Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chemin étroit [TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chemin étroit [TP]   Mar 23 Déc 2014 - 1:46

Poème:

Tu vis sans loi ni foi,
Tes mauvaises actions ne résonnent pas en toi,
Le mal t'habite, il t'envahit et te crie chaque jour que tu devrais continuer,
Continuer, à te comporter comme un menteur et un débauché,
Tu avais succombé aux sirènes de l'immoralité,
Qui te chuchotent, en vain, que le lendemain ne vaut rien,
Que l'avenir n'est que le songe des fous, la religion l'apanage des faibles d'esprits,
Mais si le lendemain ne vaut rien, pourquoi suis-je ici ?
Mais tu n'as pas envie de persister sur cette voie de péché,
Au fond de ton cœur, l'envie de changer surprend la perversion,
Ton esprit bouge et, tes convictions,
Ce qui était sensé avant, devient folie à tes yeux,
L'oiseau de vie s'est ranimé en toi,
Son battement d'ailes se propage, et atteint le rivage,
S'effaçant tel une ombre somptueuse,
Le regard immobile, fixé sur ce qui se passe,
Ta parole se fait plus sage et moins volage,
Ce que tu croyais léger devient lourd,
Lourd de chagrin et de repentance,
Tu cherches Dieu, dans ton cœur et dans ton âme,
Le battement de tes paupières laisse entrevoir les joyaux de la foi,
Ces trésors humbles, qui n'ont pas de rois.



CORRECTION :
 

Revenir en haut Aller en bas
Mister O

avatar

Masculin Verseau Messages : 328
Date d'inscription : 30/11/2014
Humeur : Malheureux

MessageSujet: Re: Chemin étroit [TP]   Dim 28 Déc 2014 - 0:35

Salut ! Joli poème mais je relève trois remarques, sur le fond :)

Premièrement, je te dirais de varier ta ponctuation. Des virgules c'est bien, simplement je dirais que ça ne laisse pas de réel répit (elles ne marquent pas la fin des phrases mais simplement une pause dedans) et sauf si tu voulais imposer ce rythme un peu lourd au lecteur, je te conseille de fixer des barrières plus claires aux unités de sens.

Ensuite, mais là c'est vraiment sur un seul passage, je me suis perdu ici :
Citation :
Que l'avenir n'est que le songe des fous, la religion l'apanage des faibles d'esprits,
J'ai trouvé cette phrase un tout petit longue et ça m'a vraiment perturbé dans ma lecture.

Et enfin mais ça c'est vraiment pour chipoter, pourquoi ne pas "casser" ce poème en trois, pour montrer 1) le passé égoïste, tout ce que tu veux, bla bla, 2) le doute, 3) le repentir ?

Voilà ^^ Lecture agréable cependant.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Petit, petit, petit ! Vient voir Tonton O fou


tonimage
Revenir en haut Aller en bas
 
Chemin étroit [TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: