Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ailleurs [TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merryn

avatar

Féminin Capricorne Messages : 9
Date d'inscription : 26/02/2014
Localisation : Summoner's Rift
Humeur : J'ai oublié ma souris pour jouer T_T

MessageSujet: Ailleurs [TP]   Mar 4 Mar - 17:38

Ailleurs


Où suis-je ?

Visiblement pas chez moi, en tout cas.

Pourquoi ça n'arrive qu'à moi, ce genre de trucs ?! C'est chiant à force.
Je pense quand même que le pire, c'est que je me pose tout le temps la même stupide interrogation.
'Où suis-je'... Existentielle ou non, je hais cette question. Franchement.
J'exècre ce doute dans l'assurance humaine. Ce moment d'instabilité dans mon assurance à moi. Ces craquelures dans mon petit monde de certitudes.
Ces quelques interminables secondes qui font paniquer, avant que le bestial instinct de survie ne prenne les commandes et m'oblige au calme et à la réflexion.
Enfin... Mon interprétation est sûrement la moins bonne qui soit, évidemment.

Sérieusement, c'est déprimant. Toujours la même chose à chaque fois. Inévitablement, irrémédiablement, tous ces sympathiques mots en -ment qui empêchent toute modification, tout changement.
C'est possible de développer une personnalité qui se hait ?
Eh ! C'était du changement, ça ! Enfin... Je crois. Je ne sais plus, en fait. Je ne sais jamais...

Pourquoi survivre n'est pas aussi facile dans la vie réelle que dans les jeux vidéos ?
Parce que les jeux vidéos sont faits pour s'échapper de la réalité, stupide, stupide Merryn.
Ah, moi je pensais plutôt que ma flemme n'était pas transcrivable dans un jeu. Ça ferait carrément de l'anti-jeu, en fait. Limite une régression dans la trame du machin.
Oh... Si je me mets à avoir le syndrome Gollum, ça va pas aller...
Quoique c'est nouveau, non ? Est ce que c'est bien, du coup ?

Je commence à avoir mal aux jambes. Ce serait intelligent de s'asseoir.
C'est sympa, j'ai atterri sur un plateau en hauteur, du coup je peux voir loin. Très loin. C'est joli d'ailleurs. Joli mais monotone. Une bête forêt bien banale, gigantesque, chatoyante, uniforme, partout, donc nulle part.
Je perds la tête, non ? Partout donc nulle part, ça ne veut strictement rien dire.

Tiens, ça me fait penser... Faudrait que je donne un nom à ce phénomène.
Alors... Mettons nous à la place d'éventuels autochtones. Je sais que j'apparais dans un grand flash. Soyons originaux... Hum... 'La Grande Illumination' ! Voilà. Et ce plateau se nomme désormais... Aller, pourquoi pas... Le Plateau du Renouveau. Hehe, en plus, ça rime !
Comment ça je suis mégalomane ? Et puis quoi encore ?
Non, moi, je pense juste conquérir et dominer cet endroit si je reste.

C'est déprimant tous ces 'si', ces 'peut-être', ces éventualités, ces interrogations. Et c'est la deuxième fois que je dis 'déprimant'. Troisième. Va falloir que je pense à renouveler mon vocabulaire...

Tout un monde à bâtir, une culture à construire, moi au centre de tout, évidemment.
Franchement, très franchement, ça va être bien chiant.
Le jeu en vaut la chandelle ? Que nenni. Nawak'. Je suis la fainéantise incarnée, que diable !
Haha, j'adore ces vieilles expressions. Diantre. Sacrebleu. Parbleu. Fichtre. Ces machins là, quoi.

Tiens, on dirait que le soleil se couche. C'est joli comme panorama.
Eh, j'avais pas remarqué que ce monde était en négatif ! Un coucher de soleil bleu et cyan, un ciel orangé. Innovant. Original. Sympathique. On se croirait dans un tableau surréaliste.
Je me disais bien qu'elle était bizarre cette forêt. On ne croise pas des arbres magenta à tous les coins de rue. Cet endroit est sûrement le plus intéressant que j'aie jamais vu, sans aucun doute !
Sûrement. Enfin... Je crois. Je ne sais plus, en fait. Je ne sais jamais.

J'ai bien envie d'aller me balader dans cette forêt, j'ai plus mal aux jambes.
Après Merryn-stupide et Merryn-mégalo, Merryn-aventurière-inconsciente.
Pourquoi j'ai jamais de bouquin sur moi ? Ça me couperait l'envie de faire des trucs imbéciles.
Bah. De toute façon j'en ai pas, donc ça sert à rien de se lamenter.

Je viens d'avoir une bonne idée, tiens. Et si j'écrivais ce qu'il m'arrive ?
T'as pas de quoi écrire, stupide Merryn.
Bon ben... Je vais penser mon histoire alors.
Ce sera l'histoire de quelqu'un, qui vivra ma vie, et qui écrira l'histoire d'une personne qui vivra aussi ma vie et qui écrira l'histoire de~...
Je tiens un concept, là, c'est génial. Et passionnément lassant aussi.

Enfin bref, recentrons-nous.
Un peu de sérieux ne me fera pas de mal. Peut être. On sait jamais.
Zut, vu mon état de fatigue, il fait déjà nuit... La poisse. J'ai pas envie de dormir, même si je suis crevée. En plus j'ai pas un pet de feu. Que dalle.
Ah si, j'ai un briquet. Depuis quand je me trimbale avec un briquet dans mes poches, moi ? Aucune idée. Mais bon, maintenant je peux faire flamber des trucs. Huhu...
Va falloir que je descende chercher du bois, moi, ma tête me dit que c'est bientôt l'heure du dodo.

Je rêve ou ce que je raconte est totalement stupide ? Bête réflexe que celui de vouloir allumer un feu quand on estime qu'il fait nuit. Le terme de 'nuit blanche' prend ici tout son sens. Je sens que je vais pas dormir grand chose, finalement.
Pourquoi j'ai pas réagi quand je suis arrivée ?
Ah, peut-être parce qu'il ne faisait pas si sombre que ça. C'est déstabilisant, vraiment.
Dans ce monde, mon jour est leur nuit, et ma nuit est leur jour. Franchement bizarre, comme truc.
J'ai plus qu'à décaler ma montre de douze heures. Mon portable aussi, tiens. Donc maintenant, il est... Neuf heure du matin !

Mon portable.
Je rêve ou j'ai mon portable ?
En plus, j'ai plein de batterie, et ça, c'est cool. Hum... Où sont mes écouteurs ? Ah oui, ici. Hop.

Alors. Tant qu'il fait jour, il serait bon que je descende chercher ce fichu bois. Pfff...
...
Du bois d'arbres magenta, c'est pas commun, hein. Et... Hey ! C'était quoi ce bruit ?
Brrr... Ça se rapproche, j'ai l'impression.
Je crois qu'il vaut mieux que j'aille me réfugier sur mon plateau, moi. J'ai assez de bois.
Ah, j'ai l'impression que le machin me poursuit !
Cours... Cours... Cours !
[Censuré] ! Je veux pas finir bouffée !
Pourquoi j'ai l'impression que la montée est plus longue que la descente ?
Ah, enfin le plateau, ça y est.
Aller, ce serait sympa d'avoir un bâton pointu pour embrocher ce truc...

L'épique combat de Merryn contre le monstre gluant restera dans les mémoires, foi de moi-même.
Merryn et sa brochette, un point. Monstre, zéro.
C'est très bien comme ça. J'aurais jamais cru pouvoir tuer un bidule comme ça ! Haha...

Je ne cherche même plus à savoir quand on est.
Jour, nuit. Aucune idée. J'ai pas envie de le savoir, en fait. Je suis épuisée, crevée, exténuée.
Mon portable me dit qu'il est près de onze heure, mais j'y crois pas une seule seconde.
D'habitude, à cette heure là, je pète la forme.

Je vais donc aller me coucher. Tout à fait. Là. Maintenant, de suite. Ici-même, à la belle étoile. Ou soleil. Je sais pas si on est en plein jour ou en pleine nuit. Bref. Je me comprends.
Faudrait d'abord allumer un feu.
C'est pas très malin sur le plan tactique, mais ça rassure et ça réchauffe.
C'est marrant, les flammes ont une couleur normale... Peut être parce que d'une certaine façon, elles viennent de mon monde. C'est une possibilité.

Le sol est bien dur. Ça va être agréable de dormir, tiens.

Mais je m'endors quand même, on dirait.
Aller, une dernière question pour la route.
Où suis-je ?

Je rêve ou on me répond ?

Ailleurs...
Ailleurs...
Ailleurs...


Dans la petite chambre immaculée, dans un lit immaculé, un corps presque immaculé gît.
Immobile ?
Non. Sa poitrine se soulève. Lentement.

Un moniteur s'affole, puis se tait. Paisible.

Dans la petite chambre immaculée, dans un lit immaculé, un corps presque immaculé gît.
Immobile ?
Oui.

Une femme âgée, en pleurs, s'écroule. Murmurant. ''Elle est partie...''.
Un médecin, en blouse immaculée, ne tente même pas de la retenir, abattu.
Une petite fille, innocente, demande : ''Où est-elle partie ?''



''Ailleurs''


Dernière édition par Merryn le Mer 5 Mar - 12:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ilya
mord-sith démoniaque
mord-sith démoniaque
avatar

Féminin Messages : 754
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: Ailleurs [TP]   Mar 4 Mar - 19:09

Bon, j'ai lu ton texte, c'est assez chouette ce monde en négatif... Juste, j'ai quelque question :
- Comment se fait-il qu'alors elle ne s'y attend pas, elle est son portable, si elle est dans "son monde"? Est-ce parce qu'elle ne songe pas qu'elle ne l'a pas au moment où elle le prend?
- Ensuite, pourquoi un plateau et une forêt? *simplecuriosité*

Franchement, on est bien dans la tête du personnage, juste je trouve que tu ne donnes pas trop l'impression de paniquer. Et au début, je trouve que "stupide interrogation", ne fait pas très naturel, mais si ça se trouve, c'est juste moi :hap:

Donc, voilà pour les petits défauts. Maintenant, ce que j'ai bien aimé. Je l'ai déjà dit, le fait d'être dans ton esprit (parce que vu le prénom, je me dis que c'est toi). De plus, (je vais encore me répéter) l'univers en négatif, j'aime bien cette idée que je trouve originale. Enfin, la fin où tu donnes des réponses sans faire trop dans le mélodrame, en restant simple et objective. Bref, ce texte m'a bien plu :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
REJOIGNEZ LE MOUVEMENT OFFICIEL DES LAPINS ROSES FONDE PAR ILYA, REINE DES MORD SITHS AMOUREUSE DE SON LIT!!!
Revenir en haut Aller en bas
Merryn

avatar

Féminin Capricorne Messages : 9
Date d'inscription : 26/02/2014
Localisation : Summoner's Rift
Humeur : J'ai oublié ma souris pour jouer T_T

MessageSujet: Re: Ailleurs [TP]   Mar 4 Mar - 20:47

Merryn est au départ ma principale "base" de personnage, qui s'est mis à me ressembler de plus en plus au fil du temps, c'est pour ça que je prends son nom comme pseudo :)De fait, sa personnalité est composée d'une multitude de facettes, que j'aime bien exploiter plus ou moins séparément, le temps d'une fiction.
Ici, elle est tête en l'air, ailleurs aussi bien dans sa tête que dans la réalité, et elle pourra aussi bien dire et/ou faire des trucs très intéressants que des choses absurdes ou pas tout à fait correctes. Elle aura aussi tendance à trop réfléchir sur un rien, et oublier le reste, pour le redécouvrir au moment où cela se présentera à elle. C'est une gamine perdue, dans sa tête, dans ses émotions, partout.
Awwww x) J'adore ce personnage ^^
Et sinon, le plateau, parce qu'elle est du coup située en hauteur, elle a tout devant elle, elle peut aller partout, mais autour, il y a la forêt, et une forêt c'est oppressant, ça fait peur, c'est inconnu, secret. Alors elle tourne en rond, en contemplant, mais elle n'avance pas. Est ce que le monstre de la forêt sort du coup de son imagination exprès pour lui donner raison, pour la protéger en l'éloignant de cet endroit qu'elle considère comme dangereux au fond d'elle même, je ne sais pas xD Bref, je sais pas si j'ai été très claire, du coup >~<

Il me semble que j'ai fait le tour des questions :D Et merci :3


[Edit : Et thx pour la correction des fautes d'ailleurs :)]
Revenir en haut Aller en bas
Dystopies Elliptiques

avatar

Féminin Cancer Messages : 300
Date d'inscription : 05/12/2013
Localisation : Perdue
Humeur : Mélancholia — Nauséeuse.

MessageSujet: Re: Ailleurs [TP]   Mar 4 Mar - 22:21

J'aime beaucoup le côté saccadé du texte, un peu comme des petites coupures de journal rassemblées ensembles. Ton style se démarque un peu et j'aime bien aussi les touches d'absurde ici et là. C'est agréable à lire, léger et contrairement à Ilya je n'ai pas trouvé ton texte si négatif que ça. Enfin, ça doit être lié à la dynamique du texte et justement, l'ajout de l'absurde. En tout cas, j'ai beaucoup apprécié la note légèrement cynique du texte, ça a du caractère mais c'est plaisant.

Hâte de te relire !

------------------------------------------------------------------------------------------------



« Pluton est un mal aimé, la douleur a un parfum de nausée. »



Clique-là Invité ou là .

Mes pages jaunes : Pages jaunes nocturniennes :la:


Revenir en haut Aller en bas
Meredith Epiolari

avatar

Féminin Balance Messages : 559
Date d'inscription : 14/01/2014
Localisation : Un peu plus loin sur la droite
Humeur : Malade de trucs inavouables

MessageSujet: Re: Ailleurs [TP]   Mar 4 Mar - 22:40

J'approuve Dys' à cent pour cent ! :)
J'aime beaucoup ce personnage moi aussi, il est très... beau. On a l'impression d'être dans un rêve, mais un vrai rêve où on sait pas si ce qui se passe est réel ou non (compréhensible ?).
Et puis j'ai adoré le fait que tu utilises trois types de rires différents ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kawet

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 2153
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

MessageSujet: Re: Ailleurs [TP]   Mer 5 Mar - 5:12

:la:
J'ai adoré ^^ Juste, les "actions",  tu les sautes… pour éviter de t'essouffler avec, j'imagine,, mais je sais pas, peut-être qu'en sautant un paragraphe là ou tu sautes des actions ça serait mieux…? Parce que là, je trouve que ça fait bizarre x)

Et sinon, je trouve que l'absurdité présente dans le texte (et le texte en entier x) )  évoque effectivement bien l'idée qu'on peut se faire du coma (c'est bien ça ? ^^') -même si ça ressemble apparement plutôt a du noir ^^"


(PAS CLAAAAIIIR moi non plus ><)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Merci Maw' :D:
 



Aide à l'orthographe ici Wink
Quand vous êtes connecté, n'oubliez pas la chat-box !! (n'est-ce pas, Invité :p )


BE AN ALCOHOLIC HORSE, ADULATE WHALE, FUCK THE REST :la: 
LPBCRQA :la: 
MawPowaaaaaa :la: 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ailleurs [TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ailleurs [TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: