Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 50 ans [tp]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gothica

avatar

Féminin Vierge Messages : 55
Date d'inscription : 31/10/2015

MessageSujet: 50 ans [tp]   Mer 25 Nov - 19:47

Bon ce n'est pas un poème écrit de ma plume mais de celle de ma mère, elle voudrait quelques avis pour l'améliorer si besoin est.

50 ans

Tu as vu le jour, par une journée d’automne,
Bébé heureux, pas plus grand que trois pommes.
Enfant unique né dans un foyer heureux.
Tu as vécu ces années de jeunesse avec l'innocence
qui caractérise, si bien, la petite enfance.

Jeunot, tu as usé comme tout les gamins de ton age,
godillots et fond de culotte sur les bancs de l'école.
Qui te promettait un monde sans nuage.
Adolescent tu as persévéré, roi de la bricole,
tu as appris un métier, pour t'ouvrir un avenir.

Comme tous les jeunes, tu es parti faire ton service militaire,
pour jouer au petit soldat, dans la grande armée de terre.
Libéré, tu as connu la galère des petits boulots.
Tu en as fait plus d'un, avec dans le lot,
des rencontres et de belles amitiés.

Tu as fini par tracer ta route, vaille que vaille,
avec persévérance, toujours prêt pour le travail.
Fidèle, tu restes pour ta mère un solide appui,
que les aléas de la vie, ont fait vous soutenir,
vous rapprocher, demain plus qu’aujourd’hui.

Maintenant, tu fais parti des cinquante printemps,
c'est maintenant que s'accélère la roue du temps.
Il est loin le temps où tu vendais des graines,
et chauffais un four pour la porcelaine,
proche le temps des tisanes de verveine.

Que l'avenir soit le plus long possible, pour toi.
La vie, est ce long fils qui se déroule doucement,
et file de plus en plus vite, entre nos doigts,
et nous lie les uns aux autres, si solidement.

------------------------------------------------------------------------------------------------
"La parole est d'argent et le silence est d'or"
J'en ai fait ma devise personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
VaeVictis

avatar

Féminin Poissons Messages : 44
Date d'inscription : 28/03/2013

MessageSujet: Re: 50 ans [tp]   Jeu 26 Nov - 23:09

Plop !

A mon goût il y a trop de virgules. En lisant le poème, j'avais envie de me faire emporter par ce fleuve tranquille qu'est la vie, par cette chronologie douce; les virgules sont trop nombreuses pour vraiment permettre cela, on se laisse emporter pour s'arrêter aussitôt. Pour te donner un exemple, j'aurais plutôt agencé ces deux vers de la manière qui suit :

Citation :
Comme tous les jeunes, tu es parti faire ton service militaire, <- suppression de cette virgule
pour jouer au petit soldat, dans la grande armée de terre.

Ainsi, à la lecture, le rythme me parait plus cohérent.
A part cela, c'est très bien écrit et assez fort en émotions. Chapeau à ta maman !

Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: 50 ans [tp]   Sam 28 Nov - 0:27

C'est assez dur de donner son avis sur un thème aussi personnel, mais on va essayer !
Je mets déjà mon chipotage sur l'alexandrin, qui pourrait gagner en rigueur histoire de faire ressortir un rythme régulier et plus efficace. De plus, certaines rimes se perdent, je ne sais pas si c'est voulu.
Autre chipotage, certains adjectifs rejetés en début de vers : il manque des conjonctions, on perd en fluidité, c'est dommage.
Pour le reste, il y a assez peu à dire, les idées sont bien développées, les images efficaces - sur le fond donc, rien à dire !

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 1035
Date d'inscription : 06/01/2015
Localisation : Serbie
Humeur : Révolution !

MessageSujet: Re: 50 ans [tp]   Sam 28 Nov - 0:28

Hop premier com' de ce Gibet ! :la: J'annote en premier le texte puis je fais un commentaire général. Et ce n'est que mon modeste avis de volatile brulé :huh:

gothica a écrit:
Bon ce n'est pas un poème écrit de ma plume mais de celle de ma mère, elle voudrait quelques avis pour l'améliorer si besoin est.

50 ans

Tu as vu le jour, par une journée d’automne,
Bébé heureux, pas plus grand que trois pommes.
Enfant unique né dans un foyer heureux.
Tu as vécu ces années de jeunesse avec l'innocence
qui caractérise, si bien, la petite enfance. Dommage... Cette si grande phrase vient couper le dynamisme des 3 premiers vers...  La coupure est maladroite.

Jeunot, tu as usé comme tout les gamins de ton age,
godillots et fond de culotte sur les bancs de l'école. La coupure passe mieux sur celle-ci.
Qui te promettait un monde sans nuage.
Adolescent tu as persévéré, roi de la bricole,
tu as appris un métier, pour t'ouvrir un avenir. Joli :D

Comme tous les jeunes, tu es parti faire ton service militaire,
pour jouer au petit soldat, dans la grande armée de terre.
Libéré, tu as connu la galère des petits boulots.
Tu en as fait plus d'un, avec dans le lot,
des rencontres et de belles amitiés. La encore un peu maladroit je trouve.

Tu as fini par tracer ta route, vaille que vaille, joli ça ! :la:
avec persévérance, toujours prêt pour le travail.
Fidèle, tu restes pour ta mère un solide appui,
que les aléas de la vie, ont fait vous soutenir, le dernier morceau de phrase est bancal... C'est vraiment dommage... Je pense que c'est le "ont".
vous rapprocher, demain plus qu’aujourd’hui.

Maintenant, tu fais parti des cinquante printemps,
c'est maintenant que s'accélère la roue du temps.
Il est loin le temps où tu vendais des graines,
et chauffais un four pour la porcelaine,
proche le temps des tisanes de verveine. Belle strophe !

Que l'avenir soit le plus long possible, pour toi.
La vie, est ce long fils qui se déroule doucement,
et file de plus en plus vite, entre nos doigts,
et nous lie les uns aux autres, si solidement. Belle conclusion ! J'aime beaucoup !

Un bien joli poème que voici. Le thème choisi est sympa et développé d'une belle manière.
Sur la forme, l'utilisation de grande phrase en prose casse le dynamisme du poème et cela est dommage puisque l'on y sent de la recherche et de la musicalité...
J'aime bien aimé ce poème, il est travaillé, il y a du vocabulaire et de la recherche...
Très beau fond, vraiment super !

Un bon point Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
PHOENIX 



Piaf cramé un peu fou



Geek Codeur Bidouilleur



Oiseau de feu révolutionnaire




Demandez les services de CommandoSuperPho :corn5: : codage [DISPO], beta-lecture [DISPO], et autres... :corn5:

*L'oiseau cramé s'approche de Invité et se demande si ce dernier est comestible... Le piaf enflammé a faim...
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 647
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: 50 ans [tp]   Sam 30 Jan - 10:46

la naissance , grandir , vieillir et mûrir, ces cela qui fais al puissance de tout tes paroles, j'ai beaucoup aimé ton poème , plein de tendresse et de beauté pour cacher la mort certaine d'un simple être humain , ces trop beau

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 50 ans [tp]   

Revenir en haut Aller en bas
 
50 ans [tp]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: