Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TP] Troisième Génération [Edit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Achnologia

avatar

Masculin Capricorne Messages : 201
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Dans une grotte
Humeur : Grr

MessageSujet: [TP] Troisième Génération [Edit]   Ven 1 Jan - 17:25

Hem. Bonjour, je voulais faire un poème à part qui ne sera pas dans mon recueil et qui concerne un sujet très médiatisé et très sensible à aborder, ça me tenait à coeur.
Le sujet est le conflit Israelo-Palestinien, je me mets à la place d’Israël dans ce poème en le faisant parler comme si c'était une seule entité.
Bonne lecture et n'oubliez pas de laisser des coms Wink

[EDITE]

Troisième Génération

Et la plèbe s'excite
Je suis fil-à-papa des républiques
Aussi toxique que les crocs cristallins du Crotalus
Sottise s'avère pandémique
Plus létal que l'acarus
Marchant dans la pénombre, mon glaive remplace le feu
La réalité remplace le mythe
Madame la Juge me fixe de ses beaux yeux carmélites
Lumière qui s'éclipse dans l'ombre, vulgaire testament rongé par les mites.

La Mort me guette alors de ses vides orifices
Je sais qu'un jour sonnera à ma porte l'ange déchu, rescapé de l'hécatombe
En attendant, j'irai pisser sur vos tombes
Ce n'est pas l'âme, mais le respect que j'ai perdu dans les catacombes
Mes neurones sont asphyxiés, le canon n'est pas de mon côté
Maintenant, je compte avec le sable les sacrifices
Je suis fils d'un Habit Rouge, maintenant il regrette
M'affronter, se prendre d'avance du plomb dans la tête
La neutralité c'est empaler le loup et égorger la chèvre.

Si je suis architecte de ma propre vie, elle paraîtra comme une banque
Je suis un Piranha atypique, car je tiens la laisse du requin blanc
Les arbitres ne me donnent point carton jaune mais carte blanche
La mer s'est ouverte pour moi, maintenant le ciel verse des larmes sur la cuirasse de mes tanks
Je suis pour Mecque ce que romain est à Carthage
Suivant l'opération, mon cœur étouffé de bandelettes n'avait sa place que dans un sarcophage
Respect envoie toujours des signes de vie, je ne suis pas encore cannibale, ou anthropophage
Et même si je l'étais, je continuerais de m'obombrer de votre pelage

Mon ennemi est mon meilleur ami, car les journaux ne parlent que de lui
Nos fosses sont pleines de crânes, tandis qu'autour d'une table les oiseaux chantent "cui-cui"
Je ne suis plus étoile scintillante dans la nuit, mais bourreau dissimulé au bout du parvis
La vrai question, ils essaient de la taire
Depuis que je ne cesse de croiser le fer
Depuis que je ravage la terre
Depuis que je nage dans cet étang, sale et infecte tel un poisson d'eau de mer
Qu'adviendra-t-il de la capitale de mon Père ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Everyone wants to eats but few are willing to hunt."


La définition même de la puissance.


Dernière édition par Achnologia le Mar 12 Jan - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 658
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: [TP] Troisième Génération [Edit]   Sam 2 Jan - 11:28

voila un poème comme on en vois pas souvent par ici, je pense que peu de monde ose le commenté car pour le moment sa poura faire comme si on etait pour ceci et non pour cela
donc ce qui serai interessent puisque la tu donner ton avis du point de vue des israelien, ce que serai sage de faire ces que maintenant tu te place de l'autre camp, tu coté des Palestiniens, comme cela on remarquera bien ou tu veux en venir :), voila je serai interesser de voir comment tu place l'autre camp ( pour pouvoir nosu laisser nous faire notre idée, dans un contexte biensur purement litéraire ) :) j'espere que comprend ou ej veux ne venir lol

sinon la forme du texte et tres bien je trouve, par contre j'ai pas compris une seul ligne et ces celle ci, je n'ai aps vue ou tu vouller en venir
"En attendant, j'urine sur des tombes"

voila :) au plaisir d'avoir une suite a ma proposition :) merci d'avoir poster ce jpoème :)


------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [TP] Troisième Génération [Edit]   Sam 2 Jan - 22:14

Coucou, je sais pas si tu m'a déjà vu commenter. J'annote de partout, pinaille et m'énerve sur des détails qui fond que ton texte n'est pas la pépite que je suppose être. Ce n'est jamais que mon avis, et par l'absurde, ce que je ne commente pas est donc bon Wink
@Achnologia a écrit:

Bonne lecture et n'oubliez pas de laisser des coms Wink C'est typiquement le genre de message qui en général ne me donne pas envie de commenter x) Ca donne une impression -pas voulu j'en suis sur- d'avidité d'exister aux yeux des gens plus que la volonté de proposer humblement un texte qui touche.


Troisième Génération

Et la plèbe s'excite tu viens de raviver ma haine des "et". Tant que tu maitrise pas parfaitement la grammaire mon conseil: ne l'utilise pas. C'est un mot qui est là soit pour relancer le rythme, soit pour permettre une accumulation. Pourquoi relancer le rythme en début de poème? D'autant que le mot plèbe qui est particulièrement hautain en terme de connotation semble encore plus abject avec ce et (selon mon avis). Du coup, ça donne une entrée plutot forte si c'est ce que tu souhaite^^
Je suis fil-à-papa des républiques
Aussi toxique que les crocs cristallins du Crotalus Pourquoi est-ce que Israel se revendiquerait towique? Dans sa politique, voilà longtemps qu'ils ne s'excuse ni de leur colonie ni des camps de refugiés insalubre et exigus, ils pensent mêe être légitime
La bêtise s'avère pandémique
Mais pas sagesse, car Bêtise prend le train tandis que Sagesse prend le bus j'aime pas l'idée, mais j'aime les sonorités. En fait, c'est la rupture de ton qui dérange. Tu passe d'une référence on va dire "élevé" de botaniste à un truc de quidam lambda. Ca fait mal/ C'est dommage ça partait bien :)
Je m'enfonce dans la pénombre, et madame la Juge me fixe de ses beaux yeux carmélites JAMAIS! de virgule avant un et. (enfin pas là en tout cas) (je suis un psychopathe avec les virgule. FUIT! :p)
Je l'aime, mais elle me déteste, je le sais car je suis toujours libre

La Mort me guette alors de ses vides orifices
Je sais qu'un jour sonnera à ma porte l'ange déchu, réchappé rescapé aurait plus de force, tu jouerais sur les sonorité d'hécatombe de l'hécatombe
En attendant, j'urine sur des tombes quitte à reprendre ces mots violent de Sartre, reprend les en entier. L'idée est si violente que l'envelopper dans un joli mot l'altère plus que ne la renforce. J'irais pisser sur vos tombes. C'est très bien.
Ce n'est pas l'âme toujours virgule avant maismais le respect que je perdis j'ai perdu. Y'as une raison grammaticale, mais je ne saurais l'expliquer (on m'explique que ca s'appelle la concordance des temps)^^ dans les catacombes
Je suis tel une oeuvre au musée, personne n'ose me toucher car victime j'ai toujours été pouah tu a retourné la grammais et du coupça manque de virgule, euh, avant le car je dirais, mais c'est pas vraiment joli, trop long. Un poème c'est simple.
Du coup DU COUP? Allons tu peux mieux faire :rire: c'est trop oral comme formule^^ bon vers sinon, je compte avec le sable les sacrifices
Je suis fils d'un Habit Rouge, maintenant il regrette
M'affronter, se prendre d'avance du plomb dans la tête
La neutralité c'est empaler le loup et égorger la chèvre. pourquoi mettre ce vers en couleur? certes il est joli, mais il nuit à la lecture en couleur. Sobriété c'est mieux

Si je suis architecte de ma propre vie, elle paraîtra comme une banque avec une métaphore comme ça, il faut expliquer mieux, sinon ça fait juste bizarre
Je suis un Piranha atypique, car je tiens la laisse du requin blanc
Les arbitres ne me donnent point carton jaune mais carton blanc j'ai toujours été une brèle au foot. C'est une référence à carte blanche? Si c'est le cas c'est pas évident et bizarre. Dmmage l'idée est pas mal
La mer s'est ouverte pour moi, maintenant le ciel verse des larmes sur la cuirasse de mes tanks
Je suis pour le beurre ce que romain est à Carthage beurre dans le sens arabe? La rupture de ton est bof et à titre perso, j'aime pas ce mot^^
Suivant l'opération, mon cœur avait les bandelettes, donc je le rangeai dans un sarcophage
Respect envoie toujours des signes de vie, je ne suis pas encore cannibale, ou anthropophage
Et même si je l'étais, je continuerais de m'obombrer de votre pelage pourquoi utiliser un verbe désuet qui plus est mal utilisé (puisque c'est plus dans le sens cacher que vétir). OU alors je le comprend mal, cequi est possible :p

Mon ennemi est mon meilleur ami, car les journaux ne parlent que de lui
Nos fosses sont pleines de crânes, tandis qu'autour d'une table vos élus font "cui-cui" toujours la rupture de ton qui te nuit :/
La vrai question, ils essaient de la taire
Depuis que je ne cesse de croiser le fer
Depuis que je ravage la terre
Depuis que je nage dans cet étang, sale et infecte tel un poisson d'eau de mer
Qu'adviendra-t-il de la capitale de mon Père ?

Fils d'Abraham vous n'êtes plus étoiles scintillantes dans la nuit mais bourreaux dissimulés au bout du parvis.

Bon sur la forme, j'ai tout dit je crois. T'as deux trois bonne formule, mais tu as tendance à te saborder
Il s'agit maintenant de parler du fond.
Je regrette l'amalgame déjà. La phrase de fin fait de tout les juifs (qui sont les fils d'Abraham) des bourreaux, alors que tel aviv est meurtris de lutte interne conséquente. C'est insultant presque raciste.
De plus, tu ne représente que l'avis d'une israel qui ferait son repentir. Quid de la palestine? Yasser Arafat à fait de son peuple un martyr, mais il a d'abords exacerbé les nationalisme latents pour conduire à un terrorisme violent. Représente les jeux de munich en 72
Les tords sur Israel, il y en a et non des moindre. Mais je te renvoie au livre de Stéphane Hessel sur le sujet. La palestine n'est pas non plus innocente. Et ton pamphlet ne jette la faute que d'un côté, donnant un version manichéenne et biaisé d'une situation bien plus complexe.

Bref, quelques bon vers, quelque bonne fulgurance, mais retravaille plus tes textes :) Tu peux faire des trucs super. Essaie aussi de plus nuancer ce que tu dis. Je te conseille de regarder ce qu'écrivais Hugo notamment sur la Roumanie et les Balkans
Ca vient de me faire comprendre ce qu'il manque à ton poème. De l'espoir. Après la guerre de prusse, Hugo à dit ça à l'assemblée nationale. Un des texte les plus fort que j'ai lu, et l'une des première occurence de la prédiction de l'europe.
Citation :
« Et on entendra la France crier : C'est mon tour ! Allemagne, me voilà ! Suis-je ton ennemie ? Non ! Je suis ta sœur. (Très-bien ! Très-bien !) Je t'ai tout repris, et je te rends tout, à une condition : c'est que nous ne ferons plus qu'un seul peuple, qu'une seule famille, qu'une seule république. (Mouvements divers.) Je vais démolir mes forteresses, tu vas démolir les tiennes. Ma vengeance, c'est la fraternité ! (À gauche : Bravo ! bravo !) Plus de frontières ! Le Rhin à tous. Soyons la même République, soyons les États-Unis d'Europe, soyons la fédération continentale, soyons la liberté européenne, soyons la paix universelle ! Et maintenant serrons-nous la main, car nous nous sommes rendu service l'une à l'autre : tu m'as délivrée de mon empereur, et je te délivre du tien. (Bravo ! bravo ! Applaudissements.) »
La différence est dans le pacifisme. Mais celui qui veut écrire l'histoire avec le sang est un monstre. Celui qui l'écrit dans l'encre est un héros

Et comme je l'ai dit, tout ça c'est que mon avis d'abruti :)
AU plaisir de te relire.
Revenir en haut Aller en bas
Achnologia

avatar

Masculin Capricorne Messages : 201
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Dans une grotte
Humeur : Grr

MessageSujet: Re: [TP] Troisième Génération [Edit]   Sam 9 Jan - 17:52

En fait je veux surtout un com pour m'améliorer dans le futur x)
Merci pour ceux-ci et pour ton analyse détaillée Ragne, je corrigerai mes erreurs et essaierai de faire mieux la prochaine fois. Et ça m'a interpellé
Ragne a écrit:
La différence est dans le pacifisme. Mais celui qui veut écrire l'histoire avec le sang est un monstre. Celui qui l'écrit dans l'encre est un héros

Je pense que dans ce poème j'écris le sang avec l'encre, et qu'il y a aussi un temps pour faire prendre conscience du sang que chacun a sur ses mains. :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Everyone wants to eats but few are willing to hunt."


La définition même de la puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Achnologia

avatar

Masculin Capricorne Messages : 201
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Dans une grotte
Humeur : Grr

MessageSujet: Re: [TP] Troisième Génération [Edit]   Mar 12 Jan - 0:10

C'est édité. J'ai changé quelques phases qui ne me plaisaient pas et corrigé les erreurs de ponctuation. Quant à me mettre aussi à la place de la Palestine, je ne sais pas encore.
Et la métaphore avec la banque je ne la développerai pas plus que ça, je pense que c''est assez compréhensible, vu la réputation que les banques se trimballent depuis la Rome antique..

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Everyone wants to eats but few are willing to hunt."


La définition même de la puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TP] Troisième Génération [Edit]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TP] Troisième Génération [Edit]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: