Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Prière   Mar 15 Déc - 2:32

.


Dernière édition par Ragne le Ven 12 Aoû - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4696
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Prière   Mar 15 Déc - 11:27

Pouf !

Bon, tu sais que j'aime pas te commenter parce que j'ai jamais rien à dire, mais comme quelqu'un nous a ordonné de commenter à tout prix, bah je ferai de mon mieux. :esclave:


La première strophe est très bien écrite, elle reste assez fluide malgré le style omniprésent, agréable à lire et pas trop compliquée à comprendre :-p même si elle a un côté un peu redondant.

Juste ce vers, je ne suis pas sûre de bien le comprendre :

Citation :
Et ne tient que l’amour que tous, nous avons tu


La deuxième strophe est... gaaaaah *^*
Non sérieux, ce qui me plaît dans ce poème c'est le changement de ton, de style, à chacune de tes strophes, on sent presque physiquement le changement, c'est génial. Et si, dans la première, le style était au service du sens, ici c'est plutôt le sens qui a l'air de se tordre pour satisfaire le style. Et quel style, bon sang Wiii
Tu parles de contes, légendes, rêves et croyances en les enveloppant d'une gangue de poésie magnifique, qui étale tout le sublime de ces faux-semblants et nous donne envie d'y croire encore. Magnifique. (zut, je l'ai déjà dit)

La troisième strophe démarre comme la première, se termine comme la deuxième : sur des éclats de style où les allitérations, assonances et etc transforment tes derniers vers en chant, en art et nous donnent envie d'en lire trois strophes de plus :la:
Tu passes peut-être trop rapidement du thème de la foi à l'amour, ce basculement m'a un peu déstabilisée (à la relecture, à la première lecture je me suis laissée emportée par tes mots jusqu'au bout sans me rendre compte de rien :-p)
Et au fait, il manque pas un point ou quelque chose pour clore le tout ? La chute est géniale mais elle reste en suspens... tu nous as essouflés tout du long et tu refuses de nous donner une pause :(


------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prière   Mar 15 Déc - 11:59

Merci de ton commentaire :)

Pourle vers que tu comprend pas, il dit qu'en nous ne demeure qu'un amour que nous taisons.
Mais y'en as quelques un des points, bon ok, j'ai oublié celui de fin, je le rajoute.

Merci
Infiniement
Revenir en haut Aller en bas
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
avatar

Masculin Bélier Messages : 1779
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : Sur la CB, comme toujours.
Humeur : sss

MessageSujet: Re: Prière   Mar 15 Déc - 17:22

Hey hey hey !
Comme d'habitude, je vois un nouveau texte qui a l'air cool et je découvre ensuite que c'est une poésie. :c
Mais cette fois, je me suis dit: "Bon, allez, je lis au moins un ou deux vers pour me faire une idée."
Et bien j'ai bien fait de lire. :la:
Tu sais déjà que je n'aime pas la poésie donc j'espère que tu es content de voir que celle-ci fait partie des rares que j'apprécie. :3

Donc, plus précisément, je vais faire comme d'habitude, je prend les phrase que j'aime le plus et le moins et je dis pourquoi :

"Pour combler le silence que tu nous as légué,
Qui résonne dans les gorges comme l’impôt du ciel."
Je sais pas encore pourquoi mais je suis tombé amoureux du "impôt du ciel".


Mais où iront nos fils ? Quelle sinistre oasis ?
Perdus dans le désert de cendre et d’artifices,
J'aime beaucoup les images que tu donne là dedans, pour te donner une idée c'est le troisième poème que je lis qui arrive à me faire voir quelque chose. D'habitude j'arrive pas à m'investir assez pour voir les images qui sont transmises.


"Moi qui n’ai que ton nom gravé dans ma mâchoire !"
Je suis vraiment pas fan de ce vers, honnêtement, je vois difficilement l'aspect poétique du mot mâchoire qui me parait bien trop anatomique et médical.



"Des récits de récifs, acérés par césures
Epopées et périples, pic perforant l’azur !
Mais ces rêves sont foi, fragile serrure
De la brise humaine, brisée sans murmures."
Excusez moi je viens d'avoir un orgasme.


"De l’âpre terre de feu jusqu’au septentrion,
Nous sommes monde exilé dedans ta création."
C'est beauuuuuu !
Je trouve ces deux vers absolument parfaits.


"Sain celui qui enceint passion sans être saint
Car l’ardeur à chérir narre en nous l’humain"
Là, je n'aime pas trop le premier vers, je trouve ça vraiment bizarre d'utiliser "enceint passion". Je peux pas me dire autre chose que "il manque un mot".
Par contre le deuxième vers est tellement magnifique !


En résumé, tu nous offre quelque chose de très beau (comme à ton habitude) et qui même moi me donne envie d'en lire plus, alors que c'est de la poésie. (Monstre, que m'as-tu fais ?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prière   Mar 15 Déc - 17:37

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Infiniement
Citation :
Tu sais déjà que je n'aime pas la poésie donc j'espère que tu es content de voir que celle-ci fait partie des rares que j'apprécie. :3
Ca me touche <3

Citation :
Je sais pas encore pourquoi mais je suis tombé amoureux du "impôt du ciel".
C'est toncôté français :p

Citation :
J'aime beaucoup les images que tu donne là dedans, pour te donner une idée c'est le troisième poème que je lis qui arrive à me faire voir quelque chose. D'habitude j'arrive pas à m'investir assez pour voir les images qui sont transmises.
Merci. J'ai beaucoup travailler le symbolisme et les sensations

Citation :
Je suis vraiment pas fan de ce vers, honnêtement, je vois difficilement l'aspect poétique du mot mâchoire qui me parait bien trop anatomique et médical.
C'est curieux, c'est probablement mon vers préféré. Je le trouve rude et sans concession.

Citation :
Excusez moi je viens d'avoir un orgasme.
C'est très très le miam miam

Citation :
C'est beauuuuuu !
Je trouve ces deux vers absolument parfaits.
Tu imagine pas à quelle point le second m'a fait chier pour les pieds et sa syntaxe.

Citation :
Là, je n'aime pas trop le premier vers, je trouve ça vraiment bizarre d'utiliser "enceint passion". Je peux pas me dire autre chose que "il manque un mot".
Par contre le deuxième vers est tellement magnifique !
Sain celui qui ceint sa passion sans être saint?
Oui, je l'aime aussi énormément le secon


Citation :
En résumé, tu nous offre quelque chose de très beau (comme à ton habitude) et qui même moi me donne envie d'en lire plus, alors que c'est de la poésie. (Monstre, que m'as-tu fais ?)
Merci
Je l'ai bossé pendant plus d'un mois en fait^^
Ca me touche vraiment, je suis heureux que ça t'émeuve autant
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 645
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Prière   Mer 16 Déc - 11:29

l'homme qui fais une prière ne le fais pas que pour parler
il le fais pour quelqu'un puisse au moins l’écouter :)

j'aime particulièrement chaque début qui commence par "J’aimerai esquisser devant toi, l’Eternel,"
sa nous prépare directement a lire et comprendre tes mots :),
comme je te les déjà dits, tu était très inspiré et sa se ressent, il y a une envie d’être lu et commenté, une envie d’être écoute et compris, ces un très beau poème et je te souhaite que tes prière sois écoute, comme a chaque posteur je te le dirais a toi aussi , merci de nous avoir offert un si beau poème :)
au plaisir de te lire et relire encor :)

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Prière   Mer 16 Déc - 14:34

Je profite de mon temps libre pour défoncer ta mise en forme :

Ragne a écrit:
J’aimerai esquisser devant toi, l’Eternel,
Un tertre fait de phrases, de paroles, de pensées. Il manque un vrai rythme ternaire :c
Pour combler le silence que tu nous as légué,
Qui résonne dans les gorges comme l’impôt du ciel.
Suivant nos mots mutins, notre verbe s’éteint
L’idée s’est érigée, nous sommes tes orphelins.
13 syllabes. Oui, je te ferai chier jusqu'au bout
L’éternel, tu es mort, pour toujours disparu
Et ne tient que l’amour que tous, nous avons tu
Mais où iront nos fils ? Quelle sinistre oasis ? Mouais, bancal :/
Perdus dans le désert de cendre et d’artifices,
En quels rêves, dit dis-moi, puis-je placer nos espoirs ?
Moi qui n’ai que ton nom gravé dans ma mâchoire !
Que je garde collée face aux conteurs d’histoires
En moi-même, réfléchi, questionnant ma mémoire
Qui, perfide, examine, jauge ton héritage
Ce trésor transporté du tréfonds des vieux âges.

J’aimerai esquisser devant toi, l’Eternel,
Le legs de ta genèse, mappemonde maternelle. 13 syllabes
Sculpteur de paysages, poète aux cent virgules,
Que les mots de tant d’autres ont plagiés sans scrupule.
Des récits de récifs, acérés par césures
Epopées et périples, pic perforant l’azur ! Le participeprésent alourdit
Mais ces rêves sont foi, fragile serrure 11 syllabes
De la brise humaine, brisée sans murmures. 11
Errant dans l’abysse de l’architecture 11 et césure maladroite
Moi, les miens, avons fait le paradis obscur
Il était tien, ta terre, il était ton temple ! Rythme ternaire ? :c
Nous nous sommes érigés dieux à ton exemple !
Et modelant le sol, nos croches en orchestre,
Nous piètre architecte du tableau terrestre
De l’âpre terre de feu jusqu’au septentrion,
Nous sommes monde exilé dedans ta création. 13 syllabes : supprime le "de" de "dedans"

J’aimerai esquisser devant toi, l’Eternel,
Le souvenir de ceux qui, là-bas, s’emprisonnent
Frappé par le fracas de leurs phrases frêles 11 syllabes
Et par leurs longs sanglots, langueur monotone.
Ces êtres trahis qui trébuchent entre les ans,
Aux sentiments sapés et taris par le temps
Pour eux, tu es un mythe, un songe qui nous trompe
Une céleste estampe, esquisse qui s’estompe,
mégaclasse
Une promesse de trop aux cœurs solitaires,
Aux visages déjà meurtris de cratères 11syllabes
Stigmate d’ivresse qui s’achève en chagrin Césure maladroite
Or, qui damner, d’instinct, en dehors du destin ?
Mais même si l’amour nous mène à l’abysse
Ô non… nous ne nierons, nos nonnes Némésis.
Sain celui qui enceint passion sans être saint
Car l’ardeur à chérir narre en nous l’humain

C'est excellent. Il y a très très peu à dire sur ce poème très travaillé. Quelques soucis de mètre si tu respectes l'alexandrin. Parfois, tu abuses un peu de l'allitération - certes, c'est classe et par moments très réussi, mais parfois c'est lourd.

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prière   Mer 16 Déc - 21:28

Silenuse a écrit:
Je profite de mon temps libre pour défoncer ta mise en forme :

Ragne a écrit:
J’aimerai esquisser devant toi, l’Eternel,
Un tertre fait de phrases, de paroles, de pensées. Il manque un vrai rythme ternaire :c ah bon mais c'est en trois là pourtant. >< comprend pas
Pour combler le silence que tu nous as légué,
Qui résonne dans les gorges comme l’impôt du ciel.
Suivant nos mots mutins, notre verbe s’éteint
L’idée s’est érigée, nous sommes tes orphelins.
13 syllabes. Oui, je te ferai chier jusqu'au boutsynérèse à sommes? Sans le "tes" je trouve ça moins fort :/
L’éternel, tu es mort, pour toujours disparu
Et ne tient que l’amour que tous, nous avons tu
Mais où iront nos fils ? Quelle sinistre oasis ?  Mouais, bancal :/arf
Perdus dans le désert de cendre et d’artifices,
En quels rêves, dit dis-moi, puis-je placer nos espoirs ?
Moi qui n’ai que ton nom gravé dans ma mâchoire !
Que je garde collée face aux conteurs d’histoires
En moi-même, réfléchi, questionnant ma mémoire
Qui, perfide, examine, jauge ton héritage
Ce trésor transporté du tréfonds des vieux âges.

J’aimerai esquisser devant toi, l’Eternel,
Le legs de ta genèse, mappemonde maternelle. 13 syllabes ma pe mond' ma ter nel (ouais synérèse pas du tout conventionnel)
Sculpteur de paysages, poète aux cent virgules,
Que les mots de tant d’autres ont plagiés sans scrupule.
Des récits de récifs, acérés par césures
Epopées et périples, pic perforant l’azur ! Le participeprésent alourdit mais au présent c'est moche?
Mais ces rêves sont foi, fragile serrure 11 syllabes diérèse à serrure
De la brise humaine, brisée sans murmures. 11 idem murmures en trois syllabes
Errant dans l’abysse de l’architecture 11 et césure maladroite a by sse donc bon non? (un jour je saurais compter)
Moi, les miens, avons fait le paradis obscur
Il était tien, ta terre, il était ton temple ! Rythme ternaire ? :c J'ai du le cassé pour l'hémistiche ><
Nous nous sommes érigés dieux à ton exemple !
Et modelant le sol, nos croches en orchestre,
Nous piètre architecte du tableau terrestre
De l’âpre terre de feu jusqu’au septentrion,
Nous sommes monde exilé dedans ta création. 13 syllabes : supprime le "de" de "dedans" en fait j'ai compté un synérse à somme (som) parce que sinon hémistiche pas va

J’aimerai esquisser devant toi, l’Eternel,
Le souvenir de ceux qui, là-bas, s’emprisonnent
Frappé par le fracas de leurs phrases frêles 11 syllabes de leur phra se frè le. Bon non?
Et par leurs longs sanglots, langueur monotone.
Ces êtres trahis qui trébuchent entre les ans,
Aux sentiments sapés et taris par le temps
Pour eux, tu es un mythe, un songe qui nous trompe
Une céleste estampe, esquisse qui s’estompe,
mégaclasse
Une promesse de trop aux cœurs solitaires,
Aux visages déjà meurtris de cratères 11syllabes diérèse sisi ^^
Stigmate d’ivresse qui s’achève en chagrin Césure maladroite sti gma te d'i vre sse qui s'a che ven cha grin. Bon non?
Or, qui damner, d’instinct, en dehors du destin ?
Mais même si l’amour nous mène à l’abysse
Ô non… nous ne nierons, nos nonnes Némésis.
Sain celui qui enceint passion sans être saint
Car l’ardeur à chérir narre en nous l’humain

C'est excellent. Il y a très très peu à dire sur ce poème très travaillé. Quelques soucis de mètre si tu respectes l'alexandrin. Parfois, tu abuses un peu de l'allitération - certes, c'est classe et par moments très réussi, mais parfois c'est lourd.
J'aime bien l'allitération, mais j'ai peut être un peu abusé.
Merci infiniement <3
Revenir en haut Aller en bas
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
avatar

Masculin Taureau Messages : 503
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

MessageSujet: Re: Prière   Jeu 17 Déc - 10:59

GG.
Meilleur prière/poème que j'ai jamais vu(e).
C'est beau, ça parle, c'est pas de l'exaltation absurde, c'est universel et puis.... Rah c'est juste trop bien quoi. Limite tous les croyants de toutes religions peuvent l'apprendre.
En tous cas ça m'a donné envie de la retenir.  
Et crois moi, pour amener Ygg à retenir le texte d'un autre, faut le convaincre.
Le concept me séduit en tous cas. Ecrire des prières universelles, valables pour toutes les religions, le tout dans un souci du beau, de l'honnête et de l'humain (et pas de la glorification fadasse), c'est super intéressant, et ça a de quoi réconcilier beaucoup de gens avec la religion.
EDIT:
J'ai enregistré une version audio de ton poème. Tu peux l'écouter sur SoundCloud: https://soundcloud.com/yggdarsil/priere-auteur-ragne
Si tu désires poster ça sur la chaîne youtube je te le permet, préviens-moi et je te l'enverrai par mail.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.

http://vocaroo.com/i/s1fCLpFwvSv0


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prière   Mar 29 Déc - 20:51

Je t'avais pas remercié Ygg. Désolé.
Merci infiniement, ça me touche beaucoup. Vraiment.

Et ton enregistrement est génial, je vais voir pour le mettre sur youtube, mais faut voir avec Dan Vetta pour qu'il me montre comment faire une technique spéciale de montage vidéo.

Ton enregistrement est cool
Revenir en haut Aller en bas
Ippa

avatar

Féminin Poissons Messages : 363
Date d'inscription : 01/02/2015
Humeur : Qui a voler mon lit !?

MessageSujet: Re: Prière   Sam 2 Jan - 22:13

Honte a moi!! Ce poeme que j'ai tant aimé te voir contruire et que je n'est meme pas commenter! Pour me faire pardonné je tente un bon commentaire comme il faut.


Rani a écrit:
PRIERE


J’aimerai esquisser devant toi, l’Eternel, juste j'adore ce vers, j'ai une image devant les yeux qui est magnifique
Un tertre fait de phrases, de paroles, de pensées.
Pour combler le silence que tu nous as légué, tout toi :p
Qui résonne dans les gorges comme l’impôt du ciel. par contre la je bug sur le sens
Suivant nos mots mutins, notre verbe s’éteint :la:
L’idée s’est érigée, nous sommes tes orphelins.
L’éternel, tu es mort, pour toujours disparu
Et ne tient que l’amour que tous, nous avons tu
Mais où iront nos fils ? Quelle sinistre oasis ?
Perdus dans le désert de cendre et d’artifices,
En quels rêves, dit-moi, puis-je placer nos espoirs ? non pas de la tristesse :nooon:
Moi qui n’ai que ton nom gravé dans ma mâchoire !
Que je garde collée face aux conteurs d’histoires
En moi-même, réfléchi, questionnant ma mémoire
Qui, perfide, examine, jauge ton héritage
Ce trésor transporté du tréfonds des vieux âges. et c'est 5 derniers vers qui sont toi! tant dans la manière de tourner les mots que dans le thème

J’aimerai esquisser devant toi, l’Eternel,
Le legs de ta genèse, mappemonde maternelle. juste ces deux mots Mappemonde maternelle :crazylove:
Sculpteur de paysages, poète aux cent virgules, des virgules  :esclave:
Que les mots de tant d’autres ont plagiés sans scrupule. Neruda?
Des récits de récifs, acérés par césures
Epopées et périples, pic perforant l’azur !
Mais ces rêves sont foi, fragile serrure
De la brise humaine, brisée sans murmures.
Errant dans l’abysse de l’architecture
Moi, les miens, avons fait le paradis obscur
Il était tien, ta terre, il était ton temple !
Nous nous sommes érigés dieux à ton exemple !
Et modelant le sol, nos croches en orchestre,
Nous piètre architecte du tableau terrestre
De l’âpre terre de feu jusqu’au septentrion,
Nous sommes monde exilé dedans ta création.
J'adore les sons par contre je peut avoir une traduction  Cute 2 non en vrai je comprend le sens global mais surement pas toute les subtilitées (zut comment il s'écrit ce mot ><) qui fond la beayté de tes textes

J’aimerai esquisser devant toi, l’Eternel,
Le souvenir de ceux qui, là-bas, s’emprisonnent
Frappé par le fracas de leurs phrases frêles reproche ou constat? ou moi qui comprend pas?
Et par leurs longs sanglots, langueur monotone.
Ces êtres trahis qui trébuchent entre les ans,
Aux sentiments sapés et taris par le temps
Pour eux, tu es un mythe, un songe qui nous trompe
Une céleste estampe, esquisse qui s’estompe,
Une promesse de trop aux cœurs solitaires,
Aux visages déjà meurtris de cratères
Stigmate d’ivresse qui s’achève en chagrin
Or, qui damner, d’instinct, en dehors du destin ?
Mais même si l’amour nous mène à l’abysse
Ô non… nous ne nierons, nos nonnes Némésis.
Sain celui qui enceint passion sans être saint
Car l’ardeur à chérir narre en nous l’humain
j'aime moins cette strophe. Vraiment trop triste pour moi. en plus je ne retrouve pas (moins) ce rythme qui me bercer dans les précedentes. Même si tes mots sont juste a tomber parce qu'il résonne quand même dans mon âme

Résultat: un poème dont je suis amoureuse comme tout tes poèmes (es tu seulement capable de ne pas écrire un truc beau magnifique). Bref J'adore!! Encore!! :ippa:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Etonnante est cette lubie qu'ont les hommes d'appeler les choses par leur nom
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prière   Sam 2 Jan - 22:24

Merci Ippa. Ca me touche vraiment.
réponse : L'impot du ciel = ce qu'on lui doit = les mots, les pensée, les prières qu'on lui adresse.
Neruda a beaucoup parler de la géographie (comme tout les chiliens, parce qu'ils ont un des plus beaux pays du monde^^) Mais non, je parlais des poètes qui parlent de la beauté de la nature
Alors. Dieu a crée le monde et c'est le plus beau poème qui existe, et nous qui le chantons, nous ne faisaon que reproduire pauvrement sa création. On raconte les récifs (donc les rocher de la cote) qui sont aussi pointu que les césure des poème qui les contiennent. Nos épopées et nos histoire, ne valent rien face à ces montagne. Mais tout ces mots, ce n'est que la foi de l'homme qui est fragile et sujet à la destruction comme la mer est brisé. Et le paradis qu'étais la terre, c'est l'architecture, sa domestication par l'homme qui l'a détruit. Et cette terre, ton temps, on s'y est cru dieu. Mais nous ne somme que perdu en ces terre. Si tu veux plus de détails à chaque vers, o se fera un skype un coup.

Plutot un reproche, comme un affliction.

Merci beaucoup Ipoa
Ca me touche énormément
:ippa:
Revenir en haut Aller en bas
Mister O

avatar

Masculin Verseau Messages : 321
Date d'inscription : 30/11/2014
Humeur : Malheureux

MessageSujet: Re: Prière   Lun 25 Avr - 21:56

J'aime beaucoup.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Petit, petit, petit ! Vient voir Tonton O fou


tonimage
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prière   Lun 25 Avr - 22:04

merci
Revenir en haut Aller en bas
Alwine

avatar

Féminin Scorpion Messages : 203
Date d'inscription : 25/05/2016

MessageSujet: Re: Prière   Mar 7 Juin - 13:38

Hop, voici un petit commentaire de ma part ! Je ne suis vraiment pas douée pour commenter ce type d'écrits (pas ma tasse de thé avec le théâtre de l'absurde) mais cela ne m'empêche pas d'apprécier quand même. C'est fou, je préfère les poèmes écrits par des gens de mon âge plutôt que ceux que l'on étudiait en classe ^^

Déjà, bravo pour avoir fait des alexandrins ! J'ai pas compté pour toutes les lignes mais j'admire cet effort titanesque, c'est du beau travail (j'en suis parfaitement incapable perso).
J'aime particulièrement la seconde strophe (notamment le ver "sculpteur de paysages, poète aux cent virgules", j'adore la formulation), qui me fait vraiment rêver et qui est bien écrite. Je ne saurais pas vraiment justifier plus pourquoi j'aime mais je trouve que tout s'enchaine bien dedans.
Comme le dit Yggdrasil, c'est un beau texte qui peut s'appliquer à toutes les croyances/religions et c'est vraiment très chouette de garder cette ouverture !

Bref, félicitations pour ce texte ! J'aime beaucoup :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour retrouver mes textes : #TextesDAlwine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: