Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fin et océan [TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lara Walker



Féminin Bélier Messages : 83
Date d'inscription : 21/10/2013
Localisation : Quelque part dans la montagne de livres, là...
Humeur : Quelqu'un a du chocolat ?

MessageSujet: Fin et océan [TP]   Mer 1 Jan - 23:52

Bonjour à tous ceux qui viendraient s'égarer dans ce sujet...  :D Voici une suite du K, de Dino Buzzati, écrite  pour un devoir de français (le même que Caro, si vous avez pas lu son texte, lisez-le, ça vaut le coup !) La partie en italique, c'est ce que Buzzati a écrit, le reste c'est de moi ! Bonne lecture ! (on va dire...)


Et un soir, tandis que son magnifique navire était ancré au large du port où il était né, il sentit sa fin prochaine. Alors il appela le capitaine, en qui il avait une totale confiance, et lui enjoignit de ne pas s'opposer à ce qu'il allait tenter. L'autre, sur l'honneur, promit.

Stefano chargea le capitaine d’accomplir une ultime tâche pour lui. Celui-ci acquiesça, réticent, et partit exécuter sa mission.

Stefano caressa alors une dernière fois le bois lustré du gouvernail de son navire. Il ressentit le même pincement au cœur qu’à la mort de son père, le sentiment que quelque chose d’inéluctable allait arriver, qu’une partie de lui-même allait lui être arrachée. Il se dirigea vers la poupe et s’appuya contre la balustrade, observant les vagues. Le vent soufflait fort ce soir-là. Il se sentit revenir des années en arrière, alors qu’il voyait le K pour la première fois. Le regard inquiet de son père sur lui, son visage figé d’horreur.

Au final, tout avait changé. Il avait changé. Le seul point commun avec ce jour-là, c’était le K. Il était toujours là, croisant de long en large, lentement, semblant avoir toute la vie devant lui. Ou plutôt, la vie de Stefano. Ce dernier resta encore quelques instants à regarder ce monstre hideux, qui semblait le fixer de ses yeux, si semblables à l’océan. Cet océan pour lequel il avait tout sacrifié. Auquel il avait dédié sa vie. Cet océan qui le fascinait tant, cet abîme de danger qu’il avait préféré à une vie de sécurité tranquille, remplie de joie et de bonheur. Quels avaient été les sentiments qui avaient guidé son existence ? La peur, la mélancolie, mais aussi l’allégresse que l’on ressent lorsque l’on surpasse nos craintes. Ses mains se mirent à trembler. Pourquoi ? Lui qui avait été si courageux en accomplissant son rêve malgré les dangers, il tremblait comme une feuille à l’idée de ne plus pouvoir naviguer. Au final, ce n’était peut-être pas de vaillance dont il avait fait preuve, mais de lâcheté et d’égoïsme.
Le capitaine revint, lui annonçant que son canot était prêt. Sans mot dire, Stefano se dirigea vers l’embarcation et, au moment d’y monter, il se retourna vers celui qui au fil des années était devenu son ami. En appuyant ses mains sur ses épaules, il lui dit que son navire lui revenait. Qu’il vogue toute sa vie, qu’il explore mille contrées, c’était son seul souhait. L’autre le remercia, les larmes aux yeux, et lui fit ses adieux.

Stefano enjamba enfin la planche de bois et se retrouva assis dans l’étroit canot. Commençant à ramer, le marin s’efforça de ne pas penser à son navire bien-aimé, qu’il ne reverrait jamais. Mais il avait entière confiance en son capitaine, il en prendrait soin.

Plus Stefano s’approchait du K, plus les remous devenaient puissants. Ce dernier, semblant s’apercevoir de sa présence, s’immobilisa. Stefano put alors, pour la première fois, l’observer en détail. Son mufle, que son père avait décrit comme étant celui d’un bison, ressemblait davantage à celui d’un cochon. Son souffle puissant l’atteignait alors qu’il était à une cinquantaine de mètres de la créature. Ses dents démesurées percutaient la surface de l’eau avec violence à chaque fois que se gueule se refermait. Stefano s’arrêta de ramer. Il s’immergea une nouvelle fois dans les yeux de la bête, si semblables à l’océan. Une couleur indéfinissable, changeante, sombre dans l’obscurité de la nuit.
D’aucuns prétendaient pouvoir capter toute l’immensité de l’océan à travers des peintures, des descriptions vaines et vides de sens. Stefano avait toujours méprisé ces gens-là. On ne peut saisir l’insaisissable. On ne peut embrasser toute la beauté de l’océan. Pourtant, à ce moment-là, il avait devant lui, dans ces yeux, la parfaite représentation de ce qu’il avait toujours désiré.

Il eut soudain l’irrépressible envie de de se rapprocher encore plus de ces yeux, de se plonger dans leur contemplation et de ne plus jamais en sortir. Sans qu’il ne s’en rende compte, il avait laissé glisser ses rames, qui s’étaient enfoncées dans l’eau salée. Il ne pouvait plus avancer, et les remous causés par le K le faisaient même reculer. « Non, pensa-t-il, je veux m’approcher davantage… ». Il savait qu’il courait à sa perte, mais il éprouvait une telle fascination pour ces yeux… Il se redressa sur le sol en bois tanguant sous ses pieds et inspira aussi fort qu’il pût. Une odeur d’algue entêtante parvint à ses narines, les embruns lui fouettaient le visage. Il avait l’impression d’être purifié de tous ses péchés, perdu qu’il était au milieu de ce qui avait été son rêve, devant ce qui avait hanté ses cauchemars. Il renaissait. Il mit ses bras en croix, entrouvrit la bouche. Un goût de sel vint lui caresser la langue.

La vie n’avait jamais eu aussi bon goût, n’avait jamais autant valu la peine d’être vécue que lorsqu’il se dressait devant la mort.

Et il sauta de son canot ballotté par le ressac de la mer, guidé par ses rêves, comme le reste de son existence.


Alors ? :P

------------------------------------------------------------------------------------------------
On avance toujours plus vite quand on a un bus à atteindre...

La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence
Serge Gainsbourg

Folitude Powaaaa !! Twisted Evil 


Dernière édition par Lara Walker le Dim 23 Fév - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Golden

avatar

Féminin Scorpion Messages : 4
Date d'inscription : 17/12/2013
Localisation : Au Chaud, dans mon lit avec un bon bouquin!
Humeur : Un brownie ou la vie!!!!

MessageSujet: Re: Fin et océan [TP]   Dim 5 Jan - 21:40

Il est trop bien ton texte!  :D 
Avec une très belle description et tu montre bien les sentiments qu'il éprouve.
Donc bravo!   :P

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il n'y a qu'une mince ligne entre attraction et rivalité .

Il n'y a qu'un pas entre haine et l'amour.






 :D
Revenir en haut Aller en bas
Lara Walker



Féminin Bélier Messages : 83
Date d'inscription : 21/10/2013
Localisation : Quelque part dans la montagne de livres, là...
Humeur : Quelqu'un a du chocolat ?

MessageSujet: Re: Fin et océan [TP]   Lun 6 Jan - 14:51

Oh, merci Goldy ! cute 

------------------------------------------------------------------------------------------------
On avance toujours plus vite quand on a un bus à atteindre...

La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence
Serge Gainsbourg

Folitude Powaaaa !! Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Lullaby

avatar

Féminin Verseau Messages : 1454
Date d'inscription : 16/04/2013
Localisation : Dans un train, ou sur mon lit, ça dépend.
Humeur : Acqueuse ou vitrée peut-être ...

MessageSujet: Re: Fin et océan [TP]   Lun 17 Fév - 18:11

*bave* faut vraiment que je trouve le temps de lire plus d'écrits sur EN il y a vraiment des chefs d'oeuvres. En tout cas j'ai beaucoup aimé même si j'ai jamais lu le K.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Lullaby, la [fonction au choix : proxénète, mendiante, distributrice de biscuits périmés, apprentie chimiste, etc] aux multiples talents !

Et ici ma chaîne Youtube spéciale EN!
Revenir en haut Aller en bas
Lara Walker



Féminin Bélier Messages : 83
Date d'inscription : 21/10/2013
Localisation : Quelque part dans la montagne de livres, là...
Humeur : Quelqu'un a du chocolat ?

MessageSujet: Re: Fin et océan [TP]   Jeu 20 Fév - 10:02

Merci Lullaby ! :D
T'as quand même pu comprendre ? Je trouve que la vraie fin du K est décevante, personnellement...

------------------------------------------------------------------------------------------------
On avance toujours plus vite quand on a un bus à atteindre...

La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence
Serge Gainsbourg

Folitude Powaaaa !! Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Ariart

avatar

Masculin Bélier Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2014
Localisation : Là où je m'y attend le moins

MessageSujet: Re: Fin et océan [TP]   Jeu 20 Fév - 10:42

Waw! je n'ai pas eu l'occasion de lire le fameux K, mais cette fin là m'en donne l'envie :)
Elle est vraiment géniale, j'ai beaucoup aimé !

------------------------------------------------------------------------------------------------
L'Homme n'a pas de mémoire. Il est mémoire.

De moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-dogme-des-ombres.fr/
Caro-Shizu



Féminin Sagittaire Messages : 383
Date d'inscription : 30/10/2013
Localisation : Toujours entre deux boulots mais toujours du temps pour EN ;)
Humeur : Faire des câlins à tout le monde! *sort*

MessageSujet: Re: Fin et océan [TP]   Jeu 20 Fév - 15:00

C'est gentil de me faire de la pub Lara Wink
je l'avais déjà lu mais je le redis, j'aime beaucoup!

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Sometimes, all you have to do is... let it go, and then it's all right."
Revenir en haut Aller en bas
Lullaby

avatar

Féminin Verseau Messages : 1454
Date d'inscription : 16/04/2013
Localisation : Dans un train, ou sur mon lit, ça dépend.
Humeur : Acqueuse ou vitrée peut-être ...

MessageSujet: Re: Fin et océan [TP]   Jeu 20 Fév - 20:45

il y a toujours pas de balise :-/

------------------------------------------------------------------------------------------------
Lullaby, la [fonction au choix : proxénète, mendiante, distributrice de biscuits périmés, apprentie chimiste, etc] aux multiples talents !

Et ici ma chaîne Youtube spéciale EN!
Revenir en haut Aller en bas
Lara Walker



Féminin Bélier Messages : 83
Date d'inscription : 21/10/2013
Localisation : Quelque part dans la montagne de livres, là...
Humeur : Quelqu'un a du chocolat ?

MessageSujet: Re: Fin et océan [TP]   Dim 23 Fév - 9:41

Ariart > Merci beaucoup ! :D
Caro > C'est justifié, ta suite est vraiment super ! :la: Merci !
Lullaby > Woups désolée ! >.< Je vais mettre ça tout de suite !!

------------------------------------------------------------------------------------------------
On avance toujours plus vite quand on a un bus à atteindre...

La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence
Serge Gainsbourg

Folitude Powaaaa !! Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fin et océan [TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fin et océan [TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: