Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TP] Ce qu'il en reste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kendaï

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 25
Date d'inscription : 30/06/2015
Localisation : Perdu.

MessageSujet: [TP] Ce qu'il en reste   Mar 30 Juin - 11:51

Qu'est-ce qu'il en reste ? De nos amours, de ma passion. Alors que les souvenirs semblent fuir la raison. Tout ce temps, ces caresses, ces regards et ces mots. Ses mots et les miens. Paroles sacrées sous le rayon sucré qui nous unissait autrefois. Aujourd'hui... craquent à mes oreilles comme du bois mort. Exsudent le parfum du mensonge.

Tous ces visages, ces rires, ces espoirs, tel une fumée épaisse, glissent et ondulent entre mes doigts blancs. Je les vois, teintées de sépia ou en noir et blanc, comme un film d'une vieille pellicule usagée. Parfois je rêve, reprendre la course, rejouer le jeu. La certitude d'avoir vécu me console de l’abîme de mes échecs. Pour un temps.

Tous ces pleurs, ces vertiges, ces peines. Les miennes. Une souffrance trop lourde à porter qui s’effrite au fil des jours comme un biscuit trop sec. Avec le temps, les plaies se referment et on se met à voir à l'horizon autre chose qu'un rideau de pluie noir. Le soleil perce toujours l'abcès et coulent dans le fond de mon être, mes décombres.
Correction du Cerf divin :
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
L'Enfer n'est même pas pavé.
Le poème est l'amour réalisé du désir demeuré désir - René Char
Kendaï


Dernière édition par Kendaï le Mer 15 Juil - 8:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: [TP] Ce qu'il en reste   Mar 30 Juin - 15:54

Salut Kendaï, en cadeau pour ton premier poème, un commentaire détaillé de ma part :D

D'abord, j'ai peu de choses à dire sur le fond, c'est beau, un peu bateau à la fin, mais ça reste accrocheur.
En revanche des soucis de forme : d'un point de vue général, on a l'intention de faire quelque chose de construit et d'accrocheur (et ça c'est bien - en fait ça se rapproche de comment j'écris, donc j'adhère :huh:). Mais en s'attardant sur le poème, on trouve des soucis :

Kandaï a écrit:
Qu'est ce qu'il en reste   "Qu'en reste-t-il" sonne mieux je pense. ? De nos amours, de ma passion   Et un troisième fragment pour terminer la phrase en beauté. (Rythme ternaire ?). Alors que les souvenirs semblent fuir la raison. Tout ce temps, ces caresses, ces regards et ces mots  NEIN ! :O Ça détruit toute la phrase :/. Ses mots et les miens   Question . Paroles sacrées sous le rayon sucré qui nous unissait autrefois.  Ouiiii ! Aujourd'hui... craquent  Je me suis perdu ; c'est quoi le sujet ? à mes oreilles comme du bois mort. Exsude le parfum du mensonge.  Bonne chute

Tous ces visages, ces rires, ces espoirs, tel une fumée épaisse  Tu mets la barre assez haute avec ton style ; cette comparaison est trop simpliste, elle n'est pas au niveau., glissent et ondulent entre mes doigts blancs. Je les vois, teintées de sépia ou en noir et blanc, comme un film d'une vieille pellicule usagée. Parfois je rêve, reprendre la course, rejouer le jeu  SYNTAXE D:. La certitude d'avoir vécu me console de l’abîme de mes échecs   Problème de rythme qui s'allonge ici.. Pour un temps.

Tous ces pleurs, ces vertiges, ces peines. Les miennes.  LES MIENS D:Une souffrance trop lourde à porter qui s’effrite au fil des jours comme un biscuit trop sec. Heureusement  Noooon, pas de "heureusement" dans un texte poétique :'(, les plaies se referment toujours  Une répétition ; le deuxième "toujours" (qui arrive après) est bien meilleur et on se met à voir à l'horizon autre chose qu'un rideau de pluie noir. Le soleil perce toujours l'abcès et coulent dans le fond de mon être, mes décombres.

En bref, un poème qui alterne entre le bon, et le bien moins bon. En corrigeant ces erreurs, on arrive à un fort bon poème, solide et maîtrisé.

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Cristal De Rose

avatar

Féminin Lion Messages : 193
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Sur une rose
Humeur : rêveuse

MessageSujet: Re: [TP] Ce qu'il en reste   Mar 30 Juin - 22:05

Un beau poème doux et fluide, tes phrases sont comme des vagues ou des caresses, c'est très plaisant à lire. Mais ce poème n'est pas que doux, il est aussi fort avec cette passion qui s'effrite et cette âme qui se déchire. En bref c'est un très joli poème mêlant douceur et force, j'ai beaucoup aimé :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
"A toujours vouloir ressembler aux autres pour se sentir intégré, on finit par sacrifier beaucoup trop de soi." Gilles Legardinier

->...Laissez-vous sombrer dans une mer étoilée...
->...Venez vous promener dans une luxuriante contrée...
Revenir en haut Aller en bas
Kintefleush

avatar

Masculin Scorpion Messages : 19
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: [TP] Ce qu'il en reste   Mer 1 Juil - 1:31

Wow ! Magnifique !

Difficile de faire une critique aussi détaillée que Silenuse, donc je m'abstiendrai. Je me contente simplement de dire : C'EST SUPER :aha:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Poète et grammar nazi pour vous servir.


La fin est proche...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 652
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: [TP] Ce qu'il en reste   Mer 1 Juil - 10:02

tres jolie poéme , j'ai particulierement aimer le momen tou soleil arrive a l'ame de la personne

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [TP] Ce qu'il en reste   Mer 1 Juil - 12:13

Coucou l'ami
Bon je fais mes comm en deux temps, j'annote, puis donne mon avis global à la fin (comme silenuse donc, mais je lis pas ces coms avant de faire les miens parce que sinon je dis pas tout et ça me frustre)
@Kendaï a écrit:
Qu'est-ce qu'il en reste ? De nos amours, de ma passion.C'est bizarre de passer de "nos" à "ma" ça fai très égocentrique comme démarche là ou le début paraissait très accrocheur Alors que les souvenirs semblent fuir la raison. Tout ce temps, ces caresses, ces regards et ces mots. C'est une "règle" de poésie que j'ai jamais su expliquer, mais une énumération, c'est trois obhet pour moi, et là y'en as quatre et je trouve ça bancale ^^ Ses mots et les miens. Paroles sacrées sous le rayon sucréjoliiiiiiiiiiii qui nous unissait autrefois. Aujourd'hui... Il faudrait reprendre le sujet ici, sinon tu perd un peu le lecteur et accroche la fluiditécraquent à mes oreilles comme du bois mort. Exsudent le parfum du mensonge.

Tous ces visages, ces rires, ces espoirs, tel une fumée épaisse, glissent et ondulent entre mes doigts blancspourquoi avior qualifié doigt? ça nuit à la beauté simple de la phrase. Je les vois, teintés de sépia ou ende plutôt? pour la cohérence grammaticale noir et blanc, comme un film d'une vieille pellicule usagée. Parfois je rêve, reprendre la course, rejouer le jeu. La certitude d'avoir vécu me console de l’abîme de mes échecs. Pour un temps.

Tous ces pleurs, ces vertiges, ces peines. Les miennes. Une souffrance trop lourde à porter qui s’effrite au fil des jours comme un biscuit trop sec. Heureusement, les plaies se referment toujours et on se met à voir à l'horizon autre chose qu'un rideau de pluie noirla formulation est maladroite. Le soleil perce toujours l'abcès et coulent dans le fond de mon être, mes décombresJ'ai d'abord lu décembre, j'ai trouvé ça beau même si la métaphore saisonnière n'était pas filé, j'ai relu, j'ai lu décombre, j'ai trouver ça simple et fort.


Correction du Cerf divin :
 



Un magnifique petit poème, il n'est certes pas exempt de défaut, mais peut-être est-ce parce qu'on a parler de cette souffrance déjà, ou parce que je t'aime toi mon ami, il m'a profondément touché. Après, je pense aussi que tu as du talent sale môme! Et ça doit beaucoup jouer :p

Au plaisir de te relire
Revenir en haut Aller en bas
Kendaï

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 25
Date d'inscription : 30/06/2015
Localisation : Perdu.

MessageSujet: Re: [TP] Ce qu'il en reste   Mer 1 Juil - 14:00

Tout d'abord un grand merci à vous, Silenuse, Cristal de Rose, Kintefleush, Aube Kürten et Ragne, pour vos commentaires. Ca me fait plaisir d'être lu :3

On m'a corrigé une faute qui était voulue, le teintées est volontaire. Je parle ici de mes anciennes compagnes.

Silenuse, comme tu t'es donné tu mal pour me commenter, la moindre des choses est que je me donne du mal à te répondre !

"Qu'en reste-t-il" sonne mieux je pense. : C'est une question de point de vue, je trouve cette formulation trop poétique, trop éloigné de la réalité de mes sentiments. Je voulais un début dur.
Et un troisième fragment pour terminer la phrase en beauté. (Rythme ternaire ?) : A méditer... Je met l'accent sur le fait que moi j'étais passionné mais pas forcemment mes anciennes compagnes. Amour est à prendre ici dans le sens d'une relation.
NEIN ! :O Ça détruit toute la phrase :/ : Je vois pas trop le soucis mais admettons.
Ses mots et les miens : Les sens de "mot" ici se rapproche de "pensée / sentiment". Il y avait un fossé entre nos visions.
Je me suis perdu ; c'est quoi le sujet ? : Là quand même, c'est pas bien compliqué... C'est le sujet de la phrase d'avant...
Tu mets la barre assez haute avec ton style ; cette comparaison est trop simpliste, elle n'est pas au niveau. : Alors déjà merci huhu ^^". Ici je voulais faire passer cette image là en particulier. J'ai vraiment eu le désir de faire voir au lecture de la fumée s'enrouler autour de mains blanches. J'ai eu peur qu'a trop métophoriser, le sens se perde.
SYNTAXE D: : Encore une fois, je ne vois pas le soucis. Sauf que là je n'admet pas è_é
Problème de rythme qui s'allonge ici. : Tout à fait d'accord avec toi... J'ai même hésité à mettre ce vers
LES MIENS D: : C'est pas évident à comprendre, mais il s'agit des "peines" :/
Noooon, pas de "heureusement" dans un texte poétique :'( : Ouais en plus il sert à rien xD
Une répétition ; le deuxième "toujours" (qui arrive après) est bien meilleur : Une erreur de ma part. J'étais pressé de finir huhu

Même combat pour Ragne !

C'est bizarre de passer de "nos" à "ma" ça fai très égocentrique comme démarche là ou le début paraissait très accrocheur : Même explication que pour Silenuse !
C'est une "règle" de poésie que j'ai jamais su expliquer, mais une énumération, c'est trois obhet pour moi, et là y'en as quatre et je trouve ça bancale ^^ : Pour moi, l'énumération commence avec "ces caresses".
Il faudrait reprendre le sujet ici, sinon tu perd un peu le lecteur et accroche la fluidité : C'est volontaire que ça paraisse confus ! Comme mon esprit \o/
pourquoi avior qualifié doigt? ça nuit à la beauté simple de la phrase : Même explication que pour la fumée épaisse, je VOULAIS cette image.
de plutôt? pour la cohérence grammaticale : J'ai hésité... Et puis j'ai choisi ^^
la formulation est maladroite : J'ai un peu de mal à voir pourquoi, pourrais-tu apporter plus de précisions.

------------------------------------------------------------------------------------------------
L'Enfer n'est même pas pavé.
Le poème est l'amour réalisé du désir demeuré désir - René Char
Kendaï
Revenir en haut Aller en bas
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
avatar

Masculin Taureau Messages : 504
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

MessageSujet: Re: [TP] Ce qu'il en reste   Jeu 2 Juil - 8:27

Moi j'aime bien. Comme ont dit les autres, c'est fluide, c'est beau.
Et "doigts blancs" ça fait épithète homérique, je trouve ça joli.
Mais comme Sile ET Ragne ont eu la bonté de cœur de te faire un commentaire détaillé, j'ai plus rien à dire :rire:
Continue comme ça!

----------------------------------------------------------------------------------------
Yggdarsil aux cœur d'argent donna ses salutations étincelantes.
(Nan, en signa ça le fait moins)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.

http://vocaroo.com/i/s1fCLpFwvSv0


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
Kendaï

avatar

Masculin Sagittaire Messages : 25
Date d'inscription : 30/06/2015
Localisation : Perdu.

MessageSujet: Re: [TP] Ce qu'il en reste   Jeu 2 Juil - 9:22

Merci Yggdrasil ! Concernant les doigts blancs, il faut aussi que je vous avoue que je suis très blanc de peau et que, vous vous en doutez, ce texte parle de moi o/

Voilà j'ai pris en compte quelques unes de vos remarques, essentiellement concernant la 3e strophe que j'ai finie à la va vite.

------------------------------------------------------------------------------------------------
L'Enfer n'est même pas pavé.
Le poème est l'amour réalisé du désir demeuré désir - René Char
Kendaï
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TP] Ce qu'il en reste   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TP] Ce qu'il en reste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: