Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poésie sans titre n'2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kylar Stern

avatar

Masculin Cancer Messages : 60
Date d'inscription : 22/09/2015
Localisation : Dans un nid de hiboux.
Humeur : Lapin

MessageSujet: Poésie sans titre n'2   Jeu 3 Mar - 19:25

En cette douce insomnie
dorment les anges passés
aux rêves autrefois infinis
qu'ils ont eux mêmes crucifiés

Oubliés sur l'autel du temps,
aujourd'hui déchus du réel
leurs âmes au quatre vents
la vie leur arrache les ailes

Seul le souffle de mort
au tranchant de lame
insufflera dans ces corps
les relents de leurs âmes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poésie sans titre n'2   Jeu 3 Mar - 20:23

Hey c'est moi
Je sais pas si tu m'a déjà vu commenter
Du coup, j''explique: j'annote pour la forme et donne mon avis global sur le fond en fin.
C'est que mon avis, t'en offusque pas
Phantöm a écrit:
En cette douce insomnie
dorment les anges passés
aux rêves autrefois infinis
qu'ils ont eux mêmes crucifiés le faire est faible. Pour plusieurs raison, déjà le "que" qui induit une subbordonné est lourd, ça se met en poésie, mais je déconseille son usage en début de vers. Ensuite tu a détruit ton rythme de strophe par l'abus de mots trop court dans un rythme qui était lent. Un mot long, amène à une lecture lente, un mot bref amène un rythme rapide. C'est assez étrange comme phénomène, mais du coup, ça nous emmène à nous casser la gueule ici

Oubliés sur l'autel du temps,
aujourd'huivirgule :virgule: déchus du réel
leurs âmes aux quatre vents
la vie leur arrache les ailesCette strophe est faible par rapport à la précédente. Il n'y a pas de vers particulièrement remarquable, pas plus que le récit n'avance, du coup, ça fait un peu meublage :/

Seul le souffle de mort
au tranchant de lame des lames à la rigueur, sinon je doit être très fatigué parce que je comprend pas cette phrase. ou d'une lame. SInon c'est pas grammaticale.
insufflera dans ces corps
les relents de leurs âmes utilisé moins de 40 mots au dessus, du coup répétition, qui plus est non anodine puisque c'est le dernier mot de ta poésie

J'ai globalement bien aimé. Le fond est poétique, comme un murmure et c'est chouette
je regrette le côté un peu maladroit qui donne à ton écriture un aspect hatif.
Au plaisir de te relire :)
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 647
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Poésie sans titre n'2   Dim 6 Mar - 11:53

tres bon poème, il ets vrai que je me demende en te lisant si tu est enerver en ecrivant ou alors si tu est calme ^^ :) mais j'ai beaucoup aimé ton poème quand même :) peut tu nous donner quelque explication ?

merci en tout cas :)

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Poésie sans titre n'2   Dim 6 Mar - 13:37

Salut !

C'est un chouette poème. Le seul hic, c'est que certains vers cassent le rythme... Sans quoi j'ai vraiment aimé ton poème :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4708
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Poésie sans titre n'2   Dim 6 Mar - 14:54

Hey hey coucou Spectre :corn: (quand est-ce que tu repasses nous voir sur le chat ? cute )

Sasn surprise, j'ai beaucoup aimé ce nouveau poème. Seule la dernière strophe me paraît un peu vide de sens, peut-être parce qu'elle est juste moins claire et pas conséquent plus obscure. (mon dieu, pas claire et donc obscure. Donnez-moi mon Prix Nobel, je le mérite :ffmental: )

Sinon je trouve ça vraiment bon, même si personnellement je préfère les poèmes aux vers plus longs. Déjà parce que sans être trop lourd de métaphores ou de style, ton poème conserve une vraie dimension poétique, voire onirique, qui nous transporte dans un univers sombre mais teinté d'une douce magie. Ensuite parce qu'il y a une progression, pour moi, dans le ton. On ressent une nostalgie douce et tranquille à la première strophe, qui se fait plus violente au fil de la deuxième, et la troisième plante des sensations beaucoup plus brutes et glauques (notamment en jouant sur le sens de l'odorat, pour quoi je te félicite parce que souvent absent des poèmes).

Bref, j'aime cette atomsphère calme et torturée, sombre et lumineuse, obscure et clai//SBAFF

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poésie sans titre n'2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésie sans titre n'2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: