Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  Ecrits publiésEcrits publiés  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'ignoré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: L'ignoré   Ven 22 Jan - 13:05

L'ignoré

 Je crie, je rage, mais
jamais je ne pleure
Je vis, je souffre, mais
jamais je ne meurs

Crac... crac... crac...

La neige se plaint sous mes pas
Même un duvet et un café
Ne suffisent pas à me réchauffer

Bling... Bling... Bling...

Trente-cinq centimes
La journée va être longue

Je m'installe dans un abri-bus
Les gens attendent et m'ignorent
Le froid me percute, me caresse,
De sa main glaciale, ferme mes paupières

Dors...dors... Dors...

Je ne crie ni ne rage
Je ne pleure ni ne souffre mais,
Je ne vis plus, on me voit




Correction du Cerf divin :
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.


Dernière édition par Tôle le Lun 25 Jan - 15:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cristal De Rose

avatar

Féminin Lion Messages : 190
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Sur une rose
Humeur : rêveuse

MessageSujet: Re: L'ignoré   Ven 22 Jan - 14:40

Pas mal du tout! :D un poème assez court qui a de l'impact, j'aime tout particulière le vers " la neige se plaint sous mes pas" et "Le froid me percute, me caresse/ De sa main glaciale, ferme mes paupières" qui sont des vers très joliment travaillés à mon goût!
Sinon je ne comprend pas les deux premiers bruitages en italiques (les crac et les bling) x), mais ça apporte un certain suspens, c'est original. Bravo! Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
"A toujours vouloir ressembler aux autres pour se sentir intégré, on finit par sacrifier beaucoup trop de soi." Gilles Legardinier

->...Laissez-vous sombrer dans une mer étoilée...
->...Venez vous promener dans une luxuriante contrée...
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'ignoré   Ven 22 Jan - 16:16

Merci beaucoup pour ton commentaire ! :)

Les "crac" et les "bling" : le premier représente le craquement de la neige quand on marche dessus. Et le deuxième représente le bruit des pièces de monnaie qui tombent.

Voil voilà ! :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Lunabel15

avatar

Féminin Balance Messages : 62
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : Sous un cerisier en fleurs
Humeur : Joie de vivre et rêverie

MessageSujet: Re: L'ignoré   Ven 22 Jan - 22:01

Bel hommage aux sans abris. Bien écrit et j'aime la musicalité avec les onomatopées, ça donne encore plus de vibrations et de "vivant".
J'aime aussi "La neige se plaint sous mes pas"... j'y penserai la prochaine fois que je sortirai sous la neige ... :p
Triste fin "Je ne vis plus, on me voit" Il faut malheureusement qu'il disparaisse pour qu'on s'aperçoive qu'il existait ...

Bravo pour ce ressenti retranscrit

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Une personne large d'esprit trouve ses aises même dans un endroit exigu." Proverbe chinois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ignoré   Lun 25 Jan - 13:32

Hey c'est moi
Je viens pinailler :)
@Tôle a écrit:
L'ignoré

 Je crie, je rage mais, 
j'ai eu une attaque cardiaque. La virgule est toujours avant le mais, jamais après
jamais je ne pleure
Je vis, je souffre mais, 
jamais je ne meurs

Crac... crac... crac...

La neige se plaint sous mes pas
Mon duvet et mon café
il manque une conjonction de coordination ici. Un et, un même, sinon, on se perd
Ne suffisent pas à me réchauffer

Bling... Bling... Bling...

Trente-cinq centimes
La journée va être longue

Je m'installe dans un abri-bus
Les gens attendent et m'ignorent
Le froid me percute, me caresse,
je trouve dommage que tu soit pas aller plus loin dans la violence, après percute, je m'attendais à un crescendo et tu t'abandonne à un lieu commun. Dommage
De sa main glaciale, ferme mes paupières

Dors...dors... Dors...

Je ne crie ni ne rage
Je ne pleure ni ne souffre mais,
Je ne vis plus, on me voit




Correction du Cerf divin :la:
 


C'est un joli poème
Il y a de très bonne idée, mais j'ai l'impression que tu n'osais as, que tu essayer de t'empêtrer dans une forme qui t'éttoufe. Du coup, le poème est étonnamment sage. J'aurais voulu lire les rouages de ta colère, la violence de ton âme, la tristesse de la mort plutôt que la triste description que j'ai déjà lu.
Arrête de te dompter tôle
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: L'ignoré   Lun 25 Jan - 13:59

Merci pour ton commentaire Ragne !

Je vais corrigé ces vilaines virgules ^^

Malheureusement, je ne fais pas exprès de me dompter. Mes poèmes se construisent toujours de manière structurée dans ma tête mais tu remarqueras qu'il y a du laisser-aller : Vers lIbres et onomatopées ! :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Varazak

avatar

Masculin Cancer Messages : 342
Date d'inscription : 10/04/2013
Localisation : Dans ta cave.
Humeur : Ambigüe...

MessageSujet: Re: L'ignoré   Lun 25 Jan - 14:39

La première strophe est excellente je trouve (j'ai toujours eu un faible pour les rejets/contres rejets pour être honnête), et le reste est dans la même trempe!
Le style libre et les onomatopées me semble également tout à fait adaptées au poème, elle me font ressentir la lassitude de la personne qui se l'évoque.
Un poème touchant pour un thème triste et, en définitive, une belle réussite.

------------------------------------------------------------------------------------------------
- Moi, j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
- Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
- Moi, j'ai dit bizarre,  comme c'est bizarre !

        "Drôle de Drame" de Marcel Carné.
Je suis l'Alpha et l'Oméga
Le Premier et le Dernier
Le commencement et la Fin.

Et pour mes autres textes: ma bibliographie!

Vi veri universum vivus vici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ignoré   Sam 30 Jan - 0:19

Tole a écrit:
Je crie, je rage, mais Wah, le contre-rejet bizarre O_o
jamais je ne pleure
Je vis, je souffre, mais
jamais je ne meurs L'utilisation des sons est particulièrement efficace

Crac... crac... crac...

La neige se plaint sous mes pas
Même un duvet et un café
Ne suffisent pas à me réchauffer

Bling... Bling... Bling...

Trente-cinq centimes
La journée va être longue

Je m'installe dans un abri-bus
Les gens attendent et m'ignorent
Le froid me percute, me caresse,
De sa main glaciale, ferme mes paupières


Dors...dors... Dors...

Je ne crie ni ne rage
Je ne pleure ni ne souffre mais,
Je ne vis plus, on me voit Cette proposition brise un peu la logique de la strophe. Je pense qu'elle est trop laconique et que du coup, l'effet se dérobe sous le sens.

Mis à part ce dernier détail, le poème est très très bon. La forme met particulièrement bien en valeur le fond du poème qui a une puissance discrète mais bel et bien présente.
J'ai aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 636
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: L'ignoré   Sam 30 Jan - 9:51

Ces un Clochard dans ton poème, si ce le cas, je trouve que ces tout parfait, est que ton poème meriterai d'etre dans le conseille de lecture ( wouha ces rare que je dise sa moi) mais si sa en parle pas de sa, alors ces simplement un passant ( et sa sa perd de son sens , enfin pour moi)
masi j'ai adorer ton poème en tout cas

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ignoré   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ignoré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: