Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TP] Mission Cedopra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Briareos



Masculin Scorpion Messages : 26
Date d'inscription : 09/08/2015

MessageSujet: [TP] Mission Cedopra   Jeu 13 Aoû - 17:33

J'ai écrit ce texte pour un concours intra-forum. Il s'agissait d'écrire un mix entre une idée originale et une fanfiction. J'ai donc utilisé la base d'un univers que je veux crée un jour, et un univers que j'apprécie. Ainsi qu'une private joke liée à une fic complètement nulle qui faisait ma fierté lorsque j'étais plus jeune x) J'espère qu'il vous plaira :)



Dorémi ouvrit soudainement les yeux, prompt à se sortir de l'affreux cauchemar qui la tourmentait. A bien y réfléchir, il était ridicule. S'imaginer, elle, en train de combattre des monstres horribles ...

Elle se leva donc pour se servir un verre d'eau à la cuisine. Mais fut fort surprise lorsque sa chambre s'éclaira d'un seul coup, sans qu'elle n'ait besoin d'actionner l'interrupteur. Et elle faillit tomber à la renverse en se rendant compte qu'en plus, elle n'était PAS dans sa chambre.

Elle ignorait totalement où elle pouvait se trouver. Cette chambre était plus petite que la sienne, et décorée très chichement avec des affaires lui appartenant. Mais rien ne camouflait les murs de métal qui l'entouraient, dépourvus de porte, et commençaient à l'oppresser. Elle avait l'impression de se trouver dans les bases militaires que l'on voyait dans les films.

Tout était silencieux, un silence à vous glacer le sang. La peur la submergea, et l'atmosphère étouffante la prenait à la gorge. La pièce commença à tourner, et les questions se bousculaient dans sa tête.

" Comment je suis arrivée là ?   On m'a enlevée ? Je vais rentrer chez moi ? Et qu'est ce qu'on va faire de moi ?"

Elle se sentit prête à hurler, enfermée comme elle l'était. C'est alors qu'un pan de mur se souleva. Et laissa apparaître une jeune fille qui semblait avoir le même âge qu'elle.

Elle était très belle, avec son teint cuivré, ses cheveux d'un profond vert, longs et bouclés, son opulente poitrine et son visage d'ange. Mais Dorémi fut surtout frappée par la couleur de ses yeux. Un magnifique gris bleuté, froid et perçant, prêt à sonder l'âme.

“ Bonsoir, Dorémi Harukaze. J'imagine que tu dois te poser beaucoup de questions. Je vais faire mon possible pour t'éclairer. Mon nom est Zéphyra Zatchikai.”

Elle entreprit de calmer Dorémi, qui semblait proche de la crise de nerfs.
Le lieu où elles se trouvaient était une base d'entrainement située en plein cœur du désert Zakata, dont Dorémi n'avait jamais entendu parler.
D'une part, car la géographie avait toujours été un de ses points faibles, et d'autre part parce que ce désert n'appartenait pas à son monde.

En effet, elle se trouvait sur une autre planète, dans un autre univers que le sien. Elle avait été emmenée ici car une instance supérieure avait besoin de ses capacités. Dorémi mit un peu de temps à digérer cette information. Un autre univers, une autre planète ... Même pour une jeune fille qui connaissait l'existence d'un monde magique, cela avait un je-ne-sais-quoi d'incroyable. Mais elle n'était pas au bout de ses surprises.

”Pour les explications, il y a une personne beaucoup plus qualifiée que moi. Mais pour lui parler,tu dois me suivre. Il y a de quoi t'habiller dans l'armoire. Lorsque tu te sentiras prête, je serai dans le couloir. Rejoins-y moi.”

Dorémi réfléchit longuement, pesant le pour et le contre, s'interrogeant encore. Mais elle finit par se rendre compte que rester dans cette chambre ne la ferait pas avancer. Sa frayeur laissait de toute manière place à une curiosité plutôt excitante, et après un passage rapide dans la salle de bain, camouflée derrière un autre pan de mur, et avoir enfilé une tenue qui lui rappelait étrangement l'héroïne de Tomb Raider, elle rejoignit Zéphyra en dehors de la pièce.

Dorémi se retrouva dans un large couloir parsemé de portes, indiquant la présence d'autres chambres comme celle-ci. La jeune fille se demanda qui pouvait bien s'y trouver. Peut-être d'autres personnes comme elle ? Poursuivant leur chemin, elles arrivèrent devant une double porte, bien plus imposante que les autres. Elle s'ouvrit en coulissant, et Dorémi put voir le groupe de personnes s'y trouvant.

Et elle resta bouche bée en reconnaissant sa soeur Pop, sa fille Hana et ses meilleures amies, Aiko, Hazuki, Onpu et Momoko. Elles ne se voyaient qu'une fois par an, et une éternité s'était écoulée depuis leur dernière rencontre. Elles se précipitèrent toutes sur Dorémi, les larmes aux yeux, pour un câlin collectif. Une vague de nostalgie la submergea. Elle avait dix-huit ans maintenant. Déjà sept ans depuis leurs dernières aventures ...

Après dix bonnes minutes d'embrassade, Zéphyra toussota légèrement pour leur faire comprendre qu'elles auraient tout leur temps plus tard. Dorémi descendit de son nuage, et aperçut un homme de haute stature, en uniforme militaire et la poitrine décorée de médailles, qui se tenait en retrait. Voyant qu'il était maintenant le centre d'attention, il prit la parole.


“ Bonsoir mesdemoiselles. Soyez les bienvenues. Vous êtes actuellement au sein de la base Jadilla qui se trouve être sous mon commandement. Je suis le colonel Garja, et j'appartiens à l'armée du Front Libéral de Rezilori, qui se trouve être l'un des états principaux de Cédopra, la planète sur laquelle vous vous trouvez.
- Nous sommes vraiment sur une autre planète ?
- Oui, sur ma bien-aimée planète, et qui plus est, en plein milieu d'une guerre. L'Heptagone d'Amalyus, une confédération de différents pays, veut contrôler la planète. Mais bon, il s'agit de Cédo-politique, ce n'est pas très important. L'ennemi est tout autre.
- Mais quel rapport avec nous ?
- C'est assez simple. J'ai besoin de vous pour enrayer une menace.
- Mais nous ne sommes que des jeunes filles ! Que pouvons nous faire ?
- Je vais vous expliquer. Cest un peu compliqué au début. Mais sans tergiverser, voici l'information principale : Ce monde n'est pas réel.”

Les filles ouvrirent des yeux ronds.
En effet, Cédopra était un des multiples mondes de l'imaginaire. D'ailleurs, le monde réel est lui même un monde imaginaire, crée pour être la plateforme principale qui centralise tous les autres mondes. Pour cette raison, le monde réel est dépourvu de magie, ou de quoi que ce soit qui puisse être extraordinaire, de façon à pousser les hommes à rêver, et imaginer de plus en plus d'univers différents.

" Même votre monde est imaginaire. On l'appelle le fandom Magical Dorémi."

L'imaginaire est réalité pour ceux qui y vivent, mais il est centralisé par un auteur. Ce n'est que lorsque l'histoire est finie qu'elle commence réellement. Car c'est ensuite que les personnages vivent pleinement.

Les filles encaissèrent difficilement cette nouvelle.

" Des ... Personnages ? Nous sommes des personnages ????"

Le colonel ne s'arrêta pas là. Il leur dit également que l'univers est régit par une sorte de dieu de la littérature, qui ne peut influer sur le monde que lorsque l'histoire est terminée. Il ressuscite tout ceux qui ont perdu la vie lors de l'histoire principale, afin que l'espoir perdure. Car l'histoire n'existe que grâce au combat du bien et du mal. Et le mal est un autre dieu qui cherche à anéantir la vie.

Pour cela, il corrompt l'un des personnages de l'histoire. Lorsque cet ennemi est vaincu, il devient un agent du dieu bénéfique, et est capable d'influer sur l'histoire à sa manière. Une fois que l'histoire se termine, le dieu bénéfique utilise son pouvoir. Mais par la suite, le dieu maléfique cherche à s'emparer de ce monde. Et c'est là qu'intervient l'agent du bien, l'ancien méchant. Il peut utiliser une énergie nouvelle et changer les héros de l'histoire en combattants, même si l'histoire principale n'avait aucun rapport avec le combat. Comme Magical Dorémi.

“ Sur Cédopra, Je suis l'agent du Bien. Mais mon histoire est différente. Je me suis débarrassé de ma part d'ombre tout seul, ce qui fait qu'il n'y a pas d'équipe de héros élus qui peuvent sauver la planète chaque fois qu'il y a une tuile. Et sur Cédopra, il y a souvent des tuiles ...

- Quel genre de tuiles ?

- Comme les règles sont différentes, notre planète essuie plusieurs attaques du Dieu du mal ... Là, nous avons un conseiller maléfique qui contrôle une armée de robots. Plutôt classique. Mais rien qui ne puisse vous effrayer.

- V...Vous voulez que nous nous battions contre des robots ?

- Ne vous inquiétez pas, les équipes précédentes s'en sont merveilleusement tirées.

- Mais nous ne sommes que des jeunes filles standards ! Enfin, à part moi qui suis la Reine des Sorcières, mais mes mamans sont juste des humaines !”


Le colonel se fendit d'un sourire.

“ J'ai encore tellement de choses à vous dire. Je vous ai révélé que je n'avais pas d'équipe de héros à disposition, mais je n'ai jamais prétendu être un bon à rien. Je suis capable de récupérer, le temps d'une mission prioritaire, une équipe de héros venant d'un autre monde imaginaire.

- Récupérer ? Dans le sens téléporter ?

- Exactement. Pour vous battre, vous aurez tous les pouvoirs que votre univers vous offrira dans le futur, puis une fois votre mission accomplie, vous rentrerez chez vous, au moment même de votre départ, avec un vague souvenir de votre expérience qui vous reviendra lorsque votre aventure commencera dans votre monde. J'imagine que vous ignorez ce qu'est le multivers.

-Le multiquoi ?

- Multivers. Disons, pour faire simple, qu'une fois votre aventure principale terminée, il y a de multiples manières de la poursuivre. Des tas d'auteurs; plus ou moins amateurs, ont envisagé la suite de vos aventures. Et ces aventures, ainsi que toutes les autres que personne encore n'a envisagé, vous arrivent dans différents univers parallèles.

- Donc nous sommes "nous", mais pas les seuls "nous" ? Mais nous sommes lesquelles alors ?

- L'un des auteurs en question a imaginé une manière assez cocasse de booster votre capacité de combat. J'ai appelé les Vous qui vont participer à cet univers là. D'ailleurs, dans cet univers, vous avez une amie en plus. Zéphyra, ici présente. Elle sera une membre extrêmement importante de votre groupe. Vu qu'elle n'existe que dans cet univers, contrairement à vous qui existez dans chacun des univers de votre fandom, je l'ai appelée avant. Mais vu son rôle dans votre univers, elle a déjà pris ses marques. Elle sera donc mon "assistante". “



Étrangement, cela semblait si gros que ça en devenait cohérent. Les filles s'étonnaient elles mêmes que la pilule passe aussi bien.

“ Et donc, vous pouvez copier les pouvoirs que nous aurons dans cet ... univers ?

- En effet, c'est mon privilège. Voulez vous essayer ?

-Peut-être puis-je leur faire une démonstration ?

-Bien entendu Zéphyra. Je ne vous refuserai pas ce plaisir."


Zéphyra se plaça au centre de la pièce, entourée par plusieurs mannequins d'entrainement.

“ Pazurika Rafaruta Tazuli Paro !”

Une aura d'un noir d'ébène l'enveloppa soudain, qui prit la forme d'une armure. Belle, laquée, et d'une solidité à toute épreuve.

“ C'est de l'Orichalque. Notre “créateur” n'a pas fait les choses à moitié. Il s'agit de la forme ultime de notre puissance. Dans notre univers, on va mettre un paquet de temps avant de pouvoir atteindre ce stade. Mais pour la mission sur Cédopra, c'est du gâteau. D'ailleurs, il y a un petit "cadeau"avec l'armure. Quelque chose qui nous rend pour ainsi dire, invincibles.

- Et comment pouvons nous obtenir ce "cadeau" ?

- Il suffit juste de prononcer une petite incantation. Pour moi, c'est celle ci."


Elle se concentra.

" Mille lunes, éclipse rugissante, noir est mon fardeau. Vagabonde est l'âme du solitaire, mais comme nuit fugitive, voici ma colère !”

Dans une intense et profonde noirceur, une forme apparut au dessus de sa main tendue, qui devint une épée longue et fine, décorée de formes alambiquées. Elle semblait absorber la lumière. Tout n'était que ténèbres en cette arme.
Mais au moment où Zéphyra la prit en main, elle irradia soudain d'une intense clarté, reléguant sa couleur aux oubliettes. La pureté qu'elle dégageait était sans égale.

Dorémi et ses amies étaient comme figées. Elles étaient en train de prendre la mesure de ce qui les attendait.

“ Et vous n'avez encore rien vu. Kaimetsu !"

Zéphyra tendit son bras et d'un seul geste, elle transforma chaque mannequin en un gros tas de paille.

Ce n'était pas une simple épée, mais une Snake-Sword, les fameuses épées articulées.

“ Nous avons toutes une arme de ce genre. La mienne s'appelle Talera. Au moment où vous enfilerez votre armure, l'incantation de l'arme vous viendra immédiatement à l'esprit.

- Mais, pour invoquer l'armure c'est la formule de ...

- Oui, c'est la formule qui vous permettait d'utiliser votre magie lorsque vous étiez des apprenties sorcières. Tu veux essayer Dorémi ?”


Dorémi déglutit, et prit la place de Zéphyra au centre de la pièce. Elle ferma les yeux, se concentra et prononça sa formule, issue d'un passé qui lui semblait si lointain.

“ Pirikala Paporina Pekelatu Pepelato !”

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle portait une armure identique à celle de Zéphyra. A un détail près ...

“ Euh... Je ne suis plus une gamine, pourquoi la mienne est rose ?

- Navré Dorémi, cela ne dépend pas de moi, c'est le choix de l'auteur de cette histoire. Mais je peux vous assurer que le rose vous sied à ravir. Il ne s'est pas trompé. De toute manière, si votre armure est de cette couleur, c'est bien évidemment parce que cela devait être votre couleur dans l'histoire principale, je me trompe ?

- Non, en effet, ma tenue d'apprentie sorcière était rose ...

- Dorémi, je pense que tu dois être en mesure d'invoquer ton arme. Fais un essai. “


Dorémi se concentra à nouveau. Les mots prenaient forme dans son esprit.

“ Astre de diamant, loup du parjure, Présent de la rose flamboyante. L'épée secrète et le sabre égaré, le glaive au fourreau, par le temps émoussés, le combat de l'ange en enfer mené."

Dans une lumière d'un rose à faire pâlir d'envie une poupée Barbie, Dorémi extirpa un énorme bâton décoré.
Les autres filles s'étonnèrent de voir une arme aussi classique après le spectacle de celle de Zéphyra. Mais le colonel et elle attendaient patiemment, avec un sourire en coin.

En effet, Dorémi ne tarda pas à s'imprégner de son nouveau personnage.

"Annientamento !"

Et c'est à la surprise de ses camarades qu'elle tourna sur elle même, et, en un seul mouvement, réduisit en cendres fumantes les mannequins qui avaient remplacé ceux détruits par Zéphyra. Elle avait su déceler le potentiel de son arme, qui loin d'être un simple bâton, était un puissant Nunchaku de guerre, articulé sur trois pans reliés par une chaîne, munis de deux lames rétractiles aux extrémités, et qui avait la merveilleuse capacité de s'enflammer à volonté.

“ Et votre arme se nomme ?

- Nitaka. Elle s'appelle Nitaka.

- C'est bien. Il est très important de nommer une arme. Cela lui apporte plus de force. Une autre de ces demoiselles aimerait-elle tenter sa chance ?"


Les filles étaient tellement enthousiastes qu'elles voulaient toutes passer.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que quel que soit l'ennemi, il n'allait pas faire long feu.

Mais ceci est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: [TP] Mission Cedopra   Jeu 13 Aoû - 21:35

Briareos a écrit:
Dorémi ouvrit soudainement les yeux, prompt à se sortir de l'affreux cauchemar qui la tourmentait. A bien y réfléchir, il était ridicule. S'imaginer, elle, en train de combattre des monstres horribles ...

Elle se leva donc pour se servir un verre d'eau à la cuisine. Mais (elle) fut fort surprise lorsque sa chambre s'éclaira d'un seul coup, sans qu'elle n'ait besoin d'actionner l'interrupteur. Et elle faillit tomber à la renverse en se rendant compte qu'en plus, elle n'était PAS dans sa chambre.

Elle ignorait totalement où elle pouvait se trouver. Cette chambre était plus petite que la sienne, et décorée très chichement avec des affaires lui appartenant. Mais rien ne camouflait les murs de métal qui l'entouraient, dépourvus de porte, et commençaient à l'oppresser. Elle avait l'impression de se trouver dans les bases militaires que l'on voyait dans les films.

Tout était silencieux, un silence à (vous) glacer le sang. La peur la submergea, et l'atmosphère étouffante la prenait à la gorge. La pièce commença à tourner, et les questions se bousculaient dans sa tête.

" Comment je suis arrivée là ?   On m'a enlevée ? Je vais rentrer chez moi ? (Et) qu'est ce qu'on va faire de moi ?"

Elle se sentit prête à hurler, enfermée comme elle l'était. C'est alors qu'un pan de mur se souleva. Et  Tu pouvais laisser dans la même phrase laissa apparaître une jeune fille qui semblait avoir le même âge qu'elle.

Elle était très belle, avec son teint cuivré, ses cheveux d'un profond vert "vert profond" me semble un peu mieux (oui je sais c'est un détail ^_^), longs et bouclés, son opulente poitrine et son visage d'ange. Mais Dorémi fut surtout frappée par la couleur de ses yeux. Un magnifique gris bleuté, froid et perçant, prêt à sonder l'âme.

“ Bonsoir, Dorémi Harukaze. J'imagine que tu dois te poser beaucoup de questions. Je vais faire mon possible pour t'éclairer. Mon nom est Zéphyra Zatchikai.”

Elle entreprit de calmer Dorémi, qui semblait proche de la crise de nerfs.
Le lieu où elles se trouvaient était une base d'entrainement située en plein cœur du désert Zakata, dont Dorémi n'avait jamais entendu parler.
D'une part, car la géographie avait toujours été un de ses points faibles, et d'autre part parce que ce désert n'appartenait pas à son monde.

En effet, elle se trouvait sur une autre planète, dans un autre univers que le sien. Elle avait été emmenée ici car une instance supérieure avait besoin de ses capacités. Dorémi mit un peu de temps à digérer cette information. Un autre univers, une autre planète ... Même pour une jeune fille qui connaissait l'existence d'un monde magique, cela avait un je-ne-sais-quoi d'incroyable. Mais elle n'était pas au bout de ses surprises.

”Pour les explications, il y a une personne beaucoup plus qualifiée que moi. Mais pour lui parler,tu dois me suivre. Il y a de quoi t'habiller dans l'armoire  Elle est toute nue ? :o *fuit en rampant*. Lorsque tu te sentiras prête, je serai dans le couloir. Rejoins-y moi.”

Dorémi réfléchit longuement, pesant le pour et le contre, s'interrogeant encore. Mais elle finit par se rendre compte que rester dans cette chambre ne la ferait pas avancer. Sa frayeur laissait de toute manière place à une curiosité plutôt excitante, et après un passage rapide dans la salle de bain, camouflée derrière un autre pan de mur, et avoir enfilé une tenue qui lui rappelait étrangement l'héroïne de Tomb Raider, elle rejoignit Zéphyra en dehors de la pièce.

Dorémi se retrouva dans un large couloir parsemé de portes, indiquant la présence d'autres chambres comme celle-ci. La jeune fille se demanda qui pouvait bien s'y trouver. Peut-être d'autres personnes comme elle ? Poursuivant leur chemin, elles arrivèrent devant une double porte, bien plus imposante que les autres. Elle s'ouvrit en coulissant, et Dorémi put voir le groupe de personnes s'y trouvant.

Et elle resta bouche bée en reconnaissant sa soeur Pop, sa fille Hana et ses meilleures amies, Aiko, Hazuki, Onpu et Momoko. Elles ne se voyaient qu'une fois par an, et une éternité s'était écoulée depuis leur dernière rencontre. Elles se précipitèrent toutes sur Dorémi, les larmes aux yeux, pour un câlin collectif. Une vague de nostalgie la submergea. Elle avait dix-huit ans maintenant. Déjà sept ans depuis leurs dernières aventures ...

Après dix bonnes minutes d'embrassade, Zéphyra toussota légèrement pour leur faire comprendre qu'elles auraient tout leur temps plus tard. Dorémi descendit de son nuage, et aperçut un homme de haute stature, en uniforme militaire et la poitrine décorée de médailles, qui se tenait en retrait. Voyant qu'il était maintenant le centre d'attention, il prit la parole.


“ Bonsoir mesdemoiselles. Soyez les bienvenues. Vous êtes actuellement au sein de la base Jadilla qui se trouve être sous mon commandement. Je suis le colonel Garja, et j'appartiens à l'armée du Front Libéral de Rezilori, qui se trouve être l'un des états principaux de Cédopra, la planète sur laquelle vous vous trouvez.
- Nous sommes vraiment sur une autre planète ?
- Oui, sur ma bien-aimée planète, et qui plus est,  Niéhéhé je reviens avec ma ponctuatioooooon. La virgule est à enlever en plein milieu d'une guerre. L'Heptagone d'Amalyus, une confédération de différents pays, veut contrôler la planète. Mais bon, il s'agit de Cédo-politique, ce n'est pas très important. L'ennemi est tout autre.
- Mais quel rapport avec nous ?
- C'est assez simple. J'ai besoin de vous pour enrayer une menace.
- Mais nous ne sommes que des jeunes filles ! Que pouvons nous faire ?
- Je vais vous expliquer. Cest un peu compliqué au début. Mais sans tergiverser, voici l'information principale : Ce monde n'est pas réel.”
Les filles ouvrirent des yeux ronds.
En effet, Cédopra était un des multiples mondes de l'imaginaire. D'ailleurs, le monde réel est lui même un monde imaginaire, crée pour être la plateforme principale qui centralise tous les autres mondes. Pour cette raison, le monde réel est dépourvu de magie, ou de quoi que ce soit qui puisse être extraordinaire, de façon à pousser les hommes à rêver, et imaginer de plus en plus d'univers différents. Attention ! Ici on passe au présent alors qu'on était au passé. A la limite pour le prochain paragraphe ça passe

" Même votre monde est imaginaire. On l'appelle le fandom Magical Dorémi."

L'imaginaire est réalité pour ceux qui y vivent, mais il est centralisé par un auteur. Ce n'est que lorsque l'histoire est finie qu'elle commence réellement. Car c'est ensuite que les personnages vivent pleinement.

Les filles encaissèrent difficilement cette nouvelle.

" Des ... Personnages ? Nous sommes des personnages ????"

Le colonel ne s'arrêta pas là. Il leur dit également que l'univers est régit par une sorte de dieu de la littérature, qui ne peut influer sur le monde que lorsque l'histoire est terminée. Il ressuscite tout ceux qui ont perdu la vie lors de l'histoire principale, afin que l'espoir perdure. Car l'histoire n'existe que grâce au combat du bien et du mal. Et le mal est un autre dieu qui cherche à anéantir la vie.

Pour cela, il corrompt l'un des personnages de l'histoire. Lorsque cet ennemi est vaincu, il devient un agent du dieu bénéfique, et est capable d'influer sur l'histoire à sa manière. Une fois que l'histoire se termine, le dieu bénéfique utilise son pouvoir. Mais par la suite, le dieu maléfique cherche à s'emparer de ce monde. Et c'est là qu'intervient l'agent du bien, l'ancien méchant. Il peut utiliser une énergie nouvelle et changer les héros de l'histoire en combattants, même si l'histoire principale n'avait aucun rapport avec le combat. Comme Magical Dorémi.

“ Sur Cédopra, Je suis l'agent du Bien. Mais mon histoire est différente. Je me suis débarrassé de ma part d'ombre tout seul, ce qui fait qu'il n'y a pas d'équipe de héros élus qui peuvent sauver la planète chaque fois qu'il y a une tuile. Et sur Cédopra, il y a souvent des tuiles ...

- Quel genre de tuiles ?

- Comme les règles sont différentes, notre planète essuie plusieurs attaques du Dieu du mal ... Là, nous avons un conseiller maléfique qui contrôle une armée de robots. Plutôt classique. Mais rien qui ne puisse vous effrayer.

- V...Vous voulez que nous nous battions contre des robots ?

- Ne vous inquiétez pas, les équipes précédentes s'en sont merveilleusement tirées. lolz

- Mais nous ne sommes que des jeunes filles standards ! Enfin, à part moi qui suis la Reine des Sorcières, mais mes mamans sont juste des humaines !”  lolz²

Le colonel se fendit d'un sourire.

“ J'ai encore tellement de choses à vous dire. Je vous ai révélé que je n'avais pas d'équipe de héros à disposition, mais je n'ai jamais prétendu être un bon à rien. Je suis capable de récupérer, le temps d'une mission prioritaire, une équipe de héros venant d'un autre monde imaginaire.

- Récupérer ? Dans le sens téléporter ?

- Exactement. Pour vous battre, vous aurez tous les pouvoirs que votre univers vous offrira dans le futur, puis une fois votre mission accomplie, vous rentrerez chez vous, au moment même de votre départ, avec un vague souvenir de votre expérience qui vous reviendra lorsque votre aventure commencera dans votre monde. J'imagine que vous ignorez ce qu'est le multivers.

-Le multiquoi ?

- Multivers. Disons, pour faire simple, qu'une fois votre aventure principale terminée, il y a de multiples manières de la poursuivre. Des tas d'auteurs; plus ou moins amateurs, ont envisagé la suite de vos aventures. Et ces aventures, ainsi que toutes les autres que personne encore n'a envisagé, vous arrivent dans différents univers parallèles.

- Donc nous sommes "nous", mais pas les seuls "nous" ? Mais nous sommes lesquelles alors ?

- L'un des auteurs en question a imaginé une manière assez cocasse de booster  Noooooon, un anglicisme :nooon:  votre capacité de combat. J'ai appelé les Vous qui vont participer à cet univers là. D'ailleurs, dans cet univers, vous avez une amie en plus. Zéphyra, ici présente. Elle sera une membre extrêmement importante de votre groupe. Vu qu'elle n'existe que dans cet univers, contrairement à vous qui existez dans chacun des univers de votre fandom, je l'ai appelée avant. Mais vu son rôle dans votre univers, elle a déjà pris ses marques. Elle sera donc mon "assistante". “


Étrangement, cela semblait si gros que ça en devenait cohérent. Les filles s'étonnaient elles mêmes que la pilule passe aussi bien.

“ Et donc, vous pouvez copier les pouvoirs que nous aurons dans cet ... univers ?

- En effet, c'est mon privilège. Voulez vous essayer ?

-Peut-être puis-je leur faire une démonstration ?

-Bien entendu Zéphyra. Je ne vous refuserai pas ce plaisir."

Zéphyra se plaça au centre de la pièce, entourée par plusieurs mannequins d'entrainement.

“ Pazurika Rafaruta Tazuli Paro !”

Une aura d'un noir d'ébène l'enveloppa soudain, qui prit la forme d'une armure. Belle, laquée, et d'une solidité à toute épreuve.

“ C'est de l'Orichalque. Notre “créateur” n'a pas fait les choses à moitié. Il s'agit de la forme ultime de notre puissance. Dans notre univers, on va mettre un paquet de temps avant de pouvoir atteindre ce stade. Mais pour la mission sur Cédopra, c'est du gâteau. D'ailleurs, il y a un petit "cadeau"avec l'armure. Quelque chose qui nous rend pour ainsi dire, invincibles.

- Et comment pouvons nous obtenir ce "cadeau" ?

- Il suffit juste de prononcer une petite incantation. Pour moi, c'est celle ci."

Elle se concentra.

" Mille lunes, éclipse rugissante, noir est mon fardeau. Vagabonde est l'âme du solitaire, mais comme nuit fugitive, voici ma colère !”

Dans une intense et profonde noirceur, une forme apparut au dessus de sa main tendue, qui devint une épée longue et fine, décorée de formes alambiquées. Elle semblait absorber la lumière. Tout n'était que ténèbres en cette arme.
Mais au moment où Zéphyra la prit en main, elle irradia soudain d'une intense clarté, reléguant sa couleur aux oubliettes. La pureté qu'elle dégageait était sans égale.

Dorémi et ses amies étaient comme figées. Elles étaient en train de prendre la mesure de ce qui les attendait.

“ Et vous n'avez encore rien vu. Kaimetsu !"

Zéphyra tendit son bras et d'un seul geste, elle transforma chaque mannequin en un gros tas de paille.

Ce n'était pas une simple épée, mais une Snake-Sword, les fameuses épées articulées.

“ Nous avons toutes une arme de ce genre. La mienne s'appelle Talera. Au moment où vous enfilerez votre armure, l'incantation de l'arme vous viendra immédiatement à l'esprit.

- Mais, pour invoquer l'armure c'est la formule de ...

- Oui, c'est la formule qui vous permettait d'utiliser votre magie lorsque vous étiez des apprenties sorcières. Tu veux essayer Dorémi ?”

Dorémi déglutit, et prit la place de Zéphyra au centre de la pièce. Elle ferma les yeux, se concentra et prononça sa formule, issue d'un passé qui lui semblait si lointain.

“ Pirikala Paporina Pekelatu Pepelato !”

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle portait une armure identique à celle de Zéphyra. A un détail près ...

“ Euh... Je ne suis plus une gamine, pourquoi la mienne est rose ?

- Navré Dorémi, cela ne dépend pas de moi, c'est le choix de l'auteur de cette histoire. Mais je peux vous assurer que le rose vous sied à ravir. Il ne s'est pas trompé. De toute manière, si votre armure est de cette couleur, c'est bien évidemment parce que cela devait être votre couleur dans l'histoire principale, je me trompe ?

- Non, en effet, ma tenue d'apprentie sorcière était rose ...

- Dorémi, je pense que tu dois être en mesure d'invoquer ton arme. Fais un essai. “

Dorémi se concentra à nouveau. Les mots prenaient forme dans son esprit.

“ Astre de diamant, loup du parjure, Présent de la rose flamboyante. L'épée secrète et le sabre égaré, le glaive au fourreau, par le temps émoussés, le combat de l'ange en enfer mené."

Dans une lumière d'un rose à faire pâlir d'envie une poupée Barbie, Dorémi extirpa un énorme bâton décoré.
Les autres filles s'étonnèrent de voir une arme aussi classique après le spectacle de celle de Zéphyra. Mais le colonel et elle attendaient patiemment, avec un sourire en coin.

En effet, Dorémi ne tarda pas à s'imprégner de son nouveau personnage.

"Annientamento !"

Et c'est à la surprise de ses camarades qu'elle tourna sur elle même, et, en un seul mouvement, réduisit en cendres fumantes les mannequins qui avaient remplacé ceux détruits par Zéphyra. Elle avait su déceler le potentiel de son arme, qui loin d'être un simple bâton, était un puissant Nunchaku de guerre, articulé sur trois pans reliés par une chaîne, munis de deux lames rétractiles aux extrémités, et qui avait la merveilleuse capacité de s'enflammer à volonté.

“ Et votre arme se nomme ?

- Nitaka. Elle s'appelle Nitaka.

- C'est bien. Il est très important de nommer une arme. Cela lui apporte plus de force. Une autre de ces demoiselles aimerait-elle tenter sa chance ?"

Les filles étaient tellement enthousiastes qu'elles voulaient toutes passer.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que quel que soit l'ennemi, il n'allait pas faire long feu.

Mais ceci est une autre histoire.  Ghh Et la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite ? Wiii

Beeeeeh, c'est très bon tout ça. J'ai vraiment rien à redire. C'est complètement barré par endroits. Je trouve juste que les personnages ne se détachent pas trop (à part Dorémi à la fin bien sûr).
Mais tu peux pas nous laisser sur une fin comme ça :c

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1762
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Re: [TP] Mission Cedopra   Ven 14 Aoû - 11:26

J'aime bien aussi, c'est vrai que ça part loin dans le n'importe quoi et c'est plutôt marrant. ^^
Après c'est vrai que les personnage sont plutôt transparent, tu passe vite sur leurs émotions sans trop t'y attarder.
Du coup je trouve que le tout début, quand doremi se réveille, c'est un peu précipité, ça fait un peu: "Olala j'ai fait un cauchemar, je vais boire un verre d'eau, oh, mais c'est pas chez moi ici, je suis dans une chambre bizarre aaaaaaah".

À part ça c'est plutôt bien écrit, j'aime bien. :3
Revenir en haut Aller en bas
Briareos



Masculin Scorpion Messages : 26
Date d'inscription : 09/08/2015

MessageSujet: Re: [TP] Mission Cedopra   Dim 28 Fév - 1:09

Bonjour :-)   alors merci pour vos commentaires :-)     Ce texte est écrit de maniere à ce que les personnages  en dehors de Zephyra, du colonel et de doremi soient transparents  x)    si j'écris une suite, les autres filles auront une place plus importante ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TP] Mission Cedopra   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TP] Mission Cedopra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: