Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sur la surconsommation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Giluny

avatar

Féminin Scorpion Messages : 89
Date d'inscription : 07/02/2014

MessageSujet: Sur la surconsommation.   Dim 15 Juin 2014 - 21:47

Je pense m'inscrire à un concours sur la surconsommation, mais je ne suis pas persudée de la qualité de mon texte x)

Le voici!

Toujours trop, toujours trop!
Être trop dépensier,
Être trop casanier,
Être trop con, borné.

Toujours trop, toujours trop!
On en oublie de voir
La pauvreté voisine !
Surconsommer, tuer

La richesse de l'Homme...
Toujours trop dépenser,
Sans arrêt gaspiller
Pour casser notre ennui !

Mais trop, c'n'est pas assez
Pour nous, pauvres mortels.
Surconsommer, briser,
Gâcher l'espèce humaine...

De ticket en ticket,
Toujours trop consommer !
Être trop con, borné,
Et tomber dans l'excès !
Revenir en haut Aller en bas
Sang d'encre

avatar

Féminin Poissons Messages : 78
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : La quatrième dimension
Humeur : Noyée dans mes larmes de sang

MessageSujet: Re: Sur la surconsommation.   Mer 18 Juin 2014 - 14:21

C'est bien mais peut-être ça manque un peu d'images. Le vocabulaire n'est pas employé pertinent à mon goût. Il aurait fallu détailler plus ou d'une autre manière.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Nulle en commentaire, cela n'échappera pas à l'habitude !
Mes derniers poèmes :
→ Les Murs de Verre
→ Echec à Vivre

Le chef d'oeuvre de l'Homme c'est de durer - Goethe
To write or not to write : there is no question ! - Déviation
Les bras des hommes leur servent surtout à se dégager - Giraudoux (Ondine)
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige - Charles Baudelaire (Correspondance)
L'enfer, c'est les Autres - Jean-Paul Sartre (Huis clos)
Revenir en haut Aller en bas
Giluny

avatar

Féminin Scorpion Messages : 89
Date d'inscription : 07/02/2014

MessageSujet: Re: Sur la surconsommation.   Sam 21 Juin 2014 - 8:31

Merci d'avoir lu et commenté. Il y a en fait de nombreuses images dans le texte, mais il fait lire entre les lignes. Pour le vocabulaire, je ne suis pas vraiment d'accord. La personne qui s'exprime déborde de colère et tente de se maîtriser mais n'y arrive pas totalement. Sa maîtrise se voit par la métrique fixe. Sa colère non maitrisée se voit car elle est assez polie pour dire bornée mais pas assez pour ne pas dire "con". Il y a plein d'autres choses de ce style et le vocabulaire est mûrement réfléchi. Mais peut être comprendrai-je mieux ton point de vue si tu m'expliquait ce qui t'a fait penser ça!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur la surconsommation.   Sam 21 Juin 2014 - 15:28

J'ai trouvé ce petit poème très bon pour ma part; les nombreuses répétitions font bien ressentir l'excès, le vocabulaire est bien choisi et le thème est d'actualité.
Bravo Giluny! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Giluny

avatar

Féminin Scorpion Messages : 89
Date d'inscription : 07/02/2014

MessageSujet: Re: Sur la surconsommation.   Sam 21 Juin 2014 - 15:36

Merci! :D
Revenir en haut Aller en bas
Alien



Masculin Taureau Messages : 34
Date d'inscription : 05/09/2013

MessageSujet: Re: Sur la surconsommation.   Mer 25 Juin 2014 - 12:48

Bon je commente toujours honnêtement et je dit franchement se que je pense,

Déjà ton texte m'a fort intéressé de part son titre, se sont des sujets que j'aime traiter, lire, ect...

Ensuite ta position est clairement exprimée se qui peut sembler facile à faire mais pas toujours lorsque le texte est engagé
(ce qui quand on y pense est paradoxe)

La manière dont c'est exprimé est violente, c'est quelque chose que j'aime aussi, forcément du coup c'est Baudelaire qui parle, donc pour moi la seule faiblesse du texte réside dans la simplicité des mots employés.

Mais bon entre exprimer sa haine de manière pur et s'exprimer comme Baudelaire dans le même texte c'est compliqué (je connais certaines personnes qui y arrivent mais se sont des artistes "professionnels" (bien que pour moi artiste et professionnalisme ne rimeront jamais) donc au final ce n'est pas vraiment une faiblesse :)

Pour résumer rapidement

J'aime beaucoup et j'aimerais beaucoup lire d'autres textes à toi. Surtout si ils montrent un certain "engagement"

Je finirai mon commentaire par te demander si tu subis des influences et si oui lesquelles ? (si la question n'est pas déplacée) car je reconnais un certain style d'un hauteur bien prédit :)

Voilà :D
Revenir en haut Aller en bas
Giluny

avatar

Féminin Scorpion Messages : 89
Date d'inscription : 07/02/2014

MessageSujet: Re: Sur la surconsommation.   Mer 25 Juin 2014 - 13:02

Salut! Merci du commentaire!

Et bien en fait, je voulais faire un texte où certes, la personne dit ce qu'elle pense, mais ne cherche pas à créer la polémique, juste à dire ce qu'elle pense. Elle est en colère, certes, mais la métrique fixe et l'utilisation des termes montre qu'elle se maîtrise le plus possible. Même si elle choisit des mots simples, ils sont tous lourd de sens, et sont à lier avec les autres mots utilisés et avec le titre même :)Et puis il est si simple de surconsommer (même sans s'en rendre compte!)alors pourquoi utiliser des termes compliqués (se demande la personne qui donne son avis dans le texte ^^)


Pour répondre, et bien disons que je n'ai pas d'influences qui me viennent d'un auteur particulier, elles me viennent plutôt d'un être cher à mon coeur. :)
Revenir en haut Aller en bas
Alien



Masculin Taureau Messages : 34
Date d'inscription : 05/09/2013

MessageSujet: Re: Sur la surconsommation.   Mer 25 Juin 2014 - 13:12

Tu as raisons en se qui concerne l'utilisation des mots, c'est pour ça que je trouve que c'est pas vraiment un défaut. Oui on sent le bien le partis que tu as choisis comme je le disais. Mais, pour parler de "polémique", on peut ne pas se contenir (dans le texte je parle ici) et exprimer sa rage sans faire de polémique (la polémique c'est un terme de médiat ça)

C'est un texte qui porte au débat et ça c'est une bonne chose.

Ton texte est très bon et comme je le disais je serais ravis de pouvoir en lire d'autre.

Pour les influences ok :) et pour cette personne, qui quelle soit, si elle te pousse à écrire des textes comme celui çi c'est une bonne chose :D

Encore bravo pour le texte
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la surconsommation.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la surconsommation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: