Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 briser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alexan

avatar

Féminin Poissons Messages : 8
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : arbre eternelle

MessageSujet: briser   Mer 9 Mar 2016 - 10:42

A toi à qui j'ai tout donné.

Toi qui étais censé me protéger, tu m'as brisé.
Je n'arrive plus à avancer, c'est ce qui m'effraie, je me suis créé cette carapace et je n'arrive plus à m’en défaire, je te déteste autant que je t'aime ...
Ma vie sans toi, je ne peux l'imaginer et je souffre de ne plus pouvoir croire en toi comme dans le passé.
Je sombre dans ce gouffre sans fond.
Pourquoi ? Tout a changé.
Je réalise que ce sentiment de solitude, cela fait déjà quelques années que je ne me l'avoue qu'à moitié
Je vois que tu fais des efforts, mais laisse-moi le temps pour à nouveau y croire.
Tant de colère que je n'arrive plus à contrôler, je souffre tellement de ne plus arriver à t'ouvrir mes bras.
Mon cœur est fermé, est brisé, j'ai si mal...


Texte original (correction par Ragne et Silenuse):
 
Revenir en haut Aller en bas
http://kdream-s.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: briser   Mer 9 Mar 2016 - 13:09

Coucou
Bon, tu m'as jamais vu commenter, donc expliquons. J'annote ton texte et gromelle là où ça va pas. Je me focalise sur le négatif, puisque c'est pour moi ce qui ressort le plus souvent d'un texte et avoir conscience des faiblesses que les lecteurs voient en nos écrits permet de nous améliorer plus facilement qu'un commentaire trop "gentil"
Mais c'est que mon avis, juste celui d'un jeune con qui se shoote au coca devant son pc, n'en prend pas ombrage. Si ton égo ne le supporte pas, ignore le.

@alexan a écrit:
A toi à qui j'ai tous tout, c'est empirique et non pas défini donné

Toi qui été censé me protéger virgule. tu m'as brisé point
je n'arrive plus à avancer , l'espace est après la virgule et non avant Winkc'est ce qui m'effraie , je me suis crée cette carapace et je n'arrive plus à mon m'en défaire
,je te déteste autant que je t'aime ...
ma vie sans toi ,je ne peux l'imaginer et je souffre de ne plus pouvoir croire en toi comme dans le passé
Je sombre dans ce gouffre sans fond,
POURQUOI? pourquoi ces capitales? je suis un peu de la vieille école et considère que la colère ne doit pas être vsible mais perçu outre en dialogue. Et la ponctuation est à la fin de la phrase par contre tous tout à changer
Je réalise que ce sentiment de solitude ,cela fait déjà quelque année que je me l'avoue qu'à moitié
Je vois que tu fais des efforts toujours une virgule avant un mais mais laisse moi le temps pour à nouveau y croire .
Tant de colère ,que je n'arrive plus à controler ,je souffre tellement de ne plus arriver à t'ouvrir mes bras ,
mon coeur est fermé ,est brisé j'ai si mal ...
D'un point de vue formel -outre orthographe et typo, mais c'est pas grave, ça s'apprends- il n'y a pas de moment moins bon que d'autres, c'est constant, ce qui est un avantage.
Mais je n'ai rien ressenti.
Pour moi la poésie, ça induit une certaine musicalité que je n'ai pas perçu. Le sujet l'es pourtant, il y a dedans cette douleur intrinsèque "le début de la fin de l'amour". Mais je sais pas, ça m'a pas parlé.
Du coup, analysons. Tout d'abords, ta personne est beaucoup trop présente dans ce texte, entre les "je", les "ma", les "me", il y a une impression de saturation de ton être, tu es omniprésente là où la poésie doit raconter une sensibilité qui parle à tous et pas à juste un.
Idem dans ton propos, tu parle sans raconter, on comprend qu'il y a un truc en particulier qui te viens en tête, mais que tu as peur de verbaliser, je dis pas, parfois le mystère a un côté puissant, mais là ça prend pas.
Du point de vue de la forme, je ne l'a comprend pas. En poésie, il y a la prose, les vers métré ou libre. Mais ce n'est ni l'un ni l'autre. La prose est censé te libéré de la contrainte qu'impose la métrique et l'expression vague d'une poésie, mais tu n'en profite pas, tu ne nous raconte pas ta douleur, ou du moins, tu le fais sans beauté. N'hésite pas à aller dans l'emphase à comparer, à imager, à raconter, n'ai pas peur d'en dire trop, c'est toujours mieux que pas assez.
Bref, en fait, c'est pas une poésie, plus une divagation (qui est un style littéraire que j'ai beaucoup pratiqué, c'est pas négatif^^) du coup, met plutôt dans chamarré que poésie :)
En fait, on a un impression de "brut" dans ton texte. Tu l'a écrit d'une traite pour te vider la tête, mais comme disait Pennac (et lavandier) : "Ecrire, c'est réécrire". N'hésite pas à passer du temps sur un texte, à le magnifier, à le travailler des heures pour qu'il soit une pépite pour nos yeux et nos coeurs. QU'on puisse l'aimer et ainsi, bien pluscompatir à ta peine

Courage
Au plaisir de te relire
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 651
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: briser   Mer 9 Mar 2016 - 14:14

peut être que le manque de musicalité démontre qu'elle souffre d'un manque de quelque choses, que ce quelque choses l'empêche de s'épanouir amplement de beauté, ce qui est du texte, j'ai beaucoup aimé les mots choisit, enfin ces claire nette et précis on ressent facilement ta perte d’espoirs, je te souhaite de réussir a surmonter tout cela,

merci pour cette lecture :)

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
Le Molosse
Habituée de la CB
avatar

Féminin Vierge Messages : 1910
Date d'inscription : 29/12/2015
Localisation : Dans ma chambre
Humeur : Mode Molosse: Off

MessageSujet: Re: briser   Sam 9 Avr 2016 - 12:58

Hello ^^ Je ne reviendrai pas sur les corrections de Ragne mais si lui, ne ressent pas la musicalité, moi je n'accroche pas du fait que je ne voie que les fautes de formulation, ta personne qui est trop présente comparée à l'autre à qui est dédié ce poème...

Du coup, je fais un gros focus sur ça et je n'arrive pas à me concentrer sur la partie émotionnelle, qui pourtant est plus importante. On dirait que tu es chez le psy est que tu déballes sans réfléchir. En soi, c'est une bonne chose, ça permet d'extérioriser mais relis, relis, relis, rerelis...

Dis toi une seule chose: Tous les auteurs relisent 15000 fois leurs textes (Mon premier tome de la trilogie que j'écris en totalise environ une quarantaine et je te fais cadeau des relectures partielles).

Courage et à bientôt ! :la:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Signe distinctif de chasseresse de fautes: ~ (pour faire honneur à mon surnom :la:)

Sections attribuées: Romans et Théâtre


N'hésitez pas à venir me lire ici: Mes écrits #TexteDeMathilde
:unjournormal:

Et sinon Invité , viens voir ma galerie de dessinatrice & celle de photographe :la:

Beta lectrice acharnée: [INDISPONIBLE]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/124488553@N07/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: briser   

Revenir en haut Aller en bas
 
briser
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: