Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  Ecrits publiésEcrits publiés  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 P U N I T I O N S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cocochanel



Féminin Capricorne Messages : 47
Date d'inscription : 25/10/2014

MessageSujet: P U N I T I O N S    Sam 29 Nov - 6:33

Punition, pour correction
Un triste mot quand même
Ne plus jamais recommencer
Il faudrait essayer d'éviter
Toute punition sera différente
Il faudra pourtant la subir
On avait qu'à y penser avant
Nul n'est puni s'il est sage .
Soyons réalistes !!!
Correction de Jack Vessalius:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iskupitel

avatar

Masculin Cancer Messages : 613
Date d'inscription : 24/06/2013
Localisation : En haut d'un arbre, caché par des montagnes de sucre
Humeur : Comme un paresseux.

MessageSujet: Re: P U N I T I O N S    Sam 6 Juin - 2:11

J'ai décidé de commenter ce texte, parce que je suis triste qu'un texte n'ait pas de commentaire !

Et... il est vachement chaotique, ce poème :o
Aucune régularité dans le mètre, aucun rythme sympathique, quelques rimes aisées mais rien de recherché...
En fait, je pense que l'on peut voir ce poème de deux façons :

Soit on le regarde comme ne rentrant pas dans le cadre habituel de la poésie, et dans ce cas on le conspue, soit on le regarde comme une tentative (peut-être inconsciente) de l'auteur de passer outre le cadre.
Dans le premier cas, ce poème est effectivement un brûlot. Mais dans le deuxième cas, c'est une œuvre intéressante, et il faut donc l'étudier comme telle ! (ah, mon optimisme me rattrapera toujours :'))

Imaginons que ce poème n'est pas un poème. Plus clairement, admettons que ces mots, ces morceaux de phrases, mis à la suite dans la catégorie Poésies, ont pris du sens parce qu'ils avaient été placés ici. Admettons, de même, que l'absence de virgule et la typographie générale branlante du poème soit un fait recherché. C'est dans cette optique qu'il faut voir ces quelques vers, selon moi.

Et dans ce cas tout prend son sens : ce n'est pas la fenêtre qu'il faut regarder ; c'est l'homme qui tente de la traverser pour entrer qui est essentiel. C'est pourquoi je vais m'écarter de la forme et me pencher sur le fond uniquement, comme si ces vers étaient soudain devenus prose.

Et tout le mystère du texte se révèle alors, comme c'est excitant !
L'avantage d'un texte aussi court et aussi nébuleux et qu'il peut être compris de multiples façons en fonction de l'état d'esprit du lecteur. Ainsi, tour à tour, lecture après lecture, j'y ai vu un appel au sado-masochisme, une métaphore du Diktat imposé par les règles orthographiques françaises, ou encore la morale effectuée à un enfant par un pédophile justifiant l'acte commis l'instant d'avant.
En ce sens, je trouve que le titre est très bien choisi. Parce que même s'il reprend le premier mot du poème et qu'on pourrait croire que cela manque d'originalité puisqu'il se trouve que c'est également le thème général du poème, le fait est que le titre est au pluriel ! Une façon de réagir peut être "le pluriel s'explique, puisque lire ce texte est une punition intrinsèque, donc avec la punition dont parle l'auteur ça fait deux !". Je me refuse à admettre pareille réaction possible -- voire même imaginable. Je préférerai donc une seconde approche, qui consiste à interpréter chaque punition évoquée dans le poème séparément, d'insérer des points au milieu de ces vers et de considérer que l'auteur a ici abordé plusieurs punitions et les a généralisées.
Vu comme ça, le poème est une simple morale et perd un peu de son intérêt premier, certes. Mais c'est une explication qui me semble sympathique.

Le vers qui me pose le plus question reste le dernier : « Soyons réalistes ! ! ! », qui s'il veut servir de conclusion et de morale ne fait en réalité que relancer la réflexion. En effet, il détonne totalement avec les vers précédents, et bouscule totalement toute l'atmosphère timidement installée auparavant. Il semble apparaître comme une déduction de l'auteur à la suite des mots précédents, mais tout reste très obscur.

Nombre d'interrogations subsistent, et ce que je propose comme commentaire de ce texte n'est ni parfait ni abouti. Toutefois, cela me semble suffisamment concluant pour que j'en sois satisfait.
J'espère avoir fourni de la réflexion ~

------------------------------------------------------------------------------------------------
Vive l'ASM !
Revenir en haut Aller en bas
Cristal De Rose

avatar

Féminin Lion Messages : 190
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Sur une rose
Humeur : rêveuse

MessageSujet: Re: P U N I T I O N S    Sam 6 Juin - 19:48

C'est court, c'est cru, ça touche droit au cœur, simple et efficace. J'aime bien :) . Cependant toute punition n'est pas mérité comme une récompense ne se doit pas toujours au mérite, c'est cruellement injuste mais c'est ainsi... peut-être reformuler les deux derniers vers serai bienvenue mais ce n'est que mon point de vue  Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
"A toujours vouloir ressembler aux autres pour se sentir intégré, on finit par sacrifier beaucoup trop de soi." Gilles Legardinier

->...Laissez-vous sombrer dans une mer étoilée...
->...Venez vous promener dans une luxuriante contrée...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: P U N I T I O N S    

Revenir en haut Aller en bas
 
P U N I T I O N S
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: