Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'était un dimanche de décembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: C'était un dimanche de décembre   Dim 17 Jan - 23:28

.


Dernière édition par Ragne le Sam 13 Aoû - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix
Gardien du GIBET
Gardien du GIBET
avatar

Féminin Gémeaux Messages : 1126
Date d'inscription : 06/01/2015
Localisation : Serbie
Humeur : Révolution !

MessageSujet: Re: C'était un dimanche de décembre   Dim 17 Jan - 23:55

Coucou Rani ! Petit passage modeste du piaf flambé :la:

Ragne a écrit:



C’était un matin de dimanche J''ai trouvé la formulation un peu étrange au premier abord mais j'aime bien :D
C’était un dimanche de décembre
Tu gisais sous la lumière
Dans les bras de Morphée,
Gisais dans le bonheur
Non loin, gisait le devenir
D’un avenir qui ne saurais être

C’était un matin de dimanche
Je t’avais laissé les mots d’un autre
J’avais laissé Neruda te dire
Te dire mieux que je n’avais su le faire
Te dire que ma vie et mes rêves
Ne valait pas ton sourire
Ni même son souvenir

C’était un matin de dimanche
Un matin avec mes sentiments en avalanche
Fallait-il que tu sois aussi belle ?
Comme un miracle sur mon âme
Ton visage à apaisé mes plaies si ancienne(s ?)
Ta quiétude fut mienne
Comme une seconde pour une éternité

C’était un matin de dimanche
Comme le sursis d’un condamné
Comme la danse d’un fantôme
Tu t’es réveillée
Et dans tes yeux, j’ai vu la tendresse
Et sur tes lèvres, j’ai déposé un baiser
Pour goûter à la chance

C’était un dimanche de décembre
Et le soleil qui était arrivé
S’est grimé en aridité
Amer désert
C’était le retour du vieux compagnon
Merci d’avoir été l’oasis
Mon opéra abimé

C’était un dimanche de décembre
Et le passé recouvra de sa chape
Le conte de fée
Pour ne laisser
Que le compte de faits
Et mes larmes discrètes
Que tu as vu

C’était un matin de dimanche
C’était un dimanche de décembre
Il était déjà l’heure de partir
Il était déjà l’heure de prendre ce train
De quitter tes joues ravagées
Ton être tout entier
Que je n’avais plus le droit de désiré

Comme d'habitude, pas grand chose à dire de ma part sur ton texte. Des mots forts qui reflètent bien le moment. On sent la tension et les émotions qui émanent de ce poème. C'est beau, c'est fort mais léger aussi.
Bref encore un très bon écrit que j'ai pris plaisir à lire.

Merci rani de nous proposer de beaux textes :ippa:

------------------------------------------------------------------------------------------------
PHOENIX 

Piaf cramé un peu fou
Geek Codeur Bidouilleur
Oiseau de feu révolutionnaire

Demandez les services de CommandoSuperPho :corn5: : codage [DISPO], beta-lecture [DISPO], et autres... :corn5:

*L'oiseau cramé s'approche de Invité et se demande si ce dernier est comestible... Le piaf enflammé a faim...
Revenir en haut Aller en bas
Kylar Stern

avatar

Masculin Cancer Messages : 60
Date d'inscription : 22/09/2015
Localisation : Dans un nid de hiboux.
Humeur : Lapin

MessageSujet: Re: C'était un dimanche de décembre   Lun 18 Jan - 8:52

Je ne sais pas vraiment quoi dire, hormis que j'aime beaucoup.
"Tu t’es réveillée
Et dans tes yeux, j’ai vu la tendresse
Et sur tes lèvres, j’ai déposé un baiser" ce passage en particulier m'a fait penser à un compte de fée, je ne sais pas si c'est voulu mais si tel est le cas je trouve que cela rends sublimement bien avec la fin du texte car cela provoque une chute abrupte du rêve à la réalité ; ce qui entre en accord avec la thématique du texte.
Enfin bref, j’apprécie beaucoup!

------------------------------------------------------------------------------------------------
Anciennement connu sous les noms de Phantöm ou Spectre.

Le Twitter officiel d'EN: https://twitter.com/EncreNocturne :la:
Et son Facebook: https://www.facebook.com/encrenocturne/?ref=bookmarks :unjournormal:

J'vous zaime :virgule:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'était un dimanche de décembre   Lun 18 Jan - 11:13

Merci phoenix :) JE suis content qu'il t'ait plut.
Bien vu phantom. C'est sencé être un conte de fée. Tu remarquera même que le poème compte 7 strophe de 7 vers et que donc, le tu t'es réveillée estl'exact milieu du poème pour passé du rêve à la réalité :)

Merci à vous deux d'avoir pris le temps de commenter.
Revenir en haut Aller en bas
Ippa

avatar

Féminin Poissons Messages : 385
Date d'inscription : 01/02/2015
Humeur : Qui a voler mon lit !?

MessageSujet: Re: C'était un dimanche de décembre   Lun 18 Jan - 18:52

Faut que j'arrète de manquer tes poèmes mon Rani



C’était un matin de dimanche
C’était un dimanche de décembre j'adore ces deux vers, la reprise lui donne un puissance particulière
Tu gisais sous la lumière
Dans les bras de Morphée,
Gisais dans le bonheur
Non loin, gisait le devenir   la rupture en deux vers fait étrange la
D’un avenir qui ne saurait être

C’était un matin de dimanche
Je t’avais laissé les mots d’un autre
J’avais laissé Neruda te dire
Te dire mieux que je n’avais su le faire
Te dire que ma vie et mes rêves
Ne valaient pas ton sourire
Ni même son souvenir Rien a redire, J'ADORE juste trop beau fluide et tout et tout

C’était un matin de dimanche
Un matin avec mes sentiments en avalanche
Fallait-il que tu sois aussi belle ?
Comme un miracle sur mon âme
Ton visage a apaisé mes plaies si anciennes
Ta quiétude fut mienne
Comme une seconde pour une éternité On voudrait ne pas continuer et rester dans le calme et l'appaisement que tu donne ici

C’était un matin de dimanche
Comme le sursis d’un condamné
Comme la danse d’un fantôme
Tu t’es réveillée joli rupture
Et dans tes yeux, j’ai vu la tendresse
Et sur tes lèvres, j’ai déposé un baiser
Pour goûter à la chance j'adore cette phrase mais.... je sais pas pourquoi

C’était un dimanche de décembre
Et le soleil qui était arrivé
S’est grimé en aridité
Amer désert
C’était le retour du vieux compagnon
Merci d’avoir été l’oasis
Mon opéra abîmé retour de la tristesse :( j'espere un jour voir un de tes poèmes finir sur une note joyeuse

C’était un dimanche de décembre
Et le passé recouvra de sa chape
Le conte de fée
Pour ne laisser
Que le compte de faits
Et mes larmes discrètes
Que tu as vues Non pas des larmes! Ouin! Hug

C’était un matin de dimanche
C’était un dimanche de décembre
Il était déjà l’heure de partir
Il était déjà l’heure de prendre ce train
De quitter tes joues ravagées
Ton être tout entier
Que je n’avais plus le droit de désirer Tu a réussi a me faire pleurer


Encore un magnifique poème. Pour moi c'est celui qui fait le plus resortir ta sensibilité et qui l'offre. j'en pleure :ippa: Courage mon Rani :ippa:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Etonnante est cette lubie qu'ont les hommes d'appeler les choses par leur nom
Revenir en haut Aller en bas
Lunabel15

avatar

Féminin Balance Messages : 62
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : Sous un cerisier en fleurs
Humeur : Joie de vivre et rêverie

MessageSujet: Re: C'était un dimanche de décembre   Lun 18 Jan - 20:46

C'est beau , c'est musical il ne manque plus qu 'une douce mélodie... la mélodie du bonheur ??
J'aime la reprise du premier vers qui donne un beau rythme à ce poème.
Bravo

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Une personne large d'esprit trouve ses aises même dans un endroit exigu." Proverbe chinois.
Revenir en haut Aller en bas
Cristal De Rose

avatar

Féminin Lion Messages : 193
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Sur une rose
Humeur : rêveuse

MessageSujet: Re: C'était un dimanche de décembre   Lun 18 Jan - 21:04

Doux et triste à la fois, très joli poème ! Wink Tes vers sont comme des caresses puis comme des larmes qu'on versent, j'ai beaucoup aimé! :D Sinon je trouve le vers " Pour goûter à la chance" un peu simple face au reste mais au moins ça a de l'impact ^^ ,Bravo !

------------------------------------------------------------------------------------------------
"A toujours vouloir ressembler aux autres pour se sentir intégré, on finit par sacrifier beaucoup trop de soi." Gilles Legardinier

->...Laissez-vous sombrer dans une mer étoilée...
->...Venez vous promener dans une luxuriante contrée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'était un dimanche de décembre   Lun 18 Jan - 22:13

Merci à vous trois.
Désolé de t'avoir fait pleurer Ippa :/
Heureux que le rythme t'ait plus lunabel :)
C'est parce que mes vers sont de vair cristal :p Merci beaucoup. Je suis d'accord, il est plus faible mais j'avais rien de mieux
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 651
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: C'était un dimanche de décembre   Sam 30 Jan - 9:03

Mon opéra abîmé: la meilleur

très beau et puissant Ragne, je n'ai rien de plus a dire, merci :)

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'était un dimanche de décembre   Sam 30 Jan - 10:19

Je te remercie pour ton commentaire :)
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 651
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: C'était un dimanche de décembre   Sam 30 Jan - 10:31

es moi qui te remercie pour ton poème :)

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'était un dimanche de décembre   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'était un dimanche de décembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: