Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Temps [TP]

Aller en bas 
AuteurMessage
Skiwiwi



Masculin Messages : 12
Date d'inscription : 11/12/2012
Localisation : Vanves
Humeur : Extatique

MessageSujet: Temps [TP]   Dim 7 Sep 2014 - 23:10

Salut à tous ! Voici une chanson que j'ai écrite sur le temps qui passe, en ré mineur, pour piano, voix et cordes. Bonne lecture !

Couplet 1

Temps
Si tu me vois
Si tu m’entends
Si t’as le droit

Temps
Si tu es là
Arrête, attends
Ecoute-moi

Je te dédie
Juste quelques instants
Juste un peu de ma vie
Juste un peu de mon temps

Veux-tu bien te taire
C’est important
Et tant pis si tu perds…ton…

Couplet 2

Temps
Premier ami
Premier amant
Premier pays

Tant
Que tu survis
J’aurai vingt ans
Toute ma vie

J’aimerais dire
Que tu es mon égal
Que tu me fais bien rire
Que tu m’es bien égal

De clepsydre à coucou
Tous tes représentants
Comptent en cœur tous tes coups


Refrain 1

Temps
Ô grandeur infinie
Toi qui, tel un titan
M’avais donné la vie

Temps
Toi mon miroir doré
Que mon futur contem-
ple à travers son reflet

Temps
Dans ta course effrénée
Tu fuis en emportant
Tout ceux que j’ai aimé

Qui continuent à vivre
En m’évitant
Ou qui de toi se délivrent
Pourtant
D’autres gens les remplacent
Je les aim’rais autant
Si tu me laissais…du…

Couplet 3

Temps
Tu es un câble
Dans une tem-
pête de sable

Temps
Indélébile
Totipotent
Et si subtil

Pont modulant 1 (évolution successive en marche harmonique)

Tu n’as pas d’sens
Tu n’as qu’un’ direction
Tu n’as pas d’chance
Tu n’es qu’un’ dimension
Ton existence
Se raccroche à ton nom
A la conscience
Des civilisations
Mais toi tu danses
Sur leur disparition
Et tu avances
Tout au fil des saisons
Et tu r’commences
Comme cette chanson
Sans un silence
Et sans respiration
Sans alternance
Non sans modulation
Mais sans cadence

Refrain  2 (on est passés en mi mineur)

Temps
Toi ma philosophie
Toi qui tout éclatant
M’avait rendu grandi

Temps
Je te dévor’ trop vite
Ton livre est si hal’tant
qu’on veut savoir la suite

Temps
Mêm’ si, tu sais, je t’aime
Un jour, m’exaltant
Tu s’ras mon requiem

Morceau à trois temps
Sans Da Capo
Sans reprises et mêm’ sans
Contretemps
Juste un decrescendo
Sans un temps hésitant
Sans changer de tempo

Couplet 4

Temps
Tu n’as pas d’âge
Pas de maman
Pas de visage

Temps
Tu es mon père
Ma mère, mon frère
Et mes enfants

Quand mes boutons
Se noieront dans le sang
Deviendront barbe et rides
Resterai-je un enfant ?

Quand pourrai-je enfin
Contempler le présent
Avant qu’il ait pris fin

Couplet 5

Temps
A ton rythme insistant
Tu viens planter tes dents
Sur tous tes habitants

Tu files en chuchotant
De la France au Bhoutan
De Saint-Pierre à Satan
D’ours à orang-outan


Pont modulant 2

Tu nous montres la voie
Mais rien n’est éternel
Il n’y a que ta loi
Qui reste intemporelle
On ne peut la contester
Consulter, réécrire
Ni la faire voter
Ni apprendre à la lire
Tu nous rends tous égaux
Nos destins sont unis
Tant pis pour mon ego
Je te reste soumis
J’ai toujours trop de mots
Jamais j’aurai tout dit

Couplet 6 (on est retourné en ré mineur)

Temps
Si tu me vois
Si tu m’entends
Si tu le dois

Temps
Si tu es là
Arrête, attends
Ecoute-moi

Il suffirait
Qu’on soit tous inconscients
Que tu passes d’un trait
Pour te mettre en suspens

Peut-être qu’un jour
L’Homme, s’impatientant
Inversera ton cours
C’est le plus inquié-

Couplet 7

Temps
Je me sens vide
Inconsistant


Temps
Mais d’où me vient
Ce doux refrain
Si entêtant

Couplet 8

Si je savais
La vérité
Aurais-je rai-son
D’exister

Je n’ose y croire
Si tu m’avais créé
Pour chanter à ta gloire
Ces modestes couplets

Allons, tu n’es pas impor…tant
Tourne-toi et va-t’en



Correction de Jack Vessalius

mon égo -> ego
   
Revenir en haut Aller en bas
Varazak

Varazak

Masculin Cancer Messages : 353
Date d'inscription : 10/04/2013
Localisation : Dans ta cave.
Humeur : Ambigüe...

MessageSujet: Re: Temps [TP]   Lun 8 Sep 2014 - 9:15

Franchement, c'est pas mal. Les vers, courts et qui semblent se répondre, donnent un mouvement de "balancier" dans la lecture... et ça correspond bien au thème!

Les paroles sont elles aussi très chouettes, même si elles restent (vraiment) dans les images typées du sujet, mais ça ne fait rien, car c'est tout de même agréable.

Le seul détail qui m'a gêné est la troisième strophe du second couplet:
Citation :
J’aimerais dire
Que tu es mon égal
Que tu me fais bien rire
Que tu m’es bien égal

Il me dérange pour trois raisons:
-1)Parce que tu fais rimer "égal" à "égal"... BLASPHEME! 😠
Sérieusement, faire rimer un mot avec son homonyme est très compliqué, ça peut rendre une strophe sublime... ou, et bien plus souvent, la détruire.
J'ai qu'un seul exemple de rime de ce genre réussie, dans "Demain dès l'aube" de l'ami Hugo:
Citation :
Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.
Tu peux remarquer que sémantiquement, les deux utilisations de "tombes" n'ont pas la même signification; c'est, je pense, la seule manière de réussir à faire une rime de qualité entre deux homographes.

-2)Parce que j'ai eu l'impression de devoir totalement casser le rythme de ma lecture, car il est subitement plus long que les strophes qui le précédent. (C'est aussi vrais pour la troisième strophe du premier couplet, mais c'est moins flagrant je trouve, et en retirant les "Juste", le tout est réglé). Cependant, il faudrait voir ça en musique pour pouvoir dire si c'est aussi gênant qu'à l'écrit.

-3)Parce que j'ai eu l'impression que que le niveau de parole n'était pas le même; je ne veux pas dire par là qu'il était moins bien, mais tu parlais d'habitude du temps comme un Etre "vénéré" (j’exagère un peu peut être ^^), puis la tu t'adresse comme à un super ami... J'ai tiqué.


A l’exception donc de ce couplet, j'ai apprécié cette jolie chanson, et j’espère que tu nous en offrira bientôt d'autres :=]

J’espère aussi que mon commentaire te sera utile :P


------------------------------------------------------------------------------------------------
- Moi, j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
- Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
- Moi, j'ai dit bizarre,  comme c'est bizarre !

        "Drôle de Drame" de Marcel Carné.
Je suis l'Alpha et l'Oméga
Le Premier et le Dernier
Le commencement et la Fin.

Et pour mes autres textes: ma bibliographie!

Vi veri universum vivus vici
Revenir en haut Aller en bas
Lacie Baskerville
Champion
Lacie Baskerville

Féminin Vierge Messages : 700
Date d'inscription : 07/07/2014

MessageSujet: Re: Temps [TP]   Lun 8 Sep 2014 - 17:27

Moi j'adore
et je trouve que Varazak l'a trop analysé comme un poème, ce que d'un côté je comprends puisqu'on a pas la musique !

------------------------------------------------------------------------------------------------
JE SUIS LE BRUIT ET LA FUREUR,
LE TUMULTE ET LE FRACAS

Quand Lacie passe, les fautes trépassent...

Invité règnera bientôt sur le forum !

"Prosternez-vous devant moi, vils manants !" Sharon Rainsworth
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
La Lapine Cornue

Féminin Balance Messages : 5100
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Temps [TP]   Lun 8 Sep 2014 - 17:37

Ton poème a l'air très travaillé, vraiment cute tant au niveau du rythme que des paroles... J'adore le sujet du Temps et les nombreuses métaphores ! Mais maintenant, je veux l'entendre en musique :la: (ou voir la partition, au moins)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Skiwiwi



Masculin Messages : 12
Date d'inscription : 11/12/2012
Localisation : Vanves
Humeur : Extatique

MessageSujet: Re: Temps [TP]   Ven 12 Sep 2014 - 16:36

Bonjour !

Merci d'avoir répondu.
Alors tout d'abord pour vous montrer la partition, je veux bien mais ne sait pas trop comment m'y prendre (j'ai utilisé finale2007). Qqn peut-il me l'indiquer ?

Alors, Varazak, qu'est-ce que tu appelles les images typées du sujet, précisément? Car je suis de ton avis mais je ne sais pas trop d'où ça vient précisément.

Pour la rime : égal/égal, les 2 mots ont bien un sens différent, de plus il y a une gradation. Finir par le même mot dans un contexte qui change le sens de ce mot attire l'auditeur sur cette gradation :

Tu es mon égal (je défie les lois universelles)
Tu me fais bien rire (je leur suis supérieures)
Tu m'es bien égal (En fait je m'en fiche, donc je reconnais implicitement que ce qui a été dit avant est faux)

Pour ce qui est du rythme, eh bien je répète ce genre de ver à la fin de presque chaque couplet.

Merci beaucoup pour ces commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
Varazak

Varazak

Masculin Cancer Messages : 353
Date d'inscription : 10/04/2013
Localisation : Dans ta cave.
Humeur : Ambigüe...

MessageSujet: Re: Temps [TP]   Sam 13 Sep 2014 - 13:10

Je ne saurait pas exactement te dire d'où viennent ces images typées, mais se sont tout les thèmes qui parlent du temps comme en même temps une chose qui va trop vite et d'une chose dont on veut connaître la suite, comme une chose qui prend tout sur son passage, une chose éternelle et au dessus de nous...

Pour la rime, je pense que le mot "égal" est utilisé les deux fois avec le même sens; la première fois, tu dis que le temps et toi c'est la même chose (enfin, pas la même chose, mais que vous vous valez), et la seconde fois, tu dis qu'il pourrait bien ne pas exister, que son existence égale sa non existence, que ça ne change rien. "Tu m'es bien égal" signifie effectivement que ça n'a pas d'importance, mais le sens du mot "égal" en lui même n'a pas changé; quand on dit "Ça m'est bien égal", c'est parce que toutes les options proposées sont égales à nos yeux. (Je sais pas si je suis clair, je suis fatigué ^^).


Sinon, tu nous met une capture d'écran de la partition (pour ceux qui la comprendrons :P).

------------------------------------------------------------------------------------------------
- Moi, j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
- Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
- Moi, j'ai dit bizarre,  comme c'est bizarre !

        "Drôle de Drame" de Marcel Carné.
Je suis l'Alpha et l'Oméga
Le Premier et le Dernier
Le commencement et la Fin.

Et pour mes autres textes: ma bibliographie!

Vi veri universum vivus vici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Temps [TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Temps [TP]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Chansons-
Sauter vers: