Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vivisection [-10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mlle Moi

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 51
Date d'inscription : 26/06/2014
Localisation : Dans la niche là-bas...
Humeur : A en aboyer sur les passants!

MessageSujet: Vivisection [-10]   Ven 27 Juin 2014 - 14:53

Il est peut-être 5 heures du matin, je me pelotonne au fond de ma cage sur de vieux journaux. Les hurlements sortent de toutes les pièces, quelques coulées de sang sur le carrelage. Je n'ai jamais vu la lumière du soleil, je ne connais que celle des néons, je deviens même aveugle à force de la fixer, je suis si maigre qu'on peut compter mes os. Je ne sais pas ce que c'est d'être caressé ou appelé par un prénom comme Bobby, non, moi je suis le numéro 212. Ils passent souvent devant moi avec leur blouse blanche et me disent "C'est bientôt ton tour...". Tout le monde le sait très bien, si tu entres dans la pièce, tu n'en ressors jamais vivant, mais ainsi va la "vie" ici.
Pourtant je me souviens très bien, c'était il y a peut-être deux semaines, mes maîtres venaient de se réveiller, c'était les grandes vacances alors ils s'étaient levés tard. Les enfants jouaient encore pendant que les parents préparaient les valises, on se préparait pour un beau voyage en Angleterre. Mais en une heure tout a changé, mes maîtres étaient distants avec moi et me repoussaient. Le temps passait, on était dans la voiture et le paysage défilait sous ma truffe, puis le moteur ralentit, la voiture s'arrête. Mon maître me fait sortir et m'attache à un arbre, il se retourne et s'en va, sans moi. Je vois la voiture s'éloigner alors je tire aussi fort que je peux sur ma chaîne, si bien qu'elle m'étrangle, sous la douleur je retombe sur le sol.
J'ai attendu deux jours, sous le soleil, sous la pluie et puis voilà qu'un jour un camion s'arrête, je commence à croire que je suis sauvé ! Mais l'homme qui en sort à peine après m'avoir détaché me tire par le collier et me jette dans le coffre.
Et voilà, mes souvenirs se stoppent quand j’entends le verrou de ma cage qui s'ouvre.
Un homme me prend dans ses bras et me serre si fort que je ne peux plus respirer, il pousse la porte d'une des pièces, tout est finit pour moi... Une lumière brusque m'aveugle, je vois ensuite, des couteaux, des tenailles, des scalpels...
Il me pose sur la table et m'attache les pattes, je n'arrive pas à bouger, je suis tétanisé par la peur.
C'est là que je vois une lame s'approcher de mes yeux, tout est suivi d'une douleur amère et de plaintes que personne n'entend, je saigne tellement, j'ai mal, je ne vois plus rien, je meurs...

Et voyez vous, j'aurais préféré mille fois mourir sur cette autoroute plutôt qu'être le numéro 212, cobaye de vivisection...


Dernière édition par Mlle Moi le Mar 1 Juil 2014 - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivisection [-10]   Ven 27 Juin 2014 - 14:55

Ton texte est original; et la vision de la victime est parfaite.
Malheureusement; je n'ai pas ressenti de dégoût ou de tristesse à son égard, car le texte aurait pu être un petit peu plus long et tu aurais pu attribuer à ton personnage une petite histoire avant qu'il ne soit capturé; histoire qu'on s'attache à lui pour le quitter avec plus de peine (Ou alors j'ai un cœur de pierre).

Ton vocabulaire est riche, le format du texte aurait pu être un peu plus travaillé (Espaces après les virgules, retours à la ligne, etc...) et voici quelques fautes que j'ai aperçu:
Carlage => Carrelage.
Vue => Vu.
Fixée => Fixer (Verbe à l'infinitif)
Conter => Compter (Deux verbes au sens bien différents)
Appeler => Appelé (C'est le chien qui est appelé)
Tout le monde le sais => Tout le monde le sait.
Tu entres => Tu entres (Toujours un s après un verbe au présent à la deuxième personne du singulier)
Tu n'en ressort => Tu n'en ressors (Idem)
Je voie => Je vois.
Il a le corps => Il y a le corps.

Edit: Tout ceci a été corrigé lors de ton deuxième post; je n'ai rien d'autre à dire ^^
En voici quelques autres dans le passage que tu as rajouté:
Il y à => Il y a.
On ce préparait => Se préparait.
Le moteur ralentis => Le moteur ralentit.
La voiture d'éloignée => La voiture s'éloigner, non?
Mes souvenirs se stop => S'estompent collerait mieux; "stop" tranche un peu avec le vocabulaire romanesque de ton texte.

Et tu as rajouté de l'histoire, c'est bien; ça ajoute déjà un côté bien plus dramatique à ton récit.

C'est à peu près tout. Je te félicite, c'est un très bon premier essai. :)
Revenir en haut Aller en bas
Kawet

avatar

Féminin Sagittaire Messages : 2153
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

MessageSujet: Re: Vivisection [-10]   Ven 27 Juin 2014 - 15:32


Il est peut-être 5 heures du matin, je me pelotonne au fond de ma cage sur de vieux journaux. Les hurlements sortent de toutes les pièces, quelques coulées de sang sur le carrelage. Je n'ai jamais vu la lumière du soleil, je ne connais que celles des néons, je deviens même aveugle à force de la fixer, je suis si maigre qu'on peux compter mes os. Je ne sais pas ce que c'est d'être caressé ou appelé par un prénom comme Bobby, non, moi je suis le numéro 212. Ils passent souvent devant moi avec leur blouse blanche et me disent "C'est bientôt ton tour...". Tout le monde le sait très bien, si tu entres dans la pièce, tu n'en ressors jamais vivant, mais ainsi va la "vie" ici.
Pourtant je me souviens très bien, c'était il y à peut-être deux semaines, mes maîtres venaient de se réveiller, c'était les grandes vacances alors ils s'étaient levés tard. Les enfants jouaient encore pendant que les parents préparaient les valises, on se préparait pour un beau voyage en Angleterre. Mais en 1 heure tout a changé, mes maîtres étaient distants avec moi et me repoussaient. Le temps passait, on était dans la voiture et le paysage défilait sous ma truffe, puis le moteur ralentit, la voiture s'arrête. Mon maître me fait sortir et m'attache à un arbre, il se retourne et s'en va, sans moi. Je vois la voiture s'éloigner alors je tire aussi fort que je peux sur ma chaîne, si bien qu'elle m'étrangle, sous la douleur je retombe sur le sol.
J'ai attendu deux jours, sous le soleil, sous la pluie et puis voilà qu'un jour un camion s'arrête, je commence à croire que je suis sauvé ! Mais l'homme qui en sort à peine après m'avoir détaché me tire par le collier et me jette dans le coffre.
Et voilà,mes souvenirs se stoppent quand j’entends le verrou de ma cage qui s'ouvre.
Un homme me prend dans ses bras et me serre si fort que je ne peux plus respirer, il pousse la porte d'une des pièces, tout est finit pour moi... Une lumière brusque m'aveugle, je vois ensuite, des couteaux, des tenailles, des scalpels...
Il me pose sur la table et m'attache les pattes, je n'arrive pas à bouger, je suis tétanisé par la peur.
C'est là que je vois une lame s'approcher de mes yeux, tout est suivit d'une douleur amer et de plaintes que personne n'entend, je saigne tellement, j'ai mal, je ne vois plus rien, je meurs...

Et voyez vous, j'aurais préféré mille fois mourir sur cette autoroute plutôt qu'être le numéro 212, cobaye de vivisection...




-> avec je, on ne finit jamais avec un t ou un d, toujours un s ^^ (conseil pour que tu retiennes, sinon, regarde les conjugaisons :P )
-> ce/se : se est avec un verbe, ce peut se transformer en cela
-> ait/ez/é(es)/er : transforme en prendre : prenais/prenez (regarde le sujet)/pris(es)/prendre
-> espace après les virgules, les points et points de suspensions ; avant et après les points d'exclamations, d'interrogations et les points-virgules.

Et donc.... VIVE LES TEXTES SUR LA VIVISECTION :la:

(premier texte corrigé depuis une éternité, et juste après avoir quitté mon poste x) Trop douée :la:)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Merci Maw' :D:
 



Aide à l'orthographe ici Wink
Quand vous êtes connecté, n'oubliez pas la chat-box !! (n'est-ce pas, Invité :p )


BE AN ALCOHOLIC HORSE, ADULATE WHALE, FUCK THE REST :la: 
LPBCRQA :la: 
MawPowaaaaaa :la: 
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Epiolari

avatar

Féminin Balance Messages : 559
Date d'inscription : 14/01/2014
Localisation : Un peu plus loin sur la droite
Humeur : Malade de trucs inavouables

MessageSujet: Re: Vivisection [-10]   Ven 27 Juin 2014 - 22:22

Serpent a écrit:
Ton texte aurait, comme le dit Farewell, put être plus touchant s'il avait été plus long.  *-Je pensais que c'était une souris... ToT -Dis-toi qu'un chien c'est encore pire. -Nan!*
Malgré tout tu nous offres un point de vue différent de celui que l'on a d'habitude.
Le pseudo-scientifique coincé en moi rajouterai une petite remarque: ce genre d'endroit est toujours d'une bonne propreté entre chaque opération afin d'éviter de compromettre les résultats. Pas de sang, ou alors uniquement collé aux poils du chien mort, qui lui-même aurait été déposé dans une boîte en parallèle. Je comprends que ça rajoute de l'intensité, mais bon...

Cornedor a écrit:
J'aiiiiime !! 

Bon, c'est vrai, il y a plein de fautes (ouille mes yeux  ), tout se passe très vite, MAIS néanmoins, j'ai pu ressentir la pitié pour ce pauvre petit être (surtout sachant ce qu'il se passe dans les labos aujourd'hui...)   
... n'en déplaise au docteur Pédoncule 

Donc un bon texte, qui deviendrait génial si tu l'approfondissais un peu !  et je sens qu'on va bien s'entendre parce que j'aime moi aussi écrire à propos de personnages qui paraissent un peu étranges, et puis à la fin on découvre que ce sont... des chats ou des chiens. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Epiolari

avatar

Féminin Balance Messages : 559
Date d'inscription : 14/01/2014
Localisation : Un peu plus loin sur la droite
Humeur : Malade de trucs inavouables

MessageSujet: Re: Vivisection [-10]   Ven 27 Juin 2014 - 22:29

Oh Kawy, tu m'as fait gagner tellement de temps cute

Par contre, ta correction est pas tout à fait parfaite ! :la: (les miennes non plus, je suis impressionnée par toutes les fautes que je laisse parfois ^^)

celles des néons => on peut laisser "celle des néons", ce n'est pas parce qu'ils sont plusieurs qu'il ne peuvent pas produire une seule et même lumière Wink D'autant qu'ensuite tu as laissé "la fixer" :)

on peux => on peut

il y à => il y a

tout est suivit d'une douleur amer => tout est suivi d'une douleur amère

Voilà les quelques fautes dissidentes ayant échappé à l'oeil de lynx de Super Kawy Wink

Bon maintenant, je commente le texte :la:

Euh niveau sujet... C'est très glauque, surtout que j'en avais vaguement entendu parler mais... vraiment pas plus que ça ^^ Dans ce cas, le but de ton texte qui est sûrement de faire réfléchir les gens au sujet de la vivisection et de les sensibiliser à la cause animale pour faire stopper ces expériences est très réussi :)

Il y a juste un petit problème au moment où le chien raconte son passé et comment il s'est retrouvé cobaye de vivisection : tu commences à raconter cette histoire au passé, puis à partir de cette phrase « Le temps passait, on était dans la voiture et le paysage défilait sous ma truffe, puis le moteur ralentit, la voiture s'arrête. », tu passes brusquement au présent. Le fait que l'événement soit passé ne t'empêche pas d'écrire au présent (ça permet d'actualiser les faits et de les rendre plus vivants) mais il faut que TOUT ce récit dans le récit soit au même temps.
Si tu choisis le présent :
A partir de « mes maîtres venaient » que tu remplaceras par « mes maîtres viennent », tu changes tous tes verbes pour les temps du présent.
Si tu choisis le passé :
A partir de « la voiture s'arrête » que tu remplaceras par « la voiture s'arrêta », tu changes tous tes verbes pour les temps du passé jusqu'à « me jette » que tu remplaceras pas « me jetas ».

Pour tes douze ans, ce premier texte est très bon, au plaisir d'en lire d'autres ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivisection [-10]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivisection [-10]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: