Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  Ecrits publiésEcrits publiés  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Critique de livre - Le Seigneur des Anneaux [TOME I : La Communauté de l'Anneau]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Critique de livre - Le Seigneur des Anneaux [TOME I : La Communauté de l'Anneau]   Sam 20 Déc - 22:46

Quoi de mieux pour inaugurer le concept de critiques de livres qu'un bon vieux classique ?

Le Seigneur des Anneaux est une trilogie du genre Fantastique parue en 1954 (Yep, ça remonte mine de rien) qui se base dans le même univers que le Hobbit, le Silmarillion, les aventures de Tom Bombadil, etc.
Ces œuvres ont pour papa un seul auteur, très connu : John Ronald Reuel Tolkien, écrivain, professeur et poète de talent !

Chef-d'oeuvre qui a marqué le genre, cette trilogie a donné lieu à trois films éponymes fort oscarisés.

Par où commencer ?

Tout d'abord, l'univers est très développé ; peut-être même un peu trop mais je trouve que c'est un bon point car cela donne des bases solides au livre, le rend plus vivant encore et l'auteur se plaît à inventer un monde tout entier.

Et que l'écrivain prenne du plaisir à créer son oeuvre est une notion importante pour moi.

Par exemple, les premiers chapitres sont consacrés à une description gargantuesque de la Comté, de ses habitudes et des coutumes de ses habitants, les Semi-Hommes.
On pourrait se dire : Mais qu'est-ce que j'en ai à foutre de quelle sorte d'herbes à pipe ils fument ?
Et pourtant non, on se laisse transporter par ces descriptions presque naturelles, comme si Tolkien avait écrit un carnet de voyage.

Son style est très lent par moment, rapide parfois ; avec un vocabulaire gigantesque, une imagination rare pour les notions de son monde (On retiendra Balrog, Hobbits ou encore Lothlórien) ainsi que des descriptions autant générales que physiques qui peuvent paraître très denses et ennuyantes.
Pourtant ; l'action et le côté épique de cette formidable aventure ne manquent pas à l'appel et pas un instant on ne s'ennuie en farfouillant les lignes de ce livre car chaque page est truffée de trouvailles débordantes d'ingéniosité de l'auteur.

Les retournements de situation et le suspens sont aussi de la partie, comme au moment où la Communauté s'aventure dans une Moria plus qu'inquiétante ou que les cavaliers de Sauron s'apprêtent à assassiner les Hobbits dans une auberge ...

Le texte est parsemé de petites poésies (Parfois pas si petites), et cela n'est pas étonnant car Tolkien est un fin poète qui sait comment subjuguer ses lecteurs.
Tantôt mélancoliques, tantôt éclatantes de bonne humeur ; ces chansonnettes coïncident à merveille avec l'action et rendent son univers plus attrayant encore.

L'histoire reste toujours un précurseur du genre, les personnages sont attachants et emblématiques ; certains un peu moins que d'autres (Mon favori restera toujours Gimli *^*) et le grand méchant est ... Charismatique mais absent.
En effet, on peut regretter que ce ne soit qu'un œil nimbé de flammes, très colère et pantouflard mais cela ne fait que renforcer l'aura de peur qu'il dégage.
Et ça change aussi des big bad guys toujours sur le devant de la scène et qui deviennent lassants, redondants ou juste décevants à force.

Cela permet aussi à l'histoire de ne pas rester bloquée dans des classiques et d'introduire une foule d'autres vilains pas gentils : le Roi-Sorcier, les cavaliers ténébreux, Saroumane, etc.

Ce livre contient énormément d'aspects à décrire, aussi bien sur le fond que la forme ; et je vous invite à en parler avec moi :la:
Voici quelques points sur lesquels discuter :

> Quel est VOTRE avis sur cette oeuvre si vous l'avez lue ?

> Pensez-vous que les longues et détaillées descriptions rendent l'oeuvre plus intéressante ou au contraire brident l'intérêt des lecteurs ?

> Que pensez-vous de l'univers ? Vous semble-t-il attirant, complet et foisonnant qu'il est, ou bien un peut trop dense et finalement pas si intéressant ?

> Quels sont, selon vous ; les critères à respecter ou les astuces pour écrire une bonne oeuvre de Fantastique ou de Fantasy ?

C'est à vous !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique de livre - Le Seigneur des Anneaux [TOME I : La Communauté de l'Anneau]   Dim 21 Déc - 12:33

> Quel est VOTRE avis sur cette oeuvre si vous l'avez lue ?

L'oeuvre est un très bon texte littéraire, long, complexe et complet. Dès le commencement, Tolkien nous en met plein la figure avec ses grandes descriptions de la Comté, de Bilbo et de Frodon Saquet, des Hobbits... Le fait est que le livre ne commence qu'à partir de la 100ème page (l'anniversaire de Bilbon) mais les descriptions d'avant son très importantes pour bien comprendre les personnages. La structure du récit est complexe: elle alterne passages de description et passages d'actions avec des dialogues. Cela fait que Tolkien peut passer une heure à décrire un endroit et après on se retrouve plongé dans l'action, c'est plutôt déstabilisant comme type de récit. Ensuite les personnages sont tous charismatiques: Aragorn, le brun ténébreux; Légolas, l'elfe ultre-BADASS; Gimli, le nain hargneux (mon préféré); Frodon, petite créature chêtive qui se demande pourquoi il est ici etc... Ils ont des traits de caractère bien définis ce qui les rend plus attachants. La beauté des paysages fait son effet également, nous voyons déployer sous nos yeux, un monde peuplé de noms bizarres, de monts gigantesques, de beaux fleuves etc.... Les dialogues sont également excellents car ils font énormément avancer le récit.

> Pensez-vous que les longues et détaillées descriptions rendent l'oeuvre plus intéressante ou au contraire brident l'intérêt des lecteurs ?

Justement je trouve que les longues descriptions rendent l'oeuvre d'autant plus attirante, et puis, au moins, quand on a fini le livre, on ne tombe pas dans une sensation de n'avoir pas été immergé dans le truc, qu'on aurait voulu plus de détails etc... Les longues descriptions sont essentielles afin de servir de base à une histoire épique, sans quoi le cadre "spatial" serait flou.

> Que pensez-vous de l'univers ? Vous semble-t-il attirant, complet et foisonnant qu'il est, ou bien un peut trop dense et finalement pas si intéressant ?

L'univers est juste génial. Il est très riche et fait un peu une synthèse de toutes les mythologies nordiques. Ce qui faut savoir c'est que Tolkien était spécialiste des langues du Nord et des langues en général. Il a donc connu de nombreux mythes paiens du Nord de l'Europe et les a transposé ici. Les poèmes de Tolkien ressemblent aussi à de vieux poèmes, oubliés mais qui restent très beau. Donc l'univers est incroyablement dense : une généalogie, des dizaines de cartes, des langues inventées pour l'oeuvre, cela reste du jamais-vu dans la littérature. Du jamais-vu car en parallèle de l'écrivain littéraire, il y a l'écrivain documentaire, qui a écrit des dizaines de faux documents afin d'enrichir la Terre du Milieu. C'est presque un travail d'historien, et pourtant nous sommes bien dans une oeuvre littéraire. Les personnages sont très nombreux et se succèdent des fois, comme on voit dans la vraie vie (quand on voyage). Pour les lieux, il n'y a pas de mots, ils sont tellement géniaux dans tous les sens du termes (originalité, beauté, utilisation dans le récit...).

> Quels sont, selon vous ; les critères à respecter ou les astuces pour écrire une bonne oeuvre de Fantastique ou de Fantasy ?

Il faut déjà construire l'univers avant de l'aborder. Car si on aborde l'univers pendant que l'on est en train d'écrire, on le verras, car l'esprit changeras d'avis ou d'idée pour tel ou telle chose. Je pense qu'il faut définir à l'avance ce que l'on va faire. Il faut que l'univers soit assez riche, c'est indispensable, qu'il y ait des descriptions et de l'action. La fantasy est un peu un résumé de tout : action, description, univers. Il faut trouver un équilibre entre surtout les deux premiers. Trop de descriptions donnent l'impression que c'est trop long, trop d'action donne l'impression de pas assez de détails. Il faut aussi une bonne dose d'originalité car c'est dur de ne pas retomber dans les stéréotypes de la fantasy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique de livre - Le Seigneur des Anneaux [TOME I : La Communauté de l'Anneau]   Dim 21 Déc - 13:10

Tolkien a aussi été inspiré par de nombreux sources : tout d'abord, cet amour de la poésie qui se retrouve sans cesse dans ses œuvres lui vient d'un prêtre catholique qui l'a recueilli et qui lui enseigna la poésie anglo-saxonne.
Je crois que son nom est Francis Morgan, me souvient plus :/

Ensuite, la plupart de la faune qui peuple son univers prend ses sources dans la mythologie germanique et scandinave ou emprunte aux romans de la Table Ronde.

Point important que tu as soulevé, Lolo ; je trouve les dialogues très intéressants moi aussi, nous apprenant sans cesse des choses sur l'univers tout en faisant avancer l'histoire et en paraissant naturels ; ils ne sont donc pas insipides comme dans d'autres œuvres de Fantastique misant plus sur l'avancement de l'intrigue et ne se focalisant par sur les personnages, leurs sentiments ou encore l'univers.

Et je trouve tes critères pour créer une histoire de Fantasy très bons, j'en rajouterai juste quelques-uns à cette liste : bien alterner dialogues et action / éviter de tomber dans les clichés du genre même si c'est quelque fois inévitable / prendre du plaisir à inventer cet univers et l'étoffer au maximum.
Finalement, écrire un livre de Fantasy et imaginer son univers ; c'est un peu comme donner naissance à un bambin qu'on chérit :la:
Revenir en haut Aller en bas
ASSIA



Féminin Bélier Messages : 235
Date d'inscription : 16/04/2015
Localisation : entre mer et montagne

MessageSujet: Re: Critique de livre - Le Seigneur des Anneaux [TOME I : La Communauté de l'Anneau]   Sam 18 Avr - 21:46

j'avoue avoir souvent triché en lisant cette belle œuvre, j'ai suivi certains personnages jusqu'au bout de leurs aventures pour revenir prendre d'autres personnages là où je les avais laissés, avec bien sûr le premier de tous, Frodon.

> Quel est votre avis sur cette œuvre si vous l'avez lue ?

c'est le seul roman qui m'a suivie dans mes iles désertes, à savoir des hospitalisations, et comme clé d'évasion, je n'ai encore rien trouvé de mieux, ou si, le Hobbit plein de drôlerie. Je la trouve, quelque part, inachevée, et quand les héros vont pour prendre leurs navires et naviguer vers l'ouest, on attend encore la suite!
> Pensez-vous que les longues et détaillées descriptions rendent l'oeuvre plus intéressante ou au contraire brident l'intérêt des lecteurs ?
Les longues descriptions sont un marqueur de classicisme dans une littérature mal considérée dans le monde intellectuel. C'est assez surprenant qu'on dévore des détails de paysages et des chansons "interminables" au milieu de l'action, alors qu'on ne le fait que difficilement dans les romans généralistes! je trouve cela assez drôle. Au début je sautais certaines descriptions, puis je les ai lues avec attention, et maintenant je comprends mieux: j'ai l'intuition que la fantasy, qui reste très descriptive, est le dernier art avec la musique où l'on prend son temps. Donc oui, sans descriptions nous serions face à des romans de cape et d'épée sans intérêt, puisque sans côté historique.
Que pensez-vous de l'univers ? Vous semble-t-il attirant, complet et foisonnant qu'il est, ou bien un peut trop dense et finalement pas si intéressant ?
Cet univers est attirant, et laisse deviner d'autres mondes que les hobbits et les elfes auto centrés (il faut le reconnaître) n'imaginent pas. Qui sont ces hommes du sud, ces rois enterrés dans les hauts des Galgal etc? La force de cet univers c'est de laisser voir que le monde est vaste, qu'on en connaît l'histoire à travers des légendes et des récits dont certains sont plus ou moins connus, en fait, c'est très réaliste dans l'imaginaire.
> Quels sont, selon vous ; les critères à respecter ou les astuces pour écrire une bonne œuvre de Fantastique ou de Fantasy ?
Aventure, quête, nature, poursuites, magie, poésie, il manque tout de même des personnages féminins et (ou) enfantins. heureusement la nouvelle fantasy y pourvoie!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critique de livre - Le Seigneur des Anneaux [TOME I : La Communauté de l'Anneau]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critique de livre - Le Seigneur des Anneaux [TOME I : La Communauté de l'Anneau]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Autres :: Rétrospections-
Sauter vers: