Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'insomnie de Charon [TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emanon

avatar

Féminin Capricorne Messages : 61
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: L'insomnie de Charon [TP]   Dim 22 Mar - 13:17

Cendres lisses au parfum d'argile
Fleuve doré des âmes des morts
L'ombre étend ses longs doigts agiles
Sur nos cœurs comme un mauvais sort.

Dors enfant aux rêves fragiles,
Danse nuit qui jamais ne dort
Fuis dans les creux sourds de la ville
Mords la pluie qui sous toi se tord.

J'ai songé au parfum des îles
J'ai volé sous l’œil du condor
J'ai rêvé le soleil tranquille
Le jour qui jamais ne s'endort.

Et la mer battant sous ses cils
Et le piano qui nous mord
Et ce corps étendu, servile
Deux yeux vides fixés sur la mort.

v2

Cendres lisses au parfum d'argile
Fleuve d'or aux âmes des morts
L'ombre étend ses longs doigts agiles
Sur nos cœurs, comme un mauvais sort.

Dors, enfant aux rêves fragiles,
Danse nuit au son de mille cors
Fuis dans les creux sourds de la ville
Mords la pluie qui, sous toi, se tord.

J'ai songé au parfum des îles
J'ai volé sous l’œil du condor
J'ai rêvé le soleil tranquille
Le jour qui jamais ne s'endort.

Et la mer battant sous ses cils
Et le piano qui nous mord
Et ce corps étendu, servile
Deux yeux vides fixés sur la mort.




Correction du Cerf divin:
 


Dernière édition par Emanon le Dim 6 Nov - 15:59, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'insomnie de Charon [TP]   Dim 22 Mar - 15:19

COmme d'hab commentaire en deux temps, j'édite le texte puis donne un avis final globale.
C'est que mon avis, ne t'en offusque pas
@Emanon a écrit:
Cendres lisses au parfum d'argile
Fleuve doré des âmes des morts des... des. C'est lourds c'est dommage
L'ombre étend ses longs doigts agiles
Sur nos cœurs comme un mauvais sort. j'aurai mi une virgule avant le comme, ça ferait mal à l'académie française, mais c'est beaucoup plus efficace

Dors enfant aux rêves fragiles, Il manque aussi une ponctuation dans ce vers
Danse nuit au son de mille cor
Fuis dans les creux sourds de la ville ce vers m'échappe, je le comprend mal
Mord la pluie qui sous toi se tord. sous toi entre virgule

J'ai songé au parfum des îles
J'ai volé sous l’œil du condor
J'ai rêvé le soleil tranquille ce vers nuit à la strophe, il est trop faible
Le jour qui jamais ne s'endort.

Et la mer battant sous ses cils
Et le piano qui nous mord
Et ce corps étendu, servile
Deux yeux vides fixés sur la mort.je mettrais des suspensions entre fixés et mort

Ce poème est très beau, très doux
J'ai aimer le lire
Mais le titre il faut le changer impérativement x)
Revenir en haut Aller en bas
Emanon

avatar

Féminin Capricorne Messages : 61
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: L'insomnie de Charon [TP]   Dim 22 Mar - 16:17

Cendres lisses au parfum d'argile
Fleuve d'or aux âmes des morts (j'aime un peu moins quand même)
L'ombre étend ses longs doigts agiles
Sur nos cœurs, comme un mauvais sort. (je n'aime pas trop non plus, ça devrait être prononcé d'une traite quand même)

Dors, enfant aux rêves fragiles,
Danse nuit au son de mille cor
Fuis dans les creux sourds de la ville (keukoi ? edit : c'est l'image de la nuit qui se lève et qui se glisse dans les rues, les creux sourds sont les rues, désignant soit les gens, soit justement ce rapport au bruit bizarre de la ville, où il y a toujours du bruit sans que voilà.)
Mord la pluie qui ,sous toi, se tord. (là j'ai pas le choix par contre)

J'ai songé au parfum des îles
J'ai volé sous l’œil du condor
J'ai rêvé le soleil tranquille (bon là je sais pas je réfléchirais)
Le jour qui jamais ne s'endort.

Et la mer battant sous ses cils
Et le piano qui nous mord
Et ce corps étendu, servile
Deux yeux vides fixés sur la mort. (je sais pas ou coller les points de suspension... Puis j'aime pas trop trop les points de suspension comme dis ça doit être lu d'un coup.)


Merci pour ta critique, je réfléchirais pour d'autres corrections, je ne trouve rien là tout de suite.


Dernière édition par Emanon le Mar 7 Avr - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ailée-Folie

avatar

Féminin Taureau Messages : 261
Date d'inscription : 07/09/2013
Localisation : Poseeeeeey!
Humeur : Candide!

MessageSujet: Re: L'insomnie de Charon [TP]   Lun 23 Mar - 13:08

Mon commentaire sera moins précis et étalé que Ragne-grand spécialiste du genre- mais voilà. :) J'ai beaucoup apprécié te lire, le rythme est beau, c'est poignant (j'ai eu un frisson, sérieusement!)
Merci pour cet écrit de qualité!

------------------------------------------------------------------------------------------------
:serpent:

(Les oiseaux vaincront!)
Revenir en haut Aller en bas
Emanon

avatar

Féminin Capricorne Messages : 61
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: L'insomnie de Charon [TP]   Lun 23 Mar - 17:47

Merci beaucouuup :3. Je suis contente que ça t'ai plu !
Revenir en haut Aller en bas
Sayanel

avatar

Féminin Scorpion Messages : 17
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: L'insomnie de Charon [TP]   Mar 21 Avr - 18:30

J'aime beaucoup, même si le sérieux de ce texte m'a échappé à parti du mot condor... J'ai finit de te lire avec le générique des cités d'or dans la tête x)

A part ça, c'est superbe je trouve, même si je confonds toujours Chiron et Charon... lequel fut le maître d'hercule, et lequel garde les enfers ?

J'espère te lire de nouveau bientôt ^w^.

PS : dans la deuxième strophe "Mord la pluie qui ,sous toi, se tord." C'est virgule espace, et pas espace virgule ^^.
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4845
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: L'insomnie de Charon [TP]   Mer 22 Avr - 18:44

Flau : n'écoute pas Ragne, qui est un gros maniaque qui trouve à peu près toutes les formulations lourdes, sauf les siennes :la: *fuit*
Quant à moi j'adore et je préfère la première version - et NON, ce n'est pas par pur esprit de contradiction ! En tout cas tu as des images magnifiques, un rythme et une vraie musicalité, hâte d'en lire d'autres ! *^*

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Emanon

avatar

Féminin Capricorne Messages : 61
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: L'insomnie de Charon [TP]   Dim 26 Avr - 21:12

Sayanel : les cités d'or, c'est bien. Chiron c'est le poney. Et les fautes de frappe me tueront un jour :(.

Cornedor : Baaah si je suis venue c'est pour avoir des conseils et Ragne prend vraiment le temps de pointer ce qui ne passe pas, ce qui est chouette. Il y a des choses que je préfère dans la première version aussi mais je n'ai pas le regard extérieur que vous avez donc je ne sens pas tout... Le vers qu'il sent plus faible par exemple, je ne l'aurais pas vu... Même si je n'ai toujours ps trouvé comment corriger ça xD.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'insomnie de Charon [TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'insomnie de Charon [TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: