Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La prophétie du mandala [TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: La prophétie du mandala [TP]   Jeu 11 Juin - 19:10

Voici une aventure que j'ai commencé il y a deux ans, en partenariat avec ma sœur. C'est contre mes principes de poster la même chose à deux endroits différents, mais je fais une exception ici sous le conseil d'un bon ami.

Voilà donc sous vos yeux l'Histoire de la sorcière, de l'elfe corse et de l'elfe blond, du méditerranéen aux bras musclés et de son grand-père sénile, de la fée et du vampire qui craignait les chatouilles qu'ils rencontrèrent en chemin, du chat-garou louche qui les poursuivait et de leur traversée fantastique pour réaliser la prophétie du mandala.

que je raccourcis pour des raisons esthétiques...


La prophétie du Mandala




Chant 1





Il est dit qu'une fois vivait une sorcière
Sur une île de nains : la plaie, la vraie vipère.
Pour s'en débarrasser les compères pensèrent
Que quelques coups tordus la feraient fuir leur terre.

Hélas ils se trompaient ! Car s'il est des personnes
Qui lorsqu'on les frappe craignent que le glas sonne,
Eh bien notre héroïne, n'est pas de celles-là
Elle rendit coup sur coup tous ceux qu'on lui donna !

Une haine sans bornes animait son esprit
Contre ces êtres hideux, minables et petits
Qui n'avaient dans le cœur nul goût vestimentaire
Qui passaient leurs journées à creuser sous la terre !

Le temps passait. De plus en plus la jeune fille
Songeait à laisser là cette île de cailloux
Son esprit s'évadait au cœur des grandes villes
Tandis que son cerveau formait des rêves fous.

Comme son arrivée des mers serait grandiose !
Tous l'auraient attendue et tous l'admireraient !
Le feu, le ciel, la terre entreraient en symbiose
Par son pouvoir si grand et on l'acclamerait !

La mage Miranda ne semblait pas savoir
Qu'à la ville on aurait en horreur ses pouvoirs
Car on avait chassé les créatures magiques
Ne sachant distinguer les bonnes des maléfiques.

Tous comme un seul être étaient là abhorrés
Elle n'en savait rien. Peut-on la pardonner ?
Du haut de sa colline, furieuse, elle attendait
Qu'un navire passât pour la venir chercher.

Laissons là pour l'instant cette âme narcissique
Dirigeons-nous plutôt vers les terres elfiques.
Les elfes avaient deux îles. L'une des deux fertile
L'autre petite et sèche et ses abords hostiles.

Les deux îles jumelles s'opposaient fièrement.
La plus grande habitait de vastes étendues
Cultivées et prospères et des palais brillants.
La seconde n'était qu'un vaste rocher nu

Dont même les poissons n'osaient point approcher.
Cela par un vil sort que les blonds leur lançaient
Pour qu'ils vinssent à eux. Des bruns tous les poissons
Étaient ainsi happés. Le pays furibond

Pensant à la vengeance, menait des attentats,
Laissait leurs braconniers voler sur l'autre État
Les biens qui leur manquaient. On était à deux pas
D'un conflit meurtrier que l'on ne souhaitait pas :

La pauvre île serait d'un coup anéantie
Si la guerre éclatait. Aussi se méfiaient-ils :
La loi leur interdit qu'on volât sur l'autre île.
Cela fit illusion et mit fin au conflit.

Un de ces elfes bruns que les blonds courrouçaient
S'aventurait souvent sur les mers agitées.
Il était bon nageur et très bon braconnier
Pour toutes ses attaques il était renommé.

C'était un hors la loi, son pays l'admirait
Mais ne l'assumait pas. C'eut été dangereux.
Un jour qu'il entamait un essai périlleux
Il entendit venir une petite armée.

La garde avançait vite, elle forçait l'allure
Pour le récupérer, elle était prête à tout
« En rang pardieu ! Tirez ! » Il tirèrent et ils crurent
Qu'ils avaient touché l'elfe. Ils cherchèrent partout

Pour ramener le corps. Rien n'y fit. Disparu
Cette fois-là encore, il les avait bien eu.
Pantois ils s'aperçurent que l'homme avait volé
Un rocher très précieux qu'ils auraient dû garder.

« Je te maudit vandale ! » s'écria un soldat
De la garde royale. Envers ce sacripant
Il était fou de rage, il jura en crachant,
Que s'il le retrouvait il le mettrait à bas.



Ceci est une phrase longue invisible pour que la page ne bug pas. Un cadeau de votre admin aimant et tendre qui s'inquiète pour vos yeux


Dernière édition par Scrat le Dim 17 Avr - 20:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
avatar

Masculin Taureau Messages : 504
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Jeu 11 Juin - 21:11

Excellent! :rire:
Jamais vu une pareille fable avec une métrique aussi bien maîtrisée. Même moi je n'y arriverai pas (ou alors avec beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps, de travail et d'efforts). On retrouve le naturel et l'aisance du conte en rime (et surtout en mètres), quelques césures tombent mal (une ou deux) et je n'ai croisé qu'une seule rime qui semblait synthétique (j'éditerai mon commentaire plus tard pour te dire où ça).
Comme tu sembles très bien te débrouiller en rime, en mètres et avec la césure, essaye avec le rythme (AABB ABBA ABAB etc... il faut savoir fixer un motif régulier -ex: AAAA-AABB-ABAB-AAAA-AABB etc...) et les rimes masculines et féminines (-mais je salue déjà très très fort la qualité de ce texte-ci, ne t'oblige pas!)
Une petite question: l'histoire est improvisée au fur et à mesure au profit des rimes et du mètre ou l'histoire est déjà écrite et tu la versifie?
En tous cas, je t'encourage à continuer!

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.

http://vocaroo.com/i/s1fCLpFwvSv0


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Jeu 11 Juin - 23:43

oh merci pour ce gentil commentaire :)

oui je m'étais bien dit qu'il faudrait quelque chose de plus régulier même au niveau du choix des rimes d'un chant à l'autre, mais finalement j'ai choisi la facilité. Mais je devrais essayer, ça ne doit pas être si difficile que ça.
Pour l'hémistique, je prends souvent des libertés :) ce n'est pas rare qu'elle n'y soit pas, je ne me sens pas tout à fait XVIIe alors les irrégularités ne me gênent pas.

Et pour ce qui est de l'histoire, elle est planifiée à l'avance mais je l'écris directement en vers.

En tout cas je suis contente que ça t'ait plu :))) y en a une quinzaine pour l'instant et je m'occuperai d'écrire la suite cet été.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4801
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Mar 16 Juin - 10:03

Wah, c'est génial ! :la:

Je veux absolument la suite :corn2:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Mar 16 Juin - 11:06

Un excellent début de fable/mythe, la forme est très bien maîtrisée, l'alexandrin est utilisé à merveille.
J'ai remarqué quelques vers de 13 syllabes è_é :
@Scrat a écrit:
Car on avait chassé les créatures magiques

Sinon, je n'ai absolument rien à dire.
La suiiiite !
(Bon courage pour l'écriture en vers :p)

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Mar 16 Juin - 11:16

Oh c'est gentil de commenter hihi j'espère que la suite vous plaira autant !
Merci silenuse, je vais le corriger !! personne ne l'avait remarqué avant toi œil de lynx! (c'est à cause de ces e ils me perturbent)

Je poste donc la suite ^^


La prophétie de Mandala




Chant 2





L'elfe qu'on maudissait pendant tout ce temps-là
Était parti au loin avec son gros rocher.
Il ne semblait, d'ailleurs, nullement inquiété
Par ces gardes, points noirs disparaissant déjà.

Il avait l'intention de vendre le trésor
A un vieux sacripant qui donnerait de l'or
Car sa poche en manquait, hélas, cruellement :
Son marché ne donnait que peu de rendement.

Il attendit pourtant, faisant la planche au large,
Qu'un vraquier passât pour déposer sa charge.
Bien qu'il fut bon nageur les côtes étaient loin
Et de l'objet précieux il devait prendre soin.

Il attendit bien peu : la chance lui sourit
Apparut un navire qui parvint jusqu'à lui
Il monta à tribord, en ne se doutant pas.
Qu'à bâbord se trouvait, la mage Miranda.

Elle était en effet sur un tas de débris
Amassés par les nains. C'était du charbon noir.
Sa peau, ses vêtements, son écharpe assortie
Prenaient des teintes sombres à son grand désespoir.

La sorcière énervée pourtant se consolait
En voyant peu à peu les côtes approcher.
« Enfin je vais entrer, dans le monde, le vrai !
Je vais étinceler, tous verront ma beauté !

Observez cet instant ! Qu'ici quelqu'un devine
Que sous cette poussière je suis la plus maligne !
Que par ma volonté sur terre en un instant
Je peux faire gronder la colère du vent ! »

Sur ces bons mots elle fit de sa main un signe
Tout en chantant un sort qui la rendrait divine.
Presque arrivée au port elle prit un air digne
En attendant qu'agisse sa magie opaline.

Il y eut un grand bruit et les débris sautèrent.
Elle avait provoqué une explosion minière.
Des milliers de morceaux du charbon noir tantôt
Sautillèrent partout à bâbord du bateau.

La roche éparpillée était devenue blanche
La mage, quant à elle, n'avait pas une manche
De blanchie. Elle était tout de gris. Furieuse
Elle s'insurgea contre la roche blanche odieuse.

Tandis que le bateau avançait, elle vit
La ville tout près d'elle, comme un rêve éveillé :
Tous ses espoirs d'enfant s'étaient réalisés.
Bientôt le continent l'aimerait lui aussi.

Elle avait dans la tête tout le laurier béni
Dont la couronnerait le peuple adorateur.
Descendant du bateau elle sentit dans son cœur
Le soleil qui entrait comme s'il fut chez lui.

Le bateau fut à peine amarré que glissait
Sur le quai l'ombre fluide de l'elfe brun rusé.
Il allait chercher l'or dont il prendrait grand soin
Chez ce vieil antiquaire qui n'habitait pas loin.

Alors qu'il s'éclipsait notre brave sorcière
Descendait du navire. La mine pas peu fière
Elle se tenait droite, le menton relevé
Attendant qu'on se range pour lui baiser les pieds.

Cependant qu'elle va de ce pas vers la gloire
Nous allons avancer quant à nous pour mieux voir
Et le vieillard chenu et l'elfe aux cheveux noirs,
Ce dernier bien calme et l'autre bien bavard.

« La prophétie ! S'exclamait le vieillard sénile.
Verra son commencement aujourd'hui pour sûr.
D'abord arrivera une dame fragile
Qu'il faudra protéger et conduire en lieu sûr.

Venez donc, mon ami, joindre cette aventure
Elle doit nous mener en maints endroits obscurs.
Avec vous son issue ne serait point tragique
Et vous y trouveriez nombre d'objets magiques. »



Ceci est une phrase longue invisible pour que la page ne bug pas. Un cadeau de votre admin aimant et tendre qui s'inquiète pour vos yeux




Dernière édition par Scrat le Dim 17 Avr - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Mar 16 Juin - 11:35

Moi je l'ai déjà lu
Mais je l'aime toujours autant.
Alors en coeurs avec les animaux du coin je réclame et scande
La suite!
la suite! la suite :corn4:
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4801
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Mar 16 Juin - 12:28

Citation :
L'elfe qu'on maudissait pendant tout ce temps-là
Était parti au loin avec son gros rocher.
Wahaha je l'imagine trop avec son rocher sous le bras :rire:


Citation :
La mage, quant à elle, n'avait pas une manche
De blanchie. Elle était tout de gris. Furieuse
Elle s'insurgea contre la roche blanche odieuse.
Citation :
Elle avait dans la tête tout le laurier béni
Dont la couronnerait le peuple adorateur.
Citation :
Elle se tenait droite, le menton relevé
Attendant qu'on se range pour lui baiser les pieds.
Haha cette fille est excellente, elle me fait marrer x)

PS. T'as oublié les guillemets pour la tirade du "vieillard sénile" :-p

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Mar 16 Juin - 13:32

Oui je m'amuse beaucoup à la décrire :) et pour les guillemets... je ne vois pas de quoi tu parles, il me semble pourtant qu'ils y sont :

Citation :
« La prophétie ! S'exclamait le vieillard sénile.
Verra son commencement aujourd'hui pour sûr.
D'abord arrivera une dame fragile
Qu'il faudra protéger et conduire en lieu sûr.

Venez donc, mon ami, joindre cette aventure
Elle doit nous mener en maints endroits obscurs.
Avec vous son issue ne serait point tragique
Et vous y trouveriez nombre d'objets magiques. »

et merci ragnounet, je suis désolée d'être si longue. Promis j'essaie de la terminer cet été ^^

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4801
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Mar 16 Juin - 14:03

Ah oui O_o C'est moi qui ai des hallucinations ^^"

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Mer 17 Juin - 12:37

Sans plus attendre voici la suite !!



La prophétie de Mandala




Chant 3





« Dangereuses les eaux et terribles les bêtes
Qui sont sur le chemin. Mais le trésor caché
Par montagnes, déserts et forêts et tempêtes
Redouble pour ces peines. Avez-vous décidé ?

- J'ai décidé, vieillard, je t'ai bien entendu.
Tes idées saugrenues ne m'ont point captivé.
Mais tu oublies, je crois, pour quoi je suis venu :
Vas-tu me dire enfin combien vaut ce rocher ?

- Ce gros morceau de pierre doit faire cent pistoles.
- Cent pistoles ? Es-tu fou ? N'as-tu pas vu l'idole ?
- De quoi parles-tu donc ? De ces quelques rayures ?
- Elle hante cette pierre ! Tu es une raclure ! »

''Ce beau rocher sacré ! Cent pistoles ! Eh puis quoi ?
J'aurais peut-être un chien en bonus pourquoi pas ?
Non mais écoutez-le ce brave homme vipère
Avec tous ces écus plantés dans son derrière

On lui confierait Dieu qu'il ne le voudrait pas
Pour plus de deux écus. Au diable mon espoir !
Avoir volé trop grand et maintenant avoir
L'armée sur mes talons qui piste tous mes pas.''

Ainsi l'elfe Esteban allait en fulminant
Quand une explosion attira son regard.
Ses yeux vifs et perçants scrutèrent le brouillard
Pour voir une sorcière lancer en bondissant

Des sorts. Pour sûr elle n'avait plus sa raison.
Lancer des sorts ici, faut-il être simplet ?
Ou juste une touriste fraîchement débarquée ?
Elle allait terminer pour le mieux en prison...

Profitant du brouillard, un bonhomme arriva
Et de ses bras musclés la fille il emporta
Puis il s'en retourna vite chez l'antiquaire.
Que diable tramaient-ils ces deux vilains compères ?

L'elfe qui méditait ses espoirs de vengeance
Ne vis pas que quelqu'un le suivait de très près.
Mais nous, nous le voyons. Et de l'identifier
Nous nous efforcerons, tandis que de sa lance

Il vise l'elfe mat, cet Esteban Dagnir
Qui ose malmener les idoles sacrées
De son pays. ''Le gueux ! Je le ferai périr.
Enfin il va souffrir sous mes coups acharnés !''

C'est vous l'avez compris, le soldat qui pensait :
Lui qui le pourchassait depuis plusieurs années
Etait venu en ville, par les eaux, le chercher.
Pour ramener sa tête et ce fameux rocher.

Cependant revenons à cette ville antique.
Vous avez souvenir que de par son éthique
Elle n'envisageait l'idée qu'une sorcière
Puisse errer dans ses rues et n'être prisonnière.

Aussi en entendant les sorts de Miranda
Un fort et beau jeune homme avait porté secours
A l'amusante dame. La portant sous son bras
Il l'avait emmenée jusqu'à l'arrière-cour

De son grand-père illustre qui tenait la brocante.
« Où étais-tu passé ? Tu en as mis du temps ! »
Reprocha le vieillard au jeune homme en grognant
Et le pointant du doigt d'un geste menaçant.

« C'est que... je travaillais... » bégaya le jeune homme
Sur l'oreille il avait un peu de rouge à lèvre.
« Quand cesseras-tu donc de goûter chaque pomme
Qu'il y a sur ton chemin ? Ces pauvres filles mièvres

Ne te méritent pas ! Tu vas devenir riche !
Un glorieux héros. Oublie donc ces godiches.
La prophétie, pardieu, nous attend mon garçon !
Il nous faut à présent trouver un hameçon

Qui joigne à nous les elfes. Aussi réfléchissons... »
Son visage devint cramoisi de tension.
Quant à notre jeune homme il se taisait, bougon
Puisqu'on l'avait traité de jeune polisson

Alors que lui venait de sauver cette fille !
Qu'il avait échappé à son damné patron !
Préparé le bateau pour qu'ils quittent la ville
Dans les moindres délais chargés de provisions.




Ceci est une phrase longue invisible pour que la page ne bug pas. Un cadeau de votre admin aimant et tendre qui s'inquiète pour vos yeux


Dernière édition par Scrat le Dim 17 Avr - 20:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4801
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Mer 17 Juin - 14:12

Citation :
Non mais écoutez-le ce brave homme vipère
Avec tous ces écus plantés dans son derrière
:rire: :rire: ça c'est dit...

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Mer 17 Juin - 23:08

Du coup moi j'en profite pour relire.
C'est drôle, je redécouvre en plus au fur et à mesure.
Et des fois tu oses me dire que tu écris mal...
Citation :
La prophétie, pardieu, nous attend mon garçon !
Il nous faut à présent trouver un hameçon
Cette rupture de ton es juste illégal
mais j'ai ris
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Jeu 18 Juin - 2:15

maaaais rupture de ton rupture de ton... j'ai que 18 strophes moi à chaque fois ! et du moment que tu ris je considère que c'est réussi.

Corne, cette réplique a fait date je peux en témoigner, elle rattrape les autres vers qui sont un peu ternes ^^

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   Dim 17 Avr - 18:49

Et voici le merveilleux chant 4 que tout le monde attendait depuis l'année dernière ! Je me fais tirer les oreilles pour les poster alors je les poste. Un par jour. Vous êtes prêts ? C'est parti !


La prophétie de Mandala




Chant 4






Le vieux ne semblait pas prendre garde à sa peine
Plongé dans ses pensées pour y trouver la reine
Des idées qui pourraient amener les deux elfes
Dans ce périple sans s'attirer leur grief.

Il avait oublié qu'ils tenaient Miranda.
Et qu'il eut bien fallu qu'enfin il expliqua
Toute la prophétie. Lui dire qu'elle avait
Vraiment de l'importance ! Sans pourtant lui confier

Qu'elle était elle-même une clef de l'histoire.
Que sans elle ils pouvaient dire vite au revoir
Aux trésors qu'ils devraient obtenir très bientôt
S'ils l'embarquaient tous deux à bord de leur bateau.

Mais la pauvre sorcière ignorait tout cela
Encore emprisonnée par le bras sombre et fort
Du jeune homme mortel qu'on surnommait Musclor
Sautillant, gigotant, poussant de tout son poids.

Malgré tous ses efforts elle ne put bouger
D'un seul pouce ce corps qui la faisait deux fois.
De frustration la mage émit, exaspérée,
Des ultrasons puissants qui mirent feu au toit

L'elfe blond, Eleriel visant son ennemi
Fut distrait par ces poutres qui expulsées du toit
Retombèrent ensuite avec perte et fracas
Dans la poussière grise. L'elfe furieux rugit.

Dagnir était parti. Il courut à sa suite
Honteux d'avoir été distrait dans sa poursuite.
Il s'élança, perçant, sondant de son regard
Les alentours en vain. Il perdit le fuyard.

Désespéré, il arrêta là ses recherches
Pour aller se poser au bar quelques minutes.
Là il pourrait se fondre au milieu de ces brutes
Et réfléchir un peu. ''Où donc cet elfe perche ?''

Pensait-il en prenant une bière bien fraîche.
Tandis que tous les gars du bar le regardait.
Tous doutaient de son sexe pour ne rien vous cacher
De par ses traits si fins et ses très longues mèches.

Le patron grommelait. ''Encore un elfe gay !
Pourquoi diable ces gens ne restent-ils chez eux ?''
Cependant qu'il pensait une femme cria :
« La maison de Sélas a explosé ! Au feu ! »

« Ils n'en reste plus rien. Ils sont partis, c'est sûr !
- Il me doit de l'argent ! Celui de la voiture
Qu'il m'avait emprunté pour une damoiselle
Alors qu'il me parlait d'un but existentiel...

- Il va manquer aux filles. Quel galant celui-là.
- Il ne peut pas partir ! A moi aussi il doit
Trois beaux tonneaux de vin très chers dont il usa
Pour boire avec chacune des trois filles du roi.

- Quelle honte ! - Oh mon dieu ! - Mais je ne savais pas...
- Quand donc est-ce arrivé ? - Quand a-t-il fait cela ?
- Que va faire le roi puisqu'il a disparu ?
- Il va le retrouver et lui donner son dû !

- C'est certain ! - Oui, pour sûr. - Le roi ne peut laisser
Un tel homme courir. - Fou ayant abusé
De ses filles chéries. - On ne peut pardonner
Un tel acte. - Ah ça non ! Il ne peut pas filer !

- Vous tous qui babillez, avouez donc quand même
Que si vous aviez pu les séduire vous-même,
Ces trois filles du roi, si jolies et si fraîches,
Vous auriez lancer les grands filets de pêche. »

Après un court silence, les rires éclatèrent.
Bien évidemment tous auraient aimé le faire.
C'était bien pour cela que l'on devait couper
La tête de ce fou qui lui avait osé.

Eleriel Vanyarei, que tout indifférait
En dehors de sa proie, fut soudain attiré
Par un brusque éclair brun par la porte entre-ouverte.
Il ne fut en partant qu'une vive ombre verte.

Sa course le mena au port au bord des quais
Esteban aperçut un bateau qui voguait
A quelques encablures. Aussitôt il plongea
Et nageant au plus vite, sur le pont il sauta.


Ceci est une phrase longue invisible pour que la page ne bug pas. Un cadeau de votre admin aimant et tendre qui s'inquiète pour vos yeux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La prophétie du mandala [TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La prophétie du mandala [TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: