Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le passé au passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 658
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: le passé au passé   Mar 3 Nov - 21:40

A chaque fois je revis tout cela et tu le sais
Dès que notre chanson passe à la radio, tu es là,
Alors je revois nos jolis moments ma beauté
Et mes amis me rappellent que j'ai tout fait du mauvais côté,
Alors je continue, peu importe
J'ai fait le stupide et j'ai réalisé
Que tu méritais des fleurs
Et ma main pour t'aider.
Mes yeux sur toi pour te guider
Et pour tout ce que j'ai oublié,
Dis-toi qu'un jour tu me le diras
Et ce jour je serai de nouveau heureux grâce à toi.
Car chaque chanson qui passe est pour toi
Même les plus stupides comme moi,
Et chaque mot dans cette lettre
Est réfléchi,
Car tu mérites la perfection peu importe ce que tu es ...
Ma femme, mon égale, ma vie
Sans toi je ne suis plus vraiment rien,
Et si je t'écris ce n’est pas pour que tu pleures non
C'est pour que tu réalises que mes erreurs sont le passé,
Et je souris à cette idée
Car ma vie sans toi j'ai perdu ce que j'avais de moi
Et j'ai réalisé trop tard.
Que tu voulais des fleurs
Et que tu voulais une alliance
Que tu croyais en nous,
Pendant que je me jouais de toi
Mais mon bébé je danserai pour toi
Car de là où tu es...
Tu me vois...
J'en suis sûr.
Et je deviens, enfin, quelqu’un que tu aimeras
Et jamais rien n'est trop tard
Et j'essaierai de changer,
Encore et toujours...



Car tu étais la meilleure
Tu avais toujours le sourire
Et j'ai détruit tous ces bons moments,
Juste pour du plaisir
Alors dis-toi que cette partie est finie
Et que je te donnerai le meilleur de moi,
Et si tu n'en veux pas, t'en fais pas
Je serai toujours ton homme,
Car tu auras toujours tout de moi
Mais maintenant c’est sûr tu es loin,
Trop loin pour que je puisse te rattraper
Mais si ton homme t'aime alors
Fais ce que tu voulais,
Dis-moi juste que tout va bien
Et que tu m’as pardonné,
Car je ferais n'importe quoi pour toi
Par contre dis-moi juste pour une fois
Que par erreur tu m’as déjà appelé,
Car moi tu me manques et cela, c'est bien vrai...





Correction du Cerf divin :
 

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme


Dernière édition par Aube Kürten le Lun 9 Nov - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: le passé au passé   Ven 6 Nov - 21:39

Aube a écrit:
A chaque fois je revis tout cela et tu le sais revois ?
Dès que notre chanson passe à la radio, tu es la,
Alors je revois nos jolis moments ma beauté Faible et neutre
Et mes amis me rappelle que j'ai tout fait du mauvais côté, Ce début n'est pas vraiment emballant, il s'étire trop, les phrases sont longues...
Alors je continue, peu importe
J'ai fait le stupide et j'ai réalisé
Que tu méritais des fleurs
Et ma main pour t'aider.
Ah ben ça change d'un coup, ça fait du bien :la:
Mes yeux sur toi pour te guider
Et pour tout ce que j'ai oublié,
Dit toi que un jour tu me le dira

Et ce jour-là je serai de nouveau heureux grâce à toi.
Car chaque chanson qui passe est pour toi
Même les plus stupide comme moi,
Et chaque mot dans cette lettre Ce démonstratif est un "fléchage", il requiert le fait que tu aies déjà défini cette lettre. (Par exemple, mon "cette" reprend ton usage du mot lettre)
Sont réfléchis,
Car tu mérites la perfection peu importe ce que tu et ...
Ma femme, mon égal, ma vie Place le mot le plus long à la fin d'un rythme ternaire. Il faudrait alors changer "égal" qui n'est pas assez fort.
Sans toi je ne suis plus vraiment rien,
Et si je t'écrit ce n’est pas pour que tu pleures non
Ces pour que tu réalises que mes erreurs sont le passé,
Et je souris à cette idée

Car ma vie sans toi j'ai perdu ce que j'avais de moi
Et j'ai réalisé trop tard.
Que tu voulais des fleures
(Et) que tu voulais une alliance Enlève-moi ce "et" et rend ce passage parfait, merci.
Que tu croyais en nous ,
Pendant que je me jouais de toi

Mais mon bébé je danserai pour toi
Car de là ou tu es ...
Tu me vois ...
J'en suis sur.

Et je deviens, enfin quelqu’un, que tu aimera
Et jamais rien n'est trop tard
Et j'essayerai de changer,
Encore et toujours...



(Car) tu étais la meilleur
Tu avais toujours le sourire
Et j'ai détruit tous ces bon moment,
Juste pour du plaisir "le" plutôt
Alors dit toi que cette partie est fini
Et que je te donnerai le meilleur de moi,
Et si tu n'en veut pas, t'en fais pas
Je serai toujours ton homme ,
Car tu auras toujours tout de moi
Mais maintenant c’est sûr tu et loin,
Trop loin pour que je puisse te rattraper
Mais si ton homme t'aime alors
Fais ce que tu voulais ,
Dit moi juste que tout va bien
Et que tu m’a pardonnés,
Car je ferais n'importe quoi pour toi
Par contre dit moi juste pour une fois
Que par erreur tu m’a déjà appeler,
Car moi tu me manque est cela, c'est bien vrai...

J'ai de moins en moins de choses à dire... Un très beau texte, la première strophe m'a assez époustouflé. C'est vraiment tout ce que j'ai à dire !

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 658
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: le passé au passé   Dim 8 Nov - 10:16

Merci Beaucoup Silenuse de toujour venir me commenter :) sa me fais super plaisir que sa te touche toujour :)

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Ippa

avatar

Féminin Poissons Messages : 411
Date d'inscription : 01/02/2015
Humeur : Qui a voler mon lit !?

MessageSujet: Re: le passé au passé   Lun 9 Nov - 20:05

Je vais me répeter mais

J'adore tes poemes :crazylove:

celui est une beauté dans son style. Calme et passionné. Il fait le point sur une vie. La regrette mais s'autorise a voir l'avenir. enfin c'est comme ca que je le voie.

Bon courage mon Aube :ippa:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Etonnante est cette lubie qu'ont les hommes d'appeler les choses par leur nom
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 658
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: le passé au passé   Lun 9 Nov - 20:27

merci beaucoup Ippa Wink très bonne vision , ces exactement cela partit du point de vue que le passé reste au passé car l'avenir peut encore s'averer de bonne utilité :)
la base d'un changement et d'accepter de changer justement :)

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le passé au passé   

Revenir en haut Aller en bas
 
le passé au passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: