Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petits poèmes sur tout...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spencer



Masculin Sagittaire Messages : 131
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Petits poèmes sur tout...   Dim 23 Mar - 23:08:39

Bonjour à tous !

Certains me connaissent peut-être déjà pour mon roman "Double je", et aujourd'hui je viens vous montrer mes poésies !

Je tiens aussi à préciser que contrairement à mon roman qui est un projet qui me tient à coeur, la poésie est juste un passe-temps car j'aime jouer avec les mots, je n'ai aucune prétention par rapport à mes poèmes !

Ce topic sera actualisé autant de fois qu'il le faut, je mettrai au fur et à mesure les poèmes que j'écris :)


Poème 1 : Amour



Comblant le vide d’un cœur las d’aimer,
Tu as réveillé mon âme jadis éteinte,
Je ne peux espérer, vivre sans tes baisers,
Ni sans la douce chaleur de tes étreintes,

Des courbes gracieuses et fines de ton corps,
Jusqu’à l’éclat de tes yeux, pareil à de l’or,
De tes sentiments, sincères et purs encor,
M'ont appris l'amour, inconnu jusqu'alors,

Me tarde le jour, où je pourrai te parler,
De ces mots si sacrés, si souvent employés, c'est bon
« - Veux-tu m’épouser ? – Oui. – Viens m’embrasser. »
Après, nous partirons vers ces contrées éloignées,

Vivre le début du reste de notre vie,
Sous le soleil brûlant et sec des caraïbes,
Ou sur les géants rivages des Maldives,
Indéfiniment cloîtrés dans notre grand lit,

Sans se rendre compte de l’heure du jour,
Ni de la nuit qui s’écoule sans détour,
Je ferai tout pour te recouvrir d’amour,
De passion digne des anciens hommes de cour,

Les affres du temps, un jour nous emporteront,
Dans l’infini sommeil de notre trépas,
Sans faire chavirer les immuables gonds,
De notre amour et son infini fracas.


Poème 2 : Maladie


Des égouts de la ville, tu t'es échappée,
Avec tes valeureux rongeurs, pour notre salut,
Sans distinction, compassion et pitié,
Répandant la mort, pourrissant les rues,

Seul le temps pouvait te vaincre,
Même Dieu n'aurait pu te convaincre,
De ne pas nous contaminer,
Enfants, femmes, maris, tous éplorés,

Hurlant leur douleur, à ton nom répugnant,
Ô terrible tueuse, laisse-nous en paix !
Échappe-toi de tes rats, pars avec le vent !
Est-ce ta seule façon, d'expier nos péchés ?

Toi, tout-puissant, que nous honorons,
Est-ce justice, d'accorder ainsi ton pardon ?
Quand vint le jour, où la maladie s'enfuit,
Quand la ville, recommença à prendre vie,

Les survivants, n'eurent plus peur du prochain matin,
Pauvres malheureux ! Aucuns ne semblaient se douter,
Que dans dix ans ou tout juste demain,
La peste reviendrait les chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Varazak

avatar

Masculin Cancer Messages : 342
Date d'inscription : 10/04/2013
Localisation : Dans ta cave.
Humeur : Ambigüe...

MessageSujet: Re: Petits poèmes sur tout...   Lun 24 Mar - 8:09:05

Je les trouves tout deux très bons :)

J'ai juste tiqué sur ce vers, sans raison je crois:"De ne pas nous contaminer,".

Et pour le premier poème, la quatrième strophe me semble bizarrement décalée du reste...

------------------------------------------------------------------------------------------------
- Moi, j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
- Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
- Moi, j'ai dit bizarre,  comme c'est bizarre !

        "Drôle de Drame" de Marcel Carné.
Je suis l'Alpha et l'Oméga
Le Premier et le Dernier
Le commencement et la Fin.

Et pour mes autres textes: ma bibliographie!

Vi veri universum vivus vici
Revenir en haut Aller en bas
Phidias

avatar

Masculin Bélier Messages : 596
Date d'inscription : 16/10/2012
Localisation : Là où les maths n'existent pas!
Humeur : Rumpfff

MessageSujet: Re: Petits poèmes sur tout...   Sam 29 Mar - 19:38:31

C'est super! Je trouve que tu écris vachement bien! Les deux poèmes sont réussis mais j'ai une petite faiblesse pour le premier: au contraire, je trouve que le dernier vers sonne un comme une fin (grâce au sujet dont il parle) et clôt le poème avec cohérence.

Ah au fait, plutôt de réactualiser ce topic infiniment je te conseilles d'e créer un autre c'est plus simple :) .

------------------------------------------------------------------------------------------------
Naître dans un chou.
Grandir sur une rose.
Vivre sur un chardon.
Mourir sur un lotus.
Revenir en haut Aller en bas
Spencer



Masculin Sagittaire Messages : 131
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Petits poèmes sur tout...   Dim 30 Mar - 20:16:29

Merci pour ces gentils commentaires !

C'est normal si le premier poème paraît plus abouti, je l'ai écris pour ma copine et j'y ai mis une heure, tandis que le deuxième je l'ai fais en dix minutes !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petits poèmes sur tout...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petits poèmes sur tout...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: