Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les rouages de l'étenité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les rouages de l'étenité   Mar 10 Fév - 10:15

.


Dernière édition par Ragne le Sam 13 Aoû - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Magostera

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 78
Date d'inscription : 10/03/2014
Localisation : La ou je rêve être
Humeur : Volatile

MessageSujet: Re: Les rouages de l'étenité   Mar 10 Fév - 20:22

C'est vraiment un récit troublant. L'idée de l'homme piégé dans le corps de l'automate, spectateur plus qu'acteur de sa propre vie qu'il ne contrôle plus, sans sensations, sans plaisir... Un autre qui cherche à voler un corps jeune pour garder la jeunesse car ne voulant pas vivre autrement qu'en humain. Jusqu’où ira t-on pour ne pas mourir ?

J'aime beaucoup le texte. De bonnes descriptions visions s'offrant au regard, qui compense le manque d'autres sens ici sans objets. Un monde emplis de métal et de vapeur, un peu steampunk ? La mention d'Asimov m'a fait sourire, j'avoue en être un grand fan et j'imagine aisément la... Mortelle surprise d'un robot hors de ces rassurantes barrières. Quelques fautes simples, venant de mots peu utilisés je pense ( Il avait attendu cinq années le candidat idéal, [sein]=> sain ) et le texte aurait peu être mérité une plus grande aération à certains passage.

Très bon écrit en tout cas !

------------------------------------------------------------------------------------------------

Even in the deepest madness, Lancelot of the Lake stay the unrivaled Knight of Honor.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rouages de l'étenité   Mar 10 Fév - 21:22

Merci d'avoir pris le temps de lire et de commenter.

Oui, l'univers était entièrement steampunk, qui est une réalité que j'affectionne beaucoup dans le monde la fiction car crasseuse et suintante. Donc génial pour écrire.
Pour l'aération c'est vrai que c'est compact, je vais réfléchir à des coup de ciseaux, quant aux fautes, je ne les voit pas et ce que tu voit c'est déjà des versions corrigés par plein d'amis.
Il y a une phrase que tu as dites que je n'ai pas compris
Citation :
qui compense le manque d'autres sens ici sans objets
Tu peux m'expliquer? :D

Merci beaucoup de ton retour et du compliment
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rouages de l'étenité   Mar 10 Fév - 21:55

Je te l'ai déjà dit sur la Cb, mais je le répète ici pour que tout le monde puisse en profiter (Et aussi parce ke sa fait dé mesage) : J'adore cet univers Steampunk et singulier, ton style très posé et descriptif - Qui ne laisse rien au hasard - ainsi que la fatalisme implacable et la dureté de la situation du narrateur : coincé dans une enveloppe charnelle mécanique, sans issue aucune.

Comme dit, il me fait penser à la nouvelle "I have no mouth but I must scream" principalement pour ce point-ci, mais aussi pour le retour dans le passé des personnages qui est opéré et sa fin abrupte et qui laisse un goût amer, pour changer des fins heureuses un peu niaises.
Tes écrits me plaisent vraiment bien, Ragne. :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rouages de l'étenité   Mar 10 Fév - 21:57

Merci
<3
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix
Gardien du GIBET
Gardien du GIBET
avatar

Féminin Gémeaux Messages : 1141
Date d'inscription : 06/01/2015
Localisation : Serbie
Humeur : Révolution !

MessageSujet: Re: Les rouages de l'étenité   Dim 3 Mai - 1:16

Wahou !! L'univers de ce texte est vraiment prenant ! Je me sentais moi même enfermé dans cet être de metal. :la:

Je plussoie tout ce qu'on dit Magnostera et Earl.

Le texte est bien écrit et les descriptions... magnifiques. Un univers alternatif dans lequel on tombe des la première phrase du texte... Les émotions du personnage sont très bien décrites, on est dans sa tête avec lui... et j'avoue qu'on aurait presque du mal à en ressortir normal...

J'aime beaucoup ton style d'écriture. Tout en descriptions très littéraires mais ce n'est pas lourds et on rentre de suite dans le texte.

Ton histoire m'a transpotée dans un autre monde... Bravo ! :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
PHOENIX 

Piaf cramé un peu fou
Geek Codeur Bidouilleur
Oiseau de feu révolutionnaire


Demandez les services de CommandoSuperPho :corn5: :
Bidouillages[DISPO]
Test en tout genre[DISPO]
Beta-lecture [DISPO]
Aide power-point :p [DISPO]

*L'oiseau cramé s'approche de Invité et se demande si ce dernier est comestible... Le piaf enflammé a faim...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rouages de l'étenité   Dim 3 Mai - 11:40

Merci de ton commentaire Phoenix :)
Il me touche
Revenir en haut Aller en bas
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 300
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Les rouages de l'étenité   Ven 22 Jan - 14:28

C'est très beau, très cru enfin je n'ai pas de mot pour décrire cette sensation dans ma colonne vertébrale et cette envie de cligner les yeux face à un truc assez dérangeant.

Bon c'est bien écrit tout du long, où on se croirait vraiment là nuit dans un endroit sombre, bercé par la vapeur et le mâchonnement incessant et éternel de ces centaines de dents qui animent le corps désormais seul de ton robot.

Comme je te l'ai dit ce serait bien en BD, dans les Humanoïdes associés ou Métal Hurlant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les rouages de l'étenité   Ven 22 Jan - 14:49

Merci ouppo. Ca me touche, c'était l'effet désiré :)

Peut être qu'un jour, je ferais le travail de l'adapter en bd :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les rouages de l'étenité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rouages de l'étenité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: