Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après le cauchemars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cristal De Rose

avatar

Féminin Lion Messages : 193
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Sur une rose
Humeur : rêveuse

MessageSujet: Re: Après le cauchemars   Jeu 18 Juin 2015 - 18:40

Voilà, c'est mon tour (oui j'ai pris mon temps), une compilation de cauchemars similaires en un seul: :)
J’ouvre les yeux. Mon réveil fait miroiter ses couleurs verdâtres projetées sur les meubles alentour, qui s’allongent, imposantes, en une ombre gigantesque et menaçante.  Détendu, inerte, seul le calme régnant dans ma chambre m’atteint. Je ne bouge pas, espérant trouver le sommeil pour me promener au gré de mes envies, dans une de ces vallées éphémères, qui mourront au réveil.  Soudain je prends conscience d’une chose, en voulant me tourner dans mes draps, ces draps qui m’étouffent, qui pèsent et qui m’enchaînent, c’est que je ne peux plus bouger. Mes oreilles se mettent à siffler très violemment, je peux entendre battre mon cœur dans mes tympans, à moins que ça ne soit celui d’un autre.  Je ne suis pas seule. Elle est là, je le sens. Mais je ne la vois pas. Tant bien que mal j’essaie de me mouvoir, mais mon corps est de plomb tandis que mon âme est plume. Je sens que je bouge, mais je ne bouge pas. Seuls mes yeux roulent dans cette obscurité infâme. Un poids énorme sur ma poitrine se fait sentir, elle m’étouffe. Elle me griffe lentement tout le corps, pour que je puisse avoir le temps de savourer, cette intolérable douleur qui m’est inconnue. Je déguste. Elle déchire mon corps, agenouillée sur mes poumons haletants. Mais combien a-t-elle de bras, cette force que je ne vois pas ? Plus aucun bruit. Je suis sûrement sourde  à présent. Je crie mais je ne m’entends pas. Personne  ne m’entend. Personne ne peut me sauver de cette Chose qui n’existe même pas à mes yeux, ce démon sans visage, cet anonyme dont je ne sais rien et qui se venge allègrement et sans vergogne sur moi. Que lui ai-je bien fait ? Je me débats toujours de l’injustice et du supplice que l’on m’offre. Mais elle m’écrase, de plus en plus pour me réduire à néant.  Je ne respire plus. Mes poumons ont cédé sous le poids de sa colère. Combien de temps vais-je tenir ainsi ? Elle enfonce ses doigts rigides dans ma chair qui se craque. Mais pas une goutte de sang ne se répand de mes plaies, pas une larme ne s’étale sur mes joues. Mes yeux roulent dans tous les sens, désespérés, cherchant une issue.  Ma vue se brouille peu à peu, je m’éteins. Elle n’est pas seule. Une main glaciale bondit sur mon épaule. Tout est noir, je respire à nouveau. J’ouvre les yeux.






Texte corrigé :corn3:

------------------------------------------------------------------------------------------------
"A toujours vouloir ressembler aux autres pour se sentir intégré, on finit par sacrifier beaucoup trop de soi." Gilles Legardinier

->...Laissez-vous sombrer dans une mer étoilée...
->...Venez vous promener dans une luxuriante contrée...
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4809
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Après le cauchemars   Ven 19 Juin 2015 - 19:24

Wah, c'est celui que tu m'avais raconté... Il est trop glauque... O_o Je sais pas si j'aurais survécu x)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Cristal De Rose

avatar

Féminin Lion Messages : 193
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Sur une rose
Humeur : rêveuse

MessageSujet: Re: Après le cauchemars   Ven 19 Juin 2015 - 21:15

Hey mon petit nem, bien remise de la Lv1? Oui c'est tiré de ceux que je t'ai raconté (flippe de dormir après ça ><) .
Tu nous postes un de tes cauchemars aussi? :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
"A toujours vouloir ressembler aux autres pour se sentir intégré, on finit par sacrifier beaucoup trop de soi." Gilles Legardinier

->...Laissez-vous sombrer dans une mer étoilée...
->...Venez vous promener dans une luxuriante contrée...
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 652
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Après le cauchemars   Sam 20 Juin 2015 - 11:27

ok je vous en raconte un, je ne sais pas si c'est bien ici que on les postes :s


l'heure d'aller manger est arrivée
il faut aller se laver les mains
quelqu'un va t'accompagner
quand on est petit c'est si dur d’être respecté
donc accompagné dans la salle de bain
pour aller rendre ses mains
beaucoup plus propres que sales
sourit au miroir qui te regarde
les yeux grands ouverts
mon accompagnateur est heureux
il va enfin s'amuser
descendant ses mains sur moi
je me laisse faire, je n'ai pas peur
en même temps je ne connais pas ce langage
quand on a six ans c'est dur de réagir comme les grands
tu vas me faire ceci, on dira qu'on a fait cela
ses parents seront fiers
et les miens ne le seront pas
finie la gentillesse il passe au passage suivant
sortant sa laideur cachée au regard des autres
je serai juge, témoin et surtout figurant
je ressortirai donc sali à vie
et je prie que cela ne soit qu'un cauchemar




Correction effectuée :corn3:
Il restait des fautes, sale caribou.

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Après le cauchemars   Mar 23 Juin 2015 - 6:35

Yo. J'ai autant apprécié celui de Rose que d'Aube. Le premier verse dans l'angoisse, le deuxième dans ... Hum ... La violence sexuelle ? Je ne sais pas comment formuler ça. x)
J'en poste aussi un, vu que le défi m'avait intéressée en premier lieu :

La nuit est tombée. Je dors à poings fermés. Tout est silencieux, incroyablement silencieux. Je n'entends aucun bruit d'ailleurs. Suis-je éveillée ? Pourtant, j'ai bien l'impression de roupiller. C'est comme si mon esprit ne voulait pas s'évanouir, qu'il attendait désespérément que quelque chose se produise ... Alors j'attends. Je ne peux pas crier, appeler à l'aide ou faire quelque mouvement que ce soit, mon corps ne répond plus, c'est un vaisseau à la dérive et moi, je suis l'astronaute voguant dans l'obscurité. Les minutes passent. Des ombres lancinantes se découpent sur le sol, sans doute les ombres des arbres. On dirait des griffes de monstres qui s'épanouissent sur le parquet. Elles s'immiscent dans les interstices, s'aventurent dans les fondations. J'observe, hallucinée, ce qui se passe dans ma chambre. Une teinte écarlate envahit les murs puis vire au pourpre. Elle semble jaillir de nulle part ou bien si, des bases-mêmes des murs. Très vite, elle envahit toute la pièce, chassant la pénombre pour s'y terrer. Et alors, c'est là que ça commence, que le spectacle que mon esprit appréhendait tant débute. La porte s'ouvre en coup de vent. Deux personnes déboulent dans ma chambre : mon père et ma mère. Mais ils sont horriblement différents. Ils n'ont plus d'yeux, comme s'ils n'en avaient jamais eu. Leurs bouches sont tordues en un rictus infernal et presque impossible à réaliser, leurs mouvements semblent désarticulés. Un peu comme ceux de marionnettes avec lesquelles on ne prenait aucune précaution. Enfin, cette même couleur rougeâtre qui a rongé leur épiderme. Mais ce n'est pas le pire. Ils s'approchent de moi à toute vitesse sans aucune cohérence dans leurs déplacements et poussent des bruits démentiels dans la foulée. Tantôt du bruit blanc, tantôt des hurlements à vous glacer le sang. Je les vois foncer vers moi mais je ne fais rien, j'aimerais crier mais aucun son ne sort de ma bouche ... Au moment où ils étaient à deux doigts d'entrer en contact avec mon visage, je me suis réveillée. Je n'ai pas réussi à dormir cette nuit-là, ni celle d'après.
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 652
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Après le cauchemars   Mar 23 Juin 2015 - 10:52

Earl : merci déjà pour ton gentil commentaire :) je voulais parler du tien , ce que j'ai particulièrement aimé
ces cette sensation que l'on pense que notre héros n'arrive pas a dormir et a peur dans le noire de sa chambres alors quand réalité il est endormit puisqu'il fais un cauchemars , donc seulement a la fin tu vois qu'il ne va pas réussir a dormir , les nuit suivant ,
je sais pas si tu a tout compris lol , bref j'ai bien aimé ton texte

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après le cauchemars   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après le cauchemars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Compétitions :: Défis-
Sauter vers: