Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À bout de souffle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orelian

avatar

Masculin Verseau Messages : 263
Date d'inscription : 20/10/2012
Humeur : Tranquille

MessageSujet: À bout de souffle   Mer 30 Juil - 21:10:56

Nouveau défi d'Orelian (c'est moi) avec cette fois-ci un énoncé un peu spécial car j'ai dû traverser un moment de sadisme en générant l'idée.
Enfin bref, il s'agit de :

FAIRE LE TEXTE LE PLUS ESSOUFFLANT POSSIBLE (en 10 lignes maximum)

Et enlever toute la ponctuation c'est pas joli, donc essayez de voir sur les mots et les sonorités employés ~

------------------------------------------------------------------------------------------------

alt : signature Orelian

Tous mes textes sont sous copyright (me demander pour une utilisation quelconque).
Je demande à ce qu'ils ne soient pas modifiés directement par les chasseurs de fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Medee

avatar

Féminin Vierge Messages : 433
Date d'inscription : 12/10/2013
Localisation : Valhalla
Humeur : Do you see me?

MessageSujet: Re: À bout de souffle   Jeu 7 Aoû - 14:37:17

Je courais parce qu'il fallait courir à en perdre la raison et que seule la survie à ce moment là comptait. Ils étaient derrière moi et couraient comme courent les demeurés qui ne veulent pas leurs médicaments parce que seule la mort compte et que le temps lui aussi court sans jamais s'arrêter pour venir nous faucher comme l'on fauche le blé mûr à la période du glanage sournois et des froids imprévus qui eux aussi fauchent les âmes perdues des landes désertiques et des pleurs sinistres comme la nuit qui tombait à ce moment là sans étoile et sans horizon aucun. Puis je tombai dans ce trou sans fond et ils sautaient derrière moi comme autant de fous que la mort avait fauchée dans son sinistre drapé de soie noir comme la nuit qui venait de s'abattre à jamais sur mon âme parce que ce jour là je n'étais plus là j'étais loin de là dans le gouffre noir là bas.

------------------------------------------------------------------------------------------------
"L'amour éternel a été inventé quand l'espérance de vie était de 35 ans" (anonyme)Twisted Evil

Vive le Droit!!!! :la:
Revenir en haut Aller en bas
 
À bout de souffle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis-
Sauter vers: