Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La bassesse

Aller en bas 
AuteurMessage
Phidias

avatar

Masculin Bélier Messages : 597
Date d'inscription : 16/10/2012
Localisation : Là où les maths n'existent pas!
Humeur : Rumpfff

MessageSujet: La bassesse   Mar 23 Avr - 12:25

Un autre sonnet.

La clameur enfantine de l'herbe, belle et douce
Sonne en cette campagne, comme un hymne vaillant
A la beauté du ciel, par le couchant saignant
Tennant un sceptre d'or, une couronne rousse

Les vents hargneux, coulent dans ces vaux pris d'amour
Ces terres séduites par l'éclat de l'étoile
Sous des cris mélodieux, froissant la frêle voile
Caressée des senteurs, de cette fleur de labour

Mais la triste vallée, si ridiculement basse
Peut-elle déclamer sa si tendre rosace
Sans que le magnifique, ignore son souhait

Ne sachant trop que faire, voulant ne rien ternir
Elle cache en son corps, ce terrible secret
Que les feuilles mortes, aimeraient engloutir


------------------------------------------------------------------------------------------------
Naître dans un chou.
Grandir sur une rose.
Vivre sur un chardon.
Mourir sur un lotus.
Revenir en haut Aller en bas
Ragne

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 648
Date d'inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: La bassesse   Mar 17 Avr - 21:45

Je continue mes recherches dans tes trésors, ici, entre deux pierres précieuses, tu as laissé un parchemin jaunie par le temps, je le lis, il me souffle, m'essouffle.

Je ne suis pas d'accord avec toute tes virgules, mais tu semble comme incanter ici un sort. On te vois magicien sur les souvenirs vacillant opérer. Opérer quelques sortilèges pour faire poindre l'émotion et sortir le sentiment. C'est beau tu sais, c'est beau.

Que cachait-tu sous les feuilles morts, ton départ qui nous manque tant? Mais ici, tu étais si beau, tu aurais pu être dieu, dieu parmi les mots et le verbe, tu choisis d'être homme et de disparaitre.

Je continue ma quête de ton texte qui ne me plaira pas, il n'est pas ici, mais déjà sous ton charme, je ne sais si je le trouverais.
Reviens fleurir ces lieux de tes phrases enchenteresses. Reviens dompté les flots de ta plume légère.
Reviens nous aimé
Nous qui ici t'avons admiré
Revenir en haut Aller en bas
 
La bassesse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: