Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dis-moi l'Homme que tu voudrais être...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
brokendream

avatar

Féminin Vierge Messages : 25
Date d'inscription : 28/06/2015
Localisation : Dans une cage, ouverte.
Humeur : Ça dépend des jours.

MessageSujet: Dis-moi l'Homme que tu voudrais être...   Mer 16 Déc - 18:19

Joyeux Noël!
Ça fait une éternité... Je suis de retour!

rendeer

Parce qu'il faut bien que cela soit classé quelque part, alors voilà.
Ce n'est pas vraiment un poème, ni vraiment un conte. Je ne sais pas.
Tout ce que je sais, c'est qu'il existe. Il est bien réel.

Cet écrit a été réalisé à l'occasion d'un concours ("Dis-moi l'Homme que tu voudrais être", je crois...) que notre prof de français nous "oblige" à faire (je ne trouve pas de terme plus adéquat, je suis désolée...). Le voici:


Je n’ai pas de nom.
Je ne sais pas qui je suis.

*

Tout ce que je sais,
C’est où je vais.

*

Viens, je t’emmène.

*

C’est tout près.
Tu n’as qu’à fermer les yeux.
Et me donner la main.

*

J’y suis déjà allé une fois.
Je ne connais pas le nom de cet endroit.

*

Je ne sais pas.

*

Mon ami vivait là-bas, autrefois.
Il est né quelque part,
Mais les hasards de la vie l’ont mené jusqu’à là.
« Le destin », disait-il souvent.

*

Cet ami n’avait pas de nom.
Mais ce n’est pas pour autant qu’il n’existait pas.
Il était bien là.
Il était bien réel.
Il était grand.
C ‘était une grande personne.
Une très grande personne.

*

Il y avait plein de choses qui se bousculaient en lui.

*

Des pensées.
Des idées.
Des raisonnements.
Des interrogations.
Des réponses.
Des problèmes.
Des solutions.
Des hypothèses.
Des théories.
Des fantasmes.
Des cauchemars.

*

Et des rêves.
Beaucoup de rêves.

*

Je me souviens :
Quand je l’ai rencontré, il m’a sourit.
Il a dit :

*

« Un sourire coûte moins cher que l’électricité, mais donne autant de lumière. »
[Abbé Pierre]

*

Dans ses yeux, je voyais beaucoup de choses.
Un océan.
Mais pas de large.
Un océan sans fin.
Un ciel sans frontière.

*

Autour de lui, il y avait ce monde.
Cette ville.
Sa ville.

*

Il y avait des immeubles, comme chez toi — la Terre, c’est bien ça ?
Des immeubles, de hauteurs variables,
Des grands, des petits,

*

Et quelques gratte-ciels çà et là.
Quelques tours, à caractère artistique — leur sommet caché par-dessus la brume.
Pour le plaisir des yeux.

*

Ces constructions avaient beau atteindre les cieux et transpercer les nuages, toutefois elles n’effleuraient pas les étoiles
Inaccessibles.
Car trop hautes dans le ciel.
*

Trop hautes.

*

Les hommes ne cherchaient pas à lutter contre cela.

*

« C’est vain », disait-on.

*

Entre chaque édifice, il y avait un terrain.
Vierge.
Des oiseaux.
Des papillons.
Des mouches.
Des araignées.

*

Et des hommes aussi.

*

L’Homme cultive son propre jardin,
Et il est heureux.

*

Il n’y avait pas de rues.
Des chemins.
Il y avait des carrefours.
Il y avait des places publiques.
Et des fontaines.
Beaucoup de places publiques.

*

Beaucoup.

*

Il y allait chaque fois qu’il avait quelque chose à dire.

*

« Si tu gardes pour toi ce que tu veux crier haut et fort, à la fin, tu mourras », m’avait-il dit.

*

D’ordinaire, lorsque ce désir s’éveillait en lui,
Il déchirait la membrane de son cocon,
S’évadait et s’en allait se défaire de son fardeau.

*

Parfois aussi, ça lui arrivait de ne vouloir de personne — il voulait être seul.
Il s’enfermait et se resserrait sur lui-même,
Parce qu’il en ressentait le besoin.
Mais ça ne durait jamais très longtemps.

*

Quelques fois, il avait envie de voler.
Alors il fermait les yeux.

*

Et il volait.

*

Ce qu’il aimait par-dessus tout,
C’était la Science.
Les expériences.
Les essais.
Les tests.
Les fioles. Les solutions.
Remplir. Vider.
Satisfaire sa soif de connaissances.
Chercher. Trouver.
Satisfaire sa soif de connaissances.

*

Se sentir exister.

*

Vivre.

*

Il accordait aussi, un peu,
Une petite importance au Ciel,
Mais jamais trop.
Juste ce qu’il faut.

*

Quand il lui arrivait de perdre espoir,
Il levait les yeux vers le ciel,
Pleurait un peu, mouillait un peu ses yeux.

*

Toutefois il baissait aussitôt la tête.
« Car trop s’attacher aux nuages, disait-il, c’est se pendre à la frontière du progrès. »

*

Car il voyait en ce ciel sans fin ses limites.

*

Je ne les voyais pas.
Mais je ne disais rien.

*

« Car libres sommes-nous de percevoir le monde comme nous le souhaitons », disait-il.

*

Son passe-temps favori, c’était aller se promener en ville et voir les hommes.

*

Il lui arrivait d’aider une personne âgée à traverser la rue,
Une autre à porter un sac de courses,
Une autre à trouver son chemin.

*

Il ne faisait jamais de grandes choses.
« Car c’est en accumulant des petites choses qu’on en érige des grandes », disait-il souvent.

*

Il continuait d’avancer, sans jamais regarder derrière.

*

Les hommes parlaient plusieurs langues.
Parfois, deux personnes parlaient la même langue. Parfois non.
Mais elles trouvaient toujours un moyen pour se comprendre.
Toujours.
« Car à tout problème, il y a une solution ».

*

Puis il repartait chez lui.

*

Tu vois, ce monde, il ressemble un peu au tien.
Presque.

*

Tu vois, cet Homme, il ressemble un peu à toi.
Presque.

------------------------------------------------------------------------------------------------
"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux."
- Antoine de Saint-Éxupéry

"J'écris mon histoire à la plume de mon âme que j'encre à la pulpe de mon sang."

“Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.” - Alphonse de la Martine
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 645
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Dis-moi l'Homme que tu voudrais être...   Mer 16 Déc - 20:58

l'idée est tres bonnes :) et moi non plus je ne saurais pas lui donner un nom, le fond et tres beau ( peut etre trop facile de deviner la fin) mais ces pas grave, ces un bon retours a ce que l'on, ce que l'on fais, ce qui nous entoure, bref ces un jolie texte qui peut nous faire penser a bien regarder ce qui nous entoure et ce que nous devenons, j'ai aprecié a le lire ( j'espere que tu comprend tout ce que je dis xd )
au plaisir de te relire :)

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
avatar

Masculin Taureau Messages : 503
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

MessageSujet: Re: Dis-moi l'Homme que tu voudrais être...   Jeu 17 Déc - 11:02

Haaaaa x) Elle l'a posté.
Alors mon com' perso qu'elle a déjà eu IRL:
Je trouve ça super parce que c'est un hymne humain. Ca parle à tout le monde, ca décrit un pays qu'on connaît tous. Ca nous unis, tous. Les hommes partagent des aspects universels et ce poème en fait l'éloge.
Ce poème, peut importe la culture, peut être compris et ressentit par tous une fois traduit dans la langue adéquate.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.

http://vocaroo.com/i/s1fCLpFwvSv0


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
brokendream

avatar

Féminin Vierge Messages : 25
Date d'inscription : 28/06/2015
Localisation : Dans une cage, ouverte.
Humeur : Ça dépend des jours.

MessageSujet: Re: Dis-moi l'Homme que tu voudrais être...   Dim 20 Déc - 13:06

3 siècles plus tard.
Ca me fait plaisir que ca fasse un certain effet. C'est le but recherché. Au moins il a l'air d'éveiller les esprits. C'est bien. Ca me satisfait amplement. Je ne vais pas plus loin que ca. Bien à toi, Ygg (...); je te remercie !!! Aube :)
Avis constructifs soyez les bienvenus!

------------------------------------------------------------------------------------------------
"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux."
- Antoine de Saint-Éxupéry

"J'écris mon histoire à la plume de mon âme que j'encre à la pulpe de mon sang."

“Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.” - Alphonse de la Martine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dis-moi l'Homme que tu voudrais être...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dis-moi l'Homme que tu voudrais être...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: