Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le marionnettiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelgone

avatar

Féminin Bélier Messages : 113
Date d'inscription : 16/01/2014
Localisation : Terre du Milieu
Humeur : "Je suis sur des montagnes russes qui ne font que monter !"

MessageSujet: Le marionnettiste   Mer 4 Juin 2014 - 20:01

Bonne lecture !


Un petit garçon. Il est seul. Seul dans le monde des grandes personnes. Parfois, il rencontre des enfants, mais ils sont différents de lui. Il ne s'entend bien avec personne, sauf avec lui-même. Mais cela ne le dérange pas : il sait se débrouiller seul. Il ne s'ennuie jamais. Il aime bien observer les gens autour de lui, et ce qu'ils font. Leurs actes. Certaines personnes discutent, d'autres marchent, d'autres encore chantent ou se brossent les dents, secouent des draps par la fenêtre, se disputent, écrivent... Tous ces actes, le petit garçon y assiste et les consigne dans un petit carnet appelé « Carnet des Actes des Hommes ». C'est un nom un peu orgueilleux, quand on y pense, mais c'est comme ça qu'il s'appelle. Le carnet n'y peut rien, c'est à cause du petit garçon. Le cahier est épais, il possède peut-être des milliards de pages, mais il peut tout de même rentrer dans un cartable – incroyable, non ? Et toutes ces pages sont réservées aux gens que le petit garçon rencontre. Il y en a une pour chaque personne. Le petit garçon ne sait pas comment les gens s'appellent, mais ils ont tous un nombre. Un très long nombre, qui a peut-être dix chiffres, au moins ! Il s'étale toujours en haut de la page, comme un titre, un titre imposant et rebutant, mais nécessaire pour se retrouver dans tous ces gens. On dirait presque un annuaire.
Et pour chaque personne, il y a une liste d'actes, avec de petits chiffres à côté. Le petit garçon écrit tout ce que fait chaque personne sur ce carnet. Et les petits chiffres à côtés, ce sont des points. Les points sont positifs quand l'acte commis est bien. Mais, attention, quand il est mal, les points sont négatifs. Il les enlève, et, à la fin, le petit garçon fait le compte avec des additions et des soustractions complexes et très longues. Pas de chance, il n'a pas de calculatrice. Mais il est intelligent, et il réussit toujours à trouver le bon résultat.
Il a instauré un barème. Par exemple, se brosser les dents, enfant, rapporte deux points. Mais adulte, ça n'en rapporte plus qu'un – allez savoir pourquoi. Écraser un insecte enlève un point. Offrir un cadeau en rapporte deux ou quatre, car ça dépend du cadeau. Si c'est un cadeau hypocrite, fait sans y mettre du cœur, il n'en rapporte que deux – et encore ! C'est gentil – mais s'il est plein d'amour, de gentillesse et de sincérité, alors il en rapporte quatre. Vous voyez, c'est compliqué !
Tuer un homme ou une femme enlève beaucoup de points, parce que ce n'est vraiment pas bien. Abandonner son enfant en enlève aussi beaucoup.
Il y a certains actes qui posent problèmes : ils apportent du plaisir des deux côtés, comme embrasser quelqu'un ou écrire un livre. La personne embrassée se sentira aimée, et le lecteur sera heureux de pouvoir lire un livre que l'auteur aura pris du plaisir à écrire. Et puis, casser un objet sans faire exprès ? Ce n'est pas vraiment mal, puisqu'on ne l'a pas voulu... Le petit garçon a décidé que ces actes resteraient neutres.
Les paroles sont très difficiles à évaluer. Il faut déjà pouvoir toutes les noter ! Mais le petit garçon y arrive – il est vraiment très doué. Certaines paroles sont neutres, elles aussi. Les insultes sont mauvaises, les conseils sont bons, comme les encouragements.
Il est vraiment fort, ce petit garçon. Il a fait tout cela tout seul, sans aide. Ça mérite beaucoup de points. Ce petit garçon... Il vous intrigue, n'est-ce pas ? Il intrigue tout le monde, rassurez-vous. Tout le monde se demande s'il existe vraiment. Certains le pensent, d'autres non. Ceux qui croient qu'il existe n'ont pas de points en plus – le petit garçon pense que c'est normal d'avoir des doutes.
Vous avez deviné qui c'est, ce petit garçon, non ? C'est Dieu, bien sûr.

Je n'ai pas vraiment trouvé de bonne fin... mais je n'ai pas eu le temps de la travailler.

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Matt Lauer lui avait demandé si des enfants étaient morts dans la Zone, elle avait répondu : "Des tas. C'est pas Disneyland par ici !" Michael Grant, Gone.

"Je suis tombée amoureuse pendant qu'il lisait, comme on s'endort : d'abord doucement et puis tout d'un coup" John Green, Nos étoiles contraires

"BWAAAAAAA !" Totoro !


Dernière édition par Ilya le Dim 24 Aoû 2014 - 17:48, édité 3 fois (Raison : Certains paroles => certaines paroles)
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Epiolari

avatar

Féminin Balance Messages : 559
Date d'inscription : 14/01/2014
Localisation : Un peu plus loin sur la droite
Humeur : Malade de trucs inavouables

MessageSujet: Re: Le marionnettiste   Mer 4 Juin 2014 - 20:15

Moi j'ai trouvé la fin très bien, j'avais deviné dès que j'ai vu qu'il mettait des points positifs ou négatifs aux gens :la:
Je trouve que c'est une idée excellente de comparer Dieu à un petit garçon. Certains l'ont déjà fait mais il ne mettaient pas la même poésie et puis la plupart du temps c'était pour montrer un gamin capricieux qui brisait ses jouets pour les abandonner par la suite.
Le fait de prendre une vision plus neutre et très simple apporte réellement quelque chose. On dirait que Dieu ne sait pas très bien ce qu'il fait mais qu'il fait de son mieux de toute façon. C'est beau comme vision Wink

Mention spéciale pour ce passage :

@Amelgone a écrit:
Il est vraiment fort, ce petit garçon. Il a fait tout cela tout seul, sans aide. Ça mérite beaucoup de points. Ce petit garçon... Il vous intrigue, n'est-ce pas ? Il intrigue tout le monde, rassurez-vous. Tout le monde se demande s'il existe vraiment. Certains le pensent, d'autres non. Ceux qui croient qu'il existe n'ont pas de points en plus – le petit garçon pense que c'est normal d'avoir des doutes

Et le petit reproche :
Dis-moi très chère, quelle étourderie as-tu commise pour commencer ton récit au passé et le continuer au présent ? Wink


Dernière édition par Meredith Epiolari le Jeu 5 Juin 2014 - 7:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amelgone

avatar

Féminin Bélier Messages : 113
Date d'inscription : 16/01/2014
Localisation : Terre du Milieu
Humeur : "Je suis sur des montagnes russes qui ne font que monter !"

MessageSujet: Re: Le marionnettiste   Mer 4 Juin 2014 - 21:35

Merci Meredith !!! Tu fais toujours des compliments, c'est vraiment gentil !
Pour la concordance des temps, ça m'arrive plutôt souvent, même si je m'en rends toujours compte à un moment. Mais là, pas du tout, merci !

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Matt Lauer lui avait demandé si des enfants étaient morts dans la Zone, elle avait répondu : "Des tas. C'est pas Disneyland par ici !" Michael Grant, Gone.

"Je suis tombée amoureuse pendant qu'il lisait, comme on s'endort : d'abord doucement et puis tout d'un coup" John Green, Nos étoiles contraires

"BWAAAAAAA !" Totoro !
Revenir en haut Aller en bas
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1796
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Re: Le marionnettiste   Mer 4 Juin 2014 - 22:07

J'aime bien, c'est très... Jolie, je sait pas comment dire.
Je n'avais jamais pensé à me représenter Dieu de cette façon, c'est intéressant et touchant en même temps, je trouve ça très beau.
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4811
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Le marionnettiste   Jeu 5 Juin 2014 - 15:51

Oh là là c'est un texte merveilleux !!  aouch cute 
C'est une idée géniale, et c'est très bien rendu par cette écriture calme, qui fait de petits commentaires au gré de la lecture... Je suis inconditionnellement fan  :la: 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Amelgone

avatar

Féminin Bélier Messages : 113
Date d'inscription : 16/01/2014
Localisation : Terre du Milieu
Humeur : "Je suis sur des montagnes russes qui ne font que monter !"

MessageSujet: Re: Le marionnettiste   Jeu 5 Juin 2014 - 18:57

Merci beaucoup Tiun et Cornedor !

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Matt Lauer lui avait demandé si des enfants étaient morts dans la Zone, elle avait répondu : "Des tas. C'est pas Disneyland par ici !" Michael Grant, Gone.

"Je suis tombée amoureuse pendant qu'il lisait, comme on s'endort : d'abord doucement et puis tout d'un coup" John Green, Nos étoiles contraires

"BWAAAAAAA !" Totoro !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le marionnettiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le marionnettiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: