Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enfer

Aller en bas 
AuteurMessage
Phidias

avatar

Masculin Bélier Messages : 597
Date d'inscription : 16/10/2012
Localisation : Là où les maths n'existent pas!
Humeur : Rumpfff

MessageSujet: Enfer   Mar 12 Mar 2013 - 21:57

Voila un nouveau poème beaucoup plus triste que ce que je fais d'habitude (oui, je sais que c'est difficile mais j'y suis arrivé 👽) .
Encore sous forme de ballade .
Je précise pour ceux qui se poseraient des questions que le mot "libration" existe: un balancement caractéristique à la Lune.


Majestueuse et translucide
Ancienne et douce vibration
Vêtue de son habit placide
Blanche de sa célébration
Endormie par sa libration
Tiède telle une ample fumée
Vivant gaie élucubration
Vulnérable âme torturée

Sa sublime peau cristalline
Délabrée par de durs éclats
Troué d'un rayon aniline
Entraînée toujours plus en bas
Devenue un maigre repas
Pour une entité détraquée
Minuit sonne son grave glas
Vulnérable âme torturée

En quelques grottes rougeoyantes
Où de tordants cris s'étiolent
Sur la table sanguinolente
Les brûlantes chairs affriolent
Des monstres qui bariolent
Leurs larges écailles damnées
Dans les noirs airs qui étiolent
Vulnérable âmes torturée

Prince d'infernales chaos
Sa clair blancheur s'est usée
Déchirante fin d'un héros
Vulnérable âme torturée

------------------------------------------------------------------------------------------------
Naître dans un chou.
Grandir sur une rose.
Vivre sur un chardon.
Mourir sur un lotus.
Revenir en haut Aller en bas
Ragne

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 648
Date d'inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Enfer   Mar 17 Avr 2018 - 22:12

Et voilà, c'est le dernier.
Le dernier de tes textes sans réponses.
J'en aurais voulu mille de plus, mais il y en a tant qui attendent sans réponses que je ne lirais pas ceux déjà débattu et discuté. Alors je vais savourer ces derniers mots de ta part, comme un présent, comme un adieu.

Alors ce ne sera pas un adieu en fait
Je reviendrais demain le lire et l'enregistrer, juste pour le faire découvrir aux autres noctus.
Le travail sur les son est majestueux, il y a une douce puissance. On sens le poème capable de broyer une montagne d'un tonnement de voix, puis de faire croitre un chaine d'un murmure.

C'est sublime.
Merveilleusement sublime.
Bravo pour tous ces mots
Tu les as aimé
Et plus encore, ils t'ont aimés en retour.
Et c'est si rare.
Revenir en haut Aller en bas
 
Enfer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: