Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amour est mort.[TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milobe-115
Défenseur de la démocratie et trotskiste
avatar

Masculin Sagittaire Messages : 464
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : LOL, TU VAS FAIRE QUOI?
Humeur : LOL, TU VAS FAIRE QUOI?

MessageSujet: L'amour est mort.[TP]   Jeu 24 Oct - 12:58

Yop c'est le zombie. Ceci est un autre poème, rédigé en attendant "Les Aventuriers des Cryptes". Ce texte est dédiée à Cupidon, que je respecte autant que je le méprise.

Bref :

Encore un poignard planté
Celui-là m'a bien touché
Dans mon coeur il s'est fiché
Jamais je ne le délogerai.

Une fille, que j'aimais,
De moi s'amuse à se moquer,
Mon coeur elle aime déchirer,
A me rabaisser elle se plaît.

Une étoile mon chemin a guidé
Ou du moins, est-ce ce qu'elle a tenté.
Dans les ténèbres, je me suis enfoncé
Et jamais je n'en ressortirai.

Mais ce soir, mon couteau est prêt
Je l'ai taillé, aiguisé, acéré et affûté
A l'état de cadavre l'un de nous sera laissé
Et la tragédie ainsi sera terminée

Que les anges me pardonnent.

Kanashimu nante tsukareru dake yo nani mo kanjizu sugoseba ii no
Tomadou kotoba ataerarete mo jibun no kokoro tada uwa no sora
Moshi watashi kara ugoku no naraba subete kaeru no nara kuro ni suru
Konna jibun ni mirai wa aru no? Konna sekai ni watashi wa iru no?
Ima setsunai no? Ima kanashii no? Jibun no koto mo wakaranai mama

Ayumu koto sae tsukareru dake yo hito no koto nado shiri mo shinaiwa
Konna watashi mo kawareru no nara moshi kawareru no nara shiro ni naru?

Traduction du passage en japonais:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
An omen of dread
Which no man can deny
The legends hold true
We must turn back or die
Superstitious fools
Be gone from my sight
Blast the trumpets of war
And prepare for the fight


Dernière édition par *Milovski le Mer 23 Juil - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Medee

avatar

Féminin Vierge Messages : 433
Date d'inscription : 12/10/2013
Localisation : Valhalla
Humeur : Do you see me?

MessageSujet: Re: L'amour est mort.[TP]   Jeu 24 Oct - 15:58

woauh il est super sombre ton poème :o mais j'adore il est génial :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
"L'amour éternel a été inventé quand l'espérance de vie était de 35 ans" (anonyme)Twisted Evil

Vive le Droit!!!! :la:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'amour est mort.[TP]   Jeu 24 Oct - 21:22

Bon, j'suis face à mon p'tit carré blanc où j'suis censée taper mon commentaire, mon clavier pourrave et mon doigt fatigué mais passons. Assez lessivée, j'vais tentée d'être le plus constructive possible.

Déjà, commençons par le bémol pour arriver aux éloges. Sur la forme, la répétition du parallélisme syntaxique du 'COD (pas l'poisson hein, le complément d'objet direct) + sujet + verbe' m'a fait buter dans la lecture et entraîne une pauvreté dans la rythmique et les rimes. On a une impression de de martèlement qui perturbe la lecture sur ce sujet qui reste assez... dramatique et veut donc une once de lyrisme. Toutefois, cet effet de martèlement peut être comparé au fait que le narrateur plantera plusieurs coups de couteaux dans le corps de sa victime avec une froideur et détachement presque.
Sur le fond, on perçoit bien le dépit ressenti par le narrateur, mais il manque un peu de vivacité. C'est un peu comme si la flamme s'était éteinte et ne laisserait que cendres et fumée. Pas de passion déraisonnée ni d'accès de colère, mais des actions calculées, froides, presqu'étrangères. Du sadisme même ?
Alors, on voit qu'on se retrouve encore avec un parallélisme sur les bras : l'amour qui s'éteint en même temps que l'humanité du narrateur. Il ne pense plus qu'à la vengeance malgré ses valeurs et est aveuglé de douleur.
Il y a comme une inversion de rôle du début à la fin. Joliment conduit.

Sinon, le paragraphe en japonais à la fin m'a bien plu. Dommage que je ne lise pas cette langue mais bon. L'idée est bonne, le message interrogateur. La confrontation noir/blanc, renvoie au poème, on se pose des questions.
Est-ce dans le noir que tout s'éclaire ? Peut-on racheter les erreurs des autres par d'autres erreurs ?
La vengeance, est-ce tout blanc ou tout noir ?
Bref. Je m'égare...

Encore un plaisir de te lire et j'attends les prochaines poésies avec impatience :P.
Revenir en haut Aller en bas
Phidias

avatar

Masculin Bélier Messages : 596
Date d'inscription : 16/10/2012
Localisation : Là où les maths n'existent pas!
Humeur : Rumpfff

MessageSujet: Re: L'amour est mort.[TP]   Mer 6 Nov - 23:22

Beau poème!
Contrairement à notre ami invité, je ne trouve pas que ce parallélisme nuise au poème. Tout dépend de la façon de considérer le poème: notre invité le verrait plus juste comme une description des sentiments du personnage (il a d'ailleurs raison). Moi, je le vois comme une histoire racontée au lecteur pour expliquer comment il en est arrivé là, ce "martèlement qui perturbe le lecteur" est en fait pour moi un "rythme qui l'aide à mieux entrer dans l'histoire". Mais c'est vrai que la forme choisie est plutôt lourde et que les rimes sont pauvres comme l'a souligné notre invité.
La strophe de fin est ma préférée, pas franchement poétique mais très bien exprimée.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Naître dans un chou.
Grandir sur une rose.
Vivre sur un chardon.
Mourir sur un lotus.
Revenir en haut Aller en bas
Kawet

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 2153
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

MessageSujet: Re: L'amour est mort.[TP]   Mer 6 Nov - 23:48

Bon ben, encore un commentaire inutile (vive moi ! *sort*) : je le trouve tout simplement magnifique, de toute façon les deux autres ont bien détaillé ^^
En fait, compte tenu de mon inutilite, je ne comptais pas poster mmais je le fais pour indiquer a Phid que je crois que notre ami invité est Dys... Oui, encore une fois très utile, mais que voulez-vous... Et excuse-moi CaroCarotte si je me suis trompée ( mais ça me paraît plus être notre feu ancienne baleine ^^')

------------------------------------------------------------------------------------------------
Merci Maw' :D:
 



Aide à l'orthographe ici Wink
Quand vous êtes connecté, n'oubliez pas la chat-box !! (n'est-ce pas, Invité :p )


BE AN ALCOHOLIC HORSE, ADULATE WHALE, FUCK THE REST :la: 
LPBCRQA :la: 
MawPowaaaaaa :la: 
Revenir en haut Aller en bas
Phidias

avatar

Masculin Bélier Messages : 596
Date d'inscription : 16/10/2012
Localisation : Là où les maths n'existent pas!
Humeur : Rumpfff

MessageSujet: Re: L'amour est mort.[TP]   Mer 6 Nov - 23:54

Ah mince c'edt vrai xD

------------------------------------------------------------------------------------------------
Naître dans un chou.
Grandir sur une rose.
Vivre sur un chardon.
Mourir sur un lotus.
Revenir en haut Aller en bas
Ailée-Folie

avatar

Féminin Taureau Messages : 261
Date d'inscription : 07/09/2013
Localisation : Poseeeeeey!
Humeur : Candide!

MessageSujet: Re: L'amour est mort.[TP]   Dim 10 Nov - 15:37

Ce n'est pas ton meilleur, je trouve. Et les rimes en "é" alourdissent un chouïa. Mais c'est une méga bonne idée ce passage en japonais! :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
:serpent:

(Les oiseaux vaincront!)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour est mort.[TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour est mort.[TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: