Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Agra chiarmo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
avatar

Masculin Taureau Messages : 504
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

MessageSujet: Agra chiarmo   Sam 8 Juin - 15:25

Éteignez la lumière, laissez la clarté de l'écran baigner votre visage et... allons-y.

Cela faisait trois jours que je marchais. La nuit du troisième jour, je trouvai un grand manoir. C'était bien singulier, en pleines alpes Italiennes, mais je sonnai à la porte tout de même, y espérant le gîte et le couvert.
Personne ne vint m'ouvrir.  Je mourais de fatigue et tentai quatre fois de suite, avant de remarquer que la porte était ouverte. Je poussai le lourd battant et pénétrai à l'intérieur.
Un vaste hall m'accueillit. Après quelques appels, je conclus qu'il n'y avait personne.
La salle était circulaire, un grand tapis rouge de même forme recouvrait presque tout la salle, d'un vide sinistre , avec tout de même au fond, un escalier collé au mur, qui menait à un étage en balcon au-dessus. À droite, ce qui aurait dû être une salle de bal s'étendait, des billes de verres, appartenant à l'énorme lustre tombé par terre, étaient éparpillées sur la moquette.
Je pris les escaliers. Au demi-étage ne se trouvaient que des salons miteux. Je pris d'autre escaliers en colimaçons encastrés dans une tour, qui me menèrent à un couloir sombre.
Sur la droite, il y avait trois portes. La première mena à une chambre où je déposai mes affaires. La deuxième s'ouvrait sur une salle de bain. La dernière, enfin, accédait à un bureau. Des maquettes d'avions volaient un peu partout dans la salle. Au fond, sur un pupitre, de manière assez anachronique, un ordinateur se trouvait.
Instinctivement, je l'allumai. L'écran se teinta en bleu et d'une vitesse très efficace, j'accédai au bureau, qui n'avait pas été protégé par un mot de passe.
Ce qui m'intrigua d'abord, c'était le fond d'écran : il représentait un homme encapuchonné dont les yeux rouges flammes brillaient dans l'ombre.
Mais aussi une icône représentant un petit château, avec marqué en-dessous : Agra chiarmo.
Je double-cliquai dessus.
Une fenêtre s'ouvrit. Une animation -un logo en forme de crâne se formant- s'activa. Puis, un fond de sélection de partie apparut. Il y avait un bouton de langage  et je sélectionnai donc le français. Je cliquai sur « Démarrer une nouvelle partie » puis « Jouer » et, sans cinématique d'introduction ou autre, je me retrouvai dirigeant un personnage en 3D d'une  apparence époustouflante : Les graphismes étaient si réaliste qu'il me fallut du temps pour réagir de nouveau. J'étais dans un souterrain. Un panneau de dialogue apparut :
-Vous êtes tombé dans un piège ! Utilisez le baril de dynamite pour détruire l'éboulement.
Peut-être le programmeur n'avait pas eu le temps de le faire, peut-être que le jeu buguait, mais le début du tutoriel ne semblait pas être apparu.
Après avoir réglé les touches et m'être mis en plein écran, je suivis les consignes : je saisis le baril de dynamite, allumai la mèche avec un briquet et reculai d'au moins quatre mètres. L'éboulement sauta.
Au dehors, le tonnerre retentit, avec un force singulière pour un mois de février. Mais j'ignorai ce détail extérieur et continuai.
Le tunnel continuait après l'éboulement. Des cadavres jonchaient le sol, un PNJ, un vieillard avec une canne, assit sur un squelette, engagea la discussion en fenêtre:
- « Prirent château mon ! Venge moi ! Fils généreux, je donnerai toi en récompense ».
La traduction des dialogues semblait très mal assurée. Le héros répondit :
- « Quel ils ? Quand depuis quoi? 
-  Profanateur moi ! »
Je sautai la conversation. Ce qui était particulier, c'était que les instructions ne comportaient aucune faute. Malgré ce point je continuai le jeu.
Je ramassai une clé, qui m'ouvrit une porte. Je la traversai. Le vieillard poussa un cri qui me fit sursauter.
-NOOOOO !
Je revins vers lui et réengageai la conversation. Même chose.
Je traversais donc l’entrebâillement, ignorant les exclamations du vieil homme (« Chidé l'chucador ! No ! 'rna 'ndientro!).
Une musique glaçante commença. La suite du tunnel était sombre. Je saisis la torche posée près de la porte et l'emmenai avec moi, laissant le vieillard et ses lamentations dans le noir. Je déplaçais donc le halo de lumière dans le souterrain, désormais pavé. Un râle se fit entendre. Je m'arrêtai. Une main verdâtre apparu dans le bord de la zone éclairée, puis tout un corps. Des morts-vivants... L'originalité du jeu me décevait, avant que je ne me ressaisisse et ne défourne mon épée de mon dos pour débuter le massacre. Les animations étaient si réalistes qu'elles mettaient mal à l'aise.
Après une vague de cinq zombies, je pénétrai dans un passage tout aussi pavé, mais avec des arcades. Au bout, une porte m'attendait. Mais une énorme araignée, me faisant sursauter encore une fois, tomba d'on-ne-sait-où et tenta de m'empêcher le passage. Après quelques coups d'épée, la créature rendit son dernier soupir et lâcha une fiole de potion de vie. Je me soignai et continuai ma route.
La porte restait obstinément fermée, malgré les coups d'épée sauvagement adressés à son intention.
Après quelques diverses techniques aussi multiples qu'inutiles, je débusquai un levier camouflé entre deux sacs de farine. Je l'activai et la porte s'ouvrit. Je pénétrai dans un endroit sombre, ma torche s'éteignit. Je cliquai à l'aveuglette et finit par allumer la lumière. Une lampe à huile donnait l'éclairage. Une bibliothèque était située sur le côté. Par habitude, je me rapprochai et utilisai le bouton « Action » pour fouiller dedans. J'y trouvai un pot de sucre. En voulant le saisir, il tomba et se brisa.
Il me sembla entendre quelque chose du côté du couloir à ma gauche. Mes yeux quittèrent l'écran pour scruter du côté la porte. Je me dis que j'avais sûrement rêvé, trop pris par le jeu.
Je me replongeai dans l'univers du jeu.
J'éventrai d'un coup de lame la porte de sortie et arrivai dans une salle circulaire, avec un tapis rouge...
Le hall d'entrée ! Le développeur devait vivre ici et avait remodelé ce château dans le jeu ! Apparemment, le bâtiment était déjà délabré à son arrivée. Le lustre gisait déjà sur le sol et les murs étaient poussiéreux...
Je me situais sous l'escalier par lequel j'étais monté, en face de la porte. Curieux, je l'empruntai pour m'extasier de l’exactitude des détails... Je rejoignis le demi-étage, puis empruntai la tour...
Je débouchai sur le même couloir où j'étais arrivé ! Je jetai un coup d’œil sur la première salle. Des affaires étaient posées. Une valise brune et une chemise verte. Je fus soudain épris d'un doute horrible. Je regardai par la fenêtre. Il ne pleuvait pas.
« Calmons-nous, me dis-je, c'est sûrement un coïncidence, du pur hasard... »
Mais la curiosité reprit place et j’avançai jusqu'à la troisième salle. Après un instant d'hésitation, je regardai à l'intérieur.
Mon rythme cardiaque s'enflamma.
Sur l'écran, un jeune homme, le dos courbé, avait les yeux rivés sur un ordinateur. Je sentis mes yeux s'exorbiter. Lentement, étreint par les battements sourds de mon cœur,  je tournai la tête vers la porte.
Et là...

Voilà, j'espère que ça vous aura plus.
Ah, et, une dernière chose: Ne vous retournez pas, sinon...




Correction du Cerf divin :
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.

http://vocaroo.com/i/s1fCLpFwvSv0


#TextedeYgg


Dernière édition par Yggdarsil le Dim 9 Juin - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kawet

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 2153
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

MessageSujet: Re: Agra chiarmo   Sam 8 Juin - 23:18

Je n'ose pas me retourner ! Allez... 1... 2.... 3 ! *meurt tuée par un vieux paquet de chewing-gum a la fraise*


(ça n'irait pas mieux dans creepy, ça ?)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Merci Maw' :D:
 



Aide à l'orthographe ici Wink
Quand vous êtes connecté, n'oubliez pas la chat-box !! (n'est-ce pas, Invité :p )


BE AN ALCOHOLIC HORSE, ADULATE WHALE, FUCK THE REST :la: 
LPBCRQA :la: 
MawPowaaaaaa :la: 


Dernière édition par Kawet le Dim 16 Juin - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Varazak

avatar

Masculin Cancer Messages : 349
Date d'inscription : 10/04/2013
Localisation : Dans ta cave.
Humeur : Ambigüe...

MessageSujet: Re: Agra chiarmo   Dim 9 Juin - 10:20

J'ai bien aimé, ça m'a fait penser à "No Pasaran, le jeu" (qui contrairement au titre est bien un livre).

------------------------------------------------------------------------------------------------
- Moi, j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
- Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
- Moi, j'ai dit bizarre,  comme c'est bizarre !

        "Drôle de Drame" de Marcel Carné.
Je suis l'Alpha et l'Oméga
Le Premier et le Dernier
Le commencement et la Fin.

Et pour mes autres textes: ma bibliographie!

Vi veri universum vivus vici
Revenir en haut Aller en bas
Kawet

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 2153
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

MessageSujet: Re: Agra chiarmo   Dim 9 Juin - 19:05

Vara : moi aussi ça m'y a fait penser Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
Merci Maw' :D:
 



Aide à l'orthographe ici Wink
Quand vous êtes connecté, n'oubliez pas la chat-box !! (n'est-ce pas, Invité :p )


BE AN ALCOHOLIC HORSE, ADULATE WHALE, FUCK THE REST :la: 
LPBCRQA :la: 
MawPowaaaaaa :la: 
Revenir en haut Aller en bas
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
avatar

Masculin Taureau Messages : 504
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

MessageSujet: Re: Agra chiarmo   Lun 10 Juin - 18:23

Merci Wink
Je connais pas no pasaraan, le jeu.... J'ai tout sorti de la! *montre son honorable et estimable cerveau*

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.

http://vocaroo.com/i/s1fCLpFwvSv0


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
Orelian

avatar

Masculin Verseau Messages : 263
Date d'inscription : 20/10/2012
Humeur : Tranquille

MessageSujet: Re: Agra chiarmo   Lun 8 Juil - 12:33

J'ai senti une gradation dans ma respiration, et j'étais curieux de savoir qui était ce personnage contrôlé par le protagoniste :)
Par contre, le début, avec la description du manoir, est, je trouve, un peu monotone : elle reste une simple description, sans donner de précisions réelles sur les sentiments du héros, ou sur l'impression du décor. Mais au contraire, le jeu vidéo est prenant, et on s'imagine bien ce qui se passe.
Et laisser au lecteur sa propre fin, y a pas plus registre fantastique, c'est super ^^

Bref, j'étais anxieux au départ, mais finalement j'ai bien aimé, malgré quelques fautes et tournures assez longues.

------------------------------------------------------------------------------------------------

alt : signature Orelian

Tous mes textes sont sous copyright (me demander pour une utilisation quelconque).
Je demande à ce qu'ils ne soient pas modifiés directement par les chasseurs de fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Namyon

avatar

Féminin Lion Messages : 79
Date d'inscription : 26/04/2013
Humeur : Woot woot

MessageSujet: Re: Agra chiarmo   Lun 8 Juil - 17:13

Comme c'est le jour j'ai lu ce texte au clair, mais la nuit je suis sûre qu'il m'aurait empêchée de me retourner. J'aime beaucoup!

------------------------------------------------------------------------------------------------
"chacun est une sorte d'univers dans l'univers" – MAUPASSANT



#signénamyon
Revenir en haut Aller en bas
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
avatar

Masculin Taureau Messages : 504
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

MessageSujet: Re: Agra chiarmo   Mar 9 Juil - 12:44

La plupart de mes nouvelles tentant de jouer sur les sentiments ont pour héros quelqu'un d'assez impassible, qui s'effraie peu des allures superficielles. Je trouve que ça donne un air plus brutal a la peur soudaine, de passer du calme a la tension. Je n'aime pas trop décrire en ajoutant des précisions sur les sentiments, a la première personne particulièrement.
Quand aux tournures de phrase assez longue, c'est parce que je tiens beaucoup a donner les même notions et précision, sans aucune nuance existante, que celles que je m'imagine (ce qui n'est pas très bien d'ailleurs).
De même j'aime (ne me demandez pas pourquoi) mettre des "niveaux" dans mes histoires, avec des différences brutales du niveau de peur (pour le personnage, le lecteur appréhendant l'action a quand même un peu peur.
D'ailleurs ma plus grande peur est l’appréhension, et je remarque que je joue beaucoup avec dans mes nouvelles, surtout au point culminant final.

Mais bon, nier et justifier ses fautes n'est pas le meilleur moyen de les corriger... et comme a écrit Scott Westerfeld: Le meilleur moyen de corriger ses fautes, c'est de les assumer.
Aussi prendrais-je compte de vos avertissements ^^.
Merci Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.

http://vocaroo.com/i/s1fCLpFwvSv0


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
CDONDPPLN

avatar

Masculin Capricorne Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Agra chiarmo   Sam 3 Jan - 19:27

Bonsoir,

Je viens lire ce texte avant d'aller lire ta propre analyse "psychologique". Wink (En passant, l'idée d'analyser les textes me plaît beaucoup.)

C'est vraiment bien rendu et bien décrit, le jeu est réaliste, et j'ai beaucoup aimé les détails comme "le tonnerre" qu'il lui semble entendre lors de l'explosion, ou encore le sucrier qui se brise. Vraiment effrayant et bien fait.

Je me doute que le but n'est pas d'expliquer, bien sûr, mais je me pose tout de même une question cruciale :qu'est-ce que putain de quoi ?

C'est quoi ce jeu ? Qui est le personnage-joueur ? Qui l'a créé ? Le personnage-réel est-il mort ? Qui était le vieux et que voulait-il dire ? POURQUOI DES ZOMBIES ? Y a-t-il eu d'autres joueurs avant le personnage-réel, et si oui, est-ce que le château est "magique", dans le sens où il se répare tout seul ? Ou alors, on démarre une nouvelle partie à un autre endroit ?

Bref, une petite nouvelle délicieuse. Bravo.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Cordialement,
Le Membre sans Pseudo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agra chiarmo   Sam 3 Jan - 22:59

Réponse en vers parce que je suis comme ça :

Quand j'ai lu cette nouvelle, ça m'a fait penser,
A Minecraft et ses zombies écervelés,
C'est un bon texte, il y a du mouvement et de l'action,
Et de belles descriptions,
Le hall est celui de Matrix Deux,
Où Neo combat des gueux,
Ce joueur représente les joueurs d'aujourd'hui,
Les yeux rivés sur l'écran et geeks jusqu'au bout de la nuit,
Je n'ai pas véritablement compris la fin,
Mais c'est peut-être parce que je ne suis pas malin,
Bravo pour ton texte ça m'a bien plu,
Et reviens avec un autre encore plus "couillu".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agra chiarmo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agra chiarmo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: