Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TP] Isolé sur mon île.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Varazak

avatar

Masculin Cancer Messages : 342
Date d'inscription : 10/04/2013
Localisation : Dans ta cave.
Humeur : Ambigüe...

MessageSujet: [TP] Isolé sur mon île.   Lun 7 Oct - 23:23

Isolé sur mon île...


"Le coup de foudre existe-t-il ?"
Me posai-je comme question
Isolé sur mon île,
Vivant de ma raison.

Ma réponse en vaut bien mille !
Car c'est en vrai qu'elle y répond,
Quand on la sent c'est une idylle,
Quand on la vit c'est une passion.

Mais cette vérité, depuis mon île,
A bien peu de signification,
Car tu manques à mon tableau gracile
Pour que joue l'Amour de ses partitions.


Encore et toujours pour la même personne... Je n'aurai jamais le courage de lui en montrer... :(

Il est peut-être moins "beau" que les autres, non?

------------------------------------------------------------------------------------------------
- Moi, j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
- Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
- Moi, j'ai dit bizarre,  comme c'est bizarre !

        "Drôle de Drame" de Marcel Carné.
Je suis l'Alpha et l'Oméga
Le Premier et le Dernier
Le commencement et la Fin.

Et pour mes autres textes: ma bibliographie!

Vi veri universum vivus vici


Dernière édition par Varazak le Dim 26 Jan - 22:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iskupitel

avatar

Masculin Cancer Messages : 612
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : En haut d'un arbre, caché par des montagnes de sucre
Humeur : Comme un paresseux.

MessageSujet: Re: [TP] Isolé sur mon île.   Mar 8 Oct - 1:15

Il est beau. Peut-être pas de la même manière, mais il est beau, ce poème.
Je m'explique, évidemment, car je n'aime pas moi-même être laissé dans l'incompréhension.
Ainsi donc, la poésie m'envahit et je me ferai lyrique (et pas Lyric) quelques instants. La poésie, au-delà des limites matérielles de son cadre qu'est le poème, sait grâce à tes mots déborder harmonieusement et se manifester toujours d'une façon étonnement absorbante.
Pour débuter avec le texte en lui-même, mon lyrisme passager étant passé, je débuterai par la forme.
Le choix de douze vers est beau, parce qu'on y retrouve le 12 des douze syllabes de l'alexandrin, le 12 des douze travaux d'Hercule, etc.. Douze est un nombre foncièrement esthétique et symbolique, et j'aime à le discerner.
En parlant de syllabes, je vais m'attarder sur le mètre. Il est de 8 syllabes sur les deux premiers vers, alors qu'il n'est que de 6 sur les vers 3 et 4, de nouveau est de 8 sur les vers 5 à 8. La dernière strophe m'étonne quelque peu. En comptant bien, j'y trouve respectivement 10, 9, 9 et 9 vers.
Cela n'est peut-être pas révélateur, mais c'est hautement bancal. Sans doute est-ce une volonté de respecter un certain sens dans tes paroles qui t'a poussé à faire cette irrégularité, mais cette dernière strophe est bancale, comme si on s'attendait au troisième vers à retrouver 10 syllabes et qu'on était déçu de la différence.
Et ces calculs ont été faits en comptant deux syllabes pour bien : "bi" "en", ce que d'habitude je en fais pas. Mais si je ne l'avais pas fait, ç'aurait été pire.
Tout cela pour dire que je trouve le mètre déplorable et insatisfaisant, frustrant, presque navrant.
Mais ce n'est pas grave, car la beauté de ce texte réside dans son fond.
Mis à part le dernier vers qui n'a absolument aucun signification française (ni même étrangère), on ressent dans ces quelques vers tout le désespoir dont tu fus à l'instant submergé, et - je dois le dire, étant donné le haut degré de cynisme et de misanthropie que je connais habituellement -, j'ai compati.
Au-delà de ce que je pourrais exprimer avec mes mots, j'ai aimé être perdu avec toi sur ton île pendant quelques instants, malgré tout le malheur dont elle est empreinte.
Par ailleurs, j'aime cette image insulaire. C'est beau.
C'est tout simplement beau.
Pour conclure, persévère Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
Vive l'ASM !
Revenir en haut Aller en bas
Varazak

avatar

Masculin Cancer Messages : 342
Date d'inscription : 10/04/2013
Localisation : Dans ta cave.
Humeur : Ambigüe...

MessageSujet: Re: [TP] Isolé sur mon île.   Mar 8 Oct - 7:13

Merci^^

Je viens de remarquer avoir laissé une grosse faute. Dans le dernier vers c'est "joue de" et pas "jour de"... :D ça explique peut être pourquoi tu ne l'as pas compris :P

J'ai ajouté un p´tit "de" ("joue de ses partitions" car j'observais aussi ce "manque".

------------------------------------------------------------------------------------------------
- Moi, j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
- Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
- Moi, j'ai dit bizarre,  comme c'est bizarre !

        "Drôle de Drame" de Marcel Carné.
Je suis l'Alpha et l'Oméga
Le Premier et le Dernier
Le commencement et la Fin.

Et pour mes autres textes: ma bibliographie!

Vi veri universum vivus vici
Revenir en haut Aller en bas
Iskupitel

avatar

Masculin Cancer Messages : 612
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : En haut d'un arbre, caché par des montagnes de sucre
Humeur : Comme un paresseux.

MessageSujet: Re: [TP] Isolé sur mon île.   Mar 8 Oct - 18:43

Dans ce cas, la dernière strophe, au niveau du mètre, est régulière, car on a : 10, 9, 9, 10.
Mon commentaire se voit caduque sur toute sa dernière partie, mais je préfère cela à l'obscurité du sens de ton poème Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
Vive l'ASM !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [TP] Isolé sur mon île.   Mar 8 Oct - 20:49

Franchement isku il va falloir que tu arrêtes de tout dire xD Sinon Varazak je trouve ton poème très prenant, tu as un véritable don pour nous absorber dans tes poèmes, nous emmener dans ton monde :) J'aimerais avoir ton talent :D

Et pour le reste, dis le lui Wink

Bravo :D
Revenir en haut Aller en bas
Phidias

avatar

Masculin Bélier Messages : 596
Date d'inscription : 16/10/2012
Localisation : Là où les maths n'existent pas!
Humeur : Rumpfff

MessageSujet: Re: [TP] Isolé sur mon île.   Lun 14 Oct - 0:07

Eh bien! C'est le meilleur des 2 premiers! Celui là est largement mieux écrit et imagé! Franchement continue!

------------------------------------------------------------------------------------------------
Naître dans un chou.
Grandir sur une rose.
Vivre sur un chardon.
Mourir sur un lotus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TP] Isolé sur mon île.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TP] Isolé sur mon île.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: