Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vision éphémère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vidrylee

avatar

Féminin Scorpion Messages : 79
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Dans un asile abandonné
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Vision éphémère    Mer 9 Mar 2016 - 20:36

O éclats de la nuit, miroirs de mon âme,
Venez me sauver de ce profond désespoir
Vous êtes la seule douceur de cette femme, infâme
Etes-vous si bons, comme vous me l'aviez fait croire ?

Revenez-moi ou je partirai, seul, très loin.
Loin dans ce glacier rappelant votre seule froideur.
Loin très loin, dans mon esprit cette femme et sa laideur.
Votre souvenir en moi comme un fatal destin,

Produit en moi, la douleur d'un poignard sanglant.
O vous les yeux de cette femme, envoûteurs de rêves.
O vous tristesse infernale, tranchante, comme un glaive.

Laissez-moi m'abandonner à cet océan.
Votre couleur azur agit comme un doux poison,
En moi, le souvenir, de votre douce passion.



Correction du Cerf divin:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir."

A.Rimbaud.
1870, Ophélie.


Je suis mariée à la poésie
et surtout à Rimbaud.



En réalité je suis un chat tout fluff et tout rose. 
Revenir en haut Aller en bas
Aube Kürten

avatar

Masculin Lion Messages : 645
Date d'inscription : 07/06/2015
Localisation : dans l'ombre de la vallée de la mort

MessageSujet: Re: Vision éphémère    Mer 9 Mar 2016 - 22:20

tres froide déclaration ( ce n'ai que mon avis) mais j'ai beaucoup aimé pour autant ton poème :) voila rien a dire puisque je trouve la forme et la musicalité bonne :)

merci pour ce poème

------------------------------------------------------------------------------------------------



je ne suis pas la beauté de ton cœur
Je suis la pensé sombre que tu t'efforce a cacher


J'incline le miroir face à moi
mon regard me transperce l'âme
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4644
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Vision éphémère    Mer 9 Mar 2016 - 23:02

Hey :ffmental:
Pom pom pom c'est bien moi

On y va pour le commentaire détaillé ? Prems :la:

La nouvelle a écrit:


O éclats de la nuit, miroirs de mon âme, J'aime bien ce premier vers, imagé et poétique, mais c'est quand même super dense comme accroche, ça nous arrive dans la figure en mode "Wataaaa prends ça !!" donc c'est pas super facile de s'y plonger...
Venez me sauver de ce profond désespoir
Vous êtes la seule douceur de cette femme, infâme Bien le jeu sur le "femme, infâme"
Etes vous si bon, comme vous me l'aviez fait croire ? Mmh je le trouve bof celui-là, en comparaison des autres. Il a l'air plus faible, dans le sens et dans la forme. Peut-être en partie parce qu'on ne sait pas du tout, du tout à qui ou à quoi tu t'adresses, ce qui fait qu'on patauge vraiment pour comprendre le sens.

Revenez-moi ou je partirais, seul, très loin.
Loin dans ce glacier rappelant votre seule froideur. La répétition de "seul" est voulue ? Elle sonne un peu étrange. Sinon ce sont de beaux vers. :la:
Loin très loin, dans mon esprit cette femme et sa laideur. mmmh je crois saisir le sens (en gros c'est la femme et sa laideur qui sont loin dans ton esprit ?), mais c'est pas clair à cause de la syntaxe de ta phrase... on cherche le verbe, le sujet, tout ça, c'est dommaaaaage bouhou
Votre souvenir en moi comme un fatal destin, owi :la:

Produis en moi, la douleur d'un poignard sanglant. Mouais bon l'idée est cool mais le verbe produire n'est ni poétique ni relatif à la douleur, à la lame, au tranchant. ça casse l'éventuelle vivacité de la lame qui tranche (enfin, ce que je m'imagine, peut-être que tu désirais quelque chose de plus nuancé (mais dans ce cas pourquoi poignard ?) (ok j'arrête les parenthèses Hurk )))
O vous les yeux de cette femme, envoûteurs de rêves. AH BAH VOILA ON COMMENCE A COMPRENDRE, C'PAS TROP TÔT :ffmental:
O vous tristesse infernale, tranchante, comme un glaive. Trop bieeeen :corn2: en plus tu fais écho avec le glaive au poignard du début, refermant ainsi la strophe avec brio.

Laissez-moi m'abandonner à cet océan.
Votre couleur azur agis comme un doux poison,
En moi, le souvenir, de votre douce passion. Rien à dire ici :corn2:


Okaaaay donc comme l'a dit Aubinou, c'est très très froid, je diras même glacé. Un genre de déclaration d'amour atroce, cousue de douleur. Il y a de bonnes images (mais pas extrêmement originales, c'est dommaaage :( ), de beaux vers. Le seul problème, comme j'ai dit au début, c'est quil faut relire le poème pour le comprendre, et c'est très frustrant à la première lecture. ><

Voiliii voilouuuu au plaisir d'en lire d'autres comme ça :corn3:

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vision éphémère    Jeu 10 Mar 2016 - 1:15

Bon, bah pareil que cornouille

Vidrylee a écrit:
O éclats de la nuit, miroirs de mon âme,
Venez me sauver de ce profond désespoir je trouve que ce vers manque de musicalité. Le vers précédent est très lyrique, et du coup, celui là juste après nous fait tant crocher sur les sonorités que sur la forme, un peu fade de l'appel à l'aide
Vous êtes la seule douceur de cette femme, infâme le début du vers est trop long,il y a quatres mot qui ne sont pas poétique avant une explosion de sons, c'est dommage ça gâche un vers génial
Etes vous si bon, comme vous me l'aviez fait croire ? y'as un problème de concordance des temps

Revenez-moi ou je partirais, seul, très loin. j'aurais mis des suspensions avant le seul, pour marquer l'arrêt plus durablement
Loin dans ce glacier rappelant votre seule froideur. tu aime bien le mot seul? troisième occurence en 6 vers xD
Loin très loin, dans mon esprit cette femme et sa laideur. idem loin deux vers au dessus, ça fait maladroit. Femme déjà utilisé dans la strophe précédente, "dame" conviendrait bien et permettrait en plus de relancer le rythme
Votre souvenir en moi comme un fatal destin,

Produis en moi, la douleur d'un poignard sanglant. pourquoi avoir laisser la reprise en suspens entre deux strophe, je saisis pas, certes, tu respecte les règles du sonnet, mais ça déstabilise ton lecteur, c'est dommage
O vous les yeux de cette femme, envoûteurs de rêves. virgule après Ô vous, toujours après une apostrophe lyrique. :virgule: (idem en dessous) encore une fois femme, utilise tes synonymes, t'es en poésie, y'en a tellement entre les synonymes naturel et les figurs mythologique/dramaturgique à ta disposition, fais toi plaisir
O vous tristesse infernale, tranchante, comme un glaive. j'aurais mis tel, ça te bouffe ta métrique, mais permet une musicalité bien plus puissante

Laissez-moi m'abandonner à cet océan.
Votre couleur azur agis comme un doux poison, il y a un problème entre ce vers et le suivant, soit tu as voulu mettre un lien - ce qu'il m'a d'abords semblé- et il n'a pas réussi. Soit, tu termine par une phrase nominal et ça me rend très triste... parce que tu sais, quand on utilise des phrases nominale, y'as des bébés chouette qui meurs! Des savant qui tente de crée des invasions de gloutons en afrique du sud et l'antartique qui perd d'un coup près d'un pourcent de sa glace...
En moi, le souvenir, de votre douce passion.

Bref
C'est globalement très distant comme poésie, il y a un aspect romantique, mais sans le lyrisme sous opium des poètes qui caractérise ce mouvement.
C'est travaillé, on le sent, je pense qu'il manque juste un peu de sensibilité ci et là, comme si l'envie de réussir la forme et le fond avait nuit à la force des sentiments
Au plaisir de te relire :)
Revenir en haut Aller en bas
Vidrylee

avatar

Féminin Scorpion Messages : 79
Date d'inscription : 09/03/2016
Localisation : Dans un asile abandonné
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Vision éphémère    Jeu 10 Mar 2016 - 20:53

Bon du coup, merci pour vos messages en tout cas ^^

Cornedor : Cela est fait exprès que l'on ne comprenne pas tout le poème dès les premières strophes je voulais laisser un peu de "mystère", mais c'est vrai que au final on a du mal à le comprendre à la première lecture.

Ragne: Merci pour tes conseils c'est gentil, j'ai essayer de mettre a plusieurs reprise les mots "femme" et "seul" pour créer un effet d'insistance mais apparemment c'est loupé x)

Je vous explique un peu : j'ai voulu dans ce poème montrer comment un homme peu passer de l'amour passionnel à la haine avec un léger fétichisme pour les yeux je l'avoue. J'ai apportée beaucoup d'importance à la forme mais sans faire attention j'ai laissé les sentiments de coté :/

------------------------------------------------------------------------------------------------
"Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir."

A.Rimbaud.
1870, Ophélie.


Je suis mariée à la poésie
et surtout à Rimbaud.



En réalité je suis un chat tout fluff et tout rose. 
Revenir en haut Aller en bas
Tôle

avatar

Masculin Cancer Messages : 187
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Vision éphémère    Jeu 10 Mar 2016 - 22:06

Hey !!

Comme l'on dit Ragne, Aube et Cornetto : ton poème et glacé... Mais rassure-toi, ce n'est pas pour me déplaire !

J'aime cette froideur des sentiments cachés et inavoués, car celà me ressemble ( je ne sais pas exprimer mes sentiments ) sinon il y a de très beaux vers et la musicalité me plait.

En trois mot : Un chouette poème ! :D

------------------------------------------------------------------------------------------------
Écrre et être lu, c'est se devoiler au reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 4644
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Vision éphémère    Dim 13 Mar 2016 - 23:04

VAZY TU M'APPELLE PAS CORNETTO TOI :ffmental: :revolution:


le petit pouet a écrit:

comment un homme peu passer de l'amour passionnel à la haine avec un léger fétichisme pour les yeux je l'avoue.
hahaha ok tu m'as bien faite rigoler là :rire: En tout cas, si ça peut te rassurer, la dualité et le lien entre amour et haine est très bien rendu. Bravo. Patpat dans ta chetr

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Le Molosse
Habituée de la CB
avatar

Féminin Vierge Messages : 1752
Date d'inscription : 29/12/2015
Localisation : Dans ma chambre
Humeur : Mode Molosse: Off

MessageSujet: Re: Vision éphémère    Sam 16 Avr 2016 - 10:52

Bon, je ne reviendrai pas sur ce qui a déjà été dit par Cornedor ou Ragne dans leurs commentaires détaillés.

Ton poème envoie quelque chose de glacial, de douloureux. Ca m'a troublé personnellement. Beau moment :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
Signe distinctif de chasseresse de fautes: ~ (pour faire honneur à mon surnom :la:)

Sections attribuées: Romans et Théâtre


N'hésitez pas à venir me lire ici: Mes écrits #TexteDeMathilde
:unjournormal:

Coucou Invité * Sourire étrange à interpréter comme tu veux
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/124488553@N07/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vision éphémère    

Revenir en haut Aller en bas
 
Vision éphémère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: