://crazy-game.forumforever.com/index.php
Lullaby

avatar

Féminin Verseau Messages : 1454
Date d'inscription : 16/04/2013
Localisation : Dans un train, ou sur mon lit, ça dépend.
Humeur : Acqueuse ou vitrée peut-être ...

MessageSujet: Re: [-15]Rencontre inatendue   Mar 21 Jan 2014 - 17:52

Bon j'ai mis -15 comme balise car en survolant le texte il m'a semblé que c'était quand même assez violent. De plus faute d'un meilleur endroit (ce RP ne pouvant pas être mis dans la partie RP de notre forum) je l'ai mis dans scénarios (si quelqu'un a une meilleure idée ...)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Lullaby, la [fonction au choix : proxénète, mendiante, distributrice de biscuits périmés, apprentie chimiste, etc] aux multiples talents !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Iskupitel

avatar

Masculin Cancer Messages : 612
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : En haut d'un arbre, caché par des montagnes de sucre
Humeur : Comme un paresseux.

MessageSujet: Re: [-15]Rencontre inatendue   Mar 21 Jan 2014 - 18:49

Je l'aurais mis dans "Autres".
Parce qu'on n'a pas la dimension cinématographique que nécessite un scénario.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Vive l'ASM !
Revenir en haut Aller en bas
Lullaby

avatar

Féminin Verseau Messages : 1454
Date d'inscription : 16/04/2013
Localisation : Dans un train, ou sur mon lit, ça dépend.
Humeur : Acqueuse ou vitrée peut-être ...

MessageSujet: Re: [-15]Rencontre inatendue   Mar 21 Jan 2014 - 19:11

Le problème c'est que Autres c'est dans courts et ensuite dans autres c'est plutôt tout ce qui et biographie, hommage, pensée (rien de fictif puisque que les courts fictions vont dans courtes fictions) et j'ai pas envie devoir créer une catégorie juste pour un sujet. D'ailleurs je saismeme pas si Blue à le droit de poster ce RP: la personne avec qui il l'a fait sait qu'il l'a copié ici ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
Lullaby, la [fonction au choix : proxénète, mendiante, distributrice de biscuits périmés, apprentie chimiste, etc] aux multiples talents !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Iskupitel

avatar

Masculin Cancer Messages : 612
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : En haut d'un arbre, caché par des montagnes de sucre
Humeur : Comme un paresseux.

MessageSujet: Re: [-15]Rencontre inatendue   Mar 21 Jan 2014 - 20:36

Ah, j'avais pas pensé à l'agrément de la partenaire. N'ayant aucune indication, on ne sait pas. Donc je suis pas favorable à ce qu'on le publie.
En conséquence, je propose qu'on le stocke quelque part et qu'on ne le place pas ici tant qu'on a pas confirmation de sa volonté.
Quant au quelque part... j'ai pensé à la partie Admin, histoire que ce soit bien à l'écart de tout, ou alors tout simplement dans la partie modo. (ou dans la partie en cours de vote dans la partie modo une fois qu'elle sera là, en fonction du vote...)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Vive l'ASM !
Revenir en haut Aller en bas
Lullaby

avatar

Féminin Verseau Messages : 1454
Date d'inscription : 16/04/2013
Localisation : Dans un train, ou sur mon lit, ça dépend.
Humeur : Acqueuse ou vitrée peut-être ...

MessageSujet: Re: [-15]Rencontre inatendue   Mar 21 Jan 2014 - 21:35

Bon en attendant que tout qu'on soit décidé pour la poubelle magique je le mets dans la modération

------------------------------------------------------------------------------------------------
Lullaby, la [fonction au choix : proxénète, mendiante, distributrice de biscuits périmés, apprentie chimiste, etc] aux multiples talents !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [-15]Rencontre inatendue   

Revenir en haut Aller en bas
 
[-15]Rencontre inatendue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Accueil :: Archives-
Sauter vers: