Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sublime douleur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Giluny

avatar

Féminin Scorpion Messages : 89
Date d'inscription : 07/02/2014

MessageSujet: Sublime douleur.   Dim 16 Mar - 13:52:20

Poème plutôt sombre, je vous souhaite cependant une bonne lecture 

Sublime douleur.
Une lame.
Idéale.
Coupante, si coupante!
Idéale...
Double tranchant.
Énergie destructrice!

Et mes sublimes maux
Se transforment en rasoirs
Je mutile les livres
Qui façonnent mon cœur
Je fais fis de mes peurs
Pour oublier ces heures
Et trouver la lumière...
L'éternelle lumière!

Je ne suis plus du monde.
Je ne sens plus les ondes
Et cette terre féconde,
Moi je la trouve immonde!
J'ai trop pleuré pour elle,
Elle va pleurer pour moi!
Revenir en haut Aller en bas
Varazak

avatar

Masculin Cancer Messages : 349
Date d'inscription : 10/04/2013
Localisation : Dans ta cave.
Humeur : Ambigüe...

MessageSujet: Re: Sublime douleur.   Lun 17 Mar - 16:49:21

Je sais pas quoi dire... Le fait d'introduire le poème par une strophe en vers irréguliers est pas mal, mais j'aime moins lorsque les mots riment avec eux même (idéale/idéale et lumière/lumière), bien que l'opposition entre "Idéale." et "Idéale..." donne l'impression que tu donne une note subtilement différente aux deux mots.

Il y a aussi des phrases qui me semblent n'avoir pas grand raport avec le reste du poème: "je ne sent plus les ondes"... J'ai l'impression parfois que tu as une idée, des tournures de phrase, mais que tu as parfois du mal à les mettre ensemble... Un style de haïkus s'en dégage je trouve, et je t'avoue ne pas en être fan Wink

Donc, au final, beau poème, très bon techniquement, mais "trouble", mal exprimé à mon sens.



Sinon, pour savoir si je l'ai compris, c'est l'histoire d'une personne qui se suicide?

------------------------------------------------------------------------------------------------
- Moi, j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
- Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
- Moi, j'ai dit bizarre,  comme c'est bizarre !

        "Drôle de Drame" de Marcel Carné.
Je suis l'Alpha et l'Oméga
Le Premier et le Dernier
Le commencement et la Fin.

Et pour mes autres textes: ma bibliographie!

Vi veri universum vivus vici
Revenir en haut Aller en bas
Phidias

avatar

Masculin Bélier Messages : 596
Date d'inscription : 16/10/2012
Localisation : Là où les maths n'existent pas!
Humeur : Rumpfff

MessageSujet: Re: Sublime douleur.   Sam 22 Mar - 15:16:09

C'est très beau! C'est bizarre parce que la forme à la première personne paraît parfois un peu lourde, parfois carrément indispensable("Et cette terre féconde/ Moi je la trouve immonde!"). En tout cas, très agréable à lire!

------------------------------------------------------------------------------------------------
Naître dans un chou.
Grandir sur une rose.
Vivre sur un chardon.
Mourir sur un lotus.
Revenir en haut Aller en bas
Giluny

avatar

Féminin Scorpion Messages : 89
Date d'inscription : 07/02/2014

MessageSujet: Re: Sublime douleur.   Lun 24 Mar - 19:09:49

Merci à tout oes deux pour vos commentaires.
Varazak, si on regarde bien le poème, il n'est pas construit avec des rimes, c'est pour celui que je me suis permis de répéter deux fois les mêmes mots.
Pour ce qui est du vers "Je ne sens plus les ondes" il prend vite sens quand on pense que la mort se définit par l'absenses de tout, le rien, le néant, donc l'absence d'ondes, de "vibrations" que l'on ressent dans la VIE, au quotidien, que l'on en ait conscience ou non.
Je suis navrée que tu n'aime pas, mais néanmoins contente car il est bon techniquement!  :P 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sublime douleur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sublime douleur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: