Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Âme écorchée [TP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Umi



Masculin Cancer Messages : 27
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Âme écorchée [TP]   Jeu 22 Oct 2015 - 23:45

Tout d'abord, avant de lire ce poème, je vous préviens : il est assez sombre, malgré son contenu qui n'est ni violent, ni sexuel... Ce poème est juste emprunt de toute la tristesse et la mélancolie dont j'étais envahi le jour où j'ai écrit ce sonnet. Je vous souhaite une bonne lecture !

Le rythme de mon âme ralentit et plonge
Dans l'abysse d'un jour où la lumière se meurt.
Silence dans mon cœur ; silence dans mes songes,
Ah, douleur ! Ah tristesse ! J'entends bien la clameur...

Sincèrement ? J'en ris. J'ai perdu la raison.
Regardez vos erreurs ! Ce temps est un poison.
Il doit faire beau, chez vous ! N'est-ce pas agréable
De voir un autre homme se dire être coupable ?

Les mots d'un condamné, quand enfin le Soleil
Se lève et rend réels les cauchemars vermeils...
N'ont aucune importance. On pense à l'Achéron,

Aux vers des poètes qui s'éteignent, fantômes,
Au Colisée détruit, aux Chevaliers sans heaume
Et aux ombres sans fin qui mangent les hérons.

Petite note technique:
 


Dernière édition par Umi le Ven 23 Oct 2015 - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mister O

avatar

Masculin Verseau Messages : 315
Date d'inscription : 30/11/2014
Humeur : Malheureux

MessageSujet: Re: Âme écorchée [TP]   Jeu 22 Oct 2015 - 23:57

Salut !

Bon alors voilà, je fais la grève des commentaires utiles sur la forme (en fait, c'est juste que je trouve ton poème très bien) (parce que oui : je commente en deux parties, une sur le fond, une sur la forme).

Du coup, sur le fond, je me demande : y a-t-il quelque chose que tu cherches à décrire au travers ce poème, ou bien une scène ? Qu'est-ce qui a inspiré ce poème ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
Petit, petit, petit ! Vient voir Tonton O fou


tonimage
Revenir en haut Aller en bas
Umi



Masculin Cancer Messages : 27
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: Âme écorchée [TP]   Ven 23 Oct 2015 - 0:05

Mister O a écrit:
Salut !

Bon alors voilà, je fais la grève des commentaires utiles sur la forme (en fait, c'est juste que je trouve ton poème très bien) (parce que oui : je commente en deux parties, une sur le fond, une sur la forme).

Du coup, sur le fond, je me demande : y a-t-il quelque chose que tu cherches à décrire au travers ce poème, ou bien une scène ? Qu'est-ce qui a inspiré ce poème ?

Déjà, merci pour la première partie du commentaire, c'est gentil.

Ensuite, sur le fond... Wah, il me faudrait une feuille double pour t'expliquer tout ça, sachant que je l'ai fait quelques temps après avoir écrit le poème, mais que j'ai perdu ma superbe explication --'... (oui, je suis un boulet, n'en rajoutez pas siouplait, ayez un peu de pitié pour ce pauvre auteur maladroit que je suis).

Bref, pour faire simple : le personnage est condamné, se sent oppressé et veut faire passer ce message. Il dénonce une société hypocrite et les coupables qui se croient "innocents" en montrant patte blanche alors que ce sont les plus vils et les plus cruels. Bref, il se sait perdu, se questionne (dernière partie du poème) mais dit quand même ce qu'il avait à dire :)
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Âme écorchée [TP]   Ven 23 Oct 2015 - 0:07

Yosh ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas fait un commentaire détaillé. Principe : de la couleur !

Umi a écrit:
Le rythme de mon âme ralentit et plonge
Dans l'abysse d'un jour où la lumière est morte
.
Silence dans mon cœur ; silence dans mes songes,  Je voulais mettre ce vers plus vert que mon vert habituel (rpz Nadine au passage) mais un mot doux sera plus explicite : ce vers est excellent
Ah, douleur ! Ah tristesse ! Ils veulent que je m'en sorte ?  Peu clair. Qui sont "ils" ? Et puis, comme tu à l'air de respecter une métrique assez stricte, le [e] muet se prononce à "veulent" ce qui fausse l'alexandrin.

Mais j'en ris. Inutile. J'ai perdu la raison.
Riez ! M'avez-vous lu ? Ce temps est un poison.
Il doit faire beau, chez vous ! N'est-ce pas agréable
De voir un autre Homme se dire être coupable ? Pour chipoter (genre beaucoup) : la majuscule est pas très utile, elle pourrait même alourdir à la lecture. Ah j'avais prévenu que c'était du chipotage (de légumes).

Les mots d'un condamné, quand enfin le Soleil
Se lève et rend réels les cauchemars vermeils...
N'ont aucune importance. On pense à l'Achéron,

Aux vers des poètes qui s'éteignent, fantômes,
Au Colisée détruit, aux Chevaliers sans heaume
Et aux ombres sans fin qui mangent les hérons.

J'ai assez peu de choses à dire. Je pense que la forme est trop stricte (bien qu'elle soit maîtrisée), comme je l'ai noté au vers 4. Je pense qu'une forme plus souple où tu prends le temps de bien exprimer le propos serait plus efficace.
M'enfin pour un premier poème ici, c'est franchement bien ; et pas si triste que ça, tu ne t'es pas encore aventuré sur le forum ^_^ Mais il est accrocheur et peut-être trop court. Question

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme


Dernière édition par Silenuse le Ven 23 Oct 2015 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Umi



Masculin Cancer Messages : 27
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: Âme écorchée [TP]   Ven 23 Oct 2015 - 13:56

Merci Sile-kun !

Déjà, je vais changer ce vers 4 imprécis. Ensuite, la forme a beau être trop stricte... Elle est ce qu'elle est parce que c'est la forme qui convenait le mieux à mon thème. Il est court, je sais, mais je n'avais pas trop le "choix"... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 645
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Âme écorchée [TP]   Sam 30 Jan 2016 - 10:58

rien a dire, tu est riche de mots et tu en fais profiter tout le monde, ton pème et complet et parfait, je ne peut même pas te dire ce que j'aime et j'aime pas :) puisque j'aime tout, tout les bon point sont pour toi :)

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 945
Date d'inscription : 06/01/2015
Localisation : Serbie
Humeur : Toutes serres dehors !

MessageSujet: Re: Âme écorchée [TP]   Sam 30 Jan 2016 - 16:33

Hop l'p"tit com' du piaf de feu ! :la: J'annote le texte puis j'fais un p'tit avis général.

Umi a écrit:
Tout d'abord, avant de lire ce poème, je vous préviens : il est assez sombre, malgré son contenu qui n'est ni violent, ni sexuel... Ce poème est juste emprunt de toute la tristesse et la mélancolie dont j'étais envahi le jour où j'ai écrit ce sonnet. Je vous souhaite une bonne lecture !

Le rythme de mon âme ralentit et plonge
Dans l'abysse d'un jour où la lumière se meurt.
Silence dans mon cœur ; silence dans mes songes,
Ah, douleur ! Ah tristesse ! J'entends bien la clameur...

Sincèrement ? J'en ris. J'ai perdu la raison.
Regardez vos erreurs ! Ce temps est un poison.
Il doit faire beau, chez vous ! N'est-ce pas agréable
De voir un autre homme se dire être coupable ?

Les mots d'un condamné, quand enfin le Soleil
Se lève et rend réels les cauchemars vermeils...
N'ont aucune importance. On pense à l'Achéron,

Aux vers des poètes qui s'éteignent, fantômes,
Au Colisée détruit, aux Chevaliers sans heaume
Et aux ombres sans fin qui mangent les hérons.

Petite note technique:
 

flop : Ben ma foi, en voila un joli petit poème. J'n'ai rien à dire sur la forme, elle est très bien maitrisée. Ici la forme stricte moi me dérange peu.
C'est très beau, y'a beaucoup de vocabulaire et tu nous emporte très bien avec les mots, on voyage avec toi et c'est quelque chose que j'aime beaucoup.

dernier mot : encore :la: :la: :la:

------------------------------------------------------------------------------------------------
PHOENIX 



Demandez les services de CommandoSuperPho :corn5: : codage, beta-lecture [INDISPONIBLE], et autres... :corn5:

*L'oiseau cramé s'approche de Invité et se demande si ce dernier est comestible... Le piaf enflammé a faim...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Âme écorchée [TP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Âme écorchée [TP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: