Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Enfermé.

Aller en bas 
AuteurMessage
Smile

Smile

Masculin Vierge Messages : 212
Date d'inscription : 13/08/2014
Localisation : Loin des yeux, loin du coeur
Humeur : inconnu

Enfermé. Empty
MessageSujet: Enfermé.   Enfermé. EmptyJeu 11 Juin 2015 - 23:05

Je vous présente Allan Owengriefield. Il est enfermé entre quatre murs avec un pistolet et des feuilles de papier. Tout ce qui est en dehors des murs est indéfini et ne doit pas trop l'être. Je déciderais quand/si il sortira de sa cage. Vous poursuivrez un jour après l'autre ce qu'il vit.
Ps : Il ne doit perdre ces feuilles ou ne plus en avoir il peut écrire des années si besoin est.
Les fautes d'orthographe ne serons pas corrigé pour plus d'authenticité (et parce que ça m'arrange bien).
Psychologie, peur, folie et nostalgie seront les thèmes qui le tiraillerons.
Chaque note d'humour/bonheur sera instantanément détruit par un instant de panique.



Jour 1:
Je m’appel Allan. Je suis dans une pièce assez large, il y a une porte métallique en face de moi, fermé depuis l’extérieur. Je ne sais pas où je suis, je ne sais pas quel jour on est, je ne sais pas comment je suis arrivé là. Au milieux de la pièce il y a une table où est posé des feuilles, un stylo et un flingue pistolet. J’entend des bruits étouffé derrière la porte, elle doit être épaisse. Il y a un lit sur le droite, enfin, un matelas poser sur le sol avec un drap. C’est étrange je suis quelqu’un de plutôt peureux mais cette endroit ne m’effraie pas, je n’ai pas l’impression que je vais rester longtemps ici.

Je m’ennui, il n’y a rien a faire a pars écrire. Le pistolet me stresse, je ne sais pas pourquoi mais plus je le regarde plus je panique. Je n’ai aucune idée de l’heure mais je vais essayer de dormir.





Jour 2 : 
Je ne sais si j’ai dormi, j’ai entendu des gens hurler, je les entendais malgré la porte.. Je veux sortir. 
Je ne peux pas forcer la porte, elle est trop épaisse. 
Les bruits ont cessés.
Je me sens seul.. Non je suis seul, je suis tout seul et personne ne viendra m’aider. J’ai peur.. Je n’ai rien a d’autre a faire qu’écrire, donc je continu d’écrire sinon je vais chialer et commencer a vraiment paniqué.
Je suis Allan Owengriefield, je vais bientôt avoir 18ans, je suis en couple depuis bientôt 3 mois, je ne me souviens pas du jour exact..
Je peux mourir ici et je ne me souviens pas du jour où je suis sortie avec ma copine.. J’ai les yeux bleu, les cheveux châtain, j’aime faire de la musculation même si au font c’est inutile et j’aime le théâtre, j’aime voir du monde, j’aime les gens.
Je ne verrais plus rien à part du papiers et un magnum… Je souris en pensant que tout ça est irréel.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Sourire, à s'en déchirer les lèvres:
 


Dernière édition par Smile le Ven 12 Juin 2015 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Enfermé. Empty
MessageSujet: Re: Enfermé.   Enfermé. EmptyJeu 11 Juin 2015 - 23:40

Jour 3: Toujours ces bruits à l'extérieur et rien pour me ramener à la réalité. Tout est en train de se diviser. Je ne ressens plus rien. Ni la faim, ni la soif, ni un quelconque besoin. Juste une envie irrépressible de boire beaucoup d'alcool.
Je ne dors pas vraiment, mes yeux se ferment et plus rien autour n'existe ; je m'imagine des ombres. Je ne sais pas. Je suis allé tambouriner mais à chaque poussée d'énergie pour montrer ma présence, il y a eu un grand silence, puis plus rien. Je pense qu'ils vont me retrouver, les recherches doivent être commencées... Il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
Kawet

Kawet

Féminin Sagittaire Messages : 2155
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

Enfermé. Empty
MessageSujet: Re: Enfermé.   Enfermé. EmptyVen 12 Juin 2015 - 22:29

Jour 4 : On ne s'imagine pas comme trois jours peuvent être longs. Après mes dernières lignes, les bruits se sont estompés, puis la lumière s'est éteinte d'un coup. Je ne vois plus rien. Il n'y a que du vide. Je n'ose même plus bouger.

Le pire, dans le silence, c'est son bruit. Je n'entends même plus les battements de mon coeur. Le silence grince, rampant sur ma peau, resserrant insidieusement son étreinte... Dès que je me risque à bouger, dès que je tente de balayer cette angoisse, l'étreinte disparait.
Mais je continue à étouffer. Peut-être n'est-ce pas qu'une impression... Cette pièce est-elle aérée ?
J'ai peur. L'air me manque. C'est sûrement ça. Je ne veux pas mourir. Bordel ! Je veux pas crever ici ! J'avais fini par croire que cette vie avait un sens... J'avais fini par croire en toi, Dieu. Ne m'abandonne pas! T'as pas le droit! C'est pas ça, ce que tu m'avais dit... Tu l'avais promis, la vie, l'éternité, plus si il le fallait! Tu m'avais même promis l'amour... Menteur! C'est toi, le cri de l'espoir ? Tu sais, celui qui te tend la main pour te la foutre dans la gueule juste après. Menteur! Je te crache dessus.

Je veux pas. Je veux pas mourir. C'est pas juste.

L'éternité putain...

------------------------------------------------------------------------------------------------
Aide à l'orthographe ici Wink


BE AN ALCOHOLIC HORSE, ADULATE WHALE, FUCK THE REST :la: 
LPBCRQA :la: 
MawPowaaaaaa :la: 
Revenir en haut Aller en bas
Moëbuis

Moëbuis

Masculin Poissons Messages : 34
Date d'inscription : 28/10/2014
Humeur : Eh, je vais bien !

Enfermé. Empty
MessageSujet: Re: Enfermé.   Enfermé. EmptySam 13 Juin 2015 - 0:24

Jour 5: Je crois que ce qui m'effraie le plus ici désormais,  c'est l'effet nocebo... Comme je l'ai écrit sur ma derniere note, j'ai l'impression que l'air manque. Et si je venais à m'étouffer à cause de ce sentiment ?

J'ai regardé combien il y avait de balle dans le pistolet sur la table, seulement une. C'est-à-dire que si je l'utilise pour alerter quelqu'un avec le bruit et que cette tentative ne marche pas, comment ferais-je pour mettre fin à mes jours sans souffrance ? La mort par manque de nourritures me fait peur, et ce n'est pas le maigre morceau de pain et le verre d'eau sur la table qui dissiperont cette peur. Fatigué, je pars me coucher,  en alimentant l'espoir que "demain" sera un jour meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Kawet

Kawet

Féminin Sagittaire Messages : 2155
Date d'inscription : 16/09/2012
Localisation : Ici
Humeur : Itseu djok ?

Enfermé. Empty
MessageSujet: Re: Enfermé.   Enfermé. EmptyVen 26 Juin 2015 - 17:25

Jour 6: Toujours rien. Bientôt une semaine que je suis là. En économisant l'eau et le pain je peux encore tenir quelques jours, à condition que les rats ne le mangent pas avant moi. Et après ? Il ne me restera plus qu'à manger les rats... Pour la boisson, les murs sont humides, je dois pouvoir réussir à récupérer un peu d'eau. Robinson Crusoé m'avait fait rêver quand je l'avais lu, mais lui il avait de la chance, il avait une île entière, moi j'ai que cinq ou six mètres carrés... Je voudrais bien capturer des rats pour les élever, histoire de m'assurer un peu de viande, mais pour ça faudrait les nourir eux aussi, puis une cage. De toutes façons quel intérêt de vivre en se nourrissant de rongeurs crus et en léchant les murs, coincé comme un rat dans un putain de tombeau ?!
Je comprends pas.
Qu'est-ce que je fous là ? Qui est le taré qui m'a coincé ici ? Pourquoi cinq baguettes de pains et un pot d'eau ? Pourquoi pas plus, pourquoi pas moins ? Pourquoi ici ? Pourquoi le noir ? Serais-je le cobaye d'une expérience râtée, les autres auraient-ils fuit ?
Pourquoi moi ?!

Jour 7. Je continue à tenir cet espère de journal. Tentative de pas céder. De pas crever de folie.
Faut que je m'organise. Que je me crée un programme. Que je bouge. Que je cesse de tourner en rond dans cette cage jusqu'à ce que la fatigue me rattrape. Que je puisse dormir sans me réveiller en sueur, incapable de savoir l'heure, la date, et écrivant au hasard un jour sur une feuille blanche que je ne distingue qu'à peine.
Mais qu'est-ce que je peux faire ? Pas de sport, je n'ai pas assez de réserve. Pas de lecture, je n'ai rien. Pas de discussion, je suis seul, ma petite voix m'a laissé. Je ne peux rien apprendre puisque je n'ai rien, je ne peux rien chercher, changer, découvrir, innover, démonter, démontrer. Je ne peux pas m'insurger, il n'y a que moi. Je ne peux pas crier, l'écho me terrifie.
Je crois que je ne peux que rêver. Rêver, écrire, dessiner.
Me souvenir, me persuader que je suis ailleurs.
Me mentir.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Aide à l'orthographe ici Wink


BE AN ALCOHOLIC HORSE, ADULATE WHALE, FUCK THE REST :la: 
LPBCRQA :la: 
MawPowaaaaaa :la: 
Revenir en haut Aller en bas
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
Yggdarsil

Masculin Taureau Messages : 506
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

Enfermé. Empty
MessageSujet: Re: Enfermé.   Enfermé. EmptyLun 29 Juin 2015 - 11:48

Jour 8: J'ai trouvé une occupation: écrire mes rêves. J'ai rêvé que j'étais dans une salle un peu plus grande. Qu'un homme vaguement familier me regardait en murmurant des paroles rassurantes. Le sol de la salle était bleu. Les murs étaient blancs. Il y avait une table sous laquelle se cachait quelqu'un, mais je considérait cela normal. Puis le toit s'est écroulé. Et si j'essayais d'analyser? La salle, c'est moi, ma tête. L'homme, l'homme qui parle, c'est mon subconscient... et l'homme caché c'est mon inconscient, peut-être? Pourquoi du blanc et du bleu...? Je ne sais pas. Le blanc, c'est... c'est... la pureté? Et le bleu... la liberté. Comme le ciel.
Mais il est où le ciel? Il n'y a qu'un plafond. Il n'y a plus de ciel. Plus pour moi. Non, il faut oublier ici. Il faut se mentir. Encore. Le ciel. Il est là. Au-dessus. Loin, très loin, mais il est là quand-même, on peut le sentir. Et si je dessinais le ciel? Mon dessin est laid. C'est aussi laid qu'ici. Arrête. Je ne suis pas ici. Il y a... il y a un ailleurs, un ailleurs qui me contient. Mais il est autre part. Pas dans le pistolet.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
Namyon

Namyon

Féminin Lion Messages : 85
Date d'inscription : 26/04/2013

Enfermé. Empty
MessageSujet: Re: Enfermé.   Enfermé. EmptyLun 13 Juil 2015 - 18:47

Jour 9: Les murs me regardent et m'écoutent, et ils m'étouffent. Ces formes que j’aperçois du coin de l’œil, elles rient de moi. Qui sont-elles? Que veulent-elles? Je divague. Je ne sais pas si elles existent. Je ne sais plus ce que c'est qu'exister. Suis-je encore en vie? J'ai porté une main à mon cou, j'ai tâté mon pouls, je l'ai senti. Selon toute logique, cela voudrait dire que je suis vivant. J'y ai réfléchis. Qu'est-ce qu'être vivant? Je ne pense plus que la vie n'est que l'acte de respirer, de réfléchir, de bouger. La vie, c'est tout ce que je n'ai plus.

Il n'y a pas que ces silhouettes qui me zyeutent, il y a aussi le pistolet. On dirait qu'il grandit. Chaque jour, sa présence me devient de plus en plus insupportable. Je sais pourquoi: c'est parce que je voudrais m'en servir. Mais je ne peux pas. Et si on venait me chercher? On me cherchait sûrement déjà. On se rongeait sûrement les sangs pour moi. Tous les gens que je connaissais il y a neuf jours, ils sont encore là Mais ces gens... ils sont si loin. Leurs visages sont des contours flous, leurs voix sont des éclats distants, leur présence n'est plus qu'un songe. Je ne sais plus qui ils sont, alors pourquoi devrais-je continuer pour eux?

Je ne sais plus si je dois garder espoir ou si je dois abandonner. Neuf jours. Combien d'autre y aura-t-il encore?

------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
Yggdarsil

Masculin Taureau Messages : 506
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

Enfermé. Empty
MessageSujet: Re: Enfermé.   Enfermé. EmptyMar 14 Juil 2015 - 12:10

14.07.2015Jour 10:
Je ne suis plus matière. Je répète, chaque jour, les mêmes mouvements, les mêmes idées. La vérité est que rien n'existe. Rien, sauf peut-être ces feuilles. Je suis dans un enfer ou mon corps et mes idées sont mes propres bourreaux. Peut-être qu'en fait, je ne suis pas prisonnier. Puisque je peux poser des mots sur un papier. Puisque mon esprit est là. Je ne suis enfermé que parce que je suis persuadé l'être. Je peux encore écrire Espoir sur la feuille.
Un espoir inflammable.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Enfermé. Empty
MessageSujet: Re: Enfermé.   Enfermé. EmptyMar 15 Sep 2015 - 0:53

Jour 11 :

J'aimerais vous écrire quelques mots. Ça ne sera pas long, vous vous doutez bien. Tiens, je vais vous raconter. Ce que je vivais avant.
J'en ai besoin, il faut exorciser mes démons. Comprendre.
J'ai bien réfléchi, le ventre vide. Il faut maintenant que j'établisse un compte-rendu de qui j'ai été et je saurai pourquoi je suis enfermé.
...
Anna a été pour moi une fille fantastique, je tiens tout d'abord à vous le dire.
Ce qu'elle a fait pour moi a été sûrement le plus beau geste qu'une femme fera pour moi dans cette vie, si je continue à vivre encore.
J'espère qu'écrire ces mots ne fera pas horreur à celui qui lira. Voilà, donc.
J'ai été quelques jours seul avec elle, ça doit remonter à une semaine avant cet enfermement. Je tenais déjà à elle, vous devez le savoir. Puis voilà, ça a explosé entre elle et moi. Nous ne nous connaissions pas énormément, pour dire quasiment pas. Je l'ai rencontré... Peu importe. Ce jour-là, Anna m'a entrainé chez elle et m'a autorisé à toucher son corps. J'ai eu le droit de l'embrasser, de passer ma main dans ses cheveux.
J'ai eu envie de plus, je lui ai demandé plus, et elle a d'abord refusé. Cependant, j'ai insisté, comme un idiot. Je l'ai poussé sur son propre lit et je l'ai pénétré.
Ne me jugez pas. C'était ma première fois, par contre, je pensais qu'elle l'avait déjà fait. J'imaginais... Elle s'est mise à saigner. Je suis navré d'avoir eu peur, lorsqu'elle a hurlé de douleur. Je l'ai giflé brusquement, j'ai refusé de voir sa douleur. Je me suis retiré brusquement et je lui ai ordonné de se rhabiller. J'avais honte d'elle.
Maintenant, seul, j'ai honte de moi. Je viens de comprendre, un peu. Ça fait un chemin qui s'insinue jusqu'à mon ridicule cerveau.
Voilà, je laisse ce papier, j'assume cette erreur. J'espère seulement que la confier fera que je serai pardonné par un ou deux bourreaux.
Quant à Anna, elle a arrêté de parler, et j'ai pris ça pour de l'obéissance de sa part. Elle est vraiment magnifique... Elle me manque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Enfermé. Empty
MessageSujet: Re: Enfermé.   Enfermé. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfermé.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Ecriture collaborative-
Sauter vers: