Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aerenis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1796
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Aerenis   Dim 14 Avr 2013 - 11:41

Cette nouvelle, écrite par Stercker, est un peut comme ma nouvelle sur Gash et se passe dans le monde de ma fiction, Aerenis est un personnage créé par Sterker pour être ntégrer dans l'histoire, voila voila, bonne lecture tout le monde.

Aerenis venait de sortir du temple. Il n’était pas du genre à vénérer la Déesse mais puisqu’il ne fallait surtout pas l’offenser, Aerenis se forçait à aller lui adresser des prières. Il faisait la moue, quelque chose le tracassait. L’on aurait pu croire qu’il s’agissait d’une parole qui s’était dite au conseil. Mais non, il s’agissait d’une tout autre chose. Lors de sa dernière sortie hors de la ville, il a trouvé quelque chose de … répugnant. Il avait aperçu un griffon, enfin ce qu’il restait d’un griffon traverser la forêt. Mais ce qui était répugnant c’était le fait qu’il n’avait plus d’ailes. Aerenis avait eut juste le temps de voir l’os à vif de l’animal là où devait se trouver les ailes de la bête. Aerenis avait bien essayé de retrouver l’animal mais il ne trouva même pas une petite trainée de sang.
Aujourd’hui, il se demandait bien se qui avait bien pu arriver à ce griffon. Un braconnier humain a essayé d’écorcher la bête pensant qu’il était mort ? Impossible de le savoir. Pourtant Aerenis était plus que décidé à retrouver le griffon ou au moins son cadavre. Il fit un crochet chez lui où il alla chercher ses armes puis sortit de la ville.
Après quelques minutes de marche plutôt soutenue, Aerenis arriva à l’endroit où il avait aperçu le griffon pour la dernière fois. Il resta là pendant un temps, se demandant par où chercher. Finalement, il se dirigea vers les grottes qui se trouvaient près de la ville. C’était surement l’endroit où l’animal s’était réfugié. Aerenis avait un bon sens de l’orientation, il lui fut donc aisé d’arriver aux grottes. Il se trouvait à présent devant l’entrée d’une des ces cavités rocheuses. Il observa les alentours, aucunes traces de la bête. Il s’avança donc dans la grotte. Quand il posa son pied à l’intérieur, il y eut comme un chuintement. Aerenis avait marché dans quelque chose de visqueux. Invoquant un peu magie pour pouvoir voir, il se baissa pour voir de quoi il s’agissait. Il y avait des plumes mi-blancs mi-auburn sur le sol mais elles étaient trempées de sang. Il se releva d’un bond. C’était bien ici que le griffon s’était réfugié.
Alors qu’il se relevait, il y eut un bruissement juste devant lui. Aerenis dégaina son coutelât, près à frapper. La chose devant lui s’avança, pataude, poussant un cri à réveiller les morts. Aerenis recula pour sortir de la grotte et obliger la créature à sortir elle aussi. L’elfe rengaina son poignard et sortit son arc, encocha une flèche à plumes blanches puis mis l’entrée de la grotte en joue. Le bec de la créature pointa de l’ombre. Un bec ensanglanté d’un sang écarlate. Ce griffon devait souffrir le martyr se dit Aerenis. Il était bien décidé à abattre la bête pour qu’elle repose en paix. Il banda encore plus son arc, se mit dans une position parfaite. Il visa le buste du majestueux animal estropié.
Aerenis…
Une voix pointa dans le vent. Une voix irrésistiblement douce, emplit de bonté et d’amour. Une voix de femme, suave et sensuelle.
Aerenis…
Cette voix n’était pas réelle. Elle était désincarnée tels les murmures des revenants. Pourtant Aerenis en était attiré. Il ne pouvait pas faire abstraction de cette voix céleste.
Aerenis, Tu ne dois pas …
L’elfe commença à se poser des questions. A qui appartenait cette voix ? Il eut un flash. Une elfe vêtue d'une robe vert comme la cannopé des arbres de la fôret des elfes, et entourée d'un halo couleur d'émeraude se tenait entre lui et le griffon. C’est alors qu’il comprit de qui il s’agissait. Cette elfe était sa Déesse, la mère de tout les elfes. Et elle lui ordonnait de ne pas tuer cette majestueuse bête. Aerenis ne put résister, il débanda son arc et le posa à terre le plus doucement possible. La Déesse, satisfaite, disparue comme elle était apparue. Le griffon lui s’avança vers l’elfe. Aerenis, lui, ne bougea pas d’un pouce. Le griffon arriva au devant d’Aerenis. Son plumage était magnifique, blanc et auburn, bien qu’entaché de sang poisseux. Son arrière-train était celui d’un lion blanc. Ses yeux, plus qu’envoutant, étaient de la couleur d’un ciel au couché du soleil.
-Nearys
Ce mot s’échappa de la bouche d’Aerenis sans qu’il ne sans soit rendu compte. Le griffon courba l’échine devant l’elfe, non sans un petit gémissement de douleur. Aerenis posa sa main sur le bec de l’animal. Celui-ci ne fit rien. Puis Aerenis alla examiner les plaies béantes de la bête. Son état était plus que préoccupant. Il n’allait survivre longtemps si personne ne faisait quelque chose pour lui. Aerenis avait reçu de sa Déesse l’ordre divin lui interdisant de faire du mal à ce griffon et donc par extension, avait reçu l’ordre de le protéger et de le sauver. Il invoqua donc sa magie pour essayer de soigner l’animal. Il réussit à arrêter l’hémorragie mais il lui fallait plus que sa magie pour refermer la chair à vif. Il chuchota quelques paroles à l’oreille du griffon puis s’en alla.
Il fit au plus vie. Une fois en ville, il alla chez lui pour chercher de quoi suturer les plaies. Au bout d’une vingtaine de minutes, il fut de retour auprès de l’animal. Aerenis commença alors à recoudre la bête. Quand il eut finit, il salua le griffon et fit un pas en arrière pour repartir mais le griffon se leva et fit un pas vers Aerenis. Celui-ci poussa un soupir et revint vers le griffon.
Plus jamais Nearys ne quittera Aerenis et ce à n’importe quel prix et réciproquement…


Dernière édition par Tiunterof le Dim 14 Avr 2013 - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VaeVictis

avatar

Féminin Poissons Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2013

MessageSujet: Re: Aerenis   Dim 14 Avr 2013 - 11:54

Me gusta.
Le fait que la fantasy se mêle si bien avec des apparitions divines, j'aime j'aime j'aime :)
Revenir en haut Aller en bas
Stercker

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 728
Date d'inscription : 18/09/2012
Localisation : dans l'ombre , près de toi ...
Humeur : ça dépend de qui j'ai en face de moi

MessageSujet: Re: Aerenis   Dim 14 Avr 2013 - 12:31

merci ^^

------------------------------------------------------------------------------------------------

Ante owlo seria trewe niewe

"Nous n'avons jamais à rougir de nos larmes"
Charles Dickens
" Tout fini afin que tout recommence, tout meurt afin que tout vive"
Jean-Henri Fabre

Mes "Romans" : Blade's Memories, L'héritier de la Meute ainsi que A.I.L.E
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aerenis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aerenis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: