Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La reine de la nuit [-12]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ourson Maladroit

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 36
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Montpellier

MessageSujet: La reine de la nuit [-12]   Dim 20 Avr - 16:23

Voilà un nouveau texte que j'ai écris rapidement hier :)
J'ai mis tout public mais j'ai un léger doute, enfin je pense quand même que ça passera pour tout le monde.

La reine de la nuit :


Loreley était à la fenêtre. Elle admirait la lune. La nuit était un peu fraîche et son amant voulait la prendre dans ses bras.

- La lune est la reine de la nuit, une reine douce, blanche et ronde, qui éclaire le ciel, guide le vagabond perdu, et réconforte l'enfant effrayé.

- La lune est violente, elle agit sur les hommes, les rend fous, Poséidon lui-même perd la tête, et la marée haute noie l'enfant coincé dans les rochers. Elle est le chef d'orchestre qui dirige les hurlements sinistres d'une meute de loups anthropophages.

- La lune est timide, pudique, elle abrite sa face cachée du regard lubrique des hommes. Elle sourit de son plus beau croissant, et fait naître le désir chez l'astronome qui l'observe avec son télescope. Elle est sensuelle.

- La lune est la prostituée du ciel, elle expose la blancheur de sa peau en gros plan, et cache de sa factice lumière les étoiles discrètes qui peuplent la nuit. L'Orion pervers a débouclé sa ceinture, la face cachée de la lune n'est que l'ombre noire du colosse qui la chevauche.

- La lune est si proche de nous, en tendant le bras j'ai presque l'impression que je pourrais la toucher. Elle nous surveille, elle est apaisante. Elle est présente pour nous, elle est bienveillante et ne nous abandonnera jamais.

- Elle est à des centaines de milliers de kilomètres de nous, là où elle est, elle n'entend pas les pleurs de l'homme abandonné, ni les cris de douleur de la femme qui donne la vie. Elle se repose tranquillement loin de la Terre tumultueuse. Moi je suis près de toi, tu es dans mes bras, et tu peux sentir battre mon cœur.

- Mais la lune est si belle.. Tu es mon amant et tu occupes mon lit, ta peau est chaude et tes mains sont fermes, mais la lune donne sa lumière au monde, elle est universelle, elle écoute en silence le récit de mes fantasmes, et son visage rond me donne plus de désir que n'importe quelle partie du corps d'un homme.

- La lune est vulgaire..  Ce n'est pas pour cacher sa nudité qu'elle déchire dans la nuit des morceaux d'étoffe étoilées, mais pour s'essuyer des regards indécents du cosmos. Loreley je n'ai pas besoin d'une lumière universelle, j'ai juste besoin de ton corps, près du mien, de ta chaleur. Les rayons de la lune sont froids, ils ne m'atteignent pas.

- Sors de chez moi.

L'amant déçu marchait dans la rue, ce n'est pas les rayons de la lune qui l'éclairaient, mais la lumière blafarde des réverbères.

------------------------------------------------------------------------------------------------
"La haine n'est qu'une défaite de l'imagination" Graham Greene


"Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal." Robert Sheckley


Dernière édition par Ourson Maladroit le Lun 21 Avr - 3:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dystopies Elliptiques

avatar

Féminin Cancer Messages : 300
Date d'inscription : 05/12/2013
Localisation : Perdue
Humeur : Mélancholia — Nauséeuse.

MessageSujet: Re: La reine de la nuit [-12]   Dim 20 Avr - 22:52

Inspiration à cheval sur l'univers baudelairien et apollinairien ? Sinon, pas grand chose à dire outre que c'est magnifique... (constructivité powa) En ce qui concerne la balise, il y a des innuendos donc... p'tet un -12 ? J'sais pas trop.

Aussi : hurlements sinistres* face cachée* à des centaines* "là où elle est,* elle n'entend pas les pleurs de l'homme abandonné.[…]"

Voilà voilà, j'vais tout d'même me répéter parce que je trouve ton texte sublime (surtout la seconde partie qui est très poétique et fait planer) et que voilà, je... kiffouille trop et que faut que je le répète une dernière fois.

------------------------------------------------------------------------------------------------



« Pluton est un mal aimé, la douleur a un parfum de nausée. »



Clique-là Invité ou là .

Mes pages jaunes : Pages jaunes nocturniennes :la:


Revenir en haut Aller en bas
Ourson Maladroit

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 36
Date d'inscription : 12/03/2014
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: La reine de la nuit [-12]   Lun 21 Avr - 3:38

Merci Dystopies pour ton commentaire !

J'ai corrigé les quelques fautes que tu m'as signalé.
Avec Baudelaire et Apollinaire tu cites deux de mes poètes préférés :D(avec Victor Hugo aussi *-* au moins pour les contemplations). Pour ce texte j'ai repensé à une soirée avec une amie un soir d'été à sa fenêtre, sauf qu'elle m'a pas viré de chez elle :Dmais elle m'a viré de sa vie c'est quasi-pareil x) et j'ai repensé à tout ça il y a peu, quand le passé revient frapper à la porte par un parfum, une impression, ou simplement par le fait d'apprendre que quelqu'un d'autre lui plaît :(

Enfiiiiiiin bref :D C'est un texte plus personnel qu'il en à l'air, parce que c'est l'appel d'un homme qui veut serrer la femme qu'il aime dans ses bras, mais elle regarde ailleurs, et il veut attirer son attention.

Ton commentaire m'a fait plaisir :)

Ah et j'ai mis la balise -12
PS : j'adore le mot innuendo, ça me fait penser à une bonne chanson de Queen :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
"La haine n'est qu'une défaite de l'imagination" Graham Greene


"Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal." Robert Sheckley
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La reine de la nuit [-12]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La reine de la nuit [-12]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: