Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les vides promesses [TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dameyou

avatar

Féminin Verseau Messages : 17
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : ailleurs
Humeur : help

MessageSujet: Les vides promesses [TP]   Dim 14 Juin - 19:04


Hey
Je ne sais pas comment introduire un texte, je ne pense pas que ce soit nécessaire mais je ressentais le besoin de le faire pour mon tout premier écrit ici. S'il y a des maladresses, des incompréhensions, des contradictions, si c'est laid, mal écrit, ennuyeux, décevant; dites-le moi, ça m'intéresse. Pardonnez d'avance ma tête qui ne cesse de me surprendre avec ses plus intrigantes erreurs.





Sur la table, une coupe de vin, un verre de vodka, une tasse de café. La table est lisse et ronde, je le sais, parce que je le vois et que je le touche. Je dois faire un choix. Je peux faire un choix. Mais je suis tellement vide. Si je n’ai plus la passion, si je n’ai plus la haine et que la douleur m’échappe… que vais-je faire sans toi. Comment vivre.

Si je prends le vin, et que je reviens en sang sur la porte de ton regard, et si je fixe ton âme jusqu’à en pleurer et à voir tomber le bruit sur ton plancher de céramique, me laisseras-tu entrer ? Si je prends la vodka, et que je vais en riant sur le bord d’un pont, et si je m’amuse tellement du vent qui pousse mon dos vers le bas, si je me laisse charmer par mes cheveux qui claquent tout autour, vais-je au moins me mériter une larme ? Et si je prends le café ? Si je prends le café et que je m’étends les yeux ouverts vers le plafond sale – d’ailleurs je devais le laver avec toi – si je me tourne à l’envers pour étouffer tes rires, tes longs cils et ton dos si arqué…
Comment pourrais-je m’endormir avec l’absence de toi qui me hurle aux oreilles,
tu es inutile
vis un peu
c’était impossible de toute manière-

Je ne rêverai pas de nouveau. Fermer les yeux me donne l’impression de m’engouffrer dans ton cœur, un dédale de nuits plus sombres que les nuages qui nous criaient dessus lorsqu’on s’est rencontrés. Si je laisse tout de côté, je ne ressentirai rien. Ni la douleur. Ni la haine. Ni ton parfum dans les volutes des draps le matin.

Je glisse ma main sur la table. Elle est ronde. Je sens son contour sous mes doigts, sa douceur et sa froideur aussi. Elle me rappelle un peu toi. Ma main percute un verre, du liquide se déverse, se déverse, le liquide se déverse et je ne le ramasse pas. Tes larmes coulent, elles coulent et je ne les vois même pas.
Sur la table, il n’y a plus de vin, ou plus de vodka, et il y a une tasse de café. Au vin se rajoute mon sang, à la vodka se rajoute le sel de ma tendresse, aux vapeurs chaudes du café se rajoute la chaleur de ton corps. Et bientôt le café chaud est froid. Et bientôt ton corps est si loin de la maison, et de la chambre, et de ce matelas où tes chimères se dispersent…

Sur la table, du vin renversé, un verre vide, une tasse chaude de café froid. Ma main, mon sang, mes larmes et pas de toi. Cette nuit, je la passerai assise sur le rebord de mon chez moi, à compter dans le ciel le nombre d’étoiles que j’arriverai à voir – le plafond sobre en accueille plus de vingt. Vingt taches brunâtres à laver. Mais ne t’inquiète pas, ça peut encore attendre. Prends le temps que ça te prendra ; cette vie crasseuse, on va la débarbouiller à deux, comme promis.


la petite faute qui s'était glissée (par Scrat):
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
« Aurions-nous l'âme qu'on se la ferait voler, étant artistes et morts. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vides promesses [TP]   Mar 16 Juin - 23:46

Bon alors première chose. Simplement
PAS DE VIRGULES AVANT UN "ET"

Merci.
Sinon tu abuse des "et" des "je" (22 "et" pour 500 mot et 31 "je"!)
L'histoire est dure, mais intéressante
C'est très statique comme histoire, très descriptif, ça sonne comme un traumatisme. Un rapport de police
bref
j'ai aimé quoi


Dernière édition par Ragne le Mer 17 Juin - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Scrat

avatar

Féminin Taureau Messages : 392
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: Les vides promesses [TP]   Mar 16 Juin - 23:58

Oui mais toi tu es un maniaque des et.
Quant à moi ils ne me gênent pas du tout (il faut dire que je suis une adepte d'Hemingway et que les et ça le connaît). J'ai bien aimé ton texte. Tout est fluide, les images sont parlantes, en bref le texte est bon mais on attend l'histoire. Où est-elle ? J'ai cru qu'on me promettait une nouvelle et on m'a trompée !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
laubene

avatar

Féminin Verseau Messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2015

MessageSujet: Re: Les vides promesses [TP]   Lun 6 Juil - 18:41

J ai adoré. Adoré le texte adoré tes ET et tes JE
Revenir en haut Aller en bas
laubene

avatar

Féminin Verseau Messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2015

MessageSujet: Re: Les vides promesses [TP]   Lun 6 Juil - 18:44

Mon message n apparait pas en entier tant pis.
En bref j ai beaucoup aimé ton texte et hâte de lire le prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les vides promesses [TP]   Lun 6 Juil - 19:04

Laubène, sur tes messages il y a un boutons éditer, éviter le double poste s'il te plait Wink
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 651
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Les vides promesses [TP]   Lun 6 Juil - 20:54

tres beau texte , triste en sois car " le héros " ne reverra au final jamais la personne qu'il désire
j'ai beaucoup aimé

merci pour cette bele lecture , plutôt amère en soit ^^

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
avatar

Masculin Taureau Messages : 504
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

MessageSujet: Re: Les vides promesses [TP]   Lun 6 Juil - 21:54

J'apprécie beaucoup le rôle de la vodka, du vin et du café, mais... Qu'est-ce qu'ils représentent exactement? Le café a une espèce de connotation à l'intensité courte, la vodka à la joie inconsciente, le vin à...? Ça ressemblent à des symboles de la jeunesse.
Les placer en début de texte donnait un aspect assez métaphorique, j'aurais continué dessus. Mais le but du texte ne m'apparaît pas immédiatement, c'est à dire que le texte tient à faire passer un message et, entre les courbes, les boissons qu'on oublie et qui reviennent, il y a beaucoup à dire mais, c'est peu développé, et pas très très relié.
Il serait plus net de faire, par exemple (attention, cet exemple ne concerne pas tous les points du texte, c'est juste un exemple):
-Introduction Vin Café Vodka
-Souvenir lié à la "Vodka"
-Vodka
-Souvenir lié au café
-Café
-Vin
-Constat lié au "Vin"
-Description de l'état final.
Quelque chose comme ça, de plus construit. Un plan. Là, on sent un aveu, quelque chose qui part dans tous les sens. Pour marquer le lecteur, il faut cerner les étapes.
Après c'est un point de vue, beaucoup de gens voient ça comme un carcan à l'expression littéraire et je respecte leur opinion. Mais j'éprouve plus de facilité à lire un texte dont la structure est bien maniée.
Quelques passages sont un peu flous, comme:
"Comment pourrais-je m’endormir avec l’absence de toi qui me hurle aux oreilles,
tu es inutile
vis un peu
c'était impossible de toute manière"
Je propose déjà une structure, parce que dans "l'absence de toi (expression déjà maladroite) qui me hurle aux oreilles", on peut être tenté de croire qu'elle regrette les hurlements de ladite personne. Je proposerais: "Ton absence qui me hurle aux oreilles" (ou alors voulais-tu dire "L'absence de tes hurlements dans mes oreilles"?)
Pour les retour à la lignes, je connais ce problème. Ça laisse un silence dans l'écriture et ça rajoute du poids. Mais ces deux phrases sont tellement étrangère à ce qui a été dit auparavant, placé dans une espèce de déformation peu naturelle, que ça tâche tout de suite, malgré la bonne volonté que tu as du y mettre. J'aurais écrit:
"... aux oreilles.
Pourtant... tu es inutile. Vis un peu plus.
Mais c'était impossible. De tout manière."
Ajouter des mots de liaison, en effet, rend l'idée plus cohérente. Il ne faut pas gêner la typographie, donc remplacer les entrées répétitives par des points, trois points, point puis retour à la ligne, permet de varier un peu en conservant à peu près le même impact. Je dis à peu près parce que le retour à la ligne est le plus fort des signes de ponctuation (oui, je considère en ce cas que c'est un signe de ponctuation) et que donc il ne doit pas y en avoir trop. On en met un juste quand il y en a besoin. On peut retransmettre la lourdeur avec des phrases coupées, plus courtes. Voilà de quoi corriger cet exotisme :)

Mis à part ça, tu t'exprimes assez bien, mais fait attention aux quelques lourdeurs. Pense à avoir un plan en tête lorsque tu écris (ou réécris) :D Le thème est quand même très bien traité et j'aimerais voir d'autres de tes créations Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.

http://vocaroo.com/i/s1fCLpFwvSv0


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les vides promesses [TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vides promesses [TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: