Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Peu importe la saison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Peu importe la saison   Mar 9 Fév 2016 - 13:24

Peu importe la saison


Il est doux et frais
Notre ami de l'été
De sa brise légère,
Il remue l'écume de la mer,
Me rafraîchit le visage,
Et de cette chaleur, me soulage.

Le vent jamais ne s'arrête
Valsent les pages, valse l'écharpe
Tanguent les arbres, dansent les feuilles.

Il souffle plus fort en automne
Il est suivi de sa compagne
Madame la pluie s'abat dans nos campagnes
Monsieur le vent souffle, souffle sur nos pommes
Il nous enrhume et de sang froid siffle sur nos trognes
Nous ne pouvons lutter contre son étreinte



Le vent jamais ne s'arrête
S'arrachent les pages, s'envole l'écharpe
Meurent les arbres, pourrissent les feuilles.

L'hiver est là... Lui aussi, fidèle au poste
Il a changé de femme... La neige et le vent nous engourdissent
La nuit, leurs colères nous gèlent et nous paralysent
Le bois craque, craque dans la cheminée 
Et parvient à peine à nous réchauffer
La rafale s'engouffre sous la toiture et de son cri nous terrorise

Le vent jamais ne s'arrête
Virevoltent les pages, absente est l'écharpe
Renaissent les arbres, poussent les feuilles.

Les enfants peuvent enfin jouer dehors
Le printemps réveille lentement le monde
Les muscles se réchauffent et décontractent les corps
Le soleil revient caresser la mer et ses ondes
Le vent, discret mais présent effleure nos bras
Comme pour nous murmurer sa fraîcheur agréable

Le vent jamais ne s'arrête
Immobiles sont les pages, dans l'armoire est l'écharpe
Chatoyants sont les arbres, vertes sont les feuilles

Pourtant, le vent, lui, est toujours là.




Correction du Cerf divin :
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.


Dernière édition par Tôle le Jeu 11 Fév 2016 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4846
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Peu importe la saison   Mar 9 Fév 2016 - 19:46

Pouf pouf pouf
(qu'est-ce que je suis motivée en ce moment, c'est fou ! :ffmental: )



Le bout de métal a écrit:



Il est doux et frais
Notre ami de l'été
J'aime bien cette entrée en matière, efficace sans être trop brusque, et introduit le vent sans le nommer oui
De sa brise légère,
Il remue l'écume de la mer, Bien le jeu sur les sonorités.
Me rafraîchit le visage,
Et de cette chaleur, me soulage.

Le vent jamais ne s'arrête
Valsent les pages, valse l'écharpe
Tanguent les arbres, dansent les feuilles.
Génial

Il souffle plus fort en automne
Tu peux faire mieuuuuux T_T
Il est suivi de sa compagne
Madame la pluie s'abat dans nos campagnes
Monsieur le vent souffle, souffle sur nos pommes La répétition passe bien pour ce vers, elle est justifiée, mais ça jure avec le premier vers justement.
Il nous enrhume et de sang froid siffle sur nos trognes
Nous ne pouvons lutter et le laissons nous étreindre Pas génial celui-là. Le rythme peut-être ? Trop long ? Je sais pas trop ce qui cloche... Question



Le vent jamais ne s'arrête
S'arrachent les pages, s'envole l'écharpe
Meurent les arbres, pourrissent les feuilles.


L'hiver est là... Lui aussi, fidèle au poste
Il a changé de femme... La neige et le vent nous engourdissent
La nuit, leurs colères nous gèlent et nous paralysent
Le bois craque, craque dans la cheminée
Et parvient à peine à nous réchauffer
Il s'engouffre sous la toiture et de son cri nous terrorise ça va pas là, faut mettre un truc pour le vent à la place du "il", sinon on a l'impression que tu continues sur "le bois"

Le vent jamais ne s'arrête
Virevoltent les pages, inutile est l'écharpe
Renaissent les arbres, pouces sont les feuilles.

Les enfants peuvent enfin jouer dehors
Le printemps réveille lentement le monde
Les muscles se réchauffent et décontractent les corps
Le soleil revient caresser la mer et ses ondes

Le vent, discret mais présent effleure nos poils
Comme pour nous mumurer sa fraîcheur agréable

Le vent jamais ne s'arrête
Immobiles sont les pages, dans l'armoire est l'écharpe
Chatoyants sont les arbres, vertes sont les feuilles

Pourtant, le vent, lui, est toujours là.




C'est cool, franchement. J'ai bien aimé. Dommage que le rythme soit un peu aléatoire à la lecture :c

:ridicule:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Peu importe la saison   Mar 9 Fév 2016 - 19:55

Merci pour ton commentaire Cornouille ! Je vais prendre en compte tes remarques et essayé d'améliorer un peu. :)

Content que t'ais aimé :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 658
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Peu importe la saison   Mar 9 Fév 2016 - 21:20

tres tres bon :) thème originale :) et j'aime l'idée de la plage mis dans les saisons :) j'adore :) en plsu el vent est d'actualité chez moi xd ^^

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Peu importe la saison   Mar 9 Fév 2016 - 21:48

Merci Aube ! Je suis heureux que ça te plaise :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Silenuse

avatar

Masculin Balance Messages : 1797
Date d'inscription : 03/06/2015
Localisation : Derrière un pouet
Humeur : pouet

MessageSujet: Re: Peu importe la saison   Jeu 11 Fév 2016 - 10:21

J'avais dit que je serais passé, me voilà !

Tole a écrit:
Peu importe la saison


Il est doux et frais
Notre ami de l'été
De sa brise légère,
Il remue l'écume de la mer,
Me rafraîchit le visage,
Et de cette chaleur, me soulage.

Le vent jamais ne s'arrête
Valsent les pages, valse l'écharpe
Tanguent les arbres, dansent les feuilles.

Il souffle plus fort en automne
Il est suivi de sa compagne
Madame la pluie s'abat dans nos campagnes

Monsieur le vent souffle, souffle sur nos pommes
Il nous enrhume et de sang froid siffle sur nos trognes

Nous ne pouvons lutter et le laissons nous étreindre Ce vers un peu long je trouve



Le vent jamais ne s'arrête
S'arrachent les pages, s'envole l'écharpe
Meurent les arbres, pourrissent les feuilles.

L'hiver est là... Lui aussi, fidèle au poste
Il a changé de femme... La neige et le vent nous engourdissent
La nuit, leurs colères nous gèlent et nous paralysent
Le bois craque, craque dans la cheminée
Et parvient à peine à nous réchauffer
Il s'engouffre sous la toiture et de son cri nous terrorise

Le vent jamais ne s'arrête
Virevoltent les pages, inutile est l'écharpe
Renaissent les arbres, pouces sont les feuilles.

Les enfants peuvent enfin jouer dehors
Le printemps réveille lentement le monde
Les muscles se réchauffent et décontractent les corps
Le soleil revient caresser la mer et ses ondes
Le vent, discret mais présent effleure nos poils
Comme pour nous murmurer sa fraîcheur agréable

Le vent jamais ne s'arrête
Immobiles sont les pages, dans l'armoire est l'écharpe
Chatoyants sont les arbres, vertes sont les feuilles

Pourtant, le vent, lui, est toujours là.

C'est un poème vraiment chouette et assez bien mené. Je critiquerais juste des vers qui s'allongent un peu, mais c'est vraiment histoire de chipoter :hap:
Bref, j'ai aimé.

------------------------------------------------------------------------------------------------
pouet




Ah oui, j'écris des trucs aussi
Tutos : Versification & Rythme
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Peu importe la saison   Jeu 11 Fév 2016 - 14:37

Merci Sile ! :)

Cornouille, j'ai modifié quelques vers mais je n'ai vraiment pas réussi a modifié le vers : ” Il souffle plus fort en automne "

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4846
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Peu importe la saison   Jeu 11 Fév 2016 - 19:58

Heeeeey c'est bien mieux comme ça ! :corn2:

Tu gagnes un panda :ridicule:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Peu importe la saison   Jeu 11 Fév 2016 - 19:59

Super ! Je vais le mettre dans ma réserve à Pandas ! :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4846
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Peu importe la saison   Jeu 11 Fév 2016 - 20:03

Owi. N'oublie pas les bambous surtout ù_ù

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
PlumeAPapote

avatar

Féminin Scorpion Messages : 178
Date d'inscription : 28/05/2015
Localisation : Lyon
Humeur : Avide de mots

MessageSujet: Re: Peu importe la saison   Jeu 11 Fév 2016 - 21:09

@Tôle a écrit:
Peu importe la saison


Il est doux et frais
Notre ami de l'été
De sa brise légère,
Il remue l'écume de la mer,
Me rafraîchit le visage,
Et de cette chaleur, me soulage.

Le vent jamais ne s'arrête
Valsent les pages, valse l'écharpe :crazylove:
Tanguent les arbres, dansent les feuilles.

Il souffle plus fort en automne
Il est suivi de sa compagne
Madame la pluie s'abat dans nos campagnes
Monsieur le vent souffle, souffle sur nos pommes
Il nous enrhume et de sang froid siffle sur nos trognes
Nous ne pouvons lutter contre son étreinte



Le vent jamais ne s'arrête
S'arrachent les pages, s'envole l'écharpe
Meurent les arbres, pourrissent les feuilles.

L'hiver est là... Lui aussi, fidèle au poste
Il a changé de femme... La neige et le vent nous engourdissent
La nuit, leurs colères nous gèlent et nous paralysent
Le bois craque, craque dans la cheminée 
Et parvient à peine à nous réchauffer
La rafale s'engouffre sous la toiture et de son cri nous terrorise

Le vent jamais ne s'arrête
Virevoltent les pages, absente est l'écharpe
Renaissent les arbres, poussent les feuilles.

Les enfants peuvent enfin jouer dehors
Le printemps réveille lentement le monde
Les muscles se réchauffent et décontractent les corps
Le soleil revient caresser la mer et ses ondes
Le vent, discret mais présent effleure nos bras
Comme pour nous murmurer sa fraîcheur agréable

Le vent jamais ne s'arrête
Immobiles sont les pages, dans l'armoire est l'écharpe
Chatoyants sont les arbres, vertes sont les feuilles

Pourtant, le vent, lui, est toujours là.


J'aime bien cette ode à la Nature, aux saisons, à l'imaginaire



Correction du Cerf divin :
 




------------------------------------------------------------------------------------------------
***********************************


***********************************
Revenir en haut Aller en bas
http://lesplumesdor.forumactif.org/forum
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Peu importe la saison   Jeu 11 Fév 2016 - 21:15

Merci pour ton commentaire plumette ! Je suis content que ce poème te plaise :D

:ridicule:   :autumn:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peu importe la saison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peu importe la saison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: