Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La sirène [TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poète-Licorne

avatar

Féminin Scorpion Messages : 38
Date d'inscription : 23/09/2014
Localisation : Planete Terre
Humeur : J'aime les licornes.

MessageSujet: La sirène [TP]   Jeu 30 Oct - 12:30

Je fis ce jour-là une expérience singulière. J'observais cette magnifique statue. Elle regardait au lointain. Je me demandais ce qu'elle regardait lorsque tout à coup sa tête tourna et me fixa. Sa tête de bronze était toujours tournée vers moi. Elle n'avait pas bougé quand même ?! Je me pinçai pour vérifier que je n'étais pas en train de rêver mais la douleur se fit bien sentir. Ses yeux vides me regardaient sans expression. Puis tout à coup les traits de sa bouche se décontractèrent, puis ses cils commencèrent à bouger. Sa pupille fut plus claire. Elle cligna deux ou trois fois des yeux puis se leva. Elle était debout sur son rocher et elle me regardait toujours. Elle semblait vouloir avancer mais elle avait du mal. Je voyais bien qu'elle avançait vers moi ; ses mouvements étaient lents. Je commençais à avoir peur. Que me voulait-elle et depuis quand les statues bougeaient-elles ?
Je fit un petit pas en arrière. La sirène tendit un bras comme pour me le tendre ou me retenir. Elle bougeait très peu, sûrement à cause de sa masse qui semblait lourde.
Je décidai de m'avancer pour répondre à son invitation. Petit a petit j'avançais vers elle un peu intimidé. Elle me regardait avancer sans bouger. Quand je fus assez proche d'elle elle fit un pas elle aussi. Nous étions en face à face. Je me reformulai cette phrase dans ma tête. "J'étais en face à face avec une statue".
Puis, soudainement elle attrapa mon polo avec une force qui m'était inconnue. Elle me prit par le col pour m'étrangler. Je suffoquai. Je ne comprenais plus rien. Je n'arrivais pas à me débattre. Elle me tenait fermement et la fatigue montait.
Je fermai les yeux très fort et c'est à ma grande surprise que lorsque je les rouvrit, la sirène s'était remise en place. Pourtant j'étais bien persuadé que je l'avais bien vue bouger...




CORRECTION (merci d'en prendre connaissance) :
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐

Un écrit de Poète-Licorne
Merci d'avoir lu Wink
Commentez SVP 👅

⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4631
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: La sirène [TP]   Jeu 30 Oct - 13:04

J'aime bien ^^ Niveau style, rien d'extraordinaire mais vraiment j'aime bien le fait que le titre "La Sirène" donne un sens à tout le texte, comme si tu réinventais le mythe en changeant les femmes-poissons en statues. Très bonne idée, perso je trouve juste dommage que le personnage ait tout imaginé :(

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
 
La sirène [TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: