Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le calice [-16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brume

avatar

Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 13/06/2015
Localisation : Paris
Humeur : Fou allié

MessageSujet: Le calice [-16]   Dim 14 Juin 2015 - 16:31

J'irai cueillir à la fleur de ton rire le souvenir fugace d'un avenir éteint, poursuivant avec délice les relents de sa trace à la pointe de tes seins. J'irai jouer des lèvres sur la douceur de ta peau et ton odeur enivrante me fera perdre la tête ; ivre de plaire, c'est avec candeur que je me ferai l'archet d'une mélodie savante offrant un air de fête. Nous nous fondrons dans la nuit et attendrons le jour de mille et une façon, en sachant que demain nous serons pour toujours séparés à l'unisson. Et nos corps enlacés seront comme embrasés par cette passion mourante, pour un temps réveillée par la force d'un passé où tu fus mon amante.

J'irai cueillir la vie à l'ardeur de tes reins, bénissant à l'envie la beauté du Malin. C'est sans nous mentir que nous baiserons la peur ; celle que le matin mettra sur le parvis de nos esprits éteints. Les serments nous laissent froid, et le cœur nous délaisse : faisons fi des sermons, de l'amour et des lois qui sont autant de laisses. Vois comme nous montons au ciel, jouissant d'une liberté nouvelle qui nous brise les ailes ; bientôt le sol se teintera de vermeil, éclaboussant et la bête et la belle sises sur la margelle de nos âmes envolées, noyées dans le calice de la foule de délice que nous nous sommes infligés.

J'irai mûrir à la sève de ton corps, explorant ses rondeurs sans l'ombre d'un effort ; sans jamais partir je voyagerai loin, parcourant la saveur de notre petite mort. Dans l'étreinte déchaînée de cet entre deux mondes, je te montrerai mes dents blanches. Puis, j'irai déchirer en me fondant dans l'onde électrisée de cette avalanche de sens la fine membrane me séparant de ton sang dont je m'abreuverai longuement et, sans que l'on y pense, nous sombrerons extasiés dans une douce démence. J'irai pourrir saigné de toutes mes vertus, ânonnant vitreux l'ultime supplique de profiter de toi alors que tu me tues.


Correction de Silenuse:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Yeah. That's my bicep.
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Le calice [-16]   Dim 14 Juin 2015 - 17:25

Commençons ce commentaire constructif par : C'EST GENIAL §§§

En détails maintenant :

@Brume a écrit:
J'irai cueillir à la fleur de ton rire le souvenir fugace d'un avenir éteint C'EST GENIAL §§§, poursuivant avec délice les relents de sa trace à la pointe Le [p] me gêne un peu de tes seins. J'irai jouer des lèvres sur la douceur de ta peau et ton odeur enivrante me fera perdre la tête ; ivre de plaire Ça rallonge la phrase, ce n'était peut-être pas la meilleure manière de rendre., c'est avec candeur que je me ferai l'archet d'une mélodie savante offrant un air de fête.  C'EST GENIAL §§§ Nous nous fondrons dans la nuit et attendrons le jour de mille et une façon, en sachant que demain nous serons pour toujours séparés à l'unisson. C'est génial, tout ça tout ça. Et nos corps enlacés seront comme embrasés par cette passion mourante, pour un temps réveillée par la force d'un passé où tu fus mon amante.

J'irai cueillir la vie à l'ardeur de tes reins, bénissant à l'envie la beauté du Malin  Je ne vois pas là.... C'est sans nous mentir que nous baiserons la peur ; celle que le matin mettra sur le parvis de nos esprits éteints. Les serments nous laissent froid, et le cœur nous délaisse : faisons fi des sermons, de l'amour et des lois qui sont autant de laisses. Vois comme nous montons au ciel, jouissant d'une liberté nouvelle qui nous brise les ailes Pas le meilleur verbe ici je pense. ; bientôt le sol se teintera de vermeil, éclaboussant et la bête et la belle sises sur la margelle de nos âmes envolées, noyées dans le calice de la foule de délice que nous nous sommes infligés.

J'irai mûrir à la sève de ton corps, explorant ses rondeurs sans l'ombre d'un effort ; sans jamais partir je voyagerai loin, parcourant la saveur de notre petite mort. Dans l'étreinte déchaînée de cet entre deux mondes, je te montrerai mes dents blanches. Puis, j'irai déchirer en me fondant dans l'onde électrisée de cette avalanche de sens la fine membrane me séparant de ton sang dont je m'abreuverai longuement et, sans que l'on y pense, nous sombrerons extasiés dans une douce démence. J'irai pourrir saigné de toutes mes vertus, ânonnant vitreux l'ultime supplique de profiter de toi alors que tu me tues.  Complexe, tortueux, mais excellent.

Qu'ai-je encore à dire ? Franchement, rien. On est tout près de la perfection. C'en est presque insolent T-T

Bravo.

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Lunabel15

avatar

Féminin Balance Messages : 62
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : Sous un cerisier en fleurs
Humeur : Joie de vivre et rêverie

MessageSujet: Re: Le calice [-16]   Dim 14 Juin 2015 - 19:48

C'est beau et surprenant à la fois.
Une version 2015 d'un Shakespeare ... un Roméo et Juliette des temps actuels en trois actes colorés de blanc - rouge - noir.

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Une personne large d'esprit trouve ses aises même dans un endroit exigu." Proverbe chinois.
Revenir en haut Aller en bas
Cristal De Rose

avatar

Féminin Lion Messages : 193
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Sur une rose
Humeur : rêveuse

MessageSujet: Re: Le calice [-16]   Dim 14 Juin 2015 - 19:52

Waaaa c'est époustouflant! Tu écris vraiment bien, la lecture de cette déchirante passion fût plaisante!
De belles images, une belle atmosphère, et cette passion qui s’amplifie à chaque strophe, c'est vraiment prenant. Bravo! :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
"A toujours vouloir ressembler aux autres pour se sentir intégré, on finit par sacrifier beaucoup trop de soi." Gilles Legardinier

->...Laissez-vous sombrer dans une mer étoilée...
->...Venez vous promener dans une luxuriante contrée...
Revenir en haut Aller en bas
Brume

avatar

Masculin Taureau Messages : 39
Date d'inscription : 13/06/2015
Localisation : Paris
Humeur : Fou allié

MessageSujet: Re: Le calice [-16]   Dim 14 Juin 2015 - 20:00

Merci beaucoup pour vos commentaires ! Et en particulier Silenuse pour le commentaire détaillé Hug

------------------------------------------------------------------------------------------------
Yeah. That's my bicep.
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 658
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Le calice [-16]   Dim 31 Jan 2016 - 11:21

un tres bon poème, je n'ai rien a dire de plus , tout est parfait :) magnifique poème

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calice [-16]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calice [-16]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: