Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dernière bataille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pako

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 145
Date d'inscription : 20/02/2014
Localisation : par là bas
Humeur : GNAAAAA

MessageSujet: Dernière bataille   Dim 12 Juil 2015 - 15:38

Hello tout le monde ! (wouhahou, deux posts en une journée, j'ai dépassé mon record des six derniers mois  :la: )

Je remercie chaleureusement le subconscient de Marchombre et ses rêves bien tordus pour cette nouvelle ! enjoy !


Dernière bataille


Le champ de bataille s'étend devant moi. L'horizon n'est qu'une ligne noire. L'armée ennemie. Je suis un soldat, et je combats pour ma patrie. Je fais partie des généraux, mon roi compte sur moi pour guider mes hommes et gagner la bataille.

L'aube se lève. Les premiers rayons du soleil apparaissent, dans notre dos. Alors notre capitaine donne le signal du départ. Je dégaine mon sabre et le pointe vers le ciel, avant d'éperonner mon cheval en hurlant. Mes hommes me suivent, toute notre armée charge vers l'ennemi. Les deux vagues se heurtent dans un fracas assourdissant de métal qui se choque.

Mon sabre fend l'air, tranche des têtes, des bras, des jambes. Le sang ennemi ruisselle jusqu'à mon poignet.  Je me sens forte, invincible, toute puissante.

Un coup venant de droite me désarçonne. Le combat fait rage autour de moi, et je cherche le guerrier qui m'a faite tomber. Je le trouve, face à moi, me regardant avec mépris. J'attaque de front, et il pare mon coup. Je m'écarte en sifflant puis revient à la charge. Il bloque mon coup, mais c'est lui qui s'écarte, pour pouvoir m'attaquer à son tour. J'esquive son attaque et feinte pour venir coincer ma lame à la jonction entre son casque et son plastron. J'envoie valdinguer la protection autour de sa tête d'un coup de sabre.

Oh surprise, c'est une fille. Je ne suis donc pas la seule femme à faire la guerre. J'hésite un instant, et elle en profite pour passer son sabre au même endroit que moi quelques minutes auparavant.

-Alors ?, demande-t-elle d'une voix où perce la colère. On ne veut pas tuer une femme ?
Elle envoie valser mon casque, et la surprise se dessine sur son visage.

-Hé bien, toi non plus tu ne frappes pas les femmes ?, lancé-je devant la même hésitation que j'ai eue à peine quelques secondes avant.

Mon sabre heurte le sien doucement. Nous nous battons au ralenti en discutant, comme deux enfants.

-Qu'est ce qui t'as poussée à t'enrôler ?, questionne-t-elle.

-C'est une longue histoire. Ton pays a assassiné mes parents. Disons que c'est pour la vengeance, même si c'est plus compliqué que ça. Et toi ?

-J'ai grandi dans une famille de garçons, avec neuf grands frères qui s'entraînaient au sabre plusieurs heures par jour. Je les ai imités en cachette, et je me suis engagée sans le dire à personne. Mes parents pensent que j'ai disparu.

-Tu viens d'une famille riche non ?

-Tout juste.

-Moi non. Je viens de la plèbe, je suis issue d'une famille d'esclaves.

Le combat fait rage autour de nous, mais aucune de nous deux ne semble s'en préoccuper. Le courant passe tellement bien entre nous, j'ai envie d'oublier que nous venons de deux clans rivaux et que jamais rien ne pourra se créer entre nous. Nous n'avons pas le droit d'être amies. Même si au fond de mon cœur je sais que je veux qu'elle soit plus qu'une amie pour moi.

-Marion ! Qu'est ce que tu fous bordel ! On a besoin de toi sur le flanc ouest !, crie une voix juste à côté de moi.  

Mon capitaine. Qui me rappelle à l'ordre, qui me dit implicitement de la tuer. Je hoche la tête pour montrer que j'ai entendu, et que je dois finir ce combat avant de pouvoir aller en renfort.

Je me déplace en position d'attaque face à mon adversaire. Je croise son regard quelques secondes, puis nous attaquons en même temps. Son sabre vole dans les airs, et elle dégaine un couteau en un éclair. Je sens sa lame s'enfoncer dans mon ventre alors que la mienne s'enfonce dans sa poitrine, jusqu'à pénétrer son cœur.
Nous sommes à genoux dans la poussière toutes les deux.

-Dans d'autres circonstances, nous aurions pu êtres amies, soufflé-je.

Elle hoche la tête, et je vois dans ses yeux qu'elle aurait voulu que nous soyons beaucoup plus que ça.

Je passe ma main sur sa nuque, glissant mes doigts dans ses longs cheveux noirs. Je pose mon front contre le sien et approche mes lèvres des siennes. Nous nous embrassons un long moment, nous liant pour l'éternité. Puis je sens qu'elle est partie, que c'est fini. Je retire mon sabre de son cœur et la retiens quand elle tombe, la couchant délicatement sur le coté, avant de lui fermer les yeux. Je rengaine mon sabre et ramasse le sien, à quelques mètres de là.

Je sens les larmes qui coulent toutes seules de mes yeux, et mes sanglots emplissent la bulle de silence qui s'est formée autour de nous. J'enfonce la lame dans mon ventre rapidement, puis me couche à ses côtés, prends sa main dans la mienne. Tous mes désirs de vengeance et de gloire sont oubliés. Je veux juste la rejoindre, et vivre heureuse avec elle.

-Ne t'en fais pas. J'arrive, murmuré-je avant que la mort ne m'emporte.

Correction:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Paki-Pako !


Hautboïste et fière de l'être !


Il y a deux moyens d'oublier les tracas de la vie : la musique et les chats.  Albert Schweitzer

N'écoute pas ce que peuvent dire les gens sur toi. Vis juste tes rêves jusqu'au bout.

:dance:
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4631
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Dernière bataille   Lun 13 Juil 2015 - 19:20

Wah, c'est... surprenant. Peu commun, comme thème. Mais, même si certains passages vont très vite et mériteraient d'être étoffés, comme lorsqu'elle parle de ses sentiments, le style est fluide et travaillé, comme lorsque tu décris la bataille au début du texte. Bref, un texte sympa et original de par la manière dont il est tourné :corn2: mais un peu court !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Pako

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 145
Date d'inscription : 20/02/2014
Localisation : par là bas
Humeur : GNAAAAA

MessageSujet: Re: Dernière bataille   Mer 15 Juil 2015 - 10:18

mercii :la:

Je n'ai pas trop développé ses sentiments car comme c'est un soldat, elle n'a pas beaucoup de sentiments, ou elle n'a pas l'habitude de les exposer.

L'originalité ne vient pas de moi, mais du subconscient (tordu) de Marchombre....

Et pour ce qui est de la courtitude, c'est parce que quand je l'ai écrit je l'ai tourné (involontairement) comme un prologue d'une histoire de réincarnations. donc, peut-être qu'il y aura une suite, ou peut-être pas, on verra si vous êtes sages (et si j'arrive à l'écrire)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Paki-Pako !


Hautboïste et fière de l'être !


Il y a deux moyens d'oublier les tracas de la vie : la musique et les chats.  Albert Schweitzer

N'écoute pas ce que peuvent dire les gens sur toi. Vis juste tes rêves jusqu'au bout.

:dance:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dernière bataille   Mer 15 Juil 2015 - 10:55

J'ai la flemme de faire un de mes coms annotant le texte, je vais donc réagir en direct. Je pointe majoritairement les points qui me déplaise, ça veux pas dire que ton texte est mauvais.
Déjà, encore un texte à la première personne, mais enfin, il faut arrêter ça :aah:
C'est une femme? Quoi mais non, l'historien que je suis (bon ok, je suis à la retraite, mais mon diplome me donne le droit de me réclamer comme ça) te l'interdis. Même si c'est quelque chose de "neuf" dans la littérature jeunesse du moment de faire des filles badass, dans un univers médiévale, c'est pas plausible. (j'aurai rien dit pour le future, mais avec un système monarchique et des épées...)
Dans on combat, outre à l'époque antique, il y avait peu de duel, on a pas le temps de "rechercher" nos adversaire en fonction de leur outrage à notre noble travail de fossoyeur
Mais leur pacifisme est autant sexiste que machiste -_-
Ton dialogue est trop explosition, il n'y a aucun sentiment humain dedans :/ (toi dans le scénario tu est donc a? oui et toi tu est b et tu as cette fonction?)
ELLE L'EMBRASSE,! Mais tu peux pas faire ça

En global: action trop rapide, pas de background du tout (on ne sais pas les prénoms, ou ça m'a pas marqué du tout), des dialogues plutôt efficace, des maladresse de style 'o surprise)
MAIS? bonne plumes, volonté d'originalité, sens du détail et de l'éllipse.

Bref
au plaisir de te relire
Revenir en haut Aller en bas
Pako

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 145
Date d'inscription : 20/02/2014
Localisation : par là bas
Humeur : GNAAAAA

MessageSujet: Re: Dernière bataille   Ven 17 Juil 2015 - 21:38

Déjà, merci pour ton com  :D  tu pointes des failles que je n'avais pas forcément remarquées.

-les textes à la première personne, c'est cool !

L'histoire se déroule dans un univers alternatif, donc le fait qu'elle soit une femme ne m'a pas choquée personnellement, mais aucun élément ne permet de comprendre l'univers qui n'est pas notre civilisation médiévale.

Le duel au milieu de la bataille, et le fait qu'elles discutent est un peu tiré par les cheveux. mais comme je l'ai dit en postant, c'est une nouvelle entièrement basée sur un rêve, et comme les rêves conscient ça existe mais ça reste très rare, c'est parfois (souvent même) incohérent.
Le dialogue n'est pas forcément utile, mais je voulais amener le fait qu'elles ont un coup de foudre, du genre âmes soeurs ou quelque chose comme ça.
pour moi, le baiser semblait une conclusion normale à leur coup de foudre, comme un adieu ou le commencement de quelque chose (j'ai dit au dessus que c'était pour moi comme le prologue d'un cycle de réincarnations).

bref, merci  :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
Paki-Pako !


Hautboïste et fière de l'être !


Il y a deux moyens d'oublier les tracas de la vie : la musique et les chats.  Albert Schweitzer

N'écoute pas ce que peuvent dire les gens sur toi. Vis juste tes rêves jusqu'au bout.

:dance:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dernière bataille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dernière bataille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: