Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Te souviens-tu ? TP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dystopies Elliptiques

avatar

Féminin Cancer Messages : 300
Date d'inscription : 05/12/2013
Localisation : Perdue
Humeur : Mélancholia — Nauséeuse.

MessageSujet: Te souviens-tu ? TP   Jeu 22 Mai 2014 - 22:39

AN : Un vieux fichier texte repêché dans mes archives. Parce que c'est le premier du genre gnan-gnan que j'ai jamais écrit :la:.


Te souviens-tu ?


La nuit t'avait avalée, dans son fourreau noir vaporeux. Vous ne faisiez plus qu'un, te souviens-tu ? La nuit et toi, c'était magnifique, c'était une joyeuse mélancolie, douce comme ta peau autrefois baignée de larmes. La nuit et toi, c'étaient tes yeux pétillants comme deux nouvelles étoiles dans l'obscurité. Te souviens-tu, te souviens-tu ? Mes mots résonnent dans le vide, répercutant l'écho de voix lointaines, venant de ta fête. C'était ta nuit n'est-ce pas, celle où tu te ferais belle et où tous les garçons présents se damneraient pour un baiser. Te souviens-tu, te souviens-tu ... qu'un peu plus tôt je t'aurais dit toutes ces paroles fleurissant aux lèvres de d'autres si tu m'en avais laissé le temps ? Mais, à présent, tout ce qu'il me reste est un goût amer dans ma gorge sèche. Je t'avais vue dans ta nuit, je t'avais aperçue dans la semi-obscurité, du temps où nous étions de ceux qui restaient invisibles. Mais, tu ne sembles pas t'en souvenir. M'as-tu oublié, n'ai-je compté que pour si peu ? Certainement, la larme au coin de mon œil me le dit tristement.

Te souviens-tu ? Les roses ont des épines, le verre est fait de sable, l'homme est fait de vide. Et puis cette vague de sentiments au large, les mots qui se bousculent à ma bouche, ceux que je vomis sur la feuille mais qui refusent de sortir lorsque je te vois. Ceux-là, ces mots, ils ne me font grâce, j'appelle les cieux, les étoiles, l'éther et la nappe nuageuse — en vain. Tu parais si lointaine parfois, si lointaine, si irréelle, ton ombre fondant au loin.
Je suis trop faible m'avait-on dit, trop fragile, trop innocent. Je ne pense pas, je suis juste bien trop réservé pour ce genre de choses, tu le sais, ou du moins, je pensais que tu le savais. Tu m'avais donné l'impression que tu me comprenais, je ne sais pas trop pourquoi, peut-être était-ce la faute de ces nuits passées dehors à se lamenter, plaisanter et se lancer des piques une cigarette à la main. Peut-être. Mais maintenant que la nuit et toi faites un, je ne suis plus rien, je le sais. Tu ne seras plus  l'astre de mon existence, je ne serai plus ta Lune, cette romance universelle que je m'étais imaginé s'écroulera sous les décombres de ma désillusion, elle aussi. Je m'en irai comme je suis venu, seul et ignoré. Ne t'en fais pas, je me suis fait une raison bien que je persiste à croire en des choses impossibles.
Te souviens-tu ? Je t'avais dit, à quel point tu étais semblable à la nuit ; je t'avais avoué que je t'aimais. Je m'en vais embrasser la nuit respirant ton parfum, je m'en vais sans plus jamais me retourner.
Te souviens-tu ? Toi et la nuit aviez volé mon cœur
.

Revenir en haut Aller en bas
Meredith Epiolari

avatar

Féminin Balance Messages : 559
Date d'inscription : 14/01/2014
Localisation : Un peu plus loin sur la droite
Humeur : Malade de trucs inavouables

MessageSujet: Re: Te souviens-tu ? TP   Ven 23 Mai 2014 - 10:51

Roh c'est bon, il est pas si gnan gan que ça Dys ^^

Tu viens de poster en une soirée deux textes qui :
- sont axés autour du souvenir.
- ont pour narrateur un amoureux éconduit qui oscille entre l'envie de "croire à des choses impossibles" et ce qu'il sait au fond de lui être la vérité.

Il y a des gens qui ne croient pas au hasard, je ne les envie pas, je n'y crois pas non plus. (phrase détournée de la pièce Littoral de Wajdi Mouawad)

Mais là n'est pas le sujet. Disons qu'on sent que ce texte est plus ancien mais il reste drôlement bon et puis le lien entre cette fille et la nuit est juste magique :la:
Revenir en haut Aller en bas
Mélancolie

avatar

Féminin Capricorne Messages : 210
Date d'inscription : 18/11/2013
Localisation : The sky is my limit
Humeur : nostalgique d'époques antérieures à ma courte existence

MessageSujet: Re: Te souviens-tu ? TP   Dim 25 Mai 2014 - 23:50

Ouh ça parle de mélancolie !! :D :la: :la: :la:

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Pour savoir écrire il faut avoir lu, et pour savoir lire il faut savoir vivre." GUY DEBORD

''Ose rêver. Ose essayer. Ose te tromper. Ose avoir du succès. Vas-y. Je te lance un défi ! '' KINGSLEY WARD
Revenir en haut Aller en bas
Dystopies Elliptiques

avatar

Féminin Cancer Messages : 300
Date d'inscription : 05/12/2013
Localisation : Perdue
Humeur : Mélancholia — Nauséeuse.

MessageSujet: Re: Te souviens-tu ? TP   Mer 4 Juin 2014 - 12:12

Merci encore Rimi :la: !
Mélo : ouiiii :la:

------------------------------------------------------------------------------------------------



« Pluton est un mal aimé, la douleur a un parfum de nausée. »



Clique-là Invité ou là .

Mes pages jaunes : Pages jaunes nocturniennes :la:


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Te souviens-tu ? TP   

Revenir en haut Aller en bas
 
Te souviens-tu ? TP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: