Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rêve trompeur [TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rêve trompeur [TP]   Ven 28 Nov 2014 - 22:45

Une nouvelle à chute comme j'en fais rarement, j'ai essayé de mettre la meilleure chute possible, see :

Je suis dans une belle maison, grande et spacieuse. Je me balade à travers ma chambre, je descends les escaliers et je vais dans le jardin. Il fait beau, le soleil soulève ses bras depuis l'horizon. L'herbe est fraîchement coupée, le potager bien cultivé et il flotte dans l'air une douce odeur de miel mélangée à des fleurs. Ces fleurs forment un parterre multicolore qui est entouré par une belle bordure en bois. Je cours à travers les herbes et je m'assois sur un banc. Là, je me laisse bercer par la mélodie du vent qui siffle sans cesse dans mes oreilles. Je rêve que je suis dans un pré. Ce pré est blond, car il est rempli de blé qui ne tardera pas à être fauché. La lumière m'irradie, elle est partout à la fois. Le vent siffle doucement entre les épis. Un arbre est là-bas au loin, il est vert de ses feuilles et marron de son écorce. Ses racines se prolongent sur la colline. J'entends le sifflement aigu des oiseaux et je me laisse séduire par leur apparence idyllique. Ils sont bleus, avec le ventre rouge et possèdent un beau bec et des petits yeux noirs. Ils forment des nuées qui vont et viennent. Mes muscles tout à coup se mettent en action,  je cours et je vois un papillon. J'essaye de l'attraper mais il est trop haut. Enfin j'arrive à l'arbre. Il est plus grand que je le pensais. Je grimpe et je m'allonge sur les branches. Je regarde le ciel défiler et les nuages passer comme les années de ma vie. Je m'imagine des formes, invente des prénoms et je m'amuse. Je suis alors porté par un coup de vent, il me transporte loin, en dehors de l'atmosphère, dans l'espace, le lointain. La Terre n'est plus qu'un petit point dans la multitude de l'océan. L'espace est beau et terrifiant, terrible et transcendant.
Je me réveille alors. Une voix familière m'appelle: "Alex viens manger, c'est prêt". Elle a tout préparé et me fait un large sourire. Ses longs cheveux blonds descendent jusqu'à ses épaules. Je mange avec grande avidité mon repas. J'avais très faim. Après quoi, je m'essuie et je ressors. Je marche sur le trottoir à la recherche de mes amis du coin. Les voitures du coin passent tranquillement à côté de moi mais je n'y prête pas attention. Je fais attention aux voisins, qui sont devenus hystériques depuis que j'ai crevé un pneu de leur voiture. Dès qu'ils me voient, ils ne peuvent s'empêcher de me crier dessus et de me faire partir. Honnêtement, je pense qu'ils donneraient tout pour que je me fasse emmener dans un fourgon ou que je sois tué. Aujourd'hui, ils ne sont pas là. Après quelques minutes de recherche, je retrouve Dick et Bill, mes copains du coin. J'aime bien jouer et discuter avec eux. Bill me regarde d'un air bizarre puis me dit:

"Ça va Alex ? On s'est pas vu depuis quelques jours je crois.
-Ouais, mais j'avais pas le temps, je devais faire autre chose : tu sais j'avais envie de me reposer, j'étais fatigué après tout ce travail.
-Je te comprends, dit Dick, ça fatigue le boulot, d'autant plus qu'on a des horaires jamais fixes.
-Oui et je ne devais pas oublier de faire mes devoirs pour le lendemain. Si je ne les fais pas, elle m'aurait tuée.
-Les temps sont durs pour nous."

On continua la conversation pendant beaucoup de temps, Bill parlait beaucoup à vrai dire, c'était un bavard dans l'âme tandis que Dick était plus réservé. Il intervenait rarement mais ses interventions étaient de qualité. Quant à moi, je suivais le fil sans comprendre où nous allions en arriver. Nous finirions par parler de belles voitures alors que le sujet initial était complètement différent. J'aimais observer les passants qui marchaient dans la rue. Certains étaient accoutrés comme dans une boutique de déguisements, d'autres s'habillaient chic. Mais tous portaient un regard introspectif sur ma personne. Et moi je les regardais, l'air de dire, que je n'en n'avais rien à faire. Un grand camion noir arriva. Je courus dans tous les sens, croyant que c'était la police. Je ne voulais pas me faire attraper par ces sinistres sentinelles. J'essayais de me cacher derrière un arbre, scrutant les personnes. Mais un grand gaillard me prit avec ses grands bras me disant: "Toi t'iras nulle part". J'essayai de me débattre mais ce fut vain, il était trop fort. Je fus emmené dans le fourgon noir. Juste une petite lumière passait dans cette boîte impénétrable. J'entendais beaucoup de gens qui parlaient : ils ne savaient pas où ils étaient, ni pourquoi ils étaient là. De la transpiration se faisait sentir. Quand nous fûmes arrivés, je sentis une grande secousse se propager, le chauffeur avait freiné un peu fort et je fus projeté contre le mur du véhicule. On nous fit descendre de force et on nous mit lâchement dans des cellules de prisons. Je voyais des centaines de gens emprisonnés là, certains étaient noirs, d'autres blancs ou encore roux. La dureté du bitume et du fer me fit mal. Mes os étaient en céleri rémoulade. Mon cerveau devait s'allonger comme de la guimauve. Un petit panneau était écrit là:

"578B Chat tigré noir.".

Correction de Jack vessalius:
 

.
Revenir en haut Aller en bas
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1794
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Re: Rêve trompeur [TP]   Ven 28 Nov 2014 - 23:02

Vers le milieu on commence vraiment à se douter de la chute, surtout avec la phrase: "Honnêtement, je pense qu'ils donneraient tout pour que je me fasse emmener dans un fourgon ou que je sois tué. " Mais sinon c'est plutôt bien amené. (D'ailleurs je penchais plus pour un chien.)

Sinon, je sais pas si c'est fait exprès, mais au début surtout, les phrases sont très courtes, très simples, ça va très vite et on a pas vraiment le temps de s'imprégner des émotions du personnage.

Autre petit point, dans la phrase: "Je marche sur le trottoir à la recherche de mes amis du coin. Les voitures du coin passent tranquillement[...]" La répétition de "coin" est pas très agréable. ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rêve trompeur [TP]   Sam 29 Nov 2014 - 11:43

Bien que je m'attendais un peu à la chute ; ça m'a quand même surprise parce que le dialogue m'avait un peu désorientée x)

Sinon ; tes nouvelles sont toujours aussi poétiques bien que courtes ; ce qui comme Tiun l'a fait remarquer ; nous fait plonger dans ton univers puis nous en sort avec une envie d'en avoir plus ^^
Certaines images sont un peu bizarre comme "une douce odeur de miel mélangé à des fleurs" (La fragrance des fleurs irait mieux puisque je pense que tu l'idée que tu voulais donner, c'est ces deux odeurs qui se mêlent ^^) ou bien "Mes os étaient en céléri rémoulade" (Piteng, ils l'ont passé dans un mixeur le chat ? xD)

Mais sinon, je trouve ta nouvelle excellente ; juste la chute un peu prévisible pour moi vu que j'avais déjà lu deux-trois textes du genre sur EN ; je les aime toujours autant :-p
Revenir en haut Aller en bas
Lacie Baskerville
Champion
avatar

Féminin Vierge Messages : 697
Date d'inscription : 07/07/2014

MessageSujet: Re: Rêve trompeur [TP]   Sam 29 Nov 2014 - 14:42

Surtout ne pas annoncer qu'on fait une chute ! Et pas besoin de piquer celles de Corne :rire:
Sinon j'ai adoré cette nouvelle Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
JE SUIS LE BRUIT ET LA FUREUR,
LE TUMULTE ET LE FRACAS

Quand Lacie passe, les fautes trépassent...

Invité règnera bientôt sur le forum !

"Prosternez-vous devant moi, vils manants !" Sharon Rainsworth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rêve trompeur [TP]   Sam 29 Nov 2014 - 18:34

Merci beaucoup pour vos coms, et oui j'ai recopité sur Corne (en fait j'ai juste vu que ça parlait d'un animal et je suis parti sur ça). Je peux allonger les nouvelles sans problème, sauf que des fois j'ai envie de tout de suite finir car je suis "chaud".
Hemington: oui pauvre chat, faudrait mettre en prison les gardiens de cette fourrière :D Sinon les nouvelles à chute je vais essayer d'en faire plus et d'allonger le truc.
Revenir en haut Aller en bas
Poète-Licorne

avatar

Féminin Scorpion Messages : 38
Date d'inscription : 23/09/2014
Localisation : Planete Terre
Humeur : J'aime les licornes.

MessageSujet: Re: Rêve trompeur [TP]   Mer 3 Déc 2014 - 12:13

Je me disais bien que se serait un animal emmené à la fourrière :D
J'ai bien aimé le texte en générale sauf l'emploi des temps qui est un peu bizarre.
Yessss

------------------------------------------------------------------------------------------------
⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐

Un écrit de Poète-Licorne
Merci d'avoir lu Wink
Commentez SVP 👅

⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐
Revenir en haut Aller en bas
Mister O

avatar

Masculin Verseau Messages : 327
Date d'inscription : 30/11/2014
Humeur : Malheureux

MessageSujet: Re: Rêve trompeur [TP]   Mer 3 Déc 2014 - 14:21

Pwahahaha xD Pardon mais j'ai adoré la chute. Vers les dernières phrases, tu la sens venir mais tu as du mal à tout cerner. J'ai trouvé ça très bien écrit même si des fois j'ai eu du mal avec certaines descriptions.

Ah et, le prend surtout pas mal vu que c'est assez personnel, mais là par exemple :
Citation :
Je suis dans une belle maison, grande et spacieuse. Je me balade à travers ma chambre, je descend les escaliers et je vais dans le jardin.
Je me suis demandé "mais ça sert à quoi de nous dire ça ?" : y a pas de détails particuliers pour faire entrer plus le lecteur dans la peau du personnage, ni rien qui se passe de spécial ...

------------------------------------------------------------------------------------------------
Petit, petit, petit ! Vient voir Tonton O fou


tonimage
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4801
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Rêve trompeur [TP]   Sam 6 Déc 2014 - 15:40

O : bah, ces activités sont celles d'un chat qui s'ennuie, normal ! :niark:

Sinon j'ai bien aimé, Lolo - bon bien sûr j'ai deviné très vite, en même temps vu que c'est aussi mon style je suis à l'affut :rire: - juste le dialogue du milieu, quand ils parlent de leur travail et de leurs devoirs, bah ça m'a un peu choquée justement parce que je me doutais que c'étaient des animaux... Tu pensais à un équivalent pour les chats ou bien tu as parlé de ça pour brouiller les pistes ? ^^


Je suis contente d'inspirer des textes //SBAFF

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rêve trompeur [TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rêve trompeur [TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: