Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joam le lycanthrope [TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
canardrien

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/10/2012
Humeur : frigidaire...

MessageSujet: Joam le lycanthrope [TP]   Mer 19 Fév - 17:17

Ceci est ma première nouvelle avec ce personnage, mais d'autres verront le jour, je vous le promet ^^

JOAM, LE LYCANTHROPE
- Approchez, mesdames et messieurs, approchez ! Le docteur Forac a réponse à tous vos problèmes !
- Madame Irma, voit tout, sait tout, ! 
- Il est frais mon poisson, il est frais !
Tel était le théâtre quotidien à Elastia, plus grand bourg du Nord du pays de Cofilya. On trouvait tout et n'importe quoi dans cette ville fortifiée, entourée de murailles si grandes que le ciel s'y mêlait. Chaque quartier de « la Grande » était contrôlé par le plus riche de ses habitants.
Mais passons ces détails et approchons-nous du marché principal. Il y avait dans ce marché foule de figures intéressantes, mais une seule attirera notre attention : c'est celle de Day Dreamman, le jeune conteur. Il racontait des histoires, de ville en ville, et revenait chaque année à Elastia au moment du grand marché. S'il était réputé pour ses histoires et adoré des enfants, les parents, eux avaient peur de sa peau, blanche comme un nuage d'été, contrastant avec ses yeux rouge sang, et interdisaient à leurs enfants de s'approcher de ce « monstre qui ferait mieux de s'engager dans un cirque ». Mais la jeunesse est désobéissante et, dans l'agitation du marché, les bambins se faufilaient jusqu'à sa « carriole à merveilles »pour l'écouter raconter des récits. Des îles-géants du seigneur Golem à Vaek, l'homme nature en passant par le lutin Midly (dont les histoires vous seront racontées plus tard), il y en avait pour tous les goûts !
Les enfants l'écoutaient, rêveurs, conter les histoires que lui seul connaissait car, contrairement à la plupart de ses confrères, Day avait vécu les histoires qu'il contait. On le surnommait le rêveur.

Un jour, alors que notre héros arrivait tout juste à  Elastia, une horde de gnomes attaqua Day, le faisant tomber de cheval. Ces gnomes étaient en fait les enfants du bourg qui se précipitaient vers lui pour l'écouter. Après s'être installé dans son coin favori, le conteur dit à son public :
- Les enfants, vous savez quel jour on est ?
- Le jour du marché ! dit un enfant ;
- Oui, mais encore ?
- Mon anniversaire ! cria un autre.
- Joyeux anniversaire ! Il y a aussi autre chose, vous ne savez pas ?
- C'est le jour de la pleine lune ? hésita une petite fille.
- Exactement ! C'est pourquoi je vais vous raconter l'histoire de Joam le lycanthrope...


Cela s'est passé il y a trois mois : je voyageais vers la grande forêt, dans le village thermal de lamreht. Une rumeur courrait, selon laquelle une loup gigantesque dévorait les moutons la nuit. Un fermier avait vu, dans son champs, le cadavre d'un de ses animaux et d'énormes traces de pas griffues. Les fermiers des alentours se demandaient, tremblants de peur, quand allait venir leur tour.
- Hé, Blanche-Neige !
Un rire éclata dans toute l'auberge.
- Oui, on m'appelle ?, répondis-je le plus poliment possible.
- Vois-tu, en ce moment, la bête noire (tiens, ils lui avaient donné un nom) décime nos élevages. Nous n'avons donc plus un sou, ce qui nous oblige à... emprunter de l'argent à des personnes plus petites que nous (il faisait un mètre quatre-vingt dix, ce n'était donc pas difficile d'être plus petit que lui) ! Donc, si tu pouvais me donner tout ton argent, ce serait gentil !
- Je suis navré, mais j'ai juste assez de monnaie pour dormir et manger ce soir, je ne peux pas vous en donner, désolé !
- Ah, mais ce n'était pas une demande, c'était un ordre, microbe ! Maintenant donne-moi toute ton oseille, et tout de suite, dit l'homme, me menaçant de son poing. Celui-ci mesurant au mois le diamètre de ma tête.
Devant une situation désespérée, comme dit le sage, mieux vaut faire le mort. C'est ce que je fis. Ou plutôt, je m'endormis. Et mon charmant agresseur aussi.

- Mais que s'était-il passé ?, demanda un enfant
- Et bien pour tout vous dire, je ne sais pas. J'ai un pouvoir étrange qui fait que je peux sortir de mon corps en tant qu'esprit pour faire certaines choses quand je dors.
- C'est génial, répondit-il ! C'est super pratique dans les situations comme celles-ci !
- Oui, c'est sûr, mais revenons à l'histoire...


Après ce petit incident, comme il se faisait tard, j'allai me coucher. Si certains croient içi que la nuit allait être de tout repos, ils se trompent ! Une fois endormi, je sortis de mon lit, mais comme esprit ! J'étais décidé, ce soir là, à neutraliser la bête noire.
Je fis d'abord le tour des champs. Malheureusement, les moutons avaient été rentrés dans les enclos. J'en fis donc le tour, mais je ne vis pas une mouche voler. Et c'est en arrivant à l'orée du bois que je la vis. Un loup énorme, deux mètres et demi au garrot, des crocs plein la gueule ! Cela allait être plus dur que je le pensais. Je n'essayai pas de la posséder, sachant que ce serait trop dur de contrôler un tel corps. Mais il ne fallait pas réfléchir trop longtemps, le massacre ovin commençait... Oh, que c'était dégoûtant !
Soudain, j’eus une idée. Je rentrai dans la tête de l'animal, et lui dit, par télépathie :
- Qui est tu, toi que les hommes appellent Bête Noire ?
- Je ne suis pas... la Bête Noire...
- Qui est tu, alors ?
- Mon nom est... Joam
- Et pourquoi manges-tu le bétail, Joam ?
- Je... ne... me... contrôle... pas...

Et c'est d'un coup que tout devin clair : la Bête Noire, alias Joam, était humain le jour et la nuit, se transformait en un gigantesque loup, capable de détruire une bergerie, mais incontrôlable et à la merci de ses instincts animaliers qui sont se nourrir et dormir. Il était donc innocent, mais pas stopable pour autant. Je pris donc une mûre décision.

- Joam le lycanthrope ?
- Oui ?
- Veux-tu entendre une histoire ?
- ...Oh...Pourquoi...Pas...


Et je me mis à conter. Toutes les histoires que je connaissais, de Midly aux îles-géants, des dryades du lac-mer à Vaek l'homme-nature. Toutes ces histoires lui étaient contées contre un seul tribut : qu'il arrête de s'attaquer au bétail.


- Mais comment était-ce possible, si il ne se contrôlait pas ? demanda un enfant.
- La lycanthropie fait seulement recouvrir ses instincts primaires, mais même certains loups, pour peu qu'ils aient un minimum d'humanité, peuvent apprécier des histoires. Mais reprenons...


Joam chassait maintenant en forêt, et non plus dans les prés. Un jour, alors que je finissais de raconter une histoire, il me dit :

- Day ?
- Oui, qu'y a-t-il ?
- J'aimerais te rencontrer. En vrai, je veux dire. Pas dans ma tête. Comme ça, je serais sûr que je ne suis pas fou.
- Et bien si tu en as envie, c'est d'accord. Retrouvons-nous à ta tanière demain à midi.


Le lendemain, j’allai donc voir Joam sous sa forme humaine, à sa tanière au centre même de la forêt. Ce que je vis était désastreux. L'homme en face de moi avait une barbe longue de 50 centimètres, portait des guenilles trouées par le temps et était maigre comme un squelette.
- C'est toi, Day ? me demanda le personnage.
- Oui, c'est moi. Tu est Joam ?
- Oui. Je suis heureux de te voir en vrai, Day le conteur.
- Moi aussi, Joam le lycanthrope. Je t'ai apporté de la nourriture et des vêtements.
- Pour moi ? Seulement pour moi ? demanda Joam. Oh, merci, Day, je ne te remercierai jamais assez, jamais !
Et nous nous mîmes au travail, avec pour but de transformer Joam en une personne normale. Enfin, presque. A la fin de la journée, nous avions terminé. Le nouveau Joam, bien qu'un peu maigre, était transformé : rasé, habillé, c'était devenu une personne normale, visible aux yeux de tous. Mais, la chose la plus importante que je lui avais offert était contenue dans une petite bouteille: c'était un filtre qui permettait de contrôler la lycanthropie chez celui qui le prenait. Joam pourrait alors se transformer où il voulait, quand il voulait. C'est Midly le lutin magicien (je ne vous dirais rien de plus sur lui aujourd'hui) qui me l'avait donnée au cas où.
- Day...
- Oui, Joam ?
- Tu m'as offert tous ces cadeaux, tu as fait de moi un homme à part quasi-entière, comment puis-je faire pour te remercier ?
- Tu y tiens vraiment ?
- Oui.
- J'ai, vois-tu, peut-être une solution pour toi. Je suis faible physiquement et j'aurais besoin d'un garde du corps pour m'accompagner dans mes voyages. Serais-tu d'accord pour...
- Merveilleux ! C'est pile ce que je voulais ! Merci de m’accueillir Day, merci !

Et c'est ainsi que, par un étonnant hasard, Day le conteur et Joam le lycanthrope se rencontrèrent et repartirent sur les routes, vers de nouvelles aventures...


FIN


Correction de Rimi (The Great):
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
le canard va moins vite que le léopard mais au moins, il va quelque part !!! Cool Cool


Dernière édition par canardrien le Jeu 18 Juin - 15:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Midnight
Mangeuse d'enfants
avatar

Féminin Capricorne Messages : 535
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : L'astéroïde B613
Humeur : Flivoreuse

MessageSujet: Re: Joam le lycanthrope [TP]   Mer 19 Fév - 17:37

L'histoire est sympathique, mais peut-être plus dans le genre contes... Quelques fautes de frappe de conjugaison on cependant gêner un peu ma lecture, mais c'était supportable (j'ai encore mon œil droit !) Simplement, ce n'est pas le type de textes que j'aime le plus, je n'apprécie, par exemple, pas trop quand on s'adresse au lecteur : "approchons-nous"... Mais ce n'est que mon point de vu, et j'ai quand même réussi à rentrer dans l’histoire... sans être transportée, je ne te mentirais pas. Mais je crois que c'est plus parce que ce n'est pas trop mon truc !
Revenir en haut Aller en bas
Lullaby

avatar

Féminin Verseau Messages : 1454
Date d'inscription : 16/04/2013
Localisation : Dans un train, ou sur mon lit, ça dépend.
Humeur : Acqueuse ou vitrée peut-être ...

MessageSujet: Re: Joam le lycanthrope [TP]   Mer 19 Fév - 18:53

BALISE !!!!

------------------------------------------------------------------------------------------------
Lullaby, la [fonction au choix : proxénète, mendiante, distributrice de biscuits périmés, apprentie chimiste, etc] aux multiples talents !

Et ici ma chaîne Youtube spéciale EN!
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Epiolari

avatar

Féminin Balance Messages : 559
Date d'inscription : 14/01/2014
Localisation : Un peu plus loin sur la droite
Humeur : Malade de trucs inavouables

MessageSujet: Re: Joam le lycanthrope [TP]   Mer 19 Fév - 19:27

@Midnight a écrit:
L'histoire est sympathique, mais peut-être plus dans le genre contes...
Surtout pas ! L'histoire serait un conte s'il n'y avait pas de retour sur le conteur au moment où il conte. Et cette partie est super méga importante parce que c'est vraiment ce que j'ai le plus aimé dans ton texte : cette atmosphère où tout le monde se réunit pour écouter une histoire.
Je me suis juste demandée : où est Joam pendant que Day raconte leur rencontre ?
Revenir en haut Aller en bas
Ariart

avatar

Masculin Bélier Messages : 183
Date d'inscription : 02/01/2014
Localisation : Là où je m'y attend le moins

MessageSujet: Re: Joam le lycanthrope [TP]   Jeu 20 Fév - 10:52

je plussoie ce qui a été dit par mon voisin du dessus! (du verbe plussoyer)

Le point de vue du narrateur est intéressant, mais je ne sais pas si les passages entre parenthèses sont pertinents. Sinon, mise à part quelque maladresses de syntaxe/ tournure de phrase, c'est pas mal du tout ^^

------------------------------------------------------------------------------------------------
L'Homme n'a pas de mémoire. Il est mémoire.

De moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-dogme-des-ombres.fr/
Midnight
Mangeuse d'enfants
avatar

Féminin Capricorne Messages : 535
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : L'astéroïde B613
Humeur : Flivoreuse

MessageSujet: Re: Joam le lycanthrope [TP]   Jeu 20 Fév - 17:58

Ah oui ! C'est ce que je voulais dire ! L'abus de parenthèse dans un texte fictif est vraiment dérangeant, d'après moi ! Sinon, Meredith, tu as sûrement raison...
Revenir en haut Aller en bas
canardrien

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/10/2012
Humeur : frigidaire...

MessageSujet: Re: Joam le lycanthrope [TP]   Mar 7 Avr - 16:57

Merci beaucoup, les erreurs ont étés tant bien que mal corrigées !

------------------------------------------------------------------------------------------------
le canard va moins vite que le léopard mais au moins, il va quelque part !!! Cool Cool
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joam le lycanthrope [TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joam le lycanthrope [TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: